Les pays riches : env. 30 états Amérique du Nord Europe de l’ouest Japon Australie Les pays (très) pauvres : env. 130 états





télécharger 116.88 Kb.
titreLes pays riches : env. 30 états Amérique du Nord Europe de l’ouest Japon Australie Les pays (très) pauvres : env. 130 états
page2/8
date de publication12.07.2017
taille116.88 Kb.
typeDocumentos
e.20-bal.com > droit > Documentos
1   2   3   4   5   6   7   8

I.3 Les facteurs clés du développement


En dehors des critères du PIB et de l’IDH (indice de développement humain), il existe d’autres facteurs d’approche du sous-développement.

Par exemple, la capacité à surmonter plus ou moins rapidement les difficultés. Beaud distingue :

  • Les pays capables de maîtriser leur avenir : pays pétroliers à faible population.

  • Les pays capables de surmonter leurs difficultés immédiates : Chine, Brésil, Inde, Indonésie, Afrique du Sud, Nigéria, Mexique.

  • Les pays, de loin les plus nombreux, qui sont dans l’impasse et sont incapable de trouver des solutions économiques et politique.


La plupart des critères couramment utilisés pour caractériser les situations de développement :


Critères démographiques

Taux de croissance

Indice de fécondité

Taux de mortalité infantile

Espérance de vie

Part de la population en zone urbaine

Critères sociaux

Taux d’analphabétisme

Nbre de médecins pour 1000 habitants

Taux de scolarisation des enfants

Critères politiques

Nature du régime (dictature, démocratie)

Poids des dépenses militaires

Respect des droits de l’homme

Liberté politique

Critères économiques

PIB / habitant

Taux de croissance du PIB

Structure du PIB (part relative des secteurs 1e, 2e, 3e)

Part de la population active occupée dans l’agriculture

Taux d’inflation


I.2.4 Les limites de l’IDH




L’indicateur de développement humain IDH : composite intégrant des variables démographiques et sociales.

Pour calculer IDH, on relève dans les pays à comparer, pour une année donnée :

  • 1. l’espérance de vie

  • 2. l’éducation, moyenne pondérée de deux facteurs (0.66 x a. + 0.33x b.) :

    • a. le taux d’alphabétisation (pondération 0.66)

    • b. le niveau de formation (durée de la scolarité) (pondération 0.33)

  • 3. le PIB par habitant.

Pour chaque poste, on compte :

  • A. L’écart maximal, c’est à dire l’écart entre le pays le plus avancé et le moins avancé.

  • B. L’écart entre le pays concerné et le pays le moins avancé.

  • On fait le rapport A/B pour obtenir l’indice du poste.

Finalement on l’IDH est la moyenne des trois indices : (1. + 2. + 3.) / 3 = IDH
On lui fait les critiques suivantes :

  • La notion d’utilité marginale décroissante du revenu n’est utilisé que pour les pays dont le PIB/habitant est > 4829 $/an (seuil de pauvreté international en 93). Au-delà de ce seuil, l’utilité marginale est considérée quasi nulle.  les valeurs du PIB/habitant « corrigé » varient très peu pour les pays dont le PIB réel dépasse 4829 $.

  • Le taux d’alphabétisation des adultes ne tient compte que des acquis scolaires primaires (lecture et écriture), et pas des acquis de formations postscolaires et professionnelles. En plus, l’IDH ne mesure pas la qualité des systèmes éducatifs.

  • Les indicateurs politiques ne sont pas pris en compte.

  • L’IDH ne permet que la comparaison entre pays pour une même année. Il ne permet pas de suivre l’évolution d’un pays.


Exemple fictif :




Pays X

Valeurs les plus élevées

Valeurs les plus faibles




1995

2000

1995

2000

1995

2000

Espérance de vie

50

52

80

82

40

45

Taux d’alphabétisation des adultes

40

45

100

100

15

30

Nombre moyen d’années d’étude

8

9

14

16

3

6

PIB par habitant « corrigé »

4’000

4’100

10’000

15’000

50

200


Calcul de l’IDH du pays X en 1995 :

  • niveau de santé :

    • écart maximal 80 – 40 = 40

    • écart entre X et le pays le plus faible 50 – 40 = 10

    • rapport entre les deux écarts 10 / 40 = 0.250

  • niveau d’instruction :

    • alphabétisation :

      • écart maximal 100 – 15 = 85

      • écart entre X et le plus faible 40 – 15 = 25

      • rapport entre les deux écarts 25 / 85 = 0.294

    • nombre d’années d’études :

      • écart maximal 14 – 3 = 11

      • écart en X et le plus faible 8 – 3 = 5

      • rapport entre les deux écarts 5 / 11 = 0.455

pondération : (0.294 x 0.66) + (0.455 x 0.33) = 0.343

  • PIB / habitant :

    • écart maximal 10’000 – 50 = 9’950

    • écart entre X et le plus faible 4'000 – 50 = 3’950

    • rapport entre les deux écarts 3'950 / 9'950 = 0.397


 IDH 1995 du pays X : (0.25 + 0.343 + 0.397) / 3 = 0.330
En calculant l’IDH 2000 du pays X, on trouvera : 0.231

 L’indexe est passé de 0.330 à 0.231 alors que le pays a progressé dans tous les domaines couverts par l’index. Ça signifie que les pays moins développé ont progressé plus vite que X entre 95 et 2000.
II. LES PROBLEMES POSES PAR LE SOUS-DEVELOPPEMENT.

1   2   3   4   5   6   7   8

similaire:

Les pays riches : env. 30 états Amérique du Nord Europe de l’ouest Japon Australie Les pays (très) pauvres : env. 130 états iconLa souveraineté des Etats latino-américains (xixe xxe siècles)
«émergents» de l’Amérique Latine, par différenciation avec l’Amérique du Nord des Etats-Unis et du Canada, deux pays industrialisés...

Les pays riches : env. 30 états Amérique du Nord Europe de l’ouest Japon Australie Les pays (très) pauvres : env. 130 états iconCrise économique / Finances
«Si on enregistre une baisse de la consommation en Europe, aux Etats-Unis et dans les pays développés, cela aura des conséquences...

Les pays riches : env. 30 états Amérique du Nord Europe de l’ouest Japon Australie Les pays (très) pauvres : env. 130 états iconMondialisation : quel développement pour les pays pauvres
«à un vol caractérisé» à l'encontre des plus pauvres, qui se heurtent à des barrières douanières quatre fois plus élevées que celles...

Les pays riches : env. 30 états Amérique du Nord Europe de l’ouest Japon Australie Les pays (très) pauvres : env. 130 états icon2 – Les années Roosevelt aux Etats-Unis (1932-1945)
«liberté» et de «droits» aux Etats-Unis, avec des conséquences sociales et politiques à très long terme dans l’histoire du pays

Les pays riches : env. 30 états Amérique du Nord Europe de l’ouest Japon Australie Les pays (très) pauvres : env. 130 états iconDynamiques géographiques des grandes aires continentales : l’Amérique,...
«3g capital» montre l’affirmation des entreprises du géant latino-américain. Le Brésil et les États-Unis sont deux puissances financières....

Les pays riches : env. 30 états Amérique du Nord Europe de l’ouest Japon Australie Les pays (très) pauvres : env. 130 états iconDynamiques géographiques des grandes aires continentales : l’Amérique,...
«3g capital» montre l’affirmation des entreprises du géant latino-américain. Le Brésil et les États-Unis sont deux puissances financières....

Les pays riches : env. 30 états Amérique du Nord Europe de l’ouest Japon Australie Les pays (très) pauvres : env. 130 états iconEconomie / Afrique / Foncier
«dans les 35 pays africains étudiés, l’essentiel des terres agricoles a été confisqué par les Etats. Ce phénomène affecte 428 millions...

Les pays riches : env. 30 états Amérique du Nord Europe de l’ouest Japon Australie Les pays (très) pauvres : env. 130 états iconLe programme communautaire leonardo concerne les Etats membres de...

Les pays riches : env. 30 états Amérique du Nord Europe de l’ouest Japon Australie Les pays (très) pauvres : env. 130 états iconEcoGest@actu n° 76 octobre 2009
«Zone euro», mis à jour chaque semaine, retrace l'évolution d'un choix des principaux indicateurs économiques et financiers concernant...

Les pays riches : env. 30 états Amérique du Nord Europe de l’ouest Japon Australie Les pays (très) pauvres : env. 130 états iconLa limite Nord/Sud et ses limites
«nord-sud : un programme de survie» (voir document joint), on trouve également une représentation de ce clivage : la première carte...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.20-bal.com