Bulletin de reinformation du mercredi 9 novembre 2016





télécharger 23.16 Kb.
titreBulletin de reinformation du mercredi 9 novembre 2016
date de publication14.02.2017
taille23.16 Kb.
typeBulletin
e.20-bal.com > loi > Bulletin
BULLETIN DE REINFORMATION DU MERCREDI 9 NOVEMBRE 2016

(Extraits)

Grands sujets



Trump candidat du peuple en passe d'être élu face à la candidate de la superclasse mondiale



Le deuxième forum de la dissidence approche



C'est samedi en huit que se tiendra cette réunion organisée par Polémia. La fondation dirigée par Jean Yves Le Gallou avait déjà organisé l'an dernier un premier forum de la dissidence. Le succès avait été au rendez vous. Il s'agissait déjà de soutenir la rébellion au politiquement correct. Et d'unir les forces qui agissent contre les forces destructrices des identités et des libertés.
Contre quoi exactement s'élève ce forum de la dissidence ?
La fondation Polémia dénonce les médias de propagande, qui travestissent la réalité, les journalistes qui occultent les faits dérangeants, les oligarques patrons des médias, qui veulent imposer la novlangue – le terme minorant de « migrant » par exemple. Mais il s'agit aussi des préfets qui tolèrent les incendies volontaires et les caillassages à l’encontre de policiers et de pompiers, des autorités qui encouragent à loger et nourrir des immigrés ayant forcé nos frontières, tout en interdisant et en réprimant les manifestations des patriotes… Enfin, les juges qui trouvent des excuses aux délinquants violents, refusent d’expulser les clandestins, mais condamnent intellectuels et essayistes pour délit d’opinion, voire interdisent les crèches dans les mairies…
Le forum vise à mettre en valeur des initiatives positives ?
Seront présents au forum des journalistes indépendants, y compris à l'étranger. Ainsi, Ferenç Almassy, responsable au Visegràd Post, donnera des nouvelles de la rébellion hongroise, qui refuse de se soumettre au Grand remplacement et à l'Union européenne ! Marie Claude Bompard, maire de Bollène, devrait apporter son témoignage, elle qui a été poursuivie devant le tribunal pour avoir refusé de célébrer des simulacres de « mariages » entre personnes de même sexe. Divers collectifs résistants seront présents, de « Vigilance hallal » à « Pas de migrants en Ile de France », de « Riposte laïque » au « SIEL ».
Une manière non seulement de promouvoir leur action mais aussi leurs méthodes, pour éventuellement inspirer d'autres mouvements.
Rappelons que ce deuxième forum de la dissidence aura lieu samedi 19 novembre. Ce sera à l’Espace Cap 15, au 13 quai de Grenelle, Paris XVe. Plus d'informations sur www.polemia.com .

Brèves françaises



Emmanuel Macron sera bien candidat à l’élection présidentielle



C'est en tout cas ce qu’a affirmé son entourage à l’Agence France Presse. L’ancien ministre socialiste de l’Economie sera donc candidat à l'élection présidentielle de 2017. Une décision qu’il devrait officialiser avant le 10 décembre, date à laquelle il tiendra un grand meeting national pour le lancement de sa campagne. Ses proches ont déclaré, je cite : « Que toutes les conditions sont réunies ». Emmanuel Macron a en effet lancé son propre parti politique, baptisé « En marche », qui réunit 92 000 membres, s’est organisé en 1 700 comités locaux et a déjà recueilli près de 3 millions d'euros de dons.


Amnesty international épinglé pour son soutien à un dangereux islamiste



Tout commence au Bataclan. Les enquêteurs belges et français chargés de faire la lumière sur les attentats de Paris et de Bruxelles seraient parvenus à la conclusion que le coordinateur serait Oussama Ahmad Atar, un djihadiste de 32 ans parti s’établir en Syrie. « Belge » précise le quotidien, le Monde. Or ce même Oussama, qui est en réalité d’origine marocaine, avait fait l’objet d’une vaste campagne de soutien en Belgique lorsque ce dernier était prisonnier pour avoir franchi illégalement la frontière syrio irakienne. Il avait été arrêté en février 2005 à Ramadi et condamné par la justice irakienne à dix ans de prison pour usurpation d’identité et appartenance à Al Qaïda. Manifestement trop pour Amnesty international et certains politiques belges qui avaient à l’époque réclamé la libération du terroriste, le présentant comme un gentil militant humanitaire, victime des geôles irakiennes. Libéré en 2012, ce dernier avait rejoint l’Etat islamique. Pour rappel, la grande presse prenait fait et cause pour Amnesty International dont le bureau à Moscou avait été fermé par les autorités russes.

Brèves internationales



Irak : les forces reprennent la ville de Bachika, au nord est de Mossoul



La bataille de Mossoul se poursuit et la résistance de l'Etat islamique est forte. Malgré tout, les troupes du califat islamique reculent face à l'avancée des troupes irakiennes et kurdes. A la suite de deux semaines de siège, les peshmergas avaient lancé lundi l'assaut sur Bachika après l'avoir attaquée depuis le nord, l'est et le sud. Cette localité est désormais sous le contrôle total des forces kurdes. Il s'agit de la dernière opération d'importance des peshmergas dans cette bataille, car les combattants kurdes n’entreront pas dans Mossoul à la suite d'un accord avec le gouvernement irakien.


Vote d’une loi pro vie en Pologne



Le Parlement de Varsovie, afin de combattre l’avortement, a décidé d’aider les mamans qui attendent un enfant handicapé ou gravement malade. L’Etat polonais leur donnera un bonus de 930 €. Votée avec la majorité absolue du parti patriote Droit et Justice (PIS), par 267 votes pour, 140 votes contre, et 21 abstentions, cette loi appelée Pro Life prend des mesures en faveur de la vie et contre l’avortement. En Pologne, bien que le droit à l’avortement soit beaucoup plus restrictif que dans un pays comme la France, il est possible d’y avoir recours en cas de viol, de menaces pour la vie de la mère et dans le cas de malformation du fœtus. Cette norme a été proposée par le parti Droit et Justice qui espère ainsi relancer le débat afin d’obtenir l’interdiction totale de l’avortement.

Réforme constitutionnelle en Hongrie : échec de Victor Orban sur fond de désaccord avec le Jobbik
Le Premier ministre hongrois a soumis hier au vote du Parlement un projet de réforme constitutionnelle afin de rendre constitutionnellement invalide la relocalisation des migrants voulue par l’Union européenne. Alors qu’il devait obtenir au moins les 2/3 des voix, celui ci a échoué à deux voix près. Le parti du Jobbik, qui se situe à la droite de l’échiquier politique hongrois, davantage que le Fidesz dirigé par Orban, bien que favorable sur le principe à cette réforme à valeur essentiellement symbolique, avait conditionné son soutien à la suppression d’un régime de permis de résidence accordé depuis 2013 aux riches investisseurs extra européens, Russes, Chinois et ressortissants de pays du Moyen Orient pour l’essentiel. Un épisode de la vie politique hongroise qui montre que la gauche est aujourd’hui inexistante face à deux partis de droite et anti immigration…


La Fédération suisse condamnée par la CEDH pour non respect du droit au regroupement familial



La Cour européenne des droits de l’homme a en effet estimé que la Suisse avait violé le droit au respect de la vie privée et familiale d'un Egyptien, en refusant à son fils de venir le rejoindre en Suisse. Ce père de famille avait laissé son fils aux soins de sa mère et était venu en Suisse demander l’asile. Sa demande refusée, il avait épousé une Suissesse et, finalement obtenu la nationalité helvétique. Venu le rejoindre en 2003, l'enfant était reparti deux ans plus tard en raison d'une mésentente avec sa belle mère. Puis, séparé de celle ci, le père avait sollicité le droit au regroupement familial pour faire revenir son fils. En dernière instance, le Tribunal fédéral (TF) lui avait refusé ce droit, décision retoquée par la CEDH au nom du bien être de l'enfant. La Suisse s’est vue contrainte d’octroyer 8 000 € de réparation au père et à son fils, ainsi que 2 000 € pour leurs frais de défense…


Le ministère fédéral allemand de l'intérieur veut durcir la politique migratoire



C'est ce que croit savoir le journal Die Welt. Dans son édition de dimanche, il révèle que les services du ministère de l'Intérieur proposent de s'inspirer de la politique migratoire australienne. Le journal rapporte les propos d'un porte parole du ministre Thomas de Maizière : il propose que les immigrants clandestins repêchés en Méditerranée soient renvoyés dans les pays d'où les bateaux sont partis, c'est à dire notamment en Libye et en Egypte. C'est de là bas que leur éventuelle demande d’asile serait ensuite examinée. Il s'agit d'un revirement de taille dans le discours allemand. Jusqu'il y a peu, la chancelière Angela Merkel ne jurait que par l'accueil des supposés réfugiés. Mais il ne s'agit encore que d'une piste de travail de l'administration — pas encore d'un projet du gouvernement allemand.


Australie : le Parlement refuse le mariage gay



Le Parlement australien a rejeté lundi dernier la proposition du gouvernement de voter sur le mariage gay. La Chambre haute du Sénat a voté par 33 voix contre 29 contre la proposition du gouvernement de tenir un référendum sur la question. L'opposition de gauche a déclaré que le référendum aurait suscité un débat préjudiciable contre la communauté LGBT. Celle ci exige donc un vote direct au Parlement...


La FIFA en guerre contre le port du coquelicot



La Fédération internationale de football n’apprécie visiblement pas que les Fédérations anglaise et écossaise de football fassent porter le coquelicot sur les maillots des joueurs, en mémoire des morts de la Ière Guerre mondiale, le 11 novembre, jour anniversaire et de commémoration de l’armistice. L'association basée en Suisse prétexte qu’elle interdit tout message politique, religieux ou commercial sur les maillots des équipes engagées dans ses compétitions. Elle menace les deux fédérations de sanctions si celles ci maintiennent cet usage. La Première ministre britannique Theresa May a jugé que la position de la FIFA était « tout à fait scandaleuse ».

Le chiffre du jour



c’est 40



D’après le criminologue Xavier Rauffer, le service central du renseignement territorial aurait constaté une hausse du 40 % d’actes anti chrétiens de janvier à septembre 2016.

La déclaration du jour



est signée Eric Zemmour



La Haute Cour de justice britannique a exigé un vote du Parlement pour déclencher le Brexit. Comme si le référendum ne pouvait pas être le dernier mot de l’Angleterre. Eric Zemmour a dénoncé un coup d’Etat en gants blancs. Selon lui, « On aurait dû se méfier. On aurait dû comprendre les messages envoyés, les réactions furibondes des partisans de l’Union européenne, en Grande Bretagne comme en France, en Allemagne comme aux Etats Unis. Puisque le Premier ministre britannique avait l’outrecuidance de vouloir respecter la volonté du peuple, puisque les menaces de la City de faire ses bagages ne l’intimidaient pas, on emploierait les grands moyens : le droit. (…) C’est l’arme suprême, qui ne pourra être surmontée que par un autre juge, Cour suprême anglaise ou Cour européenne. Un comble, comme si les élites avaient voulu montrer aux gueux qui tenait le manche ».

L'annonce du jour




Les honneurs militaires seront rendus au maréchal des logis chef Fabien Jacq ce matin, en l’Hôtel national des Invalides. Ce militaire français engagé au Mali a été mortellement blessé le 4 novembre dernier par un engin explosif dans la région de Kidal, au nord du pays. Il appartenait au 515e régiment du Train de La Braconne, en Charente. En cette circonstance, l'armée invite le plus grand nombre de nos compatriotes à manifester leur hommage et leur solidarité par une présence fraternelle sur le pont Alexandre III, tout à l’heure à 11 heures 15, éventuellement munis d'un drapeau ou d'un bleuet de France au passage du cortège funèbre.

similaire:

Bulletin de reinformation du mercredi 9 novembre 2016 iconBulletin de reinformation du mercredi 22 juin 2016

Bulletin de reinformation du mercredi 9 novembre 2016 iconDu mercredi 12 au vendredi 14 novembre : déplacement au Maroc Mercredi 12 novembre : Casablanca
«l’invité de l’économie», avec Jean-Marc sylvestre sur lci. Diffusion lundi 10 novembre à 20 h 20 et 21 h 20, et mardi 11 novembre...

Bulletin de reinformation du mercredi 9 novembre 2016 iconBulletin de reinformation du jeudi 10 novembre 2016
«swing states». Ensuite, les Républicains conservent les deux chambres législatives. Donald Trump aura donc toute l’assise institutionnelle...

Bulletin de reinformation du mercredi 9 novembre 2016 iconBulletin de reinformation du vendredi 17 juin 2016

Bulletin de reinformation du mercredi 9 novembre 2016 iconBulletin de reinformation du mardi 26 novembre 2013
«Relations économiques avec la Russie». En riposte, l'opposition pro européenne a appelé ses militants à maintenir la pression jusqu'au...

Bulletin de reinformation du mercredi 9 novembre 2016 iconBulletin de reinformation du vendredi 4 mars 2016
«Tout sauf Trump» fait son apparition. Un refrain moult fois proclamé en France contre les candidats jugés insolites ou gênants

Bulletin de reinformation du mercredi 9 novembre 2016 iconBulletin officiel de l'Education Nationale n° 40 du 3 novembre 2016

Bulletin de reinformation du mercredi 9 novembre 2016 iconBulletin de reinformation du mercredi 27 juin 2012
«Rassemblement Bleu Marine». C'est aussi la première élection interne d'une assemblée parlementaire qui a autant d'écho sur les réseaux...

Bulletin de reinformation du mercredi 9 novembre 2016 iconBulletin de reinformation du jeudi 5 novembre 2015
«Les Etats européens doivent se préparer à l'idée qu'une situation très difficile nous attend dans les prochains mois». Malheureusement,...

Bulletin de reinformation du mercredi 9 novembre 2016 iconBulletin de reinformation du mardi 9 avril 2013






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.20-bal.com