Emmanuel Didier





télécharger 99.43 Kb.
titreEmmanuel Didier
page6/6
date de publication14.11.2017
taille99.43 Kb.
typeManuel
e.20-bal.com > droit > Manuel
1   2   3   4   5   6

Conclusion : d’autres nombres pour d’autres possibles


Le statactivisme permet de rassembler une grande variété de pratiques ayant en commun de mettre les statistiques au service de l’émancipation, c’est-à-dire d’une figure du possible, soit en promouvant de nouveaux objets quantifiés et les actes qu’ils permettent de réaliser, soit en cherchant à défaire ceux déjà existants, par le pastiche et la dérision ou par la critique de leurs conséquences. Ces pratiques traversent les mondes instituées, on les trouve à l’université, chez les militants, dans les mondes de l’art. En conclusion de ce texte, nous voyons mieux les raisons qui justifient d’accorder aux statistiques comme argument politique une attention particulière.

Si l’activisme par le nombre est aujourd’hui tellement nécessaire, c’est d’abord en raison du rôle capital joué par les instruments de quantification dans le maintien des fatalités contre lesquelles l’activisme s’élève. En effet, le codage, les catégories, les indicateurs, bref toutes les entités statistiques, apportent une contribution décisive à la construction d’une réalité qui se tienne, aux trois sens distingués par Alain Desrosières : être robustes, pouvoir se combiner entre elles, et tenir les acteurs sociaux dans une certaine forme de coordination (Desrosières, 2008a, p. 12), à l’exclusion des autres. À juste titre dénonçable en tant qu’équipement de base de la cage de fer de la raison économique, la quantification ne doit pourtant pas être désinvestie au profit de l’exaltation des qualités, des singularités et de l’incommensurable.

Un tel renoncement serait une erreur, car la stabilité contraignante des entités statistiques n’est pas inébranlable. L’attention portée aux moments d’instauration des mesures et indicateurs révèle au contraire leur caractère créateur, et souvent leur capacité à en éclipser de plus anciennes. Moyen de réduction de l’incertitude ainsi que des possibilités pratiques des exécutants, la statistique est aussi bien un carrefour disciplinaire (mathématiques, sciences sociales, comptabilité, gestion, etc.) où des rencontres inédites peuvent être favorisées. Alors que la science économique est cadenassée par un unique paradigme dominant, elle intervient en aval d’opérations de quantification qui offrent un certain jeu.

Dès lors, « un autre nombre est possible » : ce qu’une logique hégémonique de quantification a instauré, une pratique statactiviste avertie peut chercher à le défaire, ou au moins à le bousculer. Ce détournement du mot d’ordre altermondialiste n’est pas ici l’incantation d’un possible indéterminé, mais un appel à produire des objets quantifiés qui reconfigurent le possible dans un sens voulu et, on le souhaite, favorable au plus grand nombre. Bien sûr, le sort d’un indicateur alternatif, du calcul du coût d’une politique ou du dénombrement d’une nouvelle catégorie sociale est incertain. Ces initiatives peuvent « prendre » dans l’espace public ou passer inaperçues. Il reste que, par rapport à d’autres productions intellectuelles, les débats et contestations portant sur les nombres en société sont susceptibles de prendre une portée pratique remarquable.

Bibliographie


De Blic Damien, 2009, « Le coût des expulsions : l’exemple de la France », Atlas des migrants en Europe. Géographie critique des politiques migratoires, Migreurop éd., Paris, Armand Colin, p. 91-93.

Boltanski Luc, 1982, Les cadres : la formation d’un groupe social, Paris, Éditions de Minuit.

, 2009, De la critique. Précis de sociologie de l’émancipation, Paris, Gallimard.

—, 2013, “Quelle statistique pour quelle critique ?” in Bruno Isabelle, Didier Emmanuel et Prévieux Julien (Eds.), Statactivisme, Paris, La Découverte, Coll. Zones, à paraître.

Bourdieu Pierre et Haacke Hans, 1994, Libre Échange, Paris, Le Seuil-Les Presses du réel.

Bourdieu Pierre, Christin Olivier et Will Pierre-Étienne, 2000, « Sur la science de l’État », Actes de la recherche en sciences sociales, vol. 133, p. 3-11.

Bourdieu Pierre et Passeron Jean-Claude, 1964, Les héritiers : les étudiants et la culture, Paris, Les Éditions de Minuit.

Bruno Isabelle et Didier Emmanuel, 2013, Benchmarking, Police, Hôpital et Éducation sous pression statistique, Paris, La Découverte.

Bruno Isabelle, Didier Emmanuel et Prévieux Julien (Eds.), 2013, Statactivisme, Paris, La Découverte, Coll. Zones, à paraître.

Caillé Alain, 2012, De l’idée même de richesse, Paris, La Découverte.

Corsani Antonella et Lazzarato Maurizio, 2008, Intermittents et précaires, Paris, Amsterdam. [URL : http://www.cip-idf.org/IMG/pdf/Intermittent-Ultimate-interior-file.pdf], consulté le 15 décembre 2012.

Daston Lorraine, 1988, Classical Probability in the Enlightenment, Princeton, Princeton University Press.

Desrosières Alain, 2008a, L’argument statistique I. Pour une sociologie historique de la quantification, Paris, Mines ParisTech, les Presses.

—, 2008b, L’argument statistique II. Gouverner par les nombres, Paris, Mines ParisTech, les Presses.

—, 2013, “Statistique et critique sociale”, in Bruno Isabelle, Didier Emmanuel et Prévieux Julien (Eds.), 2013, Statactivisme, Paris, La Découverte, Coll. Zones, à paraître.

Didier Emmanuel, 2011a, « “Compstat” à Paris : initiative et mise en responsabilité policière » [en ligne], Champ pénal / Penal field, vol. VIII, [URL : http://champpenal.revues.org/7971], consulté le 15 décembre 2012.

, 2011b, « L’État néolibéral ment-il ? “Chanstique” et statistiques de police », Terrain, n° 57, p. 66-81.

Eterno John E. et Silverman Eli B., 2012, The Crime Numbers Game : Management by Manipulation, Boca Raton, CRC Press.

Florida Richard L., 2002, The Rise of the Creative Class. And How It’s Transforming Work, Leisure, Community and Everyday Life, New York, Basic Books.

Foucault Michel, 2004, Naissance de la biopolitique : cours au Collège de France (1978-1979), Paris, Gallimard-Seuil.

Gadrey Jean et Jany-Catrice Florence, 2007, Les Nouveaux indicateurs de richesse, Paris, La Découverte.

Garfinkel Harold, 1967, Studies in Ethnomethodology, Englewood Cliffs, Prentice-Hall.

Haacke Hans, Becker Howard S., Burnham Jack, et Walton John, 1975, Framing and being framed : 7 works, 1970-75, Halifax, Press of the Nova Scotia College of Art and Design.

Hacking Ian, 1982, « Biopower and the Avalanche of Printed Numbers », Humanities in Society, n° 5, p. 279-295.

Hirschman Albert O., 2011 [1970], Exit, voice, loyalty : défection et prise de parole, Bruxelles, Éditions de l’Université de Bruxelles.

Matelly Jean-Hugues et Mouhanna Christian, 2007, Police : des chiffres et des doutes, Paris, Michalon.

Nicolas-Le Strat Pascal, 2005, L’Expérience de l’intermittence dans les champs de l’art, du social et de la recherche, Paris, L’Harmattan.

Pichon Philippe, 2007, Journal d’un flic, Paris, Flammarion.

Prévieux Julien, 2007, Lettres de non-motivation, Paris, Zones.

Rambach Anne et Marine, 2001, Les intellos précaires, Paris, Fayard.

Du Roy Ivan, 2009, Orange stressé : le management par le stress à France Télécom, Paris, La Découverte.

Silverman Eli B., 1999, NYPD Battles Crime : Innovative Strategies in Policing, Boston, Northeastern University Press.

Piriou Jean Paul, 1992, L’indice des prix, Paris, La Découverte.

Rigouste Mathieu, 2011, Les marchands de peur, la bande à Bauer et l’idéologie sécuritaire, Paris, Libertalia.

Sinigaglia Jérémy, 2012, Artistes, intermittents, précaires en lutte : Retour sur une mobilisation paradoxale (2003-2006), Nancy, Presses universitaires de Nancy.

Thévenot Laurent, 1983, « L’économie du codage social », Critiques de l’économie politique, n° 23-24, p. 188-222.

Topalov Christian, 1994, Naissance du chômeur : 1880-1910, Paris, Albin Michel.


1


 La réflexion sur le statactivisme a pris corps à l’occasion d’une collaboration entre Isabelle Bruno (CERAPS, Université Lille 2), Julien Prévieux, et Emmanuel Didier. Nous nous sommes réunis régulièrement au long de l’année 2011-2012, et nos échanges ont finalement abouti à l’organisation de la journée de rencontre du 15 mai 2012 que nous évoquons ici et dont les actes seront publiés en 2013 (Bruno, Didier et Prévieux, 2013). Cyprien Tasset, qui avait participé à ces journées, a rejoint Emmanuel Didier pour rédiger ce texte.


2


 Haacke a d’ailleurs, par la suite, publié avec Pierre Bourdieu, un livre de dialogues (Bourdieu et Haacke, 1994).

1   2   3   4   5   6

similaire:

Emmanuel Didier iconNotes de Didier Morandi

Emmanuel Didier iconEdifice Eglise St Didier Nature de l'opération

Emmanuel Didier iconCours de M. Didier ferrier, professeur émérite de l’Université de Montpellier

Emmanuel Didier iconCours de M. Didier ferrier, professeur émérite de l’Université de Montpellier

Emmanuel Didier iconD comme Dar es Salam ou les dangers du désengagement public Didier Plat et Pascal Pochet

Emmanuel Didier iconEmmanuel Kemel

Emmanuel Didier iconEmmanuel Arnaud

Emmanuel Didier iconEmmanuel Gaudez

Emmanuel Didier iconEmmanuel chene

Emmanuel Didier iconEmmanuel roch






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.20-bal.com