Le développement actuel des technologies de l’information et de la communication implique une forte augmentation du nombre de situations de formation à





télécharger 153.92 Kb.
titreLe développement actuel des technologies de l’information et de la communication implique une forte augmentation du nombre de situations de formation à
page2/4
date de publication14.02.2017
taille153.92 Kb.
typeDocumentos
e.20-bal.com > loi > Documentos
1   2   3   4

Analyse préalable - Analyse des besoins

Objectif de l'analyse des besoins

L'analyse des besoins justifie la raison du produit, le site sera une réponse à un problème, exprimé ou non, des utilisateurs.
Au vu des éléments existants et de la population cible, l'analyse des besoins va permettre de transformer l'idée d'origine en objectif pédagogique. Sur un plan méthodologique, on applique la démarche suivante :

1. Après avoir répertoriées les informations concernant le public cible, il est important de faire un constat : quelles sont les attentes et les impressions des futurs utilisateurs?

2. Préciser le projet afin d'assurer une valeur ajoutée au produit par rapport aux éléments existants.

3. L'analyse des besoins nécessite l'utilisation d'outils adaptés à l'investigation :

  • Entretiens individuels auprès d'enseignants et/ou d'apprenants

  • Questionnaires, enquêtes (distribution ou en ligne, via Internet)

  • Dépouillement des réponses, analyse et synthèse

  • Evaluation de l’enseignement

Remarque: Le choix des personnes interrogées est déterminant, de même que la formulation des questions (ouvertes ou fermées, indirectes en évitant d'influencer les personnes, pertinence des questions, nombre de questions…)

4. Il faut également tenir compte des considérations techniques comme les types d'ordinateurs à la disposition des apprenants, leurs disponibilités, la puissance des ordinateurs, le type d'écran et la résolution associée.

Analyse préalable - Analyse des besoins

Comment réaliser l'analyse des besoins ?

  • Analyse de la situation présente

L'objet de l'analyse des besoins en matière de produits ou d'outils multimédias est la mesure d'un écart entre les moyens pédagogiques existants et les moyens potentiels. Il faut donc déterminer la valeur ajoutée de la réalisation permettant de pallier aux problèmes pédagogiques. Il faut donc détecter :

    • Une difficulté à transmettre certaines connaissances: question de temps, de planning, de lieux , lourdeur des enseignements, etc.

    • Une difficulté à transmettre un certain type de connaissances : certains savoirs nécessitent l'utilisation de support vidéo, sonore et d'utiliser d'autres ressources partagées sur le web.

    • Le manque de compétences pour transmettre les connaissance dans des domaines pointus: nécessité de faire appel à des contenus répartis dans d'autres universités par exemple.

    • La nécessité de moderniser les outils, les moyens et les méthodes pédagogiques devenus obsolètes ou inadaptés au public et à la période actuelle.

 

  • Analyse du public cible

Il faut mettre le public cible au centre du dispositif de formation en interrogeant les utilisateurs sur leurs besoins et attentes tant au niveau pédagogique qu'au niveau ergonomique. Cela permettra d'optimiser la compréhension des futurs utilisateurs en prenant en compte leur points de vue d'apprenant.

Analyse préalable - Analyse des besoins

Valeur ajoutée du multimédia pour la pédagogie

La pertinence du choix multimédia par rapport aux objectifs doit être claire, voire évidente, et doit réellement apporter un intérêt supplémentaire au projet. Deux excès peuvent être rencontrés :

  • L'usage de la technologie est parachuté sans explications et sans raisons. On a donc une surcharge de technologie multimédia inutile.

  • Un logiciel basé sur des schémas d'enseignements traditionnels qui exclut les possibilités d'innovation en matière de pédagogie. Dans ce cas, on préfère largement le format papier…

Il faut donc arriver à trouver un compromis dans lequel l'utilisation du multimédia sera justifiée.

Quelques exemples de projets dans lesquels l'utilisation du multimédia est justifiée :

  • Elaborer des activités d'apprentissage interactives

  • Simulation d'activités, d'expériences

  • Rechercher et traiter de l'information via le réseau Internet

  • Elaborer des activités de travail collaboratif

Analyse préalable - Analyse de la tâche

Les entretiens

L’acquisition des connaissances est une étape particulièrement importante dans l’élaboration d’un site Web éducatif. L’objectif des techniques de recueil d’expertise est de permettre aux membres du projet de connaître avec précision les souhaits de l’expert. Lors des entretiens, on peut être amené à rencontrer la réticence de certains interlocuteurs, il faut alors faire preuve de patience et de psychologie pour leur expliquer la démarche des entretiens et surtout leur faire admettre que l’on n’est pas là pour « voler » leur connaissance.
Les entretiens entre l’équipe de projet et l’expert sont principalement de trois types :

  • Entretien non directif (END).

Ce type d’entretien est très efficace en début de projet. L’expert s’exprime librement sur un thème choisi (temps de parole de l’enseignant 70%) ce qui permet une grande quantité d’information et souvent de qualité.

  • Entretien semi directif (ESD)

Le groupe de projet intervient de manière plus active pendant l’entretien en posant des questions du type : Pourquoi …? Mais alors comment…? Le temps de parole du groupe de projet est alors proche de 50 %. Ce type d’entretien permet une identification du raisonnement.

  • Entretiens directif (ED)

Le groupe de projet essaie de rentrer dans le détail en posant des questions très précises à l’expert. Cela permet de structurer les connaissances en profondeur. Ce type d’entretien est pertinent en fin de projet. L’intervention de l’expert n’est plus que de 30 %.

Analyse préalable - Analyse de la tâche

Comment mener les entretiens

La durée optimale des entretiens se situe entre une et deux heures tout en tenant compte de la disponibilité de l’expert. Ces entretiens doivent se dérouler sur le lieu de travail de l’enseignant mais il est préférable de les organiser dans une salle de réunion (le bureau de l’auteur est soumis à des dérangements permanents : téléphone…). Il est préférable de prévoir des documents et un paper-board pour aider à formaliser le raisonnement. Des notes doivent être prises pendant l’entretien pour préserver l’information. Il également possible de procéder à un enregistrement audio ou vidéo de l’entretien.

Un entretien doit toujours se dérouler de la manière suivante : une introduction afin de fixer les objectifs (15% du temps d’entretien). Ensuite il faut exposer clairement les objectifs et éviter au tant que possible d’imposer sa propre vision des choses. Enfin, il faut toujours conclure (15% du temps d’entretien) pour aborder les objectifs futures et projeter le projet dans l’avenir

Il existe un grand nombre de moyens pour intervenir dans un entretien :

  • Les questions ouvertes et fermées

  • Les relances (Ex : « Poursuivez… ? »)

  • Les incompréhension (Ex : « Je ne comprends pas… »)

  • Les contradictions (Ex : « Je ne suis pas d’accord avec… »)

  • Les reformulations qui peuvent être de différents types : miroir (on redit exactement la même chose que notre interlocuteur), vitre (on exprime la même idée mais selon notre compréhension) , focalisation (permet d’insister sur un point précis), déformation (on a compris l’idée mais on veut amener à une réaction en prononçant volontairement une assertion fausse ) et rétroviseur (on récapitule en insistant sur les points obscurs).

Analyse préalable - Analyse de la tâche

Autres méthodes d'acquisition des connaissances

L’observation directe est une technique mettant en œuvre une simulation naturelle ou contrôlée. C’est probablement la meilleur façon de comprendre le fonctionnement de tel ou tel processus et d’acquérir une partie du savoir de l’expert. Pour tirer pleinement profit de cette méthode, il est fortement recommandé d’enregistrer l’observation en vue d’une exploitation ultérieure.
Cette méthode est à favoriser en début de projet, elle permet de recueillir de grandes quantités d’informations mais nécessite une exploitation longue et coûteuse des résultats.

L’analyse de protocole peut être vu comme une verbalisation : l’expert énonce à haute voix toutes ses pensées. L’équipe du projet n’intervient que si les silences de l’expert durent trop longtemps ou pour réorienter l’expert sur un point précis. Il est souhaitable de pouvoir enregistrer cette verbalisation afin de pouvoir la retravailler ultérieurement.

Le questionnaire est un outil de recueil d’expertise relativement simple à utiliser. Il laisse le temps de la réflexion à l’expert, permet l’utilisation de tous les documents souhaités et supplée un manque de disponibilité de l’expert (les échanges peuvent se faire par courrier électronique). Pour que le questionnaire soit pertinent, les questions doivent être ciblées sur un point précis et nécessitent alors de la part de celui qui les rédige, une bonne connaissance du domaine.

Analyse préalable - Le cahier des charges

Contenu du cahier des charges

Le cahier des charges est un écrit extrêmement important permettant de décrire avec précision le produit qui sera réalisé. On détaillera les objectifs pédagogiques, les conditions nécessaires à la réalisation d’une action de formation, ainsi que le scénario pédagogique qui sera adopté.

On trouvera donc dans le cahier des charges des considérations pédagogiques, économiques, organisationnelles, technologiques et juridiques.

Nous allons maintenant décrire les notions importantes figurant dans le cahier des charges :

  • Contexte et enjeux de développement : il faut notamment préciser la valeur ajoutée du produit pédagogique multimédia par rapport au méthode traditionnelles.

  • Publics visés et objectifs

  • Bénéfices attendus

  • Contraintes à prendre en compte en vue d’une action de formation réussie avec le produit

  • Descriptif du produit (le thème, support, fonctionnalités générales…)

  • Cadre pédagogique : dans quelles circonstances sera utilisées le produit, durée d’utilisation, rythme, mode d’évaluation des apprenants…

  • Ressources nécessaires au développement du produit.

  • Comment évaluer le produit (sa qualité technique, sa pertinence…)

  • Coûts, délais et maintenance du produit

Analyse préalable - Le cahier des charges

Enoncé des objectifs pédagogiques

Un des objectifs majeurs du cahier des charges est d’énoncé clairement les objectifs pédagogiques. Il faut donc être capable de préciser les connaissances que devront acquérir les utilisateurs à l’aide de l'outil réalisé.

Il est nécessaire de découper le cours en module et de définir pour chacun d’entre eux les séquences que seront amenées à effectuer les utilisateurs en précisant les objectifs associés à chaque élément modulaire. Cette méthode permet de structurer le cours en fonction du niveau de l’étudiant ou des contenus que ce dernier attend.

Module 1

Séquence 1.1

Objectif 1.1

Activités de l'étudiant (et de l'enseignant) Test

 

Séquence 1.2

Objectif 1.2

Activités Test

Module 2

Séquence 2.1

Objectif 2.1

Activités Test

 

Séquence 2.2

Objectif 2.2

Activités Test

 

Séquence 2.3

Objectif 2.3

Activités Test

Module 3

Séquence 3

Objectif 3

Activités Test


Analyse préalable - Le cahier des charges

Spécificités du cahier des charges pour un produit multimédia

Il faut absolument insister sur la valeur ajoutée du multimédia au niveau pédagogique ou institutionnel. Il faut tenir compte des spécificités du domaine universitaire. Le plus souvent, l'enseignant est l'initiateur du projet, il doit donc adapter son projet en fonction des ressources disponibles (Ex : l’université a t-elle les ressources informatiques suffisantes pour satisfaire à l'élaboration du projet ?).

Il faut tenir compte des éléments de ressources nécessaires à l’action de formation : les étudiant ont-il facilement accès à Internet (nombre de postes informatiques, libre accès), les logiciels nécessaires sont-ils présents, …

Il faut aussi se demander si les étudiants et les enseignants ont la culture informatique nécessaire et suffisante à l’exploitation de ces outils pédagogiques.

Analyse préalable - La qualité

Pourquoi la qualité dans un produit multimédia ?

Dans le cas de la réalisation d'un produit multimédia interactif, il est important d'appliquer le concept de qualité à toutes les étapes de développement du produit. Il s'agit dans un premier temps de distinguer les différents objets concernés et de voir pourquoi la démarche qualité est nécessaire pour chacun d'entre eux:
1   2   3   4

similaire:

Le développement actuel des technologies de l’information et de la communication implique une forte augmentation du nombre de situations de formation à iconCompte rendu des travaux du Séminaire pratique de formation aux nouvelles...

Le développement actuel des technologies de l’information et de la communication implique une forte augmentation du nombre de situations de formation à iconCompétences iii-2 préparer et organiser son travail de manière autonome
«Trente Glorieuses» va à nouveau entraîner une forte augmentation du nombre d'actifs

Le développement actuel des technologies de l’information et de la communication implique une forte augmentation du nombre de situations de formation à iconRésumé L'application des Nouvelles Technologies de l'Information...

Le développement actuel des technologies de l’information et de la communication implique une forte augmentation du nombre de situations de formation à iconParticipez aux Prix Entreprises et Environnement 2016
«Conso Informations Technologies (IT)». Lire l’article de l’ademe sur les technologies de l’information et de la communication

Le développement actuel des technologies de l’information et de la communication implique une forte augmentation du nombre de situations de formation à iconSemaine La transition énergétique Villes et énergies renouvelables
...

Le développement actuel des technologies de l’information et de la communication implique une forte augmentation du nombre de situations de formation à iconGironde numerique – adhesion et signature d’une convention de groupement...
«nouveau Schéma girondin de développement des bibliothèques et des coopérations numérique» avec l’ensemble des communes et communautés...

Le développement actuel des technologies de l’information et de la communication implique une forte augmentation du nombre de situations de formation à iconLicence Professionnelle Gestion des Ressources Humaines et Technologies...

Le développement actuel des technologies de l’information et de la communication implique une forte augmentation du nombre de situations de formation à iconTrophées Adaptation au changement climatique & Territoires 2016 :...
«Conso Informations Technologies (IT)». Lire l’article de l’ademe sur les technologies de l’information et de la communication

Le développement actuel des technologies de l’information et de la communication implique une forte augmentation du nombre de situations de formation à icon* Ex Master 2 professionnel Droit des nouvelles technologies et de...

Le développement actuel des technologies de l’information et de la communication implique une forte augmentation du nombre de situations de formation à icon* Ex Master 2 professionnel Droit des nouvelles technologies et de...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.20-bal.com