Evaluation économique des Produits de Santé





télécharger 24.14 Kb.
titreEvaluation économique des Produits de Santé
date de publication28.11.2019
taille24.14 Kb.
typeDocumentos

Auteur : Lydie – Rédacteur : Tam

Tiré du cours du Pr. H VAN DER BRINK

Site de diffusion : http://www.instrupharma.com

Evaluation économique des Produits de Santé


  1. Définition et place de la pharmacoéconomie

 But : allocation optimale des ressources. Permet de faire le choix d’une thérapeutique :

  • offrant les meilleurs résultats pour une dépense donnée

  • offrant la dépense la plus faible possible pour des résultats médicaux donnés.

        1. Stratégies des coûts et des dépenses

  • Analyse comparative ds coûts et ds cq de plusieurs stratégies thérap possibles

          1. Comparaison coûts et dépenses de 2 stratégies

1 - Stratégie dominée : B plus cher que A et efficacité moindre

2
intervent° de la pharmacoéco
- B est plus cher mais plus efficace que A

3 - B est moins cher mais moins efficace que A

4 - Stratégie dominante : B est moins cher et plus efficace que A

        1. Place de la pharmacoéconomie dans le cycle de production





  1. Les coûts en pharmacoéconomie

        1. Les différents types de coûts

Directs :

  • Valeur de l’ensemble de ressources directement consommées

Indirects :

  • Prise en compte des coûts totaux de la maladie

ex : pertes de production, aide à domicile

Intangibles :

  • Prise en compte de l’altération du bien-être

Difficile à évaluer au niveau monétaire : douleur, stress, anxiété


        1. Dimensions des coûts (important)

  • Coûts totaux (Ct) = somme des coûts directs et indirects (ac en + les coûts intangibles si on peut les mesurer).

  • Coûts fixes = sont constants quel que soit le niveau d’activité.

  • Coûts variables = sont variables en fonction de l’activité.

  • Coûts partiels = coûts des différents segments d’une séquence de la maladie

  • Coût complet = somme des coûts partiels

  • Coût moyen (CM) = coût pour une unité produite

  • Coût marginal (Cm) = coût d’une unité supplémentaire de produit (ex : par cas de guérison)


Q(B) - Q(A)
Q = nbre de cas guéris

        1. Périmètre des coûts

 En fonction de l’observateur, tous les coûts ne sont pas pris en compte !

        1. Evaluation des coûts

  • Savoir qui paye et identifier tous les postes qui génèrent des coûts

  • Savoir pendant cb de tps les coûts doivent être mesurés

  • Faut-il prendre en compte les coûts sans relation avec la stratégie ?

  • Précision du calcul de coût ?

          1. Qui paie et identification des postes qui génèrent des coûts ?

Coûts directs :

  • en médecine de ville

  • en milieu hospitalier

Coûts indirects

méthode basée sur le « capital humain »pertes de salaire liées à une maladie ou à une utilisation d’une thérapie. Mais la valeur d’une personne est assimilée à son revenu ...

Coûts intangibles

éval par « propension à payer »=ce qu’on est disposé à payer pour éviter tel préjudice.

          1. Pendant combien de temps les coûts doivent-ils être mesurés?

  • Il faut choisir une période de référence 

          1. Faut-il actualiser les coûts ? Pourquoi ?

  • on utilise le taux d’intérêt psychologique pour un individu.

Ex : un individu recevra un gain G dans t années ; r = taux d'actualisat°

valeur actu = G / (1+r)t

vérifier robustesse de l'étude...

          1. Faut-il prendre en compte les coûts sans relation avec la stratégie ?

          2. Niveau de précision du calcul du coût ?


+précis


  1. Différents types d’études en pharmacoéconomie

        1. Analyse de minimisation des coûts (AMC)

  • coûts différents selon les ressources utilisées mais ac efficacités équivalentes

Rechercher de la stratégie la moins chère.

 Rech d’une performance économique = efficacité (répondre aux besoins) + efficience (optimiser la mobilisation des ressources).

ex de la doxorubicine : coût d'acquisit° plus imp, mais moins de coût d'adm° et d'EI.

        1. Analyse coût-efficacité

  • Coûts et efficacité différents

    But : déterminer supplément d’efficacité obtenu à travers un supplément de coût

=comparaison ds coûts d’1stratégie à ses avantages exprimés en unités physiques

(Ex : nombre d’années de vie gagnées)

  • Etude coût-efficacité marginale (+++) : calcul du coût d’une unité supplémentaire d’efficacité par le rapport entre diff de coût et diff d’efficacité

  • Efficacité incrémentale = eff (B) – eff(A)

  • Coût incrémental = coût (B) – coût (A)

    Calcul du ratio coût/ efficacité (important)



        1. Analyse coût-utilité

  • Coûts et efficacité différents

  • = cas particulier de l’analyse coût-efficacité.

  • Indicateur : l'indicateur "années de vie gagnées" est pondéré par la qualité de vie du patient

  • Critère multidimensionnel : QALY (Quality Adjusted Life Year)

Remarque : cela révèle la préférence du patient dans un état pathologique donné.

Méthode utile si la survie du patient mais aussi la qualité de cette survie représentent des facteurs importants. (difficile à réaliser car varie selon chacun)

  1. Mesure des utilités : le concept des QALYS

  • Technique permettant de comparer ds situat° sur 2critères pris en compte simultt :

  • Un critère d’efficacité : années de vie gagnées

  • Un critère de qualité : comment ces années seront vécues ?

  • Nombre de QALYs = tps(ANNEES) *coeff de pondération (expliqué après)

  1. Les outils




1) Les échelles de qualité de vie

Principe : cerner l’état de santé ressenti par le sujet à l’aide d’un questionnaire.


    2) Le Time Trade off : le plus utilisé car il repose sur des calculs= marchandage temps.

    =demander à un patient le tps qu’il voudrait passer dans différents états de santé.

  • Choix à faire avec 2 hypothèses :

  • 2 états de santé certains ( E)

  • 2 durées différentes (T) dans les 2 états de santé

  • Idée = faire varier le tps et les états de santé pr mesurer les préférences.

Ex : vivre un temps Ti avec un handicap (Ei) puis mort (Em)

vivre un temps Tj (Tj
Donc Es =1 (puisque meilleur état de santé) et Em =0

Hypothèse : patient indifférent à : Ti.Ei = Tj.Es

soit quand : Ei = (Tj.Es)/Ti (d’où Ei le coefficient de pondération de préférence)

3) Standard gable

  • = Méthode des paris

  • Choix à faire entre 2 scénarios de vie mutuellement exclusifs :

  • 1 état de vie avec un résultat certain

  • 1 état de vie avec 2 résultats incertains

Exemple :

• Soit vivre avec un handicap permanent (Ei) (état de vie avec un résultat certain)

• Soit sous traitement (état de vie avec 2 résultats incertain) :

- avec un risque 1-p de mourir (Em)

- et une chance p de vivre en parfaite santé (Es)

Le patient sera indifférent à : p.Es + (1-p)Em = Ei

  1. Méthodologie

  • Calcul des QALYs (du traitement de référence et du nouveau traitement)

  • Comparer par différentiel les QALYs = calcul du ratio coût-utilité :



    résultat en euro/QALY

ATTENTION, il faut toujours associer ces études avec une étude coût/efficacité !

        1. Analyse coût/ bénéfice (pas utilisée car on peut lui faire dire n’importe quoi)

        2. Analyse de sensibilité (vu rapidement)

  • A faire systématiquement pr vérifier la robustesse de l’étude

  • Consiste à faire varier des paramètres estimés de l’étude



  1. Résumé

        1. Méthode générale

  • 1 - Récolter les données thérapeutiques (ou utilisation des données existantes)

  • 2 - Déterminer tous les coûts (attention au niveau de précision des coûts)

  • 3 - Effectuer l’analyse pharmacoéconomique

  • 4 - Vérifier la robustesse de l’étude (par une analyse de sensibilité)

        1. Récapitulatif (important)




24267.doc Page sur

similaire:

Evaluation économique des Produits de Santé iconRecherche-pour-l-evaluation-economique-en-sante/ >Réf. 9459

Evaluation économique des Produits de Santé iconRapport d’évaluation socio-économique Schéma Régional d’Investissement...

Evaluation économique des Produits de Santé iconConsommation et croissance
«les produits s’échangent contre des produits» : la croissance économique dépend de la capacité à produire

Evaluation économique des Produits de Santé iconLégitimité du questionnement économique en santé publique ?
«la santé n’a pas de prix» et que c’est un bien supérieur. On pourrait augmenter le prix de l’offre en santé, la demande ne baisserait...

Evaluation économique des Produits de Santé iconRésumé Dans ce texte je m’interroge sur la nature des liens entre...

Evaluation économique des Produits de Santé iconÉvaluation de la prevention sante environnement

Evaluation économique des Produits de Santé iconCours definition des sciences humaines
«Art de gérer» ou la science étudiant la production, la répartition et la consommation des richesses et des activités économiques...

Evaluation économique des Produits de Santé iconI] L’Afrique : un continent longtemps marginalisé et souffrant d’importants...
Ressources naturelles contre 19% des produits manufacturés à l’inverse de la plupart des pays asiatiques ou d’Amérique latine. Pour...

Evaluation économique des Produits de Santé iconMaster 2 Recherche (M2R)
«Analyse économique, stratégies et management des organismes et industries de santé»

Evaluation économique des Produits de Santé iconVu le code des douanes, et notamment ses articles 265, 265 b et 267
«fournisseur» : les opérateurs introduisant sur le territoire national les produits, les importateurs de produits, ainsi que les...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.20-bal.com