Faculte de medecine et de pharmacie de besancon





télécharger 499.53 Kb.
titreFaculte de medecine et de pharmacie de besancon
page4/13
date de publication01.08.2017
taille499.53 Kb.
typeDocumentos
e.20-bal.com > droit > Documentos
1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   13

ETUDE PERSONNELLE



    1. OBJECTIFS


Nous nous proposons d’étudier une série de patients hémodialysés chroniques présentant un épisode d’endocardite infectieuse en 1999 en France.

Nos objectifs sont de déterminer l’incidence annuelle de cette infection dans ce sous groupe, puis de faire une description clinique des cas observés et enfin de préciser la survie à 4 ans de ces patients.

    1. METHODE




      1. INCIDENCE DE L’ENDOCARDITE CHEZ LES PATIENTS HEMODIALYSES




  • Population de référence

En 2002 Hoen et al, pour l'Association pour l'Etude et la Prévention de l'Endocardite Infectieuse (AEPEI) présentent une étude épidémiologique prospective sur l'endocardite infectieuse réalisée en France en 1999.[Hoen, 28]

Cette étude porte sur tous les hôpitaux de six régions françaises : Ile de France, Lorraine, Rhône-Alpes, Franche-Comté, Marne et Nouvelle-Calédonie, représentant 26% de la population du pays (16 millions). Tous les cas d’endocardite infectieuse sont répertoriés. Au total sur 559 endocardites, 390 patients sont retenus. Les patients exclus ont une date de première hospitalisation antérieure au premier janvier 1999 ou résident en dehors du secteur d’étude.

A partir de la base de données informatisée de l’enquête française de 1999, nous sélectionnons les patients hémodialysés. Cette base de données référence les informations relatives à l’endocardite en l’occurrence les signes cliniques, la bactériologie, les données échographiques, les durées d’antibiothérapie, les traitements chirurgicaux et les complications.

Quatorze patients sont identifiés à partir de la base de données des 390 endocardites. Un des patients n'est pas dialysé de manière chronique mais après une défaillance multi viscérale sur plaie d'une artère fémorale et est donc exclu de la série. Nous retenons donc 13 cas qui seront utilisés pour le calcul de l’incidence.

Afin de réunir les données relatives à l’insuffisance rénale et au mode de dialyse, nous adressons un questionnaire aux médecins traitants et néphrologues des patients. Les informations demandées sont la maladie responsable de l’insuffisance rénale, la date d’entrée en dialyse, les antécédents septiques, en particulier de la voie d’abord vasculaire, et l’évolution depuis l’épisode d’endocardite infectieuse. Pour quatorze des quinze patients les informations ont été réunies. Pour un patient l’origine de l’insuffisance rénale, la cause du décès et l’évolution infectieuse n’ont pu être déterminées. Ce questionnaire est présenté par le tableau 5.


Enquête Endocardite infectieuse en France en 1999

7Etude du sous-groupe des patients hémodialysés




Nom du Patient Date de naissance

Résumé de L’EI date, germe



  1. Antécédents rénaux :


Etiologie de l'insuffisance rénale chronique ayant conduit à la dialyse :

Date de mise en dialyse :


  1. Abord vasculaire pour l'hémodialyse : (en 1999, au moment de l’endocardite)




  1. Type d’abord vasculaire :

Cathéter :

Fistule artério-veineuse :

Greffon de type Goretex :

Autre (préciser) :
Ce patient avait-il présenté une infection de son abord vasculaire avant la survenue de l'endocardite ?

Oui non
Si oui, date du dernier épisode :


  1. Evolution après l'EI :


Changement de type de voie d’abord vasculaire depuis EI :

Oui non

Si oui préciser
Le patient a-t-il présenté une nouvelle endocardite depuis 1999 ?

Oui non

Si oui : date : germe :
Est-il toujours vivant actuellement ?

Oui non

Si non, date du décès : cause du décès :
Tableau 5 : Questionnaire adressé aux médecins et néphrologues traitants.


  • Modalité de calcul de l’incidence

Le registre national de l’insuffisance rénale chronique mis en place en 1990 ayant cessé son activité en 1994, il n’existe plus de données exhaustives sur la prévalence et l’incidence de cette maladie en 1999 [ANAES, 3]. Les données épidémiologiques sont fondées sur des études régionales.

Nous recensons, à cette période, trois études régionales épidémiologiques [Jungers, 32; Labeeuw, 35; Montagnac, 51]. L’étude de Jungers est réalisée sur la région Ile de France qui représente 18,7% de la population française (contre respectivement 9,6% et 2,3%) [INSEE, 32]. L’extrapolation à la France entière de l’incidence de l’hémodialyse dans cette étude est donc plus fiable que pour les autres régions. Nous utilisons ces données pour déterminer le nombre de patients dialysés à cette date pour notre population.

Le recensement de 1999 fait état de 58 513 700 habitants en France. Sachant que l’incidence des dialysés est de 433 par million à cette date, il existe en France 25330 personnes dialysées dont 10% par dialyse péritonéale soit environ 22800 patient hémodialysés. Notre étude porte sur 26% de la population française. Nous estimons donc à 5920 le nombre de patients hémodialysés en 1999 sur les six régions de notre étude.
      1. DESCRIPTIONS CLINIQUES


Afin d’obtenir une série plus importante pour l’exploitation statistique des descriptions cliniques, nous étendons la sélection aux 559 premiers dossiers de l’étude. Cela permet de recruter deux cas supplémentaires, un dont la date de première hospitalisation pour endocardite est antérieure au premier janvier 1999, et un patient dont la première hospitalisation pour cette maladie est hors secteur (il sera secondairement pris en charge pour cette affection par un hôpital du secteur d’étude).

Nous sommes surpris par le peu de nouveau cas recrutés. En effet l’extension de 30% de la population de référence ne permet d’augmenter notre sous groupe que de 2 cas soit 15%.
      1. EVOLUTION APRES L’ENDOCARDITE



Le questionnaire que nous avons adressé aux médecins et néphrologues traitants nous permet de recueillir les informations relatives à la situation des patients 4 ans après l’endocardite. L’intérêt est de déterminer les conduites tenues quant à la voie d’abord, la survenue d’une nouvelle endocardite et, éventuellement, la date et la cause du décès.
1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   13

similaire:

Faculte de medecine et de pharmacie de besancon iconFaculté de Médecine et de Pharmacie Département de Médecine Générale

Faculte de medecine et de pharmacie de besancon iconFaculté de Médecine et de Pharmacie Département de Médecine Générale

Faculte de medecine et de pharmacie de besancon iconThèse Présentée à la Faculté de Pharmacie de Montpellier

Faculte de medecine et de pharmacie de besancon iconLa medecine monastique dans l’occident medieval
«médecine monastique» comme une médecine pratiquée par des moines dans ou à partir d’un monastère. Elle eut son apogée du ixe siècle...

Faculte de medecine et de pharmacie de besancon iconMaster 2 Professionnel en Ingénierie de la banque pour les entreprises (Besançon)

Faculte de medecine et de pharmacie de besancon iconDes en Pharmacie

Faculte de medecine et de pharmacie de besancon iconStage sur le nouveau programme de Tle – Académie de Besançon -11 et 15 juin 2012

Faculte de medecine et de pharmacie de besancon iconLa thèse de docteur en pharmacie

Faculte de medecine et de pharmacie de besancon icon* Convention académique renouvelant et enrichissant celle signée...

Faculte de medecine et de pharmacie de besancon iconU. F. R. De medecine






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.20-bal.com