Emmanuel Macron s’attire, à gauche, bien des critiques, mais rarement aussi argumentées que celle que livre ici





télécharger 110.88 Kb.
titreEmmanuel Macron s’attire, à gauche, bien des critiques, mais rarement aussi argumentées que celle que livre ici
page1/6
date de publication20.05.2017
taille110.88 Kb.
typeManuel
e.20-bal.com > loi > Manuel
  1   2   3   4   5   6

logorlb01_gauche


• Mars 2016 • Numero 146 •
• L e s P u b l i c a t i o n s d e La Gauche  C a c t u s ! •

www.la-gauche-cactus.fr/SPIP





Europe en Capilotade, France Aphasique,

Sacre Printemps !


Sommaire



L’édito de Jean-Luc Gonneau : De l’effondrement européen aux hourvaris pré-présidentielles

- La gauche en questions. De fractures en bobos divers, la gauche a bien des soucis, par João Silveirinho
- Tribune : Le syndrôme Primaires, et que faire du poison présidentiel. Pourquoi et comment se débarrasser de la Ve république monarchique, par Marc Mangenot
- Appel : Rallumons ensemble l’étincelle du Front de Gauche, par Les amis du Front de Gauche, signé notamment par des dirigeants, actuels ou passés, du PCF (P. Cohen Séat, B. Dionnet, R. Leroy, F.Parny…), des philosophes (H. Pena-Ruiz, Y. Quiniou, L. Sève, A. Tosel…) des syndicalistes (P.Khalfa, L.Weber…), des universitaires, des écrivains et artistes (A. Foix, G. Mordillat…), lancien ministre Michel Duffour, la députée européenne M.C. Vergiat et… J.L Gonneau.
- L’Iran, le retour, ou comment l’antique Perse est redevenue un acteur important des enjeux au Moyen-Orient, par Michel Rogalski..
- Macron, casseur en chef. Emmanuel Macron s’attire, à gauche, bien des critiques, mais rarement aussi argumentées que celle que livre ici Yann Fiévet.
- Nouvelles courtes. Et c’est parti pour une autre courte (mais bonne ô combien) nouvelle d’Hervé Mesdon. L’humain (donc la littérature) d’abord !
- François le Mol, les pieds dans la bouse… Claude Soufflet nous donne un nouvel épisode de sa chronique de la cour du roi François
- Bonus : Les affiches de films détournées par le (très) facétieux Patrick Mignard.
Bonnes lectures.

Edito : De l’Effondrement Europeen aux Hourvaris Pré-Presidentielles

Par Jean-Luc Gonneau


Pour celles et ceux qui n’avaient pas encore compris que le «rêve» européen n’était que poudre aux yeux pour masquer l’impitoyable appétit des «marchés» (comprendre : la finance spéculative, qui avance aussi sous un autre faux-nez, la «concurrence libre et non-faussée» –tu parles !), l’ignoble marchandage conclu avec la Turquie sur le dos des réfugiés syriens aura peut-être ouvert leurs yeux. Nous ne reviendrons pas ici sur les modalités techniques de ce marchandage, amplement, et plutôt bien, analysé par la presse. Seul espoir, cette usine à gaz, de plus juridiquement fragile, risque fort de ne pas fonctionner. Il demeurera, même dans ce cas, que l’Europe aura renoncé, sur le papier, à ses principes de générosité (il est vrai rarement mis en œuvre) et de fonctionnement démocratique, puisque l’accord a été de fait concocté par au plus trois pays, l’Allemagne, les Pays-Bas et la Turquie «pays sûr» à un attentat quasi quotidien, une embryon de guerre civile, qui embastille à tout va les opposants à son nouveau sultan. Et c’est avec ce pays, décidément « sûr », que l’Europe prévoit de reprendre les négociations pour une adhésion à l’Union européenne ? Après tout, elle n’est plus à ça près : en son sein même, des pays sont en train de réduire la démocratie à la portion congrue, la Hongrie avec entrain, la Pologne en tour de chauffe. Mais attention, hein, l’Europe leur fait les gros yeux, hein. Et alors ? Bin alors, rien, elle fait les gros yeux. Dans le scandale de l’accord avec la Turquie, nous avons pu admirer la modestie française : pas un mot plus haut que l’autre, pas un mot, d’ailleurs. Il aura fallu que le directeur de l’Ofpra, organisme d’état, annonce que son administration ne participerait pas à l’opération de reflux des réfugiés (considérée comme «contraire à ses valeurs») pour que la France conserve un peu de dignité.
Il est vrai que nos dirigeants, de la majorité comme de l’opposition, ont d’autres chats à fouetter.les calamiteux projets de révision constitutionnelle (vous savez, l’affaire de la déchéance de nationalité) et de «réforme» du code du travail, mais aussi, et surtout, l’échéance de 2017, la course à l’Elysée ayant déjà commencé. Beaucoup de candidats déjà déclarés, d’autres devraient suivre. Il s’agit d’une course d’obstacles. Pour certains camps, il y l’obstacle de la primaire, certaine à droite, possible pour une partie, à définir, à gauche. Pour d’autres, il y a l’obstacle économique, une campagne, ça coûte. Pour quelques-uns, l’obstacle mayonnaise, on se déclare, la mayonnaise ne prend pas, on se retire sagement. Pour au moins un, notoire, il y a l’obstacle judiciaire. Et pour tous, mais les «gros» le franchiront haut la main, l’obstacle des 500 signatures d’élus. Pendant la course, les coups bas ou tordus, ou les deux ne manqueront pas, les marchandages contre ralliements non plus. Au jour d’aujourd’hui, c’est à gauche que le patouillage est le plus évident, hors les frères pas vraiment amis NPA et Lutte Ouvrière, qui ont désigné les mêmes (ils ne seront pas les seuls) qu’en 2012, et le solo pas vraiment solo car des ralliements se manifestent, de Jean-Luc Mélenchon. le seul, ce qui devrait plaire à l’ami Marc Mangenot, qui propose une constituante et une 6e république qui ne soit plus présidentielle. Pour la suite de la course, on se tient au courant.

  1   2   3   4   5   6

similaire:

Emmanuel Macron s’attire, à gauche, bien des critiques, mais rarement aussi argumentées que celle que livre ici icon• Mai 2016 • Numéro 154 • • L e s p u b L i c a t I o n s d e La Gauche c a c t u s ! •
«confusionisme» de l’illusion. Où Allain Graux démonte le «ni droite ni gauche» avancé par Emmanuel Macron pour montrer ce qui en...

Emmanuel Macron s’attire, à gauche, bien des critiques, mais rarement aussi argumentées que celle que livre ici iconLa recherche en projets : de quoi s’agit-il ?
«best practices» à prétention universelle et normative. La cartographie que nous proposons ici n’échappera sans doute pas à ces critiques...

Emmanuel Macron s’attire, à gauche, bien des critiques, mais rarement aussi argumentées que celle que livre ici iconA été usé et abusé ! Des différentes listes de médias alternatifs...
«contre-culture» dans les Années 60 –70, plutôt «résistances «depuis les Années 90. Au pays des «Alter-» on trouve souvent une imprégnation...

Emmanuel Macron s’attire, à gauche, bien des critiques, mais rarement aussi argumentées que celle que livre ici iconThématique, problématique, hypothèse
«prudence» des formulations «en ou dans le», «rarement», «certains noms» ne permet pas d'être sûr du choix que l'on opère dès que...

Emmanuel Macron s’attire, à gauche, bien des critiques, mais rarement aussi argumentées que celle que livre ici iconL’enfant, l’adolescent et le sport
«L’enfant n’est pas un adulte en miniature et sa mentalité n’est pas seulement quantitativement mais aussi qualitativement différente...

Emmanuel Macron s’attire, à gauche, bien des critiques, mais rarement aussi argumentées que celle que livre ici iconTribune la lourde tache qui attend Emmanuel Macron sur le travail indépendant

Emmanuel Macron s’attire, à gauche, bien des critiques, mais rarement aussi argumentées que celle que livre ici iconDe nouvelles techniques commerciales Les solidarités entre marchands
«arts» ou «hanse». L’activité professionnel s’exerce à partir du ma selon trois forme jusqu’à la Révolution française. Cette organisation...

Emmanuel Macron s’attire, à gauche, bien des critiques, mais rarement aussi argumentées que celle que livre ici iconLe marketing s’enseigne aussi à l’université !
«marketing» en lp, mais la matière s’enseigne aussi bien dans les licences pro cataloguées sous la mention Commerce (échanges et...

Emmanuel Macron s’attire, à gauche, bien des critiques, mais rarement aussi argumentées que celle que livre ici iconL’evolution de la cause des noirs
«barrière» en Amérique, séparant les Noirs des Blancs, celle-ci étant aussi bien spatiale, économique, sociale ou politique. Ces...

Emmanuel Macron s’attire, à gauche, bien des critiques, mais rarement aussi argumentées que celle que livre ici iconLes ses sont une matière composite originale en raison de la diversité...
«franco-français» est très spécifique : IL suscite toujours des critiques universitaires et pose la question de l’identité de la...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.20-bal.com