Bulletin de reinformation du vendredi 4 mars 2016





télécharger 26.99 Kb.
titreBulletin de reinformation du vendredi 4 mars 2016
date de publication14.02.2017
taille26.99 Kb.
typeBulletin
e.20-bal.com > loi > Bulletin
BULLETIN DE REINFORMATION DU VENDREDI 4 MARS 2016

(Extraits)

Ephéméride




Le 4 mars 1188, naissait Blanche de Castille à Palencia en Espagne. Elle est la fille d’Alphonse VIII et d’Aliénor d’Angleterre. Née au sein d’une Cour joyeuse et cultivée, elle coule une enfance heureuse. Pour accomplir la volonté de sa grand mère Aliénor d’Aquitaine et sceller l’amitié entre la France et l’Angleterre, Blanche est choisie pour épouser le roi de France, Louis VIII le Lion. En avril 1200, elle arrime à Bordeaux. Mariée à douze ans, elle aidera paradoxalement son mari dans la conquête de l’Angleterre. A la mort de son époux, elle lutte contre ceux qui complotent contre sa lignée. Son but principal est de transmettre au royaume de France, un héritier digne de ce nom : elle fait tout ce qui est en son pouvoir pour donner au jeune Louis IX une éducation politique et spirituelle à la hauteur de la tâche. Puis elle se retire à Melun. Elle est enterrée à l’abbaye de Royaumont qu’elle avait fondé tout spécialement pour la famille royale. Si elle a donné à la France un de ses plus grands rois, on retient également d’elle cette phrase fameuse : Beau fils, j’aimerais vous voir tomber mort à mes pieds plutôt que de vous voir commettre un seul péché mortel.

Grands sujets



Les députés votent la "perpétuité incompressible"



Les députés ont voté ce jeudi 3 mars un amendement permettant à une Cour d'assises de prononcer une "perpétuité dite incompressible" aux auteurs de crimes terroristes
La peine de sûreté accompagne et prolonge une réclusion criminelle afin de protéger la société contre les potentiels méfaits d’un individu dangereux. Cette perpétuité incompressible permet de porter la période de sûreté de 22 à 30 ans pour un criminel terroriste, lorsqu'il est condamné à perpétuité. Aucune mesure d'aménagement de peine ne pourra être accordée au prisonnier. Cet amendement a été présenté par le député des Républicains, Guillaume Larrivé, avec l'autorisation du gouvernement.
Cet amendement voté notamment par des élus de droite permettrait d'assurer la sécurité des Français
Pour Eric Ciotti, des Républicains, la rétention de sûreté pour de tels criminels terroristes serait un "principe de précaution". Garder le criminel sous les verrous est une sécurité, une garantie d'autant plus forte pour les Français. Jean Luc Laurent, du Mouvement de gauche, républicain et citoyen (MRC) a salué "une volonté commune issue de tous les bans de sanctionner les criminels auteurs d'actes terroristes".
Mais une partie de la gauche refuse obstinément de suivre la droite
Effectivement, certains députés de gauche se sont déclarés opposés à cet amendement. Ainsi, le président socialiste de la Commission des Lois, Dominique Raimbourg a lancé, "Vous vendez du vent avec la rétention de sûreté" qui ne s'appliquera au mieux "qu'en 2023". Ils soutiennent plutôt d'autres amendements comme la période de sûreté obligatoire, applicable pour tous les actes terroristes punis d'au moins dix ans.
Cette mesure intervient à l'occasion du projet de loi de réforme pénale
Projet de loi initialement lancé par l'ancienne Garde des Sceaux Christiane Taubira, il a été repris par son successeur Jean Jacques Urvoas. Perquisitions nocturnes autorisées, fouilles de bagages et de véhicules, usage assoupli des armes par les forces de l'ordre, autant de mesures prises pour prévenir le terrorisme. La perpétuité incompressible vient désormais s'ajouter à cette liste. Une question demeure : ces mesures nombreuses auront elles une application et une efficacité réelles ?


Haro sur Donald Trump
Le milliardaire américain a opéré une véritable démonstration de force mardi dernier ; arrivé en tête lors du « Super Tuesday », étape clé de la primaire républicaine, il opère une campagne spectaculaire étonnamment couronnée d’un vertigineux succès. Face à ce cavalier seul, qui finance sa campagne de ses propres deniers, l’élite du parti Républicain fait front uni. Le « Tout sauf Trump » fait son apparition. Un refrain moult fois proclamé en France contre les candidats jugés insolites ou gênants.
Hier, Mitt Romney et John Mc Cain, anciens candidats des Républicains à la présidentielle contre Barack Obama ont attaqué frontalement le trublion du parti. Comme toujours, sur le jeune continent, les mots sont durs :
"Donald Trump est un charlatan, un imposteur. Il prend les Américains pour des pigeons".
Le président de la chambre des représentants accusait, lui, le milliardaire de sectarisme. Trois comités d’action politique, CAD trois lobbies importants, ont décidé de lancer une campagne de dénigrement, et commencé à lever des fonds à cet effet. Un site sera créé pour examiner et critiquer les propositions du candidat ; des publicités diffusées sur CNN et Fox News s’en prendront à son bilan. Par chance, le procureur de l’Etat de New York qui poursuit Trump pour tromperie devrait voir celui ci jugé assez rapidement, dans les mois qui viennent.
Pour les autres candidats à la primaire, le jeu politique se résume ainsi : chacun affirme incarner la seule alternative raisonnable au dangereux magnat. Bien des élus républicains laissent planer de sourdes menaces : si Donald Trump est élu candidat républicain, ils voteront pour les démocrates à la présidentielle
Sans approuver ou dénigrer les positions de Trump, on peut remarquer que se répètent outre Atlantique bien des méthodes électorales françaises : front « républicain », haro sur une tête de turc, retournement des politiques dont tout le jeu consiste à s’opposer à l’adversaire diabolisé. Donald Trump, à qui on peut reconnaître une certaine liberté de pensée, de parole et d’action, étonne, surprend et signale, à l’autre bout du globe, la fracture radicale qui éloigne l’élite politique d’un pays réel incompréhensible, insaisissable et déconcertant à ses yeux.


L’anneau de Jeanne d’Arc de retour en France !



Le 24 février 2016, Maître Trémolet de Villers avertit Philippe de Villiers que l’anneau de Jeanne d’Arc, aux mains des Anglais depuis 1431, est vendu aux enchères par la maison Timeline Auctions de Londres deux jours plus tard. L’évêque Cauchon avait estimé que cet anneau était un moyen de sorcellerie pour la sainte ; l’ayant confisqué, il le vendit au cardinal Henry Beaufort. Cet anneau en laiton, mentionné dans les interrogatoires d'époque, est décoré de trois croix ; on y lit l’inscription « Jhesus Maria ».
Commence alors une course contre la montre afin d’amasser les fonds nécessaires à l’achat de la relique
Contacté par son père, Nicolas de Villiers, directeur du Puy du Fou, décide d’acquérir cet anneau. Il reste 36 heures pour amasser des fonds. La fondation Puy du Fou Espérance peut fournir 80 000 € ; de nombreux donateurs permettent d’élever le budget à 350 000 €, l’anneau est mis en vente à 19 051 €. Le jour de la vente, les prix s’envolent, les enchères affluent ; tout le monde s’arrache cet anneau qui sera finalement acquis par la Fondation Puy du Fou Espérance pour la somme de 376 833 €.
C’est aujourd’hui que Nicolas de Villiers part chercher de l’autre côté de la Manche le précieux anneau
Une cérémonie officielle sera organisée le 20 mars au Puy du Fou ; et puis, l’anneau sera exposé aux yeux de tous dans un coin dédié du parc. La France récupère ainsi une de ses plus vénérables reliques. Selon Nicolas de Villiers, « Il faut que chacun puisse le voir. N'oublions pas que Jeanne d'Arc est la patronne de la France ».

Brèves françaises



Andreï Makine : notre nouvel immortel



Andreï Makine a été reçu hier à l’Académie française. Agé de 58 ans, il devient donc le plus jeune des immortels. Son parcours est très atypique : doctorant russe, il fuit son pays et s’installe clandestinement à Paris. Décidé à écrire des ouvrages en Français, il se heurte au refus des éditeurs de les publier. Usant alors d’un habile subterfuge, il fait croire que ses romans sont traduits du russe par un traducteur de sa création. Réputé pour la qualité de son style, il a en horreur les « écrivains larbins qui flattent l’égo des bofs et des bobos », et du « petit roman à la française, cent pages de coucheries et de déprimes parisiennes ». « Rien de mieux pour défendre une langue que d'écrire un bon récit. Mes livres sont des actes d'amour adressés à la langue française ».


A Paris braquages à répétition



Il y a eu mardi dernier le braquage de la bijouterie Chopard place Vendôme. Deux personnes armées de grenades et de pistolets automatiques ont emporté un important butin. Mercredi, une pharmacie, en plein coeur du quartier du Marais, a été braquée. L'individu avait pris la fuite avec le fond de caisse sans être interpellé.

Ce jeudi, le même homme, semble t il, aurait réitéré dans une autre pharmacie du quartier de la Madeleine. Le vol à main armée se serait produit dans la matinée. Il a pu là aussi s'enfuir, le visage toujours caché, vêtu tout de noir.

La série noire continue…malgré l’état d’urgence !

Brèves internationales



Les immigrés ont une place d’importance dans la partie d’échecs entre la France et l’Angleterre



Hier se tenait le sommet franco britannique annuel réunissant François Hollande et David Cameron. Bien sûr, la question brûlante de cette rencontre portait sur le Brexit qui risque de bouleverser le visage de l’Union européenne. La veille, Emmanuel Macron avait fait planer une menace en affirmant que si la relation entre l’Angleterre et le reste de l’UE se rompait, « les migrants ne seraient plus retenus à Calais ». De plus, le ministre de l’Economie a subodoré qu’en cas de Brexit, le Royaume Uni n’aurait plus un accès complet au marché unique et que Paris pourrait inciter les services financiers à quitter le Royaume Uni pour la France. Dans une telle situation, les immigrés sont une masse bien utile pour le gouvernement français et le Brexit un bon moyen pour s’en débarrasser. François Hollande a cependant affirmé que ce n’était pas à la France de faire pression sur les Britanniques pour dicter leurs choix.


Crise au Venezuela



Ce jeudi, le Parlement vénézuélien a décidé de demander la médiation de l'organisation des Etats américains (OEA) dans la crise institutionnelle que traverse le pays.
Depuis les élections législatives du 6 décembre 2015, où l'opposition a triomphé, le gouvernement du socialiste Nicolas Maduro connaît de nombreuses difficultés. Devant cette impossible cohabitation, le Tribunal Suprême a grandement restreint les pouvoirs du Parlement. L'Assemblée nationale demande donc à l'OEA "d'examiner l'application de l'article 20 de la charte démocratique interaméricaine, considérant qu'il y a eu une atteinte à l'ordre constitutionnel qui entache gravement la démocratie".
La crise est politique mais aussi économique : un pays autrefois riche pétrolier est asphyxié aujourd'hui, notamment par une inflation de 180 % et la chute des cours du brut.

Nouvelles de l’Univers



Nibiru ou la 9e planète



La traque de la 9e planète du système solaire est à l'ordre du jour pour les astronomes.
Si la planète X tant recherchée n'a pu être encore aperçue, elle devrait être détectée par un télescope d'ici 5 ans, suivant la déclaration d'une publication scientifique en janvier dernier. Cet espoir de la voir un jour a été récemment conforté, par les travaux de deux Français, Jacques Laskar de l'observatoire de Paris et Agnès Fienga de l'observatoire de la Côte d'Azur, dont les études ont permis de donner une meilleure idée des positions possibles de la planète par rapport à la terre.
Cette hypothèse d'un astre à la masse 10 fois supérieure à celle de la Terre remonte à plus d'un siècle : sa présence aux confins du système solaire permettrait d'expliquer les anomalies et les contradictions observées dans les orbites d'autres planètes comme Uranus ou Neptune, et c'est en voulant confirmer son existence qu'est découvert Pluton, en 1930, jugé par la suite trop insignifiant pour exercer une telle influence sur les autres corps du système.

La phrase du jour



qui est aussi la plus obscure, a été prononcée par le pape François à propos de la France



"Votre laïcité est incomplète. La France doit devenir un pays plus laïc, car sa laïcité résulte parfois trop de la philosophie des Lumières, pour laquelle les religions étaient une sous culture. Et la France n'a pas encore réussi à dépasser cet héritage".

La bonne nouvelle du jour




Depuis 2011, 162 centres d’avortement ont fermé aux Etats Unis. Seulement 21 ouverts. En cause, une baisse de la demande, les difficultés de plus en plus grandes qui entourent celui ci ; certains Etats, comme le Texas, durcissent ses conditions d’accès, et les mesures sanitaires qui entourent l’avortement.


Demain samedi 5 mars, votre kiosque courtois, vous sera présenté par Marc Rocher et Aloyssa Biessy.

similaire:

Bulletin de reinformation du vendredi 4 mars 2016 iconBulletin de reinformation du vendredi 17 juin 2016

Bulletin de reinformation du vendredi 4 mars 2016 iconBulletin de reinformation du mercredi 22 juin 2016

Bulletin de reinformation du vendredi 4 mars 2016 iconBulletin du 11 mars 2016

Bulletin de reinformation du vendredi 4 mars 2016 iconBulletin de reinformation du mardi 26 novembre 2013
«Relations économiques avec la Russie». En riposte, l'opposition pro européenne a appelé ses militants à maintenir la pression jusqu'au...

Bulletin de reinformation du vendredi 4 mars 2016 iconBulletin de reinformation du mercredi 9 novembre 2016
«mariages» entre personnes de même sexe. Divers collectifs résistants seront présents, de «Vigilance hallal» à «Pas de migrants en...

Bulletin de reinformation du vendredi 4 mars 2016 iconBulletin de reinformation du jeudi 10 novembre 2016
«swing states». Ensuite, les Républicains conservent les deux chambres législatives. Donald Trump aura donc toute l’assise institutionnelle...

Bulletin de reinformation du vendredi 4 mars 2016 iconBulletin de reinformation du mardi 22 avril 2014

Bulletin de reinformation du vendredi 4 mars 2016 iconBulletin de reinformation du mardi 9 avril 2013

Bulletin de reinformation du vendredi 4 mars 2016 iconTravaux Académiques Mutualisés 2015 – 2016 Mars 2016 Académie de poitiers

Bulletin de reinformation du vendredi 4 mars 2016 iconAter 2016/2017 campagne du 29 février au 21 mars 2016 inclus






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.20-bal.com