Recherche de l'objet perdu ou caché





télécharger 24.74 Kb.
titreRecherche de l'objet perdu ou caché
date de publication07.07.2017
taille24.74 Kb.
typeRecherche
e.20-bal.com > droit > Recherche

DPA005CM La représentation chez le bébé 11/12/06


A/ LA PERMANENCE DE L'OBJET

Le transfert intermodal induit une certaine permanence de l'objet.

_ Cas du transfert intermodal en simultané: on parlera d'une identité de l'objet perçu par deux modalités sensorielles: un objet vu et touché a la même identité.

_ Cas du transfert modal successif: on va supposer: a. Une même identité b. Une permanence de l'objet chez le bébé.

Il existe des traces mnésiques chez l'enfant. A-t-on besoin de traces mnésiques pour élaborer une représentation? Il existe une certaine forme de mémoire chez le bébé qui a priori ne nécessite pas la mise en jeu d'une représentation: mémoire procédurale ou implicite: liée aux mouvements automatiques: cas du bébé qui fait bouger un mobile dans son transat en pédalant (Rovee-Collier) C'est basé sur une réponse de type conditionnement: l'enfant a-t-il besoin d'une représentation pour ça?

Si on présente 48h après la même situation sans la corde au bébé, il continue à agiter ses pieds sans succès pour faire bouger le mobile. Il s'agit plutôt d'une mémoire motrice liée à la proprioception. A-t-on besoin d'une représentation pour ça?

Si on compare ce type de situation à une situation où la modalité visuelle est sollicitée, c'est plus difficile de dire qu'il n'existe pas de représentation chez le bébé.
Expé de Bower:

en 1966, il va étudier la question de la permanence de l'objet. Un objet fixe: le lapin, qu'il fait passer devant un écran en mouvement. Quand l'écran est au-dessus, le lapin est visible ou alors le lapin a disparu. 2 situations: une possible et l'autre impossible. Il prend comme mesure le rythme cardiaque. Bower note une augmentation du rythme cardiaque quand le lapin n'est pas là.

Bower dans une deuxième expérience va inverser les choses: l'écran est immobile et le lapin est en mouvement. Il va regarder le regard de l'enfant pour voir s'il va anticiper le passage du lapin: recherche de l'objet perdu ou caché. Notion de trajectoire. Puisque la permanence de l'objet est liée à la notion d'identité, il va prendre un autre objet avec une identité différente.

_ RESULTATS:

  • Dés l'âge de 8 semaines, l'enfant anticipe la sortie: cherche l'objet

  • Quand l'objet qui sort est différent, jusqu'à 20 semaines, le bébé ne réagit pas de manière différente, après 20 semaines, il est surpris.

Bower souligne l'importance de la trajectoire et de l'identité dans la recherche de l'objet caché.


  1. La permanence de l'objet est liée à la notion d'identité

On suppose que l'on reconnaisse que ce soit le même objet qui apparaisse à des endroits différents ou dans des modalités différentes.

Quand il s'agit de rappeler une information c'est de la mémoire explicite: la représentation y est nécessairement mise en jeu.

Quand il s'agit de la reconnaissance chez l'adulte, ça fait partie aussi de la mémoire explicite. Quand on demande à un bébé de reconnaître certains stipulent qu'il ne s'agit pas de représentation: l'enfant sans elle sur des choses peu élaborées peut arriver à reconnaître ex: perception des visages.


  1. L'identité est fortement liée à la notion de mouvement.

C'est la difficulté de concevoir qu'un même objet puisse apparaître à des endroits différents ou au même endroit (situation impossible).

Bower fait des expériences sur des visages de mères:

_ Jusqu'à 5 mois, l'enfant n'est pas surpris si on lui présente 3 mères identiques à la fois et il sourit successivement à chacune d'elle. L'enfant peut imaginer qu'il y a différentes mères qui apparaissent à différents endroits à la fois.

_ Après 5 mois, l'enfant suit le mouvement d'un visage et manifeste de la peur si la mère apparaît simultanément à des endroits différents: l'identité est liée à la notion de mouvement (contrairement à la permanence de l'objet de Piaget).


  1. L'identité liée à la position d'objet dans l'espace

L'enfant s'attend à voir réapparaitre au même endroit la même chose. Pour un enfant européen c'est vrai pour les objets physiques et les objets humains qui apparaissent à endroit et heur fixes. Différenciation du monde des objets physiques et des objets humains. Pour Piaget le monde physique est important et occupe une place prépondérante dans le développement de l'intelligence. L'objet est indissociable de l'espace dans lequel il se situe et pour qu'il soit considéré comme tel, il doit avoir une certaine stabilité dans l'espace et dans le temps. L'enfant doit pouvoir détourner le regard un instant sans que l'objet ne cesse d'exister. Les relations des objets entre eux sous les plans de l'espace, du temps et de la causalité pour aboutir à la permanence de l'objet et au fait de considérer un objet comme étant un objet à part entière.

La perception des objets physiques et humains va permettre à l'enfant de percevoir que lui-même est un sujet à part entière. Importance de la permanence de l'objet: question de la différenciation des objets entre eux. L'enfant est un sujet qui se différencie de tous les autres objets: différenciation monde extérieur- monde intérieur. L'objet ne peut exister pour l'enfant que s'il est perçu comme un sujet à part entière (question de la psychose infantile).

Pour Bower de 0 à 4 mois, u objet visible, en mouvement, reste identique à lui-même à condition que ce soit un objet fixe. De 5 à 8 mois, un objet visible qui passe de l'immobilité au mouvement ou du mouvement à l'immobilité reste identique à lui-même. De 9 à 18 mois, la disparition momentanée d'un objet derrière un écran n'altère pas son identité.

L'erreur A non B du ss4 a été interprétée comme étant à relier avec la notion d'identité à sa localisation.


  1. Discrimination et identité

Si les perceptions se réduisaient à des tableaux sensoriels qui s'évanouissent, la discrimination perceptive entre les objets devrait être faible. Or les processus d'habituation, de préférences, ont mis en évidence que le bébé discrimine très tôt (discrimination auditive chez le fœtus). La question de la perception des objets: la perception c'est comme une sorte de construction. UN objet est tridimensionnel et situé dans l'espace, sa forme peut changer soit avec le mouvement de l'objet lui-même soit avec le mouvement du bébé. Pour qu'un objet aie une identité, on suppose que l'enfant doit avoir acquis une notion de constance et de taille.

C'est la même chose avec la forme de l'objet qui nous apparaît. La forme perçue change avec les mouvements. La perception des objets subit un certain nombre de transformations de nature perceptive. Quelles sont celles qui respectent l'identité de l'objet et celles qui la détruisent totalement?

Pour un adulte, un objet est identifié par sa position, sa trajectoire, sa masse, sa forme…Si on modifie une caractéristique (ex: la couleur), l'adulte pense que c'est un même objet mais qui a subi une modification. Si on change plusieurs éléments, l'adulte pense qu'on a substitué un nouvel objet à l'ancien mais que se passe-t-il chez le bébé?

_ Identité et permanence de l'objet

Pour Piaget au ss3, si on cache l'objet que l'enfant regarde, l'enfant ne fait aucune tentative pour aller soulever le tissu. Pour Bower, il s'agit d'un problème moteur. Lécuyer dit que c'est parce que le bébé n'a pas le bras assez long pour aller chercher l'objet. Bower met en place une situation dans laquelle l'acte moteur est remplacé par la perception. L'enfant du ss3 maitrise assez bien les coordinations manuelles mais l'enfant ne manifeste aucun intérêt pour l'objet disparu. Pour Lécuyer ce que met en place Bower n'est pas comparable à ce que fait Piaget pour la permanence de l'objet. Perception: niveau primitif d'intelligence. Ex des singes qui ont une maturité motrice supérieure à celle des bébés et sont capables de résoudre des problèmes sur le plan perceptif. Est-ce que la perception est une forme d'intelligence élaborée?
B/ DISCRIMINATION ET CATEGORISATION DES OBJETS

Dans la catégorisation, on peut différencier les modalités sensorielles: discrimination-catégorisation auditives sons, parole, discrimination-catégorisation visuelle et tactile. Les discriminations sont fines et précoces à l'intérieur d'une même modalité sensorielle. Il y a des relations intermodales un peu plus tard. Il y a une cohérence de la perception du monde bien plus grande que ce que pensait Piaget.

Deux stimuli n’appartenant pas à la même catégorie sont différenciés par les bébés qui peuvent par exemple différencier des visages d'hommes et de femmes. A 7 mois, ils peuvent identifier le même visage présenté de face ou de profil. Il faut faire attention avec le stimulus visage car c'est très particulier et on ne peut pas généraliser.

Des recherches sur les aspects visuels et des recherches sur la catégorisation.

Discrimination des sons paroles: la parole est une onde continue: quand on fait une analyse sur un spectrogramme, c'est une onde continue qui apparaît: pas de pause et pourtant on perçoit tous des unités discrètes. Dans une langue étrangère, on est incapables d'isoler les mots car l'onde de la parole est continue. Comme les adultes, les bébés perçoivent des unités discrètes, discontinues sur différentes langues. Pour les sons et les paroles ils font la différence entre deux sons qui n'appartiennent pas à la même catégorie phonétique.
Catégorie vs discrimination

Question des fleurs de Piaget qui demande aux enfants de les regrouper. La meilleure performance est-ce de réunir roses et marguerites ou d'en faire la discrimination et de les mettre dans deux catégories? Question de ce qui empêche la réunion des deux. La question de la catégorisation apparaît plus complexe d'un point de vue cognitif que la discrimination.

Dans la catégorisation, l'enfant doit trouver les invariants, les points communs sur différents objets pour les constituer en catégories alors que la discrimination c'est trouver la différence entre deux objets: ce qui empêcherait d'en faire un même ensemble.

Si on veut distinguer les deux, on dit que la discrimination est primitive et précoce. Dans la vie quotidienne, l'enfant fait très bien ces discriminations (ex: caresse/ douleur).

Pour Piaget et Wallon, la catégorisation apparaît vers 7,8 ans (stade catégoriel de Wallon) et est mise en place avec le langage et avec les apprentissages scolaires. Est-ce qu'il existe une certaine forme de catégorisation avant l'apparition du langage? On utilise la procédure d'habituation.

On s'assure auparavant que les enfants discriminent les différents visages d'hommes puis deux phases:

_ Habituation à différents stimuli de même catégorie (ex: visages d'hommes) correspondant aux prototypes. A chaque essai on présente un nouveau stimulus de même catégorie.

_ On change de catégorie (ex: visage de femme).

Lécuyer: catégorisation simple comme les couleurs, sons, syllabes: dés ¾ mois les bébés sont capables d'une certaine catégorisation simple. Vers 7/8 mois, cette capacité se met en place de




Discrimination Hx/Hy

Catégorisation H/F

Phase 1:

HABITUATION





Phase 2:

REACTION A LA NOUVEAUTE





Manière plus généralisable. Nouveau progrès vers 12 mois au moment où apparaît la compréhension du langage.

Plus tard, c'est bien le langage qui va organiser les choses par rapport au développement des concepts. La catégorisation permet d'organiser le réel, le monde: source d'économie dans les traitements. Le bébé pourra catégoriser humain/ non humain, vivant/ non vivant…

Dans les étapes de catégorisation on se fixe sur les temps de fixation ou d'attention. Les études montrent qu'entre 3 et 6/7 mois les temps de fixation diminuent pour réaugmenter après: courbe en U (3-7-12). Jusqu'à 7 mois environ les bébés analysent séparément chaque élément, chaque stimulus. Vers 7 mois, enfant un peu expert: mettent moins de temps qu'à 3 mois. Vers 12 mois fait des comparaisons entre les évènements qui sont plus complexes et prennent plus de temps.
C/ SUR LE PLAN DE L'INTELLIGENCE

Attrait du bébé pour la nouveauté. Dans le domaine du développement, de la relation d'objet au sens psychanalytique du terme. Les chercheurs montrent que dans les premiers mois, l'enfant regarde les visages nouveaux et à partir de 5/6 mois, il s'oriente vers les visages familiers: angoisse du 8ème mois de Spitz. Sur le plan de l'attrait pour la nouveauté, les auteurs disent que c'est important pour la progression du développement de l'enfant: certains parlent de stimulation. Cet attrait ne peut se faire sans l'accompagnement de la mère ou de son substitut. C'est la mère qui permet de médiatiser le rapport au monde, à la réalité. Certains posent la question du rapport entre la préférence à la nouveauté et le développement de l'intelligence. On ne peut pas nier que le développement perceptif soit à la source des connaissances relayé ensuite par l'action. Il y a habituation car l'enfant perçoit des choses et les traite. Relation vitesse d'habituation, attrait à la nouveauté et QI ultérieur.

Autre facteur important: la motivation. Si on présente un stimulus trop bizarre, trop nouveau pas d'augmentation de la vitesse d'exploration: comme s'il y avait une surcharge cognitive et motivationnelle. Quelque chose éloigné de la réalité: une espèce de seuil à ne pas dépasser: sinon réaction d'évitement, d'angoisse, de peur.




similaire:

Recherche de l\Le cadre historique
«Le travail, une fois qu’il a été dépensé, n’a pas d’influence sur la valeur future d’un objet : IL a disparu et est perdu pour toujours»....

Recherche de l\Recherche du spectateur impartial perdu a propos d’«Adam Smith and the economy of the passions»
«père» que Smith n’arrive pas à nommer (partie 3), serait relégué au second plan dans la

Recherche de l\Chapitre I : Introduction
«manière de faire» de la recherche. Ces jalons méthodologiques et techniques vous permettront de construire votre objet de recherche...

Recherche de l\1. À la recherche de l’objet du cours

Recherche de l\1 Objet de l’appel à projets de recherche

Recherche de l\Progression pédagogique en classe de 4ème
«L’analyse et la conception de l’objet technique», «Les matériaux utilisés», «Les énergies mises en œuvre», «L’évolution de l’objet...

Recherche de l\Le programme de la seconde année de master de recherche Droit de...

Recherche de l\Histoire d'un projet longtemps caché par l'executif du conseil géNÉral du loiret

Recherche de l\Résumé : Les entreprises de taille intermédiaire présentent un intérêt...

Recherche de l\Appel à communications
«études cinématographiques». De ce point de vue, la recherche française doit rattraper son retard sur celle d’autres pays, comme...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.20-bal.com