Calendrier et groupes de travail





télécharger 0.53 Mb.
titreCalendrier et groupes de travail
page1/14
date de publication23.05.2017
taille0.53 Mb.
typeCalendrier
e.20-bal.com > loi > Calendrier
  1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   14

http://www.paca.drjscs.gouv.fr/local/cache-gd2/ca4f0bf75abd239d44e6568046525a0b.png



Etats Généraux du Travail Social – 2014
Ministère des Affaires sociales et de la Santé




17.07.2014


Interrégion Ile de France Centre

Assises interrégionales 2 juin 2014
Thématique transverse : Hébergement Logement

(Document à renseigner après les Assises Territoriales du Travail Social)
La démarche des assises territoriales est un processus de réflexion sur plusieurs mois qui a pour vocation d’enclencher ou de prolonger une dynamique territoriale sur le thème du travail social.

La démarche territoriale vise donc à repérer ou susciter des démarches de réflexion autour du travail social, en s’appuyant selon les besoins sur des groupes de travail ad hoc composés des divers acteurs du travail social et des politiques sociales à l’échelle du territoire ou sur des instances existantes.
Lors de cette démarche, chaque interrégion a plus spécifiquement orienté ses réflexions et ses travaux sur une thématique transverse et sur une politique publique particulières.
Ce document de restitution a pour vocation de faire la synthèse des réflexions qui se sont tenues sur votre interrégion, relatives à la thématique transverse « Hébergement Logement ».

L’objectif de ce document est d’alimenter la réflexion au niveau national, en vue des Etats généraux du travail social, dont la tenue est prévue en novembre 2014.
Après une introduction rappelant les éléments de méthode, ce rapport se décline en trois parties :


  1. Eléments de diagnostic (pages 4 à 6)

  2. Pratiques inspirantes (pages 7 à 11)

  3. Préconisations concrètes (pages 12 à 14)


En annexe, les contributions issues des territoires (liste page 15).


Introduction

Méthodologie utilisée afin de mener la réflexion sur le territoire
DRJSCS IDF et DRIHL

La thématique de politique sociale attribuée à l’interrégion amène la DRJSCS et la DRIHL à mener les travaux en collaboration étroite. Une équipe projet IDF rassemble DRJSCS (DRA, responsable de pôle, CTTS, IASS, SA) et DRIHL (chef de service, IASS)

Une équipe technique entre les trois directions DRJSCS Centre, IDF et DRIHL est créée.
DRJSCS Centre

- Constitution d’une équipe projet (DRA, IJS, IASS, SA, CCTS)

- Réunion d’information organisée le 16 décembre 2013 en direction des partenaires et en présence de la DGCS (Mme GARCIA, chargée de mission).

CALENDRIER ET GROUPES DE TRAVAIL
En janvier et février 2014 : Installation des instances


Dates

Lieux

Participants

Objectifs

22.01.2014

DRJSCS

Ile-de-France

Equipe projet interrégionale

DRJSCS Ile-de-France

et Centre, DRIHL, DDCS(PP), CR, CG,

Pôles ressources

 Installation de l’équipe projet

 Démarche et périmètre

des travaux à conduire

12.02.2014

DRJSCS

Ile-de-France
DRJSCS

du Centre

Comités de pilotage régionaux

DRJSCS et partenaires (CR, ARS, Rectorat, PJJ, Pôle emploi, CG, OSS, UNCASS, DDCS(PP), C.C.R.P.A, associations caritatives, établissements de formation, FNARS, URIOPSS, CREAI, représentants des travailleurs sociaux …)

 Installation des comités

de pilotage dans chacune

des deux régions

 Contexte général de la

démarche et compte-rendu

de l’équipe-projet

 Détermination des modalités

de travail (composition des

groupes, calendrier)



De mars à avril 2014 : travaux des groupes régionaux


Groupes de travail en Ile-de-France

Pilotage

Animation

Dates et lieux

de réunion

A travers les politiques du logement et de l’hébergement, la notion de parcours de l’usager : attentes des usagers et réponses des professionnels, complémentarités des métiers

FNARS Ile-de-France

GRIF - Pôle ressources

17.03.2014 - DRJSCS

07.04.2014 - DRJSCS

29.04.2014 - DRJSCS


L’articulation des professionnels du travail

social et des autres intervenants sociaux dans le territoire à l’aune de l’accès aux droits des usagers

C.G. du Val d’Oise

GRIF - Pôle ressources

20.03.2014 - DRJSCS

08.04.2014 - DRJSCS

30.04.2014 - DRJSCS

Présentation des conclusions de la Recherche action collaborative « les écrits professionnels des travailleurs sociaux »

DRJSCS – équipe de recherche et animateurs/formateurs

11.04.2014 - DRJSCS



Groupes de travail en région Centre

Pilotage

Animation

Dates et lieux

de réunion

Complémentarités des métiers :

focus sur la notion de parcours

ATEC - Pôle ressources

- 27.03.2014, Tours

- 24.04.2014, Tours

- 07.05.2014, Tours

Articulation des acteurs et des institutions pour l’accès aux droits

URIOPSS Centre

- 24.03.2014 DRJSCS

- 17.04.2014 AGRACO

L’évolution du travail social à travers la thématique hébergement/logement

FNARS /CCRPA

04.04.2014, Blois

L’intervention sociale dans les pensions de famille

CREAI

27.03.2014, DRJSCS



En région Centre un point d’étape a été réalisé avec les pilotes de groupes le 10 avril 2014.
De mai à novembre 2014 : les Assises et les Etats généraux du travail social


Dates

Lieux

Instance

Objectifs

29.04.2014

13h30/16h30

DRJSCS

du Centre

Comité de pilotage Centre

Partenaires de la région

Référents de l’A.N.S.A.

 Restitution des travaux

des 4 groupes régionaux

06.05.2014

DRJSCS

Ile-de-France

Comité de pilotage

Ile-de-France

Partenaires de la région

Référents de l’A.N.S.A.

 Restitution des travaux

des 2 groupes régionaux

12.05.2014

15h

DRJSCS

Ile-de-France

Equipe projet interrégionale

Partenaires de l’inter région

Référents de l’A.N.S.A.

 Synthèse des travaux

 Préparation des Assises

territoriales

22.05.2014

DRJSCS

Ile-de-France

Animateur, intervenants, DRJSCS

 Préparation des Assises

02.06.2014

(Journée)


PARIS

salles de l'ASIEM

6 rue Albert de l’Apparent (7ème arrondt)

Assises territoriales

du travail social

Inter région

Ile-de-France / Centre

En présence de Mme la Ministre de l’égalité des territoires et du Logement,

de M. les Préfets :

 Journée interrégionale de présentation des travaux, ateliers ou tables-rondes prolongeant les travaux

15.07.2014

DGCS

Pilotage Ile-de-France

DRJSCS du Centre

 Restitution écrite à la DGCS

des travaux menés

Fin 2014/

Début 2015

PARIS

Etats généraux

du travail social

En présence de Mme la Ministre des affaires sociales et de la santé, de M. les Préfets :

 Synthèse des travaux

inter régionaux

 Pistes d’actions

1. Eléments de diagnostic : Synthèse de la région Ile-de-France /Centre

(Synthèse des interventions des groupes du Centre, IDF, complétées par les apports Assises du 2 juin)

Premier point

Sur le territoire, des articulations complexes, une coordination difficile, dans un contexte d’intervention peu lisible.
La complémentarité entre les métiers des travailleurs sociaux semble moins cruciale que celle du décloisonnement des institutions et des dispositifs d’action sociale dont l’enchevêtrement («le « millefeuille » administratif) est aussi peu lisible aux professionnels qu’aux usagers ; il rend nécessaire un consensus autour d’un diagnostic et l’élaboration d’un vocabulaire et de critères communs.

L’environnement règlementaire est jugé d’une complexité excessive. Chaque nouveau dispositif complexifiant le partage des rôles, implique un éclaircissement des compétences et des métiers. La méconnaissance des dispositifs et de l'environnement partenarial par les travailleurs sociaux est soulignée.   Les acteurs ne se connaissent pas assez, ce qui met en danger le parcours des personnes les plus vulnérables.

Les personnes accueillies ne connaissent pas toujours le dispositif qui leur serait le plus adapté. Elles n'ont pas le sentiment qu'on leur explique clairement ou alors, la compréhension qu'elles ont de la complexité de ces derniers dispositifs, ne leur permet pas toujours de comprendre et d'envisager la suite de leur parcours. Les professionnels tendraient aujourd’hui à faire tous la même chose.
Les questions de complémentarité entre le secteur associatif et le service social public ont été évoquées, en rappelant que l’assistance sociale de secteur semble toujours représenter une référence centrale pour l’usager.

Il est noté aussi le cloisonnement entre des secteurs différents (santé, justice, insertion professionnelle), découpant des territoires d’intervention qui ne correspondent pas toujours au territoire de vie des personnes. L’URIOPSS Ile-de-France cerne ce point dans sa contribution (annexe).

À l’échelle des pensions de famille (accueil sans limitation de durée des personnes au faible niveau de ressources ayant des difficultés sociales), les cloisonnements entre secteurs ainsi que les méconnaissances réciproques constituent un frein au développement d’indispensables partenariats entre ces structures, offrant logements privatifs et espaces collectifs, et les services sanitaires et médico-sociaux (notamment SAVS-SAMSAH, services de psychiatrie).
La pénurie concrète de solutions, la crise sociale, entraînent une perte de sens du travail d’accompagnement. La sortie des dispositifs d’hébergement, d’accompagnement, se produit de plus en plus rarement. Parallèlement, les nombreux dispositifs et institutions dont la connaissance et l’articulation réclament une technicité croissante peinent à trouver des solutions. Les travailleurs sociaux ont le sentiment de ne pas donner de solution de sortie, d’installer les personnes dans des listes d’attente. Quelle est la place de l’accompagnement relationnel face à une concentration de l’activité sur la mobilisation des dispositifs ? Faut-il un accompagnement de tous, lorsque le besoin est essentiellement celui du logement ? Comment articuler la logique des dispositifs avec celle des besoins des personnes : accès trop long au FSL, hébergement en hôtel inadéquat à un accompagnement… ?
La complémentarité des métiers (des services) pose la question de celle des territoires, dans le champ de l’hébergement-logement : faut-il un accompagnement sur le territoire ou une poursuite de l’accompagnement trans - territoire ? Cette question est particulièrement nette en Ile-de-France, avec des déplacements de personnes sur la grande région. Faut-il une spécialisation d’accompagnement entre le logement et l’hébergement ?
Pour la FNARS « une même personne peut être «découpée» dans une multiplicité d’accompagnements qui se chevauchent les uns les autres et ne permettent pas, ni pour elle-même ni pour les accompagnateurs, une approche transversale pourtant nécessaire à la sécurisation et à la cohérence de l’intervention ».

De même, une représentante du CCRPA Centre, Conseil Consultatif Régional des Personnes Accompagnées, indique combien il est difficile dans ses conditions de comprendre la nature de l’intervention sociale et de s’inscrire dans les démarches proposées par les intervenants sociaux. Dans ce sens, la nécessaire complémentarité des accompagnements présuppose une clarification des places et des rôles des travailleurs sociaux mais surtout une simplification des modes de fonctionnements et de financements de l’intervention sociale.

Les réalités diverses des territoires posent la question d’une approche régionale cohérente avec une coordination.

Deuxième point

Le public sollicitant ces services et structures a fortement évolué, il démontre ses capacités à participer au diagnostic. Développement d’une co-construction avec les travailleurs sociaux.
Le nombre des personnes qui font appel aux services d’hébergement a fortement augmenté. Les grands exclus sont malheureusement toujours présents mais, les participants aux groupes de travail mentionnent tous une évolution notable du nombre de familles nécessitant un accompagnement. Dans ce cadre, les enfants sont très présents dans les structures, ce qui implique de modifier les prises en charge et demande aux travailleurs sociaux de s'adapter à ces nouvelles réalités. Si l’accompagnement se recentre sur la relation dans certains lieux, d’autres équipes en CHRS cherchent à maîtriser la sélection du public au détriment d’une approche individualisée. Pourtant, des usagers disent aussi que les CHRS offrent la possibilité d’être accompagné dans la proximité avec des professionnels accessibles et disponibles.
C’est non seulement la nature du lien entre accompagnant et accompagné qui est visée, trop réductrice à l’accès aux dispositifs, mais aussi la mise en place de l’aide, l’accès au FSL, par exemple, jugé catastrophique, situation à laquelle les associations pallient avec des avances financières aux personnes.

Pour des membres du CCRPA du Centre, le premier accueil est repéré comme étant le point de départ du lien entre les personnes accueillies et les travailleurs sociaux. Ce moment doit faire l’objet d’une attention particulière par les équipes. Il est donc nécessaire que le travailleur social lui consacre le temps nécessaire et soit, du moins dans un premier temps, l’interlocuteur de la personne, référent identifié et rassurant à l’arrivée dans la structure puis et dans son parcours d’hébergement : « une personne dans la difficulté a besoin d’être rassurée dans ce moment de fragilité », « l’important est que ce soit toujours la même personne qui écoute », « même lors de moments informels », « amener la personne à être actrice de sa prise en charge, cela nécessite une complicité », « c’est un travail de longue haleine qui sert la société ».
Des réponses faites au public interrogent : la mise en hôtel est-elle une mise à l’abri, un hébergement ou un logement ? Dans les faits, l’hôtel peut devenir une solution pérenne malgré des conditions non conformes aux besoins de l’accompagnement (voir la pratique signifiante de la Croix Rouge Ile-de-France).

L’accès direct au logement qui, pour certains, pourraient s'envisager n'est bien souvent pas possible pour des raisons plus administratives que sociales (déboutés du droit d’asile).
Il est noté un manque de formation et de soutien des travailleurs sociaux vis-à-vis notamment des personnes souffrant de troubles psychiques, mais aussi des situations d’extrême dénuement. L’utilisation des dispositifs, qui impliquent de passer par un travailleur social, demandent une connaissance « parfaite » de leur contenu et utilisation. L’accès au droit est-il en conflit avec la relation de confiance ?

Comment se fait la formation des travailleurs sociaux dans des lieux qui ont le devoir de les former mais qui ont la nécessité de les avoir prêts à l’emploi ? Le manque d’accueil en stage dans le secteur associatif est souligné.

Le respect de la vie privée des personnes n'est pas toujours respecté. Certains témoignages font état de travailleurs sociaux trop intrusifs « qui se prennent pour des psychologues ».

Les horaires très stricts, dans certaines structures, sont également cités comme étant des contraintes ne facilitant pas l'autonomie des personnes.
La temporalité des accompagnements, la place des experts du vécu (voir pratique inspirante Ile-de-France) pour préparer une fin de prise en charge, et plus globalement les pratiques des travailleurs sociaux, pourraient être éclairés par la participation « politique » des usagers, au-delà de leur propre parcours, notamment pour évaluer l’utilisation des dispositifs.
  1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   14

similaire:

Calendrier et groupes de travail icon3. Examen des cr des réunions des «Groupes Travail» (adressés préalablement...
«Groupes Travail» (adressés préalablement à tous les membres de la Commission)

Calendrier et groupes de travail iconL’Environnement Numérique de Travail de Paris 5
«groupes» ou «structures» qui seront rattachés à une composante ou à un service

Calendrier et groupes de travail iconCalendrier de travail en vue du quadriennal

Calendrier et groupes de travail iconUn calendrier de travail économe en main d’œuvre 8

Calendrier et groupes de travail iconLes groupes sociaux
«société» et qui se définit selon Georges Gurvitch (sociologue français d'origine russe (1894 1965), héritier de Marcel Mauss), comme...

Calendrier et groupes de travail iconCalendrier Les calendriers hp 2006 sont disponibles dès aujourd'hui...

Calendrier et groupes de travail iconProgramme des groupes de travail 9
«Enjeux du traitement thermique du bois : vers un contrôle qualité et un pilotage des fours. La chimie des biopolymères au service...

Calendrier et groupes de travail iconCalendrier Le travail des relecteurs revient entre 15 mars et 5 avril
«Politique agricole commune européenne : lectures et propositions agronomiques»

Calendrier et groupes de travail iconOrdre du jour : Réflexions à mener en deux groupes de travail afin...
«Vers un cahier des charges des différentes types de mous accession très sociale»

Calendrier et groupes de travail iconConcours Sciences sociales ens cachan 2014
«échelles» de la compétition (interindividuelle, intra-groupes, inter-groupes) ont trop peu souvent été distinguées, conduisant parfois...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.20-bal.com