Thème 4 : question 2; entreprise choisie : sfr; question appropriée : Les décisions prises par sfr pour contre-attaquer l'arrivée de free lui ont-elles permis





télécharger 168.9 Kb.
titreThème 4 : question 2; entreprise choisie : sfr; question appropriée : Les décisions prises par sfr pour contre-attaquer l'arrivée de free lui ont-elles permis
page1/4
date de publication14.12.2016
taille168.9 Kb.
typeDocumentos
e.20-bal.com > loi > Documentos
  1   2   3   4
Thème 4 : question 2 ; entreprise choisie : SFR ; question appropriée : Les décisions prises par SFR pour contre-attaquer l'arrivée de FREE lui ont-elles permis de rester performante ?

Annexe 1

SourceLE MONDE - Publié Le 31.08.2012 à 11h02

Les opérateurs historiques tentent de contrer l'agressivité tarifaire de Free

"Vous allez voir, ça va être quelque chose dont on devrait beaucoup parler." PDG de SFR, Stéphane Roussel l'assure : fini de courber l'échine face à Free, l'heure de la reconquête a sonné. C'est en tout cas le message qu'il a voulu faire passer lors de la présentation, jeudi 30 août, des résultats semestriels de Vivendi, sa maison mère. La preuve, assure-t-il, SFR va lancer début octobre un forfait mobile"révolutionnaire", associé à une nouvelle marque et doté de services "très innovants".

Il est temps ! Bousculés par le lancement de Free Mobile le 10 janvier, dont ils n'avaient pas anticipé l'agressivité tarifaire, les opérateurs téléphoniques"historiques" affichent six mois après l'arrivée de ce nouveau concurrent un état de santé dégradé.

Si Bouygues Telecom n'a perdu "que" 450 000 clients mobiles entre le 1er janvier et le 30 juin 2012, SFR en a vu 673 000 prendre la porte et le leader Orange, 770 000 ! Dans le même temps, Free Mobile a engrangé 3,6millions d'abonnés, soit 5,4 % du parc français.

"Nos recrutements se répartissent de manière équilibrée entre les Freenautes et les nouveaux venus, qui ne possédaient parfois pas de forfait, ce qui prouve bien que nous avons dynamisé le marché", se réjouit Maxime Lombardini, directeur général d'Iliad, la maison mère de Free, qui vise 15 % de part du marché mobile à moyen terme et 25 % à long terme.

Bien sûr, le rythme des départs chez les opérateurs historiques s'est ralenti au fil des mois. Chez Orange, les pertes nettes de clients ont été divisées par quatre entre le premier et le deuxième trimestre, signe que l'opérateur s'est retroussé les manches pour les retenir"Nous avons stabilisé la situation", assure de son côté M.Roussel, de SFR.

Certains opérateurs ont même commencé à regagner des abonnés au deuxième trimestre, notamment ceux utilisant un forfait, plus rémunérateurs que les clients achetant des cartes prépayées et qui se reportent massivement sur le mini-forfait de Free Mobile à 2 euros par mois.

LA GUERRE DES PRIX NE FAIT QUE COMMENCER

Bouygues Telecom affiche ainsi un solde positif de 55 000 abonnés au forfait au deuxième trimestre, grâce notamment à son offre discount B & You, qui revendique 452 000 clients à fin juin 2012. Même chose chez SFR, qui annonceavoir regagné 122 000 abonnés au deuxième trimestre, alors que les analystes s'attendaient à ce qu'il en perde à nouveau.

Seul souci : les opérateurs ont dû rogner leurs marges pour retenir leurs clients, en baissant lesprix de leurs forfaits ou en lançant des offres low cost, comme Red chez SFR ou Sosh chez Orange. Du coup, leurs résultats financiers ont plongé. Le bénéfice net de Bouygues Telecom a fondu de 57 % au premier semestre par rapport aux six premiers mois de 2011, à 92 millions d'euros, tandis que son chiffre d'affaires a reculé de 7 %, à 2,7 milliards d'euros. Cette dégringolade s'est même accélérée au deuxième trimestre, avec des revenus mobiles en baisse de 10 % !

Même schéma chez SFR : l'activité mobile a reculé de 8,8 %, pour atteindre 3,8 milliards d'euros au premier semestre, et le bénéfice opérationnel a baissé de 10,3 %, à 1,1 milliard. Orange, qui présentait ses résultats semestriels le 26 juillet, a quant à lui limité le recul de son chiffre d'affaires mobile en France à 1,1 %.

Mais la guerre des prix ne fait que commencer et rien ne dit que les marges des opérateurs vont remonter. Le 23 août, Orange a par exemple aligné son principal forfait Sosh, vendu uniquement sur Internet, sur les tarifs de Free, avec appels et SMS illimités, plus 2 Go de connexion Web (3 Go chez Free Mobile), pour 19,90 euros par mois. "Le lancement des offres illimitées à 20 euros par mois pèsera sur les marges du secteur", reconnaît dans une note de conjoncture le cabinet CM-CIC Securities.

Les opérateurs historiques ne désespèrent d'ailleurs pas de convaincre le gouvernement qu'il faut imposer plus de contraintes à Free, notamment en termes de couverture. Avec Free, "l'amélioration du pouvoir d'achat va être passagère ; pour l'emploi, c'est un désastre et l'Etat devrait y perdre en recettes fiscales autour de 1milliard d'euros par an", a ainsi accusé Martin Bouygues, lors de la présentation de ses résultats semestriels, mercredi 29 août

Source : http://www.lemonde.fr/technologies/article/2012/08/31/les-operateurs-historiques-tentent-de-contrer-l-agressivite-tarifaire-de-free_1753980_651865.html

Annexe 2

Source20 MINUTES - Publié le 08/06/2011

SFR prêt à baisser ses tarifs pour garder ses clients

Franck Esser, PDG de SFR, lors de la conférence annonçant la refonte de son offre, le 7 juin 2011 à Paris WITT/SIPA

TELECOM - L'arrivée de Free Mobile et les tarifs pratiqués par les nouveaux arrivants donne quelques sueurs froides à l'opérateur, qui préfère prévenir que guérir...

Mieux vaut prévenir que guérir? SFR anticipe l'arrivée de Free mobile et de sestarifs annoncés comme à prix «cassés». L'opérateur télécom SFR a annoncé mardi la refonte intégrale de ses offres mobiles, assortie de baisses tarifaires de l'ordre de 25%. «A compter du 15 juin, tous les clients (anciens comme nouveaux) de SFR bénéficieront d'une nouvelle politique tarifaire qui récompense davantage leur fidélité», indique l'opérateur dans un communiqué.

Lutter contre le désabonnement

La filiale de Vivendi veut ainsi limiter d'un point le taux de désabonnement chez ses clients pour ramener le «churn» à 14%, et compte relancer ses conquêtes grâce à la simplification de sa grille tarifaire. «Il y a six mois avec (le PDG) Frank Esser, on a redéfini notre stratégie d'entreprise (...) On passe de 33 à huit tarifs», a expliqué Frank Cadoret, le directeur général des segments grand public et professionnel. Concrètement, SFR proposera désormais 3 formules et 8 forfaits (lire le détail des forfaits proposés ici). 

Cette refonte complète comprend la «baisse du prix du forfait mensuel à l'issue de la période d'engagement, le renouvellement de mobile proposé au tarif "nouveaux clients" pour tous», et l'ensemble «des formules disponibles avec ou sans mobile, avec ou sans engagement». En clair, à l'issue de son engagement, si l'abonné choisit de conserver son appareil, il pourra bénéficier de conditions préférentielles.

Les principaux changements

Qu’est-ce qui change exactement? SFR va miser une partie de sa stratégie surles abonnements vendus sans mobile. «Le client changeait parfois son mobile sans qu'il y ait de véritable innovation dans le produit, simplement parce qu'il renouvelait son forfait et que le portable lui coûtait un euro», explique Frank Cadoret. Selon lui, la vente d'un smartphone subventionné (vendu avec un abonnement donc moins cher que vendu «nu», sans abonnement) coûte plus d'une centaine d'euros à l'opérateur, voire même jusqu'à 600 euros dans certains cas.

En clair, il sera possible de souscrire un abonnement, sans changer de téléphone. En contrepartie, le prix du forfait baisserait jusqu'à 35% ou 45%. Le groupe français, qui recrute aujourd'hui 15% de ses clients grâce à des offres de téléphonie vendues sans mobile, estime pouvoir atteindre dans un an le cap du million d'abonnés acquis sans subventionner d'appareil. Quant à ceux qui voudront changer de téléphone, ils pourront bénéficier des mêmes tarifs attractifs que ceux habituellement réservés aux nouveaux clients.

Récompenser la fidélité

Autre changement: de nouveaux tarifs, plus avantageux, destinés aux clients actuels pour récompenser leur fidélité. Et les inciter à se réabonner. Ainsi, les clients en fin de période d'engagement verront baisser le prix de leur forfait mensuel jusqu'à 9 euros, sans contrepartie. Ceux qui choisiront de se réabonner 12 mois ou de conserver leur mobile auront droit à une autre remise, pouvant aller jusqu'à 14 euros.

A quelques mois de l'entrée sur le marché de Free Mobile, la filiale d'Iliad, qui a promis de prendre des parts de marché en cassant les prix, SFR estime que la refonte de ses offres défie toute concurrence. Aux autres opérateurs de parler.

 S. C. avec Reuters

Source : http://www.20minutes.fr/web/737207-sfr-pret-baisser-tarifs-garder-clients

Annexe 3

SourceUSINE NOUVELLE - Publié le 05/01/2012
  1   2   3   4

similaire:

Thème 4 : question 2; entreprise choisie : sfr; question appropriée : Les décisions prises par sfr pour contre-attaquer l\Question 46 : les politiques de relance économique passent-elles...

Thème 4 : question 2; entreprise choisie : sfr; question appropriée : Les décisions prises par sfr pour contre-attaquer l\A- les sources primaires de la croissance; la croissance dépend du...
«La croissance des années 60 fut une sorte de miracle économique; la véritable question n’est pas de savoir pourquoi les choses vont-elles...

Thème 4 : question 2; entreprise choisie : sfr; question appropriée : Les décisions prises par sfr pour contre-attaquer l\Possible par question (+ 0,25 / question)
«cursus honorum inversé» de l’accès à la carrière politique est bien figuré par

Thème 4 : question 2; entreprise choisie : sfr; question appropriée : Les décisions prises par sfr pour contre-attaquer l\Notions, mots-clés Mondialisation, pays industrialisés, conquête,...
«Thème Les dynamiques de la mondialisation. La mondialisation en fonctionnement: Processus, acteurs, débats. Thème 3 : Dynamiques...

Thème 4 : question 2; entreprise choisie : sfr; question appropriée : Les décisions prises par sfr pour contre-attaquer l\THÈse pour l’obtention du grade de
«sur le terrain», pour ce qu’elles ont bien voulu partager avec moi. La part d’elles-mêmes qu’elles m’ont ainsi laissée constitue...

Thème 4 : question 2; entreprise choisie : sfr; question appropriée : Les décisions prises par sfr pour contre-attaquer l\L’Editeur a adhéré aux Conditions Générales liées à l’attribution...
«Cinématique des Services sms+ mt premium» des présentes Conditions Spécifiques

Thème 4 : question 2; entreprise choisie : sfr; question appropriée : Les décisions prises par sfr pour contre-attaquer l\A propos du chapitre sur la consommation en classe de seconde Alain beitone
«Question vive» répondent les savoirs que je vise à faire apprendre par les élèves ? Si un savoir ne répond à aucune question, IL...

Thème 4 : question 2; entreprise choisie : sfr; question appropriée : Les décisions prises par sfr pour contre-attaquer l\I. Introduction
«primaire» qui va se fixer spécifiquement sur la protéine en question. Ici celui-ci sera dirigé contre la sab (sérum albumine bovine)....

Thème 4 : question 2; entreprise choisie : sfr; question appropriée : Les décisions prises par sfr pour contre-attaquer l\Cours 1 La République et la question ouvrière : le Front populaire
«Front populaire». Le 14 juillet 1935, de grandes manifestations communes sont organisées contre la menace fasciste. Elles rassemblent...

Thème 4 : question 2; entreprise choisie : sfr; question appropriée : Les décisions prises par sfr pour contre-attaquer l\Lignes directrices relatives aux conditions
«pour l’année 2001, France Télécom au titre de son autorisation gsm f1 […] et sfr au titre de son autorisation gsm f2 […] doivent...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.20-bal.com