Les différents types de communication De la communication de masse à la communication one to one





télécharger 112.57 Kb.
titreLes différents types de communication De la communication de masse à la communication one to one
page2/7
date de publication06.01.2017
taille112.57 Kb.
typeDocumentos
e.20-bal.com > droit > Documentos
1   2   3   4   5   6   7

2) Communication interactive


  • Existence d’un vrai dialogue entre le représentant de la marque et le consommateur.

  • La communication est essentiellement Push, parce qu’elle est plus facile à gérer par l’entreprise.

  • La communication Pull et interactives sont l’avenir de la communication, parce que elles favorisent le dialogue, on est plus dans un sens unique.

1 1 3-Synthèse des types de communication

1.2. Les stratégies de communication


-Les différents modèles « Emetteur – récepteur »


  • L’entreprise doit se poser deux questions :

  • Comment puis-je contacter mes clients ?

  • Comment mes clients vont pouvoir me contacter ?

  • Pour bien communiquer, l’entreprise doit prendre en compte les différents éléments du processus de communication.

  1. Les partenaires de la communication : émetteur et récepteur.

  2. Les vecteurs de la communication, le message en lui-même et les médias utilisés.

  3. Les fonctions de la communication, le codage, le décodage, la réponse, le feedback.

  4. Bruit induit dans la communication : tout ce qui va interférer la communication de l’entreprise.

  • CLV : communication dans les lieux de vente.

  • Ces différents éléments vont nous permettre d’identifier les conditions d’une communication efficace.

  • Le rôle du publicitaire est de faire parvenir les meilleures conditions, mais aussi de vérifier la réponse du récepteur.

  • Le publicitaire doit gérer 5 phases délicates :

  1. Connaître son audience et la réponse qu’il en attend.

  2. Coder son message c'est-à-dire concevoir son message d’une façon telle que les récepteurs le décodent comme il (publicitaire) le souhaite. Le but c’est que le message soit compris et bien interprété par le récepteur, il faut donc trouver le bon langage à utiliser.

  3. Transmettre le message à travers des véhicules appropriés pour atteindre le public visé ,choisir le bon canal de transmission pour qu’il touche le récepteur souhaité par l’entreprise.

  4. Mettre en place des supports de feedback adoptés.

  5. Prendre garde aux bruits extérieurs.

1.2.1 Les modèles de transmission


  • Pour les premiers théoriciens ,la communication se limite au transfert d’information entre une source et une cible, on parle de transmission ,elle relie un émetteur qui envoie un message et un récepteur qui reçoit un message ,dans cette vision le récepteur est passif, l’apparition de la notion de rétroaction complète les premiers travaux ,en offrant une perception dynamique de la communication .

  1. LE MODELE DE SHANON ET WEAVER :

  • « Un émetteur, grâce à un codage, envoie un message à un récepteur qui effectue un décodage dans un contexte perturbé de bruit ».

  • Modèle de référence, simple de communication.

  • En 1940 la préoccupation essentielle à Shannon et Weaver ,était de gérer les problèmes de transmission téléphonique ,le signal émis devait arriver au niveau de la cible dans l’état le plus proche à celui de la source ,alors qu’on sait que le message est perturbé par le bruit.

  • Weaversignaltraduit un message.

  • Codeurémetteur.

  • Décodeurrécepteur.

  • Dans ce système à ce sens unique ,deux éléments constituent les partenaires de la communication .

  • L’émetteur qui transforme le message en signaux.

  • Le récepteur qui va reconstruire le message.

  • Le vecteur de communication est le message, l’idée que l’émetteur veut transformer, le message peut être perturbé par du bruit.

  • Les bruits : ce sont les éléments parasites qui peuvent interrompre la transmission soit la gêner.

  • La communication est d’autant plus efficace quand les deux partenaires disposent d’un code commun pour se comprendre.

  • Le modèle malgré sa popularité ne s’applique pas à toutes les situations de communication, il ignore la pluralité des récepteurs.

  • Il laisse de côté les éléments psychologiques des individus.

  • En plus de sa linéarité, ce modèle considère que le récepteur est passif, alors que les études montrent que cela est simpliste, voire faux.

  • Pourtant délivrer un message nécessite la compréhension, une réponse de la part du récepteur est nécessaire pour créer une boucle de rétroaction.

  1. La notion de feedback de Weiner(1948)

  • Le feedback désigne la réaction du récepteur au message émis et son retour vers l’émetteur.

  • Cette notion de feedback a permis aux chercheurs en sciences sociales de franchir un pas ,en passant d’une vision linéaire de la communication à la conception d’un processus circulaire.

  • En combinant cette notion de feedback et le modèle de Shanon ,on obtient un système dynamique ,c’est le modèle le plus utilisé .

  • « La communication est une Co-construction et pas une discussion asymétrique »

Il peut y avoir plusieurs niveaux d’interactivité :

  • L’interactivité minimale : qui correspond à un feedback spontané qui est pauvre en information.

Exemple : publicité avec coupon-réponse .

  • La forte interactivité : feedback riche en informations.

Exemple : contact entre vendeur et client ,les appels des clients.

  • Conclusion

Communiquer c’est mettre en commun une information ,une idée ,ou une attitude ,pour cela il faut plusieurs éléments organisés en système , la source qui prend l’initiative de la communication ,ensuite un message(comme on peut transmettre en état des idées qui sont abstraites)est nécessaire de le traduire en un ensemble structuré de signifiants qui sont interprétés par le récepteur qui peut lui-même transmettre fidèlement le message à d’autres destinataires.

Il faut un moyen de communication Canal ou vecteur du message qui permet d’acheminer le message de la source vers le récepteur qui fera un retour d’information ou un feedback

  1. LE MODELE DE HAROLD D.LASSWELL 1948

« Qui dit quoi ?à qui ?comment ? et avec quels effets ? ».

LASWELL :sociologue Américain ,pionnier de la communication de masse ,pour décrire toute action de communication qui utilise un média ,il a utilisé ce jeu de question qui décompose le processus en Cinq phases ,selon lui on peut décrire de façon convenable une action si on répond à ces 5 questions :

  • Commentpar quel canal(média utilisé)

  • Quila source de la communication.

  • Dit quoi message (quantité d’informations)

  • A quile récepteur (l’audience)

  • Avec quels effetsl’influence des médias sur la population.

Pour LASWELL celui qui est le plus important c’est l’émetteur parce qu’il conçoit la communication comme un processus d’influence et de persuasion.

Il analyse le contenu du message et il considère la propagande comme un outil essentiel dans la gestion des masses.

Pour lui les médias sont un outil de contrôle de l’opinion publique.

Aujourd’hui ses travaux sont utilisés dans le cadre de la recherche sur les rumeurs.

Pour lui la rumeur vient toujours de quelqu’un au sujet de quelque chose.

L’intérêt essentiel du modèle de LASWELL c’est de dépasser la simple problématique de la transmission d’un message et d’envisager la communication comme un processus dynamique avec une suite d’étapes qui ont chacune leur importances, leur spécifiés et leur problématiques.

Il s’agit d’un modèle assez simpliste ,parce que le processus de communication est limité à la dimension persuasive.

La communication est perçue comme une relation autoritaire.

Absence de toute forme de rétroaction.

Comme le modèle de Shannon il nie l’interaction entre l’émetteur et le récepteur.
1   2   3   4   5   6   7

similaire:

Les différents types de communication De la communication de masse à la communication one to one iconAdresses: • Domicile
«Les Enjeux de l’Information et de la Communication», Groupe de Recherche sur les Enjeux de la Communication, Institut de la Communication...

Les différents types de communication De la communication de masse à la communication one to one iconLes mesures encadrant la liberte d’expression dans la communication audiovisuelle
«la révolution» numérique. Celle-ci modifie la communication audiovisuelle en profondeur. Tout est remis en cause : les marchés,...

Les différents types de communication De la communication de masse à la communication one to one iconIi – savoir mettre en œuvre une prise en charge
«atomique». Le patient est certes au centre des actions, mais IL s’agit d’une juxtaposition de compétences, les différents acteurs...

Les différents types de communication De la communication de masse à la communication one to one iconBrevet de technicien supérieur communication activités de communication

Les différents types de communication De la communication de masse à la communication one to one iconExercice 1 : La communication institutionnelle
«primaires» qui déterminent la stratégie et la création des campagnes de communication corporate, permettent d’atteindre un ou plusieurs...

Les différents types de communication De la communication de masse à la communication one to one iconII) Architecture Technique Les réseaux (couches hautes) Les services...

Les différents types de communication De la communication de masse à la communication one to one iconRésumé P. Breton et S. Proulx s’intéressent d’abord aux techniques...
«sociale», ou communication médiatisée, qui met en jeu la circulation de messages

Les différents types de communication De la communication de masse à la communication one to one iconRésumé Objectif de la communication et originalité du sujet : cette...

Les différents types de communication De la communication de masse à la communication one to one iconRésumé : Ce papier étudie les aspects de la structure de propriété...
«la qualité de l’information et de la communication financière» (Bouton 2002, p3)

Les différents types de communication De la communication de masse à la communication one to one iconL’atelier cnv (communication non-violente)
«L’actu des ateliers» : Communication des infos du moment et des besoins éventuels






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.20-bal.com