Analyse formelle et conceptuelle des formes verbales du français contemporain : a la croisée du passé simple et de l’imparfait, du futur et du conditionnel, les concepts «potentiel» et «défini»





télécharger 1.35 Mb.
titreAnalyse formelle et conceptuelle des formes verbales du français contemporain : a la croisée du passé simple et de l’imparfait, du futur et du conditionnel, les concepts «potentiel» et «défini»
page2/30
date de publication10.12.2019
taille1.35 Mb.
typeDocumentos
1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   30

Introduction


Futur, conditionnel et imparfait ont en commun de susciter des débats sur leur statut : avons-nous affaire à des temps, à des modes, à des aspects, à des déictiques, à des anaphoriques … ? Si la diversité des débats s’explique par l’existence d’approches descriptives différentes, elle ne peut se résoudre à cette seule explication. En effet, l’étude des analyses morphologiques du futur et du conditionnel et leur mise en relation met en évidence la difficulté que pose l’identification du R que le conditionnel partage avec le futur et du ai qu’il partage avec l’imparfait. Autant de similitudes formelles qui ont amené à intégrer le conditionnel dans le mode indicatif. Intégration facilitée dans la mesure où les descriptions des valeurs modales du conditionnel trouvaient écho à des valeurs dites modales du futur et de l’imparfait dont le classement dans le mode indicatif n’a été discuté que de façon sporadique.

Notre intérêt s’est donc porté sur ce R : est-il un morphème identifiable ou l’élément d’une corrélation ? Pour répondre à cette question, nous avons mené jusqu’à son terme une analyse morphologique dont les résultats ne manquaient d’être problématiques tant ils se différenciaient des analyses précédentes.

En effet, notre analyse nous a conduite à poser l’existence de la combinaison de deux morphèmes au lieu d’un seul. Ce qui était reconnu comme une étrangeté formelle du conditionnel allait s’appliquer à tous les autres « temps » de l’indicatif ce qui fait que, paradoxalement, cette analyse morphologique devrait permettre, du moins est-ce notre ambition, d’unifier la multiplicité des analyses sémantiques en éclairant d’un jour nouveau la diversité des effets de sens.

D’un côté, nous aboutissons à l’éclatement des tiroirs verbaux, déstabilisant alors un système qui semblait satisfaisant, de l’autre, nous proposons une approche des valeurs dites temporelles qui rend compte aussi des valeurs modales.

Bien que consciente de la difficulté de la tâche, nous avons essayé de la mener jusqu’au bout en choisissant une voie de traverse entre la liberté et l’érudition, une voie qui consiste à chercher à établir un dialogue entre les résultats potentiels de notre analyse et les questions qui se posent de façon récurrente dans la littérature linguistique traitant du système verbal, ne suivant pas ainsi la mise en garde de Noreiko :

« Assurément, pour prétendre à démêler le problème de l’agencement temporel des formes verbales en français, là où tant de savants, et non des moindres, se sont déjà aventurés, il faut une dose de témérité dépassant l’ordinaire. »1

Notre démarche consistera en un va-et-vient entre ces analyses et l’élaboration d’un système d’explications basé sur l’exploitation sémantique des oppositions morphologiques et sur le concept de combinaisons de variables.

Notre objectif final est d’identifier des valeurs fondatrices qui permettent de réduire l’atomisation des explications des formes verbales, de comprendre pourquoi leur usage permet une telle dispersion du sens. Bien évidemment, il ne s’agit pas de nier l’existence d’énoncés qui peuvent sembler paradoxaux mais de comprendre comment les valeurs fondamentales servent de tremplin à l’élaboration de sens en contexte -qu’il soit linguistique ou extra linguistique. Pour cela, nous tâchons d’explorer l’analyse des variantes que permet la convocation de l’un ou de l’autre paramètre de la situation d’énoncé dans la désignation d’un procès.

Le corpus que nous utiliserons est élaboré à partir du roman Voyage au bout de la nuit de Céline. Il sera complété d’exemples extraits de la vie quotidienne, de journaux ou empruntés aux analyses linguistiques qui ont précédé cette recherche. Le corpus célinien sera exploité également dans le cadre d’une stylistique qui postule que l’écrivain, par l’usage original qu’il fait du langage, en met au jour les possibles.

Après avoir mené l’analyse morphologique des « temps », nous examinerons le réinvestissement sémantique de la combinaison de deux imbrications d’une double opposition [Ø/(±R)] et [Ø/(ai/a)] : la première imbrication introduit à l’intérieur d’une opposition du présent aux quatre autres « temps » un morphème ±R qui, apparaissant également à l’infinitif, différencie le couple (futur-conditionnel) du couple (passé simple-imparfait). La seconde introduit à l’intérieur d’une opposition du présent aux quatre « temps » un morphème ai/a qui différencie le couple (conditionnel-imparfait) du couple (futur-passé simple)2.

1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   30

similaire:

Analyse formelle et conceptuelle des formes verbales du français contemporain : a la croisée du passé simple et de l’imparfait, du futur et du conditionnel, les concepts «potentiel» et «défini» iconFrance / Rwanda
«Je suis venu pour parler du futur, pas du passé. J’ai demandé plus de commerce, plus de partenariats. Les Français sont libres de...

Analyse formelle et conceptuelle des formes verbales du français contemporain : a la croisée du passé simple et de l’imparfait, du futur et du conditionnel, les concepts «potentiel» et «défini» iconSacré Art Contemporain : Art, Art Sacré, Art contemporain : un hold up sémantique
«contemporains» à ceux qui poursuivaient une modernité ouverte. Un livre excellent et très pédagogique, dans lequel on découvre les...

Analyse formelle et conceptuelle des formes verbales du français contemporain : a la croisée du passé simple et de l’imparfait, du futur et du conditionnel, les concepts «potentiel» et «défini» iconLa théorie du chaos est pour les mathématiciens une théorie comme une autre, née au XX e
«détermine» le lieu précis où le ballon va tomber, I e., par expérience, IL analyse deux instants passé et présent du ballon et IL...

Analyse formelle et conceptuelle des formes verbales du français contemporain : a la croisée du passé simple et de l’imparfait, du futur et du conditionnel, les concepts «potentiel» et «défini» iconComposition portant sur l’évolution générale politique, économique...
«En quoi les concepts de smart cities sont-ils des «directions» souhaitables pour l’élaboration de nos villes du futur ?»

Analyse formelle et conceptuelle des formes verbales du français contemporain : a la croisée du passé simple et de l’imparfait, du futur et du conditionnel, les concepts «potentiel» et «défini» iconPrix litteraire des lycees professionnels du haut rhin : comment...
«L’enseignement du Français n’est pas pensé comme une simple transmission de connaissance mais comme un des lieux majeurs de la formation...

Analyse formelle et conceptuelle des formes verbales du français contemporain : a la croisée du passé simple et de l’imparfait, du futur et du conditionnel, les concepts «potentiel» et «défini» iconLe programme intitulé «Nachhaltig Wirtschaften»
«Nachhaltig Wirtschaften» (les économies durables) lancé par le ministère des transports, de l'innovation et de la technologie (bmvit)...

Analyse formelle et conceptuelle des formes verbales du français contemporain : a la croisée du passé simple et de l’imparfait, du futur et du conditionnel, les concepts «potentiel» et «défini» iconRésumé : Mobilisant les travaux de Boltanski et Thévenot, ce travail...

Analyse formelle et conceptuelle des formes verbales du français contemporain : a la croisée du passé simple et de l’imparfait, du futur et du conditionnel, les concepts «potentiel» et «défini» icon2 les propositions fondamentales de la sociologie économique
«étudie les faits économiques mais en apportant l’éclairage donné par l’analyse sociologique»; appuie sur des méthodes qui sont celles...

Analyse formelle et conceptuelle des formes verbales du français contemporain : a la croisée du passé simple et de l’imparfait, du futur et du conditionnel, les concepts «potentiel» et «défini» iconL’architecture sous toutes ses formes
«beau» à voir, voilà ce qu’est l’architecture. Cela dépasse la simple nécessité de protection, mais permet aux Hommes d’exprimer...

Analyse formelle et conceptuelle des formes verbales du français contemporain : a la croisée du passé simple et de l’imparfait, du futur et du conditionnel, les concepts «potentiel» et «défini» iconGénétique et société : une lecture de l’innéisme contemporain 1
«génétique des populations». Et, bien entendu, IL ne passe pas une semaine sans qu’un chercheur, ou qu’un journal, déclare qu’on...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.20-bal.com