Examens de langues 2009/2010. Modalités d’organisation et d’attribution





télécharger 297.87 Kb.
titreExamens de langues 2009/2010. Modalités d’organisation et d’attribution
page1/6
date de publication02.10.2017
taille297.87 Kb.
typeExam
e.20-bal.com > littérature > Exam
  1   2   3   4   5   6









Paris, le 23 Juillet 2009







DIRECTION DU PERSONNEL MILITAIRE DE LA MARINE
Sous-direction compétences
Bureau des écoles et de la formation



Dossier suivi par :

CF Jean-Louis D'ARBAUMONT

Adjoint au chef de bureau DPMM/FORM


 :

01 42 92 11 21

Fax :

01 42 92 13 17

 PNIA :

831.75.21.121

Fax PNIA :

831.75.21.317




EV1 Sylvie Lissillour

Chef du bureau des langues de la marine
( : 02 98 23 39 31

Fax : 02 98 23 39 25

( PNIA : 831.72.33.931

Fax PNIA : 831.72.33.833





0-41371-2009 /DEF/DPMM/FORM/NP





CIRCULAIRE

­­­­­­­­


Objet :

Examens de langues 2009/2010. Modalités d’organisation et d’attribution.

Références :

  1. Instruction n° 50 (0-12758-2009) /DEF/DPMM/FORM du 08 avril 2009.

  2. Circulaire n° 1 /DEF/DPMM/2/RA du 17 janvier 2008.

  3. Note-express n° 0-83696-2007 DEF/DPMM/FORM/NP du 4 janvier 2008.

P. jointes :

Dix annexes.

-

La présente circulaire, qui sera mise en ligne sur le portail Ressources humaines « INTRAMAR » de la direction du personnel militaire de la marine, traite des examens de langues et de l’attribution des certificats militaires de langues (CML) pour l'exercice 2009/2010.



  1. PRINCIPES D’ÉVALUATION EN LANGUES ÉTRANGÈRES.

    1. Catégories de langues.

Les langues étrangères sont classées en 2 catégories :

  • les langues de catégorie A (anglais, allemand, espagnol et italien) ;

  • les langues de catégorie B (les autres langues).

    1. Dispositif de la marine nationale.

La marine évalue les niveaux de langues de son personnel militaire pour les langues de catégorie A (sous réserve de disponibilité d’examinateurs), au moyen de CML qui confèrent un niveau « profil linguistique standardisé » (PLS), comme suit :

  • Anglais (TOEIC pour PLS 2222 et 3333 et CML 3 pour PLS 4444) ;

  • Allemand (CML 1 / PLS 2222 et CML 2 / PLS 3333 et CML 3 / PLS 4444) ;

  • Espagnol (CML 1 / PLS 2222 et CML 2 / PLS 3333) ;

  • Italien (CML 1 / PLS 2222 et CML 2 / PLS 3333).

La priorité est accordée à l’évaluation de l’anglais général, c’est pourquoi des objectifs quantifiés sont fixés à certaines catégories de personnel.

Ainsi, tous les élèves officiers de l’école navale et les élèves maistranciers passent le TOEIC qui donne une équivalence du CML1 ou du CML2 suivant le score obtenu.

Les élèves BAT des spécialités « anglais primordial » (G0), « anglais impératif » (G1) et « anglais prioritaire » (G2) (cf. l’instruction citée en réf. a) le passent en école de spécialité.

Les évaluations des différents niveaux pour les langues de catégorie B sont organisées par le centre de formation interarmées au renseignement (CFIAR) en liaison avec le bureau des langues de la marine.

Dans les forces, les candidatures sont basées sur le volontariat, chaque marin étant acteur de sa formation et de son cursus. Toutefois, les commandants de formation, assistés de leur officier langue, doivent veiller à dissuader les candidatures fantaisistes ou d'un niveau manifestement insuffisant et encourager une préparation sérieuse des candidats.

  1. LANGUES DE CATÉGORIE A.

    1. Anglais.

Le TOEIC est le test unique permettant d’obtenir les CML 1 (PLS 2222) et
CML 2 (PLS 3333) d’anglais. Conformément au tableau des équivalences interarmées relatif à la langue anglaise (cf. annexe VII), un score minimum de 550 points sur 990 correspond à une équivalence CML 1 (PLS 2222). Pour un CML 2 (PLS 3333), un score minimum de 785 points est requis. Les modalités d’organisation du TOEIC sont détaillées au 3.1.

L’inscription au CML3 est conditionnée par la détention du CML2 . Cette épreuve, à caractère militaire (thème, version et résumé) qui permet d’obtenir un PLS 4444, est par nature très différente des épreuves du TOEIC et requiert de la part des candidats potentiels un travail important de préparation (cf. annales disponibles sur le site du bureau des langues).

    1. Allemand, espagnol et italien.

Le système d’évaluation reste inchangé.

Les prochaines épreuves écrites de CML3 « italien », « allemand » et « espagnol » auront lieu suivant le calendrier ci-dessous :

  • CML3 « Allemand » : 2010 ;

  • CML3 « Espagnol » : 2011 ;

  • CML3 « Italien » : 2012.




  1. EXAMENS DE LANGUES DE CATÉGORIE A.

    1. TOEIC.

      1. Calendrier des épreuves.

Un calendrier prévisionnel des sessions TOEIC 2009/2010 sera établi et consultable sur INTRAMAR (site du bureau des langues – PM/FORM) à partir de septembre 2009.

      1. Centres d’examen.

11 centres d’examen sont habilités pour organiser des sessions TOEIC :

  • l’école navale et le groupe des écoles du Poulmic ;

  • le centre d’instruction naval de Brest ;

  • l’école des fourriers de Querqueville ;

  • l’école des fusiliers marins de Lorient ;

  • l’école du personnel volant de Nîmes-Garons ;

  • le centre d’instruction naval de Saint-Mandrier ;

  • COMAR Paris ;

  • ALFAN Brest ;

  • ALFAN Toulon ;

  • Base navale Papeete (Tahiti) ;

  • Base navale Port-des-Galets (Réunion).

Pour des raisons économiques, aucun examen de langue (CML ou TOEIC) ne sera organisé outre-mer sauf à Papeete et Port des Galets. Les candidats potentiels pourront néanmoins le passer en milieu civil et se voir rembourser les frais selon les conditions et suivant la procédure décrites dans la note-express citée en référence c/, dont un extrait est rappelé ci-après :

« En début de mois, les COMAR locaux feront parvenir par message à la DPMM (bureau FORM) les demandes d’autorisation de passage du TOEIC avec la mention du caractère impératif, notamment pour l’admission au brevet supérieur, de l’obtention de cet examen.

L’attention des autorités locales est attirée sur le fait que si la présentation à l’examen du test TOEIC est ouverte à toutes les spécialités, seuls les marins en deuxième affectation post-BAT pourront prétendre au financement du test TOEIC (un seul financement par marin et par séjour) ».

      1. Candidats.

Les personnes autorisées à s’inscrire au test TOEIC dans les centres d’examen de la marine sont les marins en situation d’activité.

Les marins titulaires du CML 2 (obtenu en 2005 ou après) et/ou du CML 3 « anglais » ne sont pas autorisés à s’inscrire aux sessions de test TOEIC organisées dans les centres de la marine.

Les marins des forces sont autorisés à se présenter une fois par année scolaire aux sessions de test TOEIC qui se déroulent dans les centres d’examen de la marine. Les marins en instruction dans les écoles de la marine sont autorisés, dans la mesure où ils n’ont pas atteint les objectifs de formation, après accord des commandants et sur avis des professeurs ou instructeurs d’anglais, à se présenter une seconde fois au test organisé dans les centres de la marine.

Les marins désireux de passer le TOEIC et qui ne remplissent pas les conditions pour prétendre à un passage du TOEIC dans les centres d’examen TOEIC de la marine, s’adresseront aux organismes civils (universités, chambres de commerce…). Ils auront la possibilité de passer l’examen à leurs frais, en bénéficiant toutefois d’un tarif préférentiel sur présentation de leur carte d’identité militaire. Ils établiront obligatoirement un dossier de demande d’équivalence (conformément au paragraphe 7) qu’ils adresseront au bureau des langues de la marine.

Le personnel basé outre-mer et/ou conditionnant à un BS et pour lequel le score TOEIC 550 (G1) ou 500 (G2) est un pré requis devra se présenter à l’examen avant son départ ou bien le passer à ses frais comme indiqué ci-dessus.

      1. Procédures d’inscription.

La procédure, supervisée par le bureau des langues de la marine, est décentralisée vers les centres d’examen de la marine. Ces derniers diffuseront par message, un mois avant la date prévue de l’examen, un appel à candidature. Le nombre de candidats autorisés à se présenter aux épreuves sera fonction de la capacité d’accueil de la salle. La liste des candidats retenus fera l’objet d’un message de confirmation diffusé au plus tard 10 jours ouvrés avant le test. Les messages d’inscription antérieurs à la diffusion du message d’appel à candidature ne seront pas traités.

Les inscriptions se feront par message officiel uniquement.

Les marins, incertains de leur disponibilité le jour du test, ne feront pas acte de candidature.

Sauf motif opérationnel avéré ou maladie dûment justifié par un message officiel, aucun désistement ne sera autorisé. L’absence du candidat entraînera une interdiction d’une année complète à se présenter à une session TOEIC organisée par la marine.

      1. Diffusions des résultats.

Les résultats seront diffusés par un GNP mensuel mentionnant les niveaux CML 1 (PLS 2222) ou CML 2 (PLS 3333) atteints par les candidats. Les candidats dont les noms ne figureront pas sur le message auront de fait obtenu un score inférieur au minimum requis pour atteindre le niveau CML 1 (PLS 2222). Les scores TOEIC ne figureront pas sur le message. Les attestations TOEIC individuelles seront adressées, sous double enveloppe, par le bureau des langues de la marine aux bureaux militaires des intéressés.


    1. CML.

      1. Calendrier des épreuves.

Les épreuves écrites des CML 1, CML 2 (pour l’allemand, l’espagnol et l’italien) et CML 3 (pour l’anglais et l’allemand) se dérouleront conformément au calendrier suivant :

25 janvier 2010 : matin : CML 1 « Italien » ;

: après-midi : CML 2 « Italien ».

26 janvier 2010 : matin : CML 1 « Allemand » ;

CML 3 « Allemand » (version et thème) ;

: après-midi : CML 2 « Allemand » ;

CML 3 « Allemand » (résumé).

27 janvier 2010 : matin : CML 1 « Espagnol » ;

après-midi : CML 2 « Espagnol ».

28 janvier 2010 : matin : CML 3 « Anglais » (version et thème) ;

: après-midi : CML 3 « Anglais » (résumé).

Les candidats seront convoqués par message par les autorités maritimes locales (CECMED, CECLANT, COMAR PARIS, COMAR MANCHE, LORIENT GARNISON) au plus tard le 08 janvier 2010.

Les épreuves orales des CML se dérouleront, sur convocation, avec un préavis de 15 jours environ, à partir du mois de mai 2010.

Seuls les candidats déclarés admissibles à l'issue des épreuves écrites seront convoqués aux épreuves orales, en fonction de la disponibilité des examinateurs. En cas d’admissibilité, toute absence aux épreuves orales, pour des raisons non opérationnelles et non officiellement justifiées, entraînera la perte du bénéfice des épreuves écrites et l'annulation de la candidature.

      1. Centres d’examen.

Des centres d'examen à terre pour le CML 3 d’anglais et les CML d’allemand, d’espagnol et d’italien (épreuves écrites) seront ouverts à Toulon, Brest, Paris, Cherbourg et Lorient par les autorités maritimes locales.

Les épreuves écrites de CML 3 anglais pourront être organisées (sous réserve de présence sur place d’examinateurs soumis par les autorités maritimes à l’agrément du bureau des langues de la marine) aux États-Unis et en Grande-Bretagne.

Il en sera de même pour les épreuves écrites de CML 1 et 2 « allemand » en Allemagne, pour les épreuves écrites de CML 1 et 2 « espagnol » en Espagne et pour les épreuves écrites de CML 1 et 2  « italien » en Italie.

Si leur activité ne leur permet pas de présenter leur(s) candidat(s) aux épreuves écrites dans les centres d'examen précités, les bâtiments (ports bases métropolitains uniquement) signaleront par message (to ALENAV, pour bureau des langues) pour
le 1er décembre 2009 les ouvertures de centre d'examen à prendre en compte. Pour des raisons d’organisation des centres à terre, les centres d’examen embarqués seront maintenus si l’unité est présente au port base.

Pour des raisons économiques, aucun examen de langue (CML) ne sera organisé outre-mer. Les candidats potentiels sont invités à patienter jusqu’à leur retour en métropole.

      1. Procédures d’inscription.

Le dépôt des candidatures se fera sur un imprimé du modèle joint en annexe V, renseigné par le bureau militaire de la formation, signé du commandant, et adressé sous bordereau d’envoi au bureau des langues de la marine (EN/GEP). Un simple enregistrement de candidature sur le cahier « navette » ne sera pas traité par le bureau des langues.

Aucune candidature par message, mail ou fax, ne sera prise en compte.

Chaque candidat devra remplir un imprimé type pour chaque CML auquel il se présente. L'attention des candidats devra être attirée sur le soin particulier avec lequel ils devront renseigner les rubriques qui sont de leur ressort. Une candidature incomplète ne sera pas prise en compte et fera retour à la formation.

Les bureaux militaires vérifieront la conformité des informations renseignées sur le formulaire d’inscription (CML détenu, date d’obtention,…). Toutes les candidatures devront parvenir au bureau des langues de la marine (EN/GEP) pour le vendredi 16 octobre 2009. Les candidatures parvenues après cette date ne seront pas traitées.

Les candidats de la session nationale 2009 déclarés admissibles après les épreuves écrites et qui auront échoué aux épreuves orales ou qui n’auront pu se présenter aux épreuves orales pour des raisons opérationnelles devront obligatoirement se porter candidat auprès du bureau des langues en remplissant les cases "oral CML" de l'imprimé joint en annexe V.

Les demandes de désistement devront être adressées, pour le 1er décembre 2009, par message au bureau des langues de la marine (to ALENAV, pour bureau des langues).

Toute absence à une épreuve qui ne sera pas dûment justifiée par message entraînera un report d'une éventuelle candidature à un examen de même type pour l'année n + 1.

      1. Diffusion des résultats.

Une liste d'admissibilité sera diffusée par GNP à l'issue des épreuves écrites de la session nationale (mi-avril 2010).

La liste des admis aux CML de la session nationale 2010 sera diffusée par GNP à la mi-juillet 2010.

Tous les candidats recevront un relevé de note individuel.

  1. CERTIFICATS MILITAIRES DE LANGUES DE CATÉGORIE B.

    1. Spécificité des langues de catégorie B.

Les candidats aux CML de langues de catégorie B pourront se présenter aux épreuves écrites (E) et/ou orales (P) en indiquant la langue souhaitée ainsi que les mentions ECRIT et/ou PARLE dans l’imprimé du modèle joint en annexe VI ou annexe VII (réservée à la langue arabe suite à la mise en place d’épreuves spécifiques à l’oral).

    1. Calendrier.

Les épreuves écrites se dérouleront dans les centres d'examen de la marine (métropole uniquement) le mardi 30 mars 2010.

Les épreuves orales se dérouleront à Paris ou Strasbourg (selon la langue et le degré) :

  • du 19 au 23 avril 2010 pour le P1 arabe, russe, croate et serbe ;

  • du 26 au 30 avril 2010 pour le P3 arabe, russe, croate et serbe ;

  • du 03 au 07 mai 2010 pour le P2 arabe, russe, croate et serbe ;

  • entre le 19 avril et le 28 mai 2009 pour les autres langues et degrés.

Les marins, avisés de leur absence de métropole durant ces périodes, ne feront pas acte de candidature.

Le bureau des langues de la marine communiquera par message à la mi-février 2010 les langues pour lesquelles aucun CML ne sera organisé en 2010.

    1. Procédures d’inscriptions.

Toutes les candidatures devront parvenir au bureau des langues de la marine (EN/GEP) pour le vendredi 16 octobre 2009 (annexe V).

    1. Épreuves écrites.

Les bâtiments prévus absents du port base durant les épreuves écrites signaleront par message (to ALENAV, pour bureau des langues) avant le 10 février 2010 les ouvertures de centre d'examen à la mer à prendre en compte.

Les copies devront faire retour au bureau des langues de la marine dans un délai maximum de 10 jours après le passage des épreuves écrites. Les unités qui, a priori, estimeront ne pas pouvoir adresser les copies dans les délais rédigeront un message d’annulation de la session (to ALENAV, pour bureau des langues).

Le CFIAR pénalisera les candidats qui rendront une copie blanche en leur interdisant de repasser les épreuves pendant un an.

    1. Épreuves orales.

Les épreuves orales se dérouleront (selon la langue et le degré) à Strasbourg (CFIAR) ou Paris. Les convocations des candidats feront l’objet d’un message qui paraîtra début avril 2010.

Les frais de déplacement et d'hébergement seront à la charge des formations. Ainsi, avant toute inscription aux épreuves orales de langues de catégorie B, les candidats devront avoir reçu l’accord de leur commandant pour la prise en charge des frais liés au déplacement. Les candidats désireux de s’inscrire aux épreuves orales qui se verront refuser le paiement du déplacement s’engagent à assumer la charge financière de leur déplacement.

Les dates des convocations ne pourront être permutées et ce quel qu’en soit le motif.

L’évaluation de la langue portugaise, rendue difficile par le manque d’examinateurs certifiés, fait l’objet d’une étude de faisabilité et les modalités d’organisation des épreuves paraîtront ultérieurement sous forme de GNP.

  1. PRINCIPES D’ATTRIBUTION.

L’attribution des certificats de langues est prononcée par le directeur du personnel militaire de la marine sur proposition du bureau des langues au bénéfice des candidats :

  • ayant obtenu, aux épreuves de CML, une note égale ou supérieure à 10/20 dans chacun des quatre domaines de compétence linguistique ;

  • ayant obtenu, aux épreuves du TOEIC, un minimum de 550 points pour se voir attribuer le CML 1 (PLS 2222) anglais et un minimum de 785 pour le
    CML 2 (PLS 3333) anglais.

L'attribution des certificats militaires de langues est définitive. Elle donne lieu à des gains d’avancement pour le personnel non officier, dans les conditions de la circulaire de référence b).

  1. STAGES D’ANGLAIS DANS LA MARINE.

Des stages d’anglais courant à l’attention du personnel des forces seront organisés dans les centres de ressources linguistiques (CRL). Durant ces stages, des créneaux de présentation du TOEIC permettront aux stagiaires de se familiariser au format du test. Les dates des stages seront communiquées par GNP au mois d’août 2009.

Des CRL sont implantés dans les écoles de la marine citées ci après :

  • le centre d’instruction naval de Saint-Mandrier ;

  • le centre d’instruction naval de Brest ;

  • l’école navale et le groupe des écoles du Poulmic ;

  • l’école des fourriers de Querqueville ;

  • l’école des fusiliers marins de Lorient ;

  • l’école du personnel volant de Nîmes-Garons.

Les centres d’entraînement d’ALFAN et d’ALAVIA sont équipés de sections « langue anglaise » qui œuvrent pour la promotion de la langue anglaise auprès du personnel des forces. Ils organisent, sur demande, et dans la mesure de leurs moyens, des stages d’anglais au profit du personnel de leur force organique.

  1. DEMANDES D’ÉQUIVALENCE.

Les demandes d’équivalences (cf. annexe X « tableaux des équivalences interarmées ») se font sur un imprimé du modèle joint en annexe VIII et IX. Elles sont à adresser au bureau des langues de la marine. Chaque demande doit être accompagnée de la photocopie du diplôme, d’une lettre manuscrite et de tous les documents susceptibles d’appuyer la candidature. Tout dossier incomplet sera rejeté.

L’année d’attribution du CML/PLS qui figure sur la fiche individuelle du marin (FIM) de l’administré est celle de l’année d’enregistrement du dossier de candidature.

Les demandes d’équivalence établies à partir de diplômes obtenus avant 2005 ne seront pas traitées.
Le directeur du personnel militaire de la marine,

par ordre, le commissaire général de 2ème classe Olivier Moittié

sous-directeur « compétences »,

Signé : Olivier Moittié



                  1. ANNEXE I

PRINCIPES DE VALIDITÉ DES CML.

Dans un contexte interarmées, la durée de validité d’un niveau de langue est de
cinq ans. Cette durée est un critère de sélection pour les organismes d’emploi et non une condition imposée pour se présenter à un examen. L’inscription à un examen de niveau n +1 nécessite la détention d’un CML de niveau n complet mais peut se faire même si le niveau a été obtenu depuis plus de cinq ans.

1. MESURES PARTICULIÈRES AUX LANGUES DE CATÉGORIE A.

L’attribution d’un certificat militaire de langue ou profil linguistique standardisé de catégorie A (anglais, allemand, espagnol et italien) est globale : il n’existe pas de distinction entre l’écrit et le parlé.

Les candidats qui se présentent à un examen de CML (langues de catégorie A uniquement) de niveau n doivent passer avec succès l’ensemble des épreuves pour se le voir attribuer. En cas d’échec aux épreuves orales, les candidats peuvent conserver le bénéfice de leurs notes écrites durant une année, jusqu’aux oraux de l’année suivante.

Les candidats titulaires d'un CML ancien format "E" ou "P" de niveau n doivent, s'ils le désirent et s’ils envisagent l’inscription à un CML de niveau n + 1, revalider leurs compétences par le passage avec succès d'un CML "complet" de même niveau.

  1. MESURES PARTICULIÈRES AUX LANGUES DE CATÉGORIE B.

Contrairement aux épreuves de CML des langues de catégorie A, les candidats aux CML de langues de catégorie B peuvent se présenter aux épreuves écrites et/ou orales. En cas de succès aux épreuves, les mentions CMLE ou CMLP sont enregistrées à la FIM.

ANNEXE II

DÉROULEMENT ET CONTENU DES ÉPREUVES DU TOEIC.

Le test d’une durée de 2h (auxquelles s’ajoutent 30 minutes de formalités administratives) est divisé en 2 sections : la section compréhension orale (45 minutes) et la section compréhension écrite (75 minutes).

Les candidats répondent à une batterie de 200 questions à choix multiples (QCM).

Le format du test a été remanié fin 2007 et plusieurs exercices ont subi des modifications.

Section 1 : Compréhension orale. Durée 45 minutes. 100 questions.

4 types d’exercices différents. Cette partie orale est enregistrée sur un CD audio. Les candidats écoutent les questions et reportent directement leurs réponses sur la feuille de réponse. Il n’y a qu’une seule écoute pour chaque question. Le test se déroule sans aucune interruption entre les différentes parties.


1ère partie

Description de photos

A chaque question correspond une photo sur le fascicule de test. Le candidat entend 4 énoncés, qu’il doit écouter attentivement, car ces énoncés ne sont ni écrits, ni répétés. En même temps, le candidat doit déterminer l’énoncé décrivant le mieux la situation photographiée. Le candidat doit ensuite, sur la feuille de réponse, noircir le cercle correspondant à la réponse choisie.

2ème partie

Questions/réponses

Le candidat entend une série de questions en anglais, chacune suivie de 3 propositions de réponse, également en anglais. Les questions et les propositions ne sont ni répétées, ni écrites : le candidat doit donc écouter attentivement avant de répondre et déterminer laquelle des propositions est la plus adéquate afin de l’indiquer sur la feuille de réponses.

3ème partie

Dialogues

Le candidat entend des dialogues qui ne sont ni écrits, ni répétés. Dans le fascicule de test, le candidat peut lire de courtes questions en rapport avec ces dialogues, suivies de 4 propositions de réponse. Au candidat de choisir et de noircir le cercle correspondant à la réponse choisie.

4ème partie

Courts exposés

Le candidat entend de courts exposés qui ne sont ni écrits, ni répétés. Dans le fascicule de test, le candidat doit alors lire plusieurs questions se référant à l’exposé et reporter ses réponses sur la feuille de réponse.

Section 2 : Compréhension écrite. Durée 75 minutes. 100 questions.

Dès la fin de la partie « compréhension orale ». Cette section « compréhension écrite » comprend 3 types d’exercices. Les candidats prennent connaissance des divers documents et informations. Ils ne sont pas tenus de respecter l’ordre des 3 parties. Ils répondent à leur rythme, dans la limite du temps imparti, aux questions basées sur les données suivantes :

5ème partie

Phrases incomplètes

Pour chaque phrase à compléter, 4 propositions de réponse sont données. Le candidat doit déterminer celle qui convient et indiquer son choix sur la feuille de réponse.

6ème partie

Textes à compléter

Pour chaque texte, des phrases sont à compléter. 4 réponses sont proposées. Au candidat de choisir la bonne solution et de la reporter sur sa feuille de réponse.

7ème partie

Compréhension écrite

Des communiqués, des annonces, des publicités, des formules, des directives… servent de support à plusieurs questions, pour lesquelles 4 réponses sont proposées. Chaque fois, le candidat doit déterminer la réponse qui convient et, pour cela, se fonder sur ce qui est écrit ou implicite dans les textes.

ANNEXE III

DEROULEMENT ET CONTENU DES EPREUVES DE CML

DE LANGUES DE CATEGORIE A

(A : épreuves écrites - B : épreuves orales)


      1. CML1 (examen type PLS) sauf anglais




Déroulement

Définitions

Description

Durée

Objectif

Jour
  1. A


Compréhension écrite

Plusieurs textes suivis d'une ou plusieurs questions chacun, appelant le candidat à en extraire des éléments précis montrant sa compréhension du texte. Réponse sur grille QCM.

30 mn

Note ≥ 10

Jour
  1. A


Expression écrite

Rédaction d'un essai d'une longueur de 150 à 200 mots sur un thème imposé. Epreuve sur copie d'examen.

1 h

Note ≥ 10

Jour
  1. A


Compréhension orale
Une seule

écoute du CD

Plusieurs mini-conversations (1mn maximum chacune), et une interview ou texte plus long (2 mn maximum) enregistrés sur un CD audio comprenant les blancs nécessaires à la réponse écrite sur grille QCM.

30 mn
Délai de 40 secondes entre chaque texte enregistré

Note ≥ 10

Jour
  1. B


Expression orale
Présentation et entretien suivis d'une conversation courante dans la langue sur un sujet à caractère socioprofessionnel

L'examinateur fait choisir au candidat un scénario (jeu de rôles à caractère socioprofessionnel – les consignes sont données en français) que ce dernier a
5 mn pour préparer.

Déroulement de l'épreuve : le candidat doit être capable de se présenter (nom, âge, grade, poste), d'épeler son nom, de donner son numéro de téléphone. L'examinateur engage alors la conversation (travail, famille, etc...) puis débute enfin le jeu de rôles dans lequel examinateur et candidat interprètent un personnage.

25 mn, dont 5 de préparation

Note ≥ 10





      1. CML2 (examen type PLS) sauf anglais





Déroulement

Définitions

Description

Durée

Objectif

Jour
  1. A


Compréhension écrite

A partir de trois extraits de presse de la langue considérée, chacun n’excédant pas 450 mots, choisir la réponse correcte parmi plusieurs réponses proposées. Réponse sur grille QCM.

30 mn

Note ≥ 10

Expression écrite

A partir de consignes et de documents divers en français, l’épreuve est constituée d’une rédaction, dans la langue considérée, de 250 à 300 mots.

Le candidat devra rédiger :

  • soit une correspondance concernant une situation professionnelle, par exemple après un stage, une visite, ou pour solliciter un stage ou un poste.

  • soit un compte rendu, sans formatage réglementaire, après une mission, un stage, une visite ou un projet.

                1. Rédaction sur une copie à en-tête détachable.

1 h 30 mn

Note ≥ 10

Jour
  1. A


Compréhension orale

Une seule écoute du CD

A partir de trois supports d'environ 450 mots (3 minutes chacun), enregistrés par des natifs, avec possibilité pour le candidat de prendre des notes. Il faudra:

  • répondre à la question « Qui a fait quoi ? ». Plusieurs personnes ayant fait ou dit telle ou telle chose dans le cadre du document doivent être retrouvées ou associées à leurs actions, paroles ou opinions ;

  • compléter un document à trous (tableau, texte) ;

  • associer un chiffre à sa signification ou choisir l’information exacte parmi celles proposées.

                1. Réponse sur le feuillet d’épreuve.

30 minutes

Délai de 4 minutes entre chaque texte enregistré

Note ≥ 10

Jour

                  1. B

Expression orale

  • Le candidat doit être capable de résumer dans la langue considérée et en structurant son propos, un document en français (d’une longueur de 700 mots maximum) avec intervention minimale de l’examinateur.

ET

  • Conversation avec l’examinateur à partir d’un support écrit (article de presse dans la langue considérée, 700 mots maximum, ou document(s) iconographique(s), d’actualité) à caractère social, politique, économique ou ayant trait aux relations internationales.

30 minutes de préparation

interrogation

30 minutes

Note ≥ 10



      1. CML3 (examen type PLS)





Déroule-ment

Définitions

Description

Durée

Objectif

Jour
  1. A

    1. Compréhension et expression écrites





Version

Traduction d'un texte militaire portant sur les autres armées (380 à 400 mots).

2 heures

Moyenne des deux épreuves

≥ 10




Résumé (épreuve correspondant effectivement au travail susceptible d'être demandé à une personne titulaire du CML3)

Résumé dans la langue considérée, en une page d'un texte en français de quatre pages, sur un sujet d'actualité internationale avec implication militaire.


2 heures




Thème

Traduction d'un texte militaire à caractère maritime (300 mots).

1 h 30 mn

Note ≥ 10

Jour
  1. B

    1. Compréhension et expression orales


Ces épreuves nécessitent la présence de deux examinateurs.







Questions sur les forces armées du ou des pays considérés1 : grandes orientations, problèmes généraux, événements récents.

10 mn de préparation + 30 mn

Moyenne des deux épreuves ≥ 10







Questions sur la civilisation du ou des pays considérés2 : institutions, actualités, connaissances générales, histoire, géographie, événements récents.







Traduction consécutive d'une conversation sur un sujet à caractère interarmées.

15 mn sans préparation

Note ≥ 10


ANNEXE IV

DÉROULEMENT ET CONTENU DES ÉPREUVES DE CML

DE LANGUES DE CATÉGORIE B.


CML 1

E1*


Épreuve 1 : Version (1h30) : traduction d'un article de presse non spécialisée, pouvant comporter du vocabulaire militaire courant.

Épreuve 2 : Thème (1h30) : traduction d'un texte pouvant comporter les termes du vocabulaire militaire le plus usuel.

P1*


Épreuve 1 : Commentaire d'un document iconographique (préparation : 5 mn, oral : 10 mn).

Épreuve 2 : Conversation courante sur un sujet d'ordre général (oral : 15 mn).

CML 2

E2*


Épreuve 1 : Version (1h30) : traduction d'un texte militaire à caractère technique non spécialisé ou à caractère tactique (armée de terre).

Épreuve 2 : Thème (1h30) : traduction d'un texte militaire à caractère général (armée de terre).

P2*


Épreuve 1 : Écoute et restitution dans la langue d'un exposé à caractère militaire (préparation + oral : 20 mn).

Épreuve 2 : Exposé dans la langue sur l'armée de terre française (préparation : 20 mn, oral
20 mn).




CML 1

E1*


Épreuve 1 : Version (1h30) : traduction d'un article de presse non spécialisée, pouvant comporter du vocabulaire militaire courant.

Épreuve 2 : Thème (1h30) : traduction d'un texte pouvant comporter les termes du vocabulaire militaire le plus usuel.

P1*


Épreuve 1 : Commentaire d'un document iconographique (préparation : 5 mn, oral : 10 mn).

Épreuve 2 : Conversation courante sur un sujet d'ordre général (oral : 15 mn).

CML 2

E2*


Épreuve 1 : Version (1h30) : traduction d'un texte militaire à caractère technique non spécialisé ou à caractère tactique (armée de terre).

Épreuve 2 : Thème (1h30) : traduction d'un texte militaire à caractère général (armée de terre).

P2*


Épreuve 1 : Écoute et restitution dans la langue d'un exposé à caractère militaire (préparation + oral : 20 mn).

Épreuve 2 : Exposé dans la langue sur l'armée de terre française (préparation : 20 mn, oral
20 mn).






* Pour se voir attribuer le CML (E ou P), le candidat doit obtenir une moyenne des 2 notes supérieure ou égale à 10/20. La note de 08/20 est éliminatoire.
ANNEXE V

CANDIDATURE A UN CERTIFICAT MILITAIRE DE LANGUE CATEGORIE A

SESSION 2010.
  1   2   3   4   5   6

similaire:

Examens de langues 2009/2010. Modalités d’organisation et d’attribution iconModalités d'attribution des bourses Erasmus Polytech'11 année 2010/2011
«conventions de stage consortium» sont établies, signées et transmises au coordinateur

Examens de langues 2009/2010. Modalités d’organisation et d’attribution icon1 modalites d’attribution des allocations doctorales

Examens de langues 2009/2010. Modalités d’organisation et d’attribution iconModalités d'attribution des bourses d'enseignement supérieur sur...

Examens de langues 2009/2010. Modalités d’organisation et d’attribution iconRéunion du 25/01/2010 Bilan rentrée 2009/2010 : mise en place 2

Examens de langues 2009/2010. Modalités d’organisation et d’attribution iconNote de service n° 2016-063 du 6-4-2016
«scolaires» (article 3 de l'arrêté du 31 décembre 2015 modifié relatif aux modalités d'attribution du diplôme national du brevet)...

Examens de langues 2009/2010. Modalités d’organisation et d’attribution iconProposition de projets dans cadre d’appel à propositions du réseau...
«valorisation économique territoriale des ressources locales», Fiche de recueil projet 2009-2010

Examens de langues 2009/2010. Modalités d’organisation et d’attribution iconCorps enseignant en 2009-2010

Examens de langues 2009/2010. Modalités d’organisation et d’attribution iconProgramme Pédagogique 2009 2010

Examens de langues 2009/2010. Modalités d’organisation et d’attribution iconPaf dispositifs 2009-2010

Examens de langues 2009/2010. Modalités d’organisation et d’attribution icon2009-2010 : la marche vers Tahrir






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.20-bal.com