Université Paris I ufr d’économie L1 juin 2012





télécharger 15.29 Kb.
titreUniversité Paris I ufr d’économie L1 juin 2012
date de publication22.11.2019
taille15.29 Kb.
typeCours
Université Paris I - UFR d’économie - L1 - juin 2012
INTRODUCTION GENERALE A L’ECONOMIE

Cours d’Antoine d’Autume, Nicolas Canry et Jean-Pierre Laffargue
Jeudi 14 juin 2012, de 8 h 00 à 10 h 00.

Durée : deux heures. Pas de documents, pas de calculette.

Commentaire de texte :
The Economist a publié dans son numéro du 9 juin 2012 une analyse de la situation économique des Etats-Unis, dont voilà des extraits.
« La reprise attendue avait commencé à montrer des signes de ralentissement depuis quelques mois. Cependant l’annonce le 1er juin qu’il n’y avait eu que 60 000 créations d’emplois en mai, le chiffre le plus bas des douze derniers mois, suggère que le ralentissement de la croissance est plus important que ce que croyaient les économistes… Jusqu’en février, les créations d’emplois étaient de l’ordre de 250 OOO par mois…

L’espoir que 2012 serait l’année où l’économie américaine sortirait de sa léthargie est ainsi déçu. Les employeurs et les investisseurs sont confrontés à une incertitude croissante. Les économies chinoise, indienne et brésilienne connaissent un net ralentissement de leur croissance. La zone euro est dangereusement proche de l’effondrement….

De plus, une hausse des impôts et une baisse des dépenses publiques représentant 5% du PIB par an, sont programmées prendre effet à partir du 31 décembre de cette année. La plupart des économistes estimaient que cette restriction budgétaire n’aurait pas d’effet avant 2013. Mais les économistes de la Bank of America ont estimé dans un rapport récent que les effets contractionnistes de ces mesures pourraient se manifester très prochainement. Ces restrictions budgétaires sont très importantes, elles ont été formellement adoptées et il semble politiquement impossible de les atténuer avant les élections du 6 novembre. Tout cela incite fortement les entreprises à repousser l’embauche de personnel et l’investissement jusqu’à ce qu’elles soient assurées que ces mesures d’austérité soient reportées. La Bank of America estime à un tiers la possibilité d’une récession aux Etats-Unis entre maintenant et juillet 2013. »

  1. Soit Y le PIB des Etats-Unis, C la consommation de ses ménages, G la consommation des administrations publiques, I l’investissement, X et M les exportations et les importations. Ecrire l’équilibre des biens et services des Etats-Unis.

  2. Soit T le montant des impôts collectés par les administrations publiques. Nous supposons que la consommation des ménages et les importations sont déterminées par les fonctions suivantes :

C=c(Y – T), et M=m(Y – T), où c et m sont des paramètres satisfaisant les inégalités 0 < m < c <1.

Calculer l’expression du PIB en fonction de la consommation des administrations publiques, des impôts, de l’investissement et des exportations.

  1. Le second paragraphe du texte de The Economist porte sur l’effet néfaste pour l’économie américaine du ralentissement de la croissance des grands pays émergents et du risque d’effondrement de la zone euro. Expliquer comment ces évolutions de l’environnement international des Etats-Unis peuvent conduire à une baisse de ses exportations. Montrer comment cette baisse se transmet à une diminution du PIB américain, à l’aide de votre réponse à la question 2. On suppose que l’emploi est proportionnel au PIB. Montrer comment nous avons obtenu ainsi une première explication des faibles créations d’emploi notées dans le premier paragraphe du texte de The Economist.

  2. Le troisième paragraphe du texte de The Economist porte sur l’effet néfaste pour l’économie américaine d’une hausse des impôts et d’une baisse des dépenses publiques qui doivent avoir lieu à partir du 31 décembre 2012. Cette mesure résulte d’une règle automatique de stabilisation du budget fédéral américain, qui s’applique si le Sénat, la Chambre des Représentants et le Président n’arrivent pas à se mettre d’accord sur des mesures alternatives. Un tel accord est improbable avant les élections de la fin 2012.

Expliquer comment cette évolution du budget du gouvernement fédéral conduit à une diminution du PIB américain, à l’aide de votre réponse à la question 2. Montrer comment nous avons obtenu ainsi une seconde explication des faibles créations d’emplois notées dans le premier paragraphe du texte de The Economist.

  1. L’article considère que des évolutions futures possibles de l’environnement international des Etats-Unis ou du budget fédéral, peuvent avoir un effet immédiat sur le PIB et l’emploi des Etats-Unis. Expliquez, en vous fondant sur vos réponses aux questions 3 et 4 pourquoi il peut en être ainsi.



Exercice. L’impact des biocarburants.
Plus de 25% de la production de maïs aux Etats-Unis sert maintenant à produire de l’éthanol.
On vous demande dans les deux premières questions une analyse intuitive, menée sans utiliser les valeurs numériques introduites plus tard l’exercice.


  1. Le maïs sert à la fois de bien de consommation et de biocarburant. On suppose d’abord que les biocarburants n’ont pas encore été inventés et que leur demande est nulle. On appelle p le prix d’équilibre et la quantité échangée. Représentez sur un graphique (en portant le prix sur l’axe vertical et la quantité échangée sur l’axe horizontal) la courbe d’offre, la courbe de demande et l’équilibre concurrentiel .

  2. Une demande de maïs comme biocarburant vient s’ajouter à la demande précédente, tandis que la courbe d’offre reste inchangée. Représentez la nouvelle courbe de demande globale et le nouvel équilibre sur le même schéma. Interprétez la nouvelle situation. Le prix du maïs s’est-il élevé ? La production de maïs a-t-elle augmenté ? La quantité consommée pour l’alimentation a-t-elle augmenté ? Les consommateurs et les producteurs ont-ils gagné au développement des biocarburants ?

  3. On entreprend maintenant une analyse plus précise. On se place d’abord dans la situation sans biocarburants. L’offre et la demande de maïs sont :



(Si les quantités données par ces formules sont positives, et nulles sinon). Déterminez le prix d’équilibre et la quantité échangée.

  1. Représentez les courbes d’offre et demande sur un graphique, en portant le prix sur l’axe vertical et la quantité sur l’axe horizontal.

  2. Les biocarburants sont inventés et une demande nouvelle vient s’ajouter à la demande précédente que l’on appelle maintenant . Quelle est la demande de biocarburants au prix d’équilibre de la question précédente ?

  3. Soucieux de l’environnement, l’Etat met en place une subvention égale à 7 euros par unité de biocarburant achetée. Expliquez pourquoi la demande de biocarburants devient .

  4. Déterminez par le calcul le nouvel équilibre.

  5. Retrouvez graphiquement ces résultats en traçant les trois courbes de demande (pour la consommation, comme biocarburant et globale), ainsi que la courbe d’offre. Interprétez les résultats et concluez.

similaire:

Université Paris I ufr d’économie L1 juin 2012 iconUniversité Paris I ufr d’économie L1 juin 2012

Université Paris I ufr d’économie L1 juin 2012 iconCours universite paris-dauphine
«Contrôle, gouvernance et stratégies» depuis juin 2012,  Ouverture en apprentissage en septembre 2014

Université Paris I ufr d’économie L1 juin 2012 iconMaster 2 Professionnel cosi management gazier
«Conseil en organisation, stratégie et information» du Master d'économie ufr 02, mention Economie internationale, relève du Centre...

Université Paris I ufr d’économie L1 juin 2012 iconTheorie des organisations universite paris X ufr segmi

Université Paris I ufr d’économie L1 juin 2012 iconThéorie des organisations Université de Paris X nanterre ufr segmi

Université Paris I ufr d’économie L1 juin 2012 iconUniversité Paris Diderot ufr e. I. L. A. Master Langues Etrangères Appliquées

Université Paris I ufr d’économie L1 juin 2012 iconUniversité Paris I panthéon Sorbonne
«Entreprises, Stratégies, Ressources Humaines» (esrh), dans le domaine «Economie et Gestion» proposé par l’Université Paris I

Université Paris I ufr d’économie L1 juin 2012 iconUniversité Paris I panthéon Sorbonne
«Entreprises, Stratégies, Ressources Humaines» (esrh), dans le domaine «Economie et Gestion» proposé par l’Université Paris I

Université Paris I ufr d’économie L1 juin 2012 iconJournées d’ouverture de l’université populaire et citoyenne de Paris
«autre économie» fondée sur les solidarités. A travers une approche pluridisciplinaire, l’université populaire et citoyenne de Paris...

Université Paris I ufr d’économie L1 juin 2012 iconUniversite Paris 1 Pantheon-Sorbonne, ufr d’Histoire
«Gouverner en Islam du Xe au xve siècle (Iraq jusqu’en 1258, Syrie, Hijaz, Yémen, Égypte, Maghreb et al-Andalus)»






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.20-bal.com