Semaine de Déploiement et de Syndicalisation en direction des Salariés du 23 au 27 juin 2014





télécharger 231.96 Kb.
titreSemaine de Déploiement et de Syndicalisation en direction des Salariés du 23 au 27 juin 2014
page1/4
date de publication28.11.2019
taille231.96 Kb.
typeDocumentos
  1   2   3   4



HD/CM

AVEC LA CGT, PRENEZ VOS AFFAIRES EN MAIN

Semaine de Déploiement et de Syndicalisation en direction des Salariés du 23 au 27 juin 2014

Salaires/Emploi/Protection Sociale/ Services Publics

Temps Fort National d’Action Interprofessionnelle du 26 juin 2014
A retourner à la Coordination des luttes par mail coord-luttes.actions@cgt.fr


Remplir une fiche par UD et Fédération et joindre les communiqués, déclarations et notes complémentaires


UD/FD

Semaine de Déploiement et de Syndicalisation en direction des Salariés du 23 au 27 juin 2014

1 – Des initiatives ciblées communes Territoires/Professions sont elles organisées en direction des entreprises où la CGT n’est pas présente ? Nombre d’initiatives ? Des adhésions ont-elles été réalisées ?

2 – Des visites de syndicats sont-elles organisées au niveau du territoire et/ou de la profession ? Nombre de syndicats visités ? Des adhésions ont-elles été réalisées ?

3 - Des assemblées de syndiqués et/ou de salariés sont-elles organisées sur les lieux de travail ? Nombre de participants ? Des adhésions ont-elles été réalisées ?

4 – Dans le cadre des initiatives décidées, la diffusion du « 4 pages - Avec la CGT, prenez vos affaires en main » et de la déclaration de la CEC portant sur l’analyse des élections européennes a-t-elle été réalisée ? Comment ces matériels sont-ils appréciés ?

5 - Quel est l’état d’esprit des militants, des syndiqués, des salariés ? Quels sont les enseignements à tirer ? Les questions posées ?
Temps Fort National d’Action Interprofessionnelle du 26 juin 2014

5 - Dimension unitaire (syndicats, associations, organisations de jeunes…). Des rencontres sont-elles envisagées avec les autres organisations ? Quelle est la nature des discussions ? Des déclarations ou appels communs sont-ils concrétisés ?

6 - Quels sont les manifestations organisées le 26 juin 2014 ? Préciser les heures et lieux.

7 – Des actions revendicatives à caractère professionnel sont-elles décidées dans les entreprises pour le 26 juin 2014 ? Sont-elles unitaires ? Des arrêts de travail sont-ils décidés ? Quel est le niveau d’implication des syndicats ?

CR Franche Comté

Le 27 juin 2014, à partir de 8 H 30 : manifestation régionale devant le Conseil régional, contre le plan « lycées » qui prévoit la fermeture de plusieurs lycées et la fusion de certains établissements en Franche Comté, avec diminution de l’offre de formation. A l’appel de CGT et FO.

URIF

Contre le pacte d’austérité, pour le progrès social, les Unions Régionales CGT et FO d’Ile de France appellent à une manifestation le 26 juin 2014, à 14h30 de Bastille à Nation, à Paris.

UD 01

Dans le département de l’Ain, de nombreux mouvements professionnels et dans les entreprises sont organisés en amont du 26 juin. Les structures territoriales et professionnelles du département ont fait remonter à l’UD, la difficulté d’organiser une manifestation le 26 juin. Plutôt que d’organiser un rassemblement symbolique à Bourg en Bresse, la CE de l’UD réunie le 17 juin a décidé de mettre en place un déploiement d’envergure dans les territoires (entreprises, parrainage…) afin d’aller à la rencontre des salariés.

UD 02

En ce qui concerne le département de l'Aisne, voici les actions envisagées dans le cadre de la semaine de déploiement du 23 au 27 juin :

  1. appel aux camarades pour aller à la rencontre des salariés dans les boites avec le 4 pages "avec la CGT, prenez vos affaires en main"

  2. Le 26 au matin devra être mis à profit pour aller à la rencontre des salariés là où nous sommes peu ou pas représentés.

  3. le 26 après midi, rassemblement devant les locaux de la CGT à Saint Quentin à 15H00 pour ensuite converger vers le siège départemental du MEDEF. (les camarades du sud du département viendront de Soissons en opération escargot)

UD 03

Dans le cadre de la préparation de la semaine du 23 au 27 juin :

L’UD a organisé une AG extraordinaire pour le 17 juin, faible participation seulement 40 militants.

Le «  4 pages » est bien apprécié, il a été mis à disposition dans toutes les UL, nous avons aussi demandé un tirage supplémentaire pour des distributions cet été.

Des dates de déploiement sont programmées à partir du 23 au 26 au matin.

Sur le temps de fort du 26 juin :

Suite à l’AG extraordinaire que nous avons tenue le 17 juin, il a été décidé des modalités suivantes :

Opération péage gratuit en simultané dans tout le département.

  • Moulins au péage de Montmarault 14 h.

  • Montluçon-Commentry : péage de Bizeneuille 14 h

  • Vichy : péage de Gannat 14 h.

Rassemblement départemental à 15 h 30 au Rond Point de Montmarault.

UD 05

Plusieurs initiatives en territoires de déploiements sur des Zones d’activité notamment sur Gap + Tractage de masse du 4 pages confédéral aux entrées de la ville.

Pour le 26 juin, des préavis de grève locaux sont déposés à la Sécu, à EDF ….. Mais globalement la mobilisation est difficile à apprécier. La période semble difficile pour de nombreux militants même si la nécessité d’agir est soulignée.

Dimension unitaire du 26 juin : CGT/FSU. Rassemblement à 12h Place La doucette à Gap.



UD 06

Adresse aux syndicats pour faire de la semaine du 23 au 27 Juin une semaine de déploiement et d’action. 20 000 tracts sont ventilés dans les UL et les syndicats.

Rassemblement le 26 juin, 10 heures place Garibaldi à Nice.

Assemblée Générale le 27 juin des syndicats de la FILPAC à Nice Matin.

Adresse Aux Syndicats :

« Chers Camarades,

La commission exécutive du 12 juin a analysé la situation sociale et exprimée le besoin d’une riposte offensive du monde du travail face aux attaques du patronat et du gouvernement. A l’image de la grève massive des cheminots contre la réforme ferroviaire, de la lutte des professionnels du spectacle, les salariés ont besoin de se faire entendre.

Les sujets de mécontentement ne manquent pas face à des directions d’entreprise dont la seule stratégie est l’accumulation de profits au service des seuls actionnaires.

Il y a besoin de redonner l’espoir au monde du travail et de montrer que des alternatives existent à l’austérité, au dogme libéral de casse des services publics et la destruction des droits sociaux.

A l’exemple de la construction du programme du Conseil National de la Résistance, il y a 70 ans, la modernité, c’est avoir l’ambition de construire une société de progrès social.

Notre campagne sur le coût du capital montre que de l’argent, il y en a, quelques soient les filières ou les entreprises, mais il faut imposer une autre répartition des richesses.

La journée du 26 juin, dans le cadre d’une semaine d’actions interprofessionnelles, tombe à point pour faire entendre notre voix, dans toutes les entreprises, dans tout le pays et cela, quelques jours avant la conférence sociale organisée par le gouvernement. Les salariés veulent du concret, le véritable changement promis, et non plus, des pseudos débats alors que les décisions sont déjà prises qui ne sont surtout pas en faveur des salariés.

Malgré les difficultés du quotidien, il est possible de consulter les syndiqués, les salariés, sur les modalités d’action, arrêt de travail, grève et manifestation. Cette semaine, ce jour là, encore plus que d’habitude, nous pensons que notre priorité et notre attention doivent être portées vers les salariés.

L’Union Départementale propose à chaque syndicat de s’approprier cette semaine d’action dans les entreprises, les bassins d’emplois avec des distributions de tracts. Faisons du 26 juin une journée de temps fort de mobilisation avec des arrêts de travail et un rassemblement interprofessionnel à 10h00 Place Garibaldi.

Des 4 pages sont d’ores et déjà à votre disposition à l’Union Départementale pour préparer cette journée. Ils doivent être complétés par les appels fédéraux spécifiques et des tracts à partir des cahiers revendicatifs de chaque entreprise sur la base des besoins des salariés.

Comme les cheminots, les intermittents, exigeons d’autres choix économiques et sociaux. La semaine du 23 au 26, toute la CGT doit se mettre en mouvement et se mobiliser pour le 26. »


UD 07

La semaine d’action et la journée du 26 juin permettront d’exiger lors de la Conférence Economique et Sociale, l’arrêt immédiat des mesures mortifères prises par le gouvernement de Manuel VALLS sous la pression du MEDEF et de la finance. Celles-ci sont une menace pour le vivre ensemble comme en témoignent les résultats des dernières élections. Le patronat, la finance et le gouvernement ont déclaré la guerre aux salariés en s’en prenant à toutes les garanties sociales et en stigmatisant les cheminots en grève.

Encore plus d’austérité pour les salariés ne peut être la solution. La réponse des salariés doit être à la hauteur de cette attaque, par une mobilisation massive. La CGT réclame que tout un chacun ait le droit de travailler dans de bonnes conditions de travail, bénéficie d’un salaire décent afin de pouvoir vivre décemment pour par la suite vieillir décemment ce qui suppose bien évidemment une autre répartition des richesses.

POUR LE DROIT DE VIVRE ET DE TRAVAILLER EN ARDECHE, LA CGT REVENDIQUE :

  • La revalorisation des salaires, des pensions, des minimas sociaux

  • De contrôler les aides publiques aux entreprises

  • Un financement de la Sécurité Sociale basé sur le travail

  • De contraindre les entreprises à des alternatives aux licenciements et aux contrats précaires

  • De stopper les suppressions d’emplois

  • De développer les politiques publiques et les moyens des services publics, ce qui se traduit en Ardèche par la création de 3000 emplois de fonctionnaires.

  • De Réformer la fiscalité en profondeur

  • De Créer un pôle financier public  et d’établir un mécanisme de crédits à taux réduit

  • De porter à 3% du PIB l’effort de Recherche et de Développement

  • D’avoir une politique cohérente de l’énergie avec un grand pôle public de l’énergie

  • Taxer les mouvements spéculatifs de capitaux et éradiquer les paradis fiscaux

  • De mettre en œuvre les droits constitutionnels et fondamentaux : l’éducation, la formation, le travail, la liberté d’expression, l’accès à l’information, la communication, la culture, l’eau, l’énergie, le logement, la justice, la sécurité …

  • L’égalité d’accès et de traitement sur tout le territoire national, la continuité, l’adaptabilité pour préserver le développement et le progrès social sur tout le territoire

  • Mettre en place un fond européen de solidarité sociale et de développement économique.

LA CGT ARDECHE APPELLE LES SALARIES DU PUBLIC ET DU PRIVE, LES PRIVES D’EMPLOIS, LES RETRAITES, A LA GREVE ET A PARTICIPER NOMBREUX AUX RASSEMBLEMENTS DEPARTEMENTAUX :

LE MERCREDI 25 JUIN à 16 h 30 devant le siège de la CCI chemin St Clair à PRIVAS

LE JEUDI 26 JUIN 2014 à 10h30 à PRIVAS (PREFECTURE) et à 14 H à ANNONAY (super U)

  • Le 25 juin à 17 heures le préfet invite l’ensemble des organisations syndicales et patronales, les élus et les directeurs d’administration à une réunion pour la mise en place du Pacte dit de « responsabilité » en Ardèche. Nous porterons les revendications notamment des camarades de GL, CANSON, TRIGANO,…




UD 11

1/ Déploiements secteur Commerce, Services et Distribution sur Narbonne

La CE de l’UD du 19 juin appelle les syndicats à aller à la rencontre des salariés, déposer les cahiers revendicatifs auprès des Directions et à participer aux diverses actions prévues le 26 juin

4 / Le « 4 pages » a été ventilé dans les syndicats

Dans le département, plusieurs mouvements professionnels et dans les entreprises ont été organisés en amont du 26 juin (Kéolis, les cheminots, la CPAM, Veolia, les ASF, la Comurhex, Buffalo grill, les douanes, Géant Salvaza, Géant Cité 2…

6/ Le 26 juin 2014

Narbonne : 18h Rassemblement devant la médiathèque

Carcassonne : 7h15 Déploiements dans les zones industrielles

UD 12

Semaine de Déploiement et de Syndicalisation en direction des Salariés du 23 au 27 juin 2014

Distribution du « 4 pages - Avec la CGT, prenez vos affaires en main »

Temps Fort National d’Action Interprofessionnelle du 26 juin 2014

Rassemblement à l’appel de la CGT uniquement, à 12h jardin public de Rodez, en présence de Thierry Lepaon. Grillades et animation musicale. Intervention Thierry Lepaon ainsi que celle de camarades qui se sont et qui sont toujours mobilisés dans notre département, démontrant ainsi que les salariés ne se sont pas résignés (A la SAM, chez les cheminots, à MTI, chez les postiers, à l’hôpital de Millau, chez les intermittents du spectacle.) Départ en manifestation à 15h.

UD 13

Semaine de déploiement du 23 au 27 juin 2014 :

Suite à l’Assemblée Générale décentralisée, un plan de travail a été décidé qui s’additionne aux plans de travail des organisations, des Unions Locales :

  • le 19 juin à Aubagne : distribution de tracts en zone industrielle des Paluds,

  • le 21 juin à Marseille : distribution de tracts à Carrefour Grand Littoral et Casino La Valentine,

  • le 23 juin :

- Martigues : distribution de tracts à Auchan,

- Vitrolles : distribution de tracts à Carrefour,

- Marseille : rendez-vous 7 H devant l’Arbre de l’Espérance – Parc du Bicentenaire,

- Arles : distribution de tracts en zone Fourchon,

  • le 24 juin à Aubagne : distribution de tracts sur le marché.

Temps fort de l’action du 26 juin 2014 :

MARSEILLE :

  • 10 H 30 – Vieux Port, à l’appel de 18 organisations dont FSU, Solidaires

  • L’Après-midi : 2 initiatives, en direction de l’A.R.S et du Medef.

AIX EN PROVENCE : rassemblement 10 H devant la mairie.
  1   2   3   4

similaire:

Semaine de Déploiement et de Syndicalisation en direction des Salariés du 23 au 27 juin 2014 iconDirection generale des services direction generale adjointe secretaire general
«Le Gal Est Mayotte recherche son chef de projet pour la réalisation du diagnostic du territoire, l’émergence des projets et le pilotage...

Semaine de Déploiement et de Syndicalisation en direction des Salariés du 23 au 27 juin 2014 iconAppel a projets semaine europeenne de la réduction des déchets 2014

Semaine de Déploiement et de Syndicalisation en direction des Salariés du 23 au 27 juin 2014 iconRetrait des compteurs électriques Linky déjà posés Arrêt du déploiement...
«pilote» des futurs objets connectés. Si le prochain président élu ne met pas fin au déploiement de ce nouveau compteur jaune fluo,...

Semaine de Déploiement et de Syndicalisation en direction des Salariés du 23 au 27 juin 2014 iconResolution sociale
«pour un nouveau modèle économique et social au service de la compétitivité des entreprises et de la sécurisation de l’emploi et...

Semaine de Déploiement et de Syndicalisation en direction des Salariés du 23 au 27 juin 2014 iconDirection Régionale des Pays de la Loire
«climat» (vers leurs salariés, leurs clients, leurs partenaires, leurs sous-traitants…) et, par leurs actions propres, être un acteur...

Semaine de Déploiement et de Syndicalisation en direction des Salariés du 23 au 27 juin 2014 iconDirection de la Prévision et de l’Analyse Economique Bureau Synthèse internationale
«Un retour des capitaux en Russie ?», Le Courrier des Pays de l’Est, mai-juin 2005, La Documentation Française

Semaine de Déploiement et de Syndicalisation en direction des Salariés du 23 au 27 juin 2014 iconBulletin du 20 juin 2014

Semaine de Déploiement et de Syndicalisation en direction des Salariés du 23 au 27 juin 2014 iconRésumé Identification
«De l’usage des correspondances en histoire de la sociologie», aislf, cr 11, Université Toulouse II, juin 2014

Semaine de Déploiement et de Syndicalisation en direction des Salariés du 23 au 27 juin 2014 iconConseil general du 23 juin 2014

Semaine de Déploiement et de Syndicalisation en direction des Salariés du 23 au 27 juin 2014 iconProgramme Thème
«plusieurs millions d'abonnés dans le monde dans les prochaines années, largement et majoritairement hors de France». Le groupe a...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.20-bal.com