Résumé En partant de l’observation de quatre situations de promotion d’un commerce équitable local, l’article décrit les opérations concrètes par lesquelles





télécharger 71.31 Kb.
titreRésumé En partant de l’observation de quatre situations de promotion d’un commerce équitable local, l’article décrit les opérations concrètes par lesquelles
page1/5
date de publication13.02.2017
taille71.31 Kb.
typeRésumé
e.20-bal.com > loi > Résumé
  1   2   3   4   5

Si loin, si proches : la difficile association entre circuits courts et commerce équitable




Ronan Le Velly

Montpellier SupAgro

UMR Innovation

2 Place Viala. 34060 Montpellier cedex 01. France

tel : 04 99 61 31 92. fax : 04 67 54 58 43.

levelly@supagro.inra.fr

Résumé


En partant de l’observation de quatre situations de promotion d’un commerce équitable local, l’article décrit les opérations concrètes par lesquelles des acteurs du commerce équitable et des acteurs des circuits courts pensent la convergence entre leurs démarches et engagent des actions communes. L’article montre aussi que ces associations entre commerce équitable et circuits courts s’avèrent difficile à mettre en œuvre, en raison de la différence de projets de développement poursuivis et de l’autonomie relative des mondes du commerce équitable et des circuits courts.

Introduction


Le commerce équitable, qui avait été initialement pensé comme un outil de développement des producteurs des pays du Sud, est aujourd'hui également envisagé comme un levier pour lutter contre la précarité des agriculteurs des régions du Nord (Chiffoleau, Prevost, 2008). Généralement, les promoteurs d’un « commerce équitable local », « commerce équitable de proximité » ou « commerce équitable Nord-Nord » associent alors à ces termes des formes de circuits courts alimentaires, comme les magasins de producteurs, les marchés fermiers ou les AMAP (Associations pour le Maintien d’une Agriculture Paysanne), qui à leurs yeux permettent d’établir, entre producteurs et consommateurs d’une même région, des relations semblables à celles qui existent dans le commerce équitable.

Une telle association entre circuits courts et commerce équitable n’est pas surprenante au regard des travaux d’économie, de géographie et de sociologie rurale qui identifient ces deux ensembles comme des « systèmes alimentaires alternatifs ». Ainsi, même si leur caractère alternatif mérite d’être considéré avec beaucoup de prudence, tous deux partagent le projet de relations commerciales redéfinies, différentes de celles qui existent dans les circuits « dominants » ou « conventionnels » (Goodman D., 2004 ; Renting et al., 2003 ; Watts et al., 2005). Les valeurs défendues par les circuits courts et le commerce équitable sont alors relativement proches, comme en témoignent les similitudes de vertus que leurs promoteurs respectifs leur associent (équité, autonomisation, authenticité…) et de vices qu’ils attribuent aux circuits auxquels ils s’opposent (exploitation, dépendance, standardisation…) (Hinrichs, 2003 ; Le Velly, 2006). De même, si le commerce équitable diffère de ce que l’on entend habituellement par « circuit court » (Maréchal, 2008), en raison d’une distance géographique et d’un nombre d’intermédiaires important, il s’y affirme aussi une « éthique relationnelle » (Ballet, Carimentrand, 2006), visant l’établissement d’une communauté de destins entre producteurs et consommateurs (Goodman M.K., 2004), qui rappelle les impératifs de proximité et de solidarité fréquemment invoqués par les militants des circuits courts (Lamine, 2005).

L’association entre commerce équitable et circuits courts, exprimée par ces militants d’un « commerce équitable local », mérite néanmoins d’être questionnée. Tout d’abord, à l’image des constats induits par la comparaison entre les expériences de microcrédit des pays du Nord et du Sud (Maystadt, 2004), on peut se demander si les réalités socio-économiques des producteurs bénéficiaires du commerce équitable et des circuits courts ne sont pas trop différentes pour élaborer un argumentaire commun. Ensuite, sans pour autant surestimer la personnalisation des relations entretenues dans les circuits courts (Dubuisson-Quellier, Le Velly, 2008), on peut faire l’hypothèse que l’« éthique relationnelle » est beaucoup plus facile à établir dans les circuits courts que dans le commerce équitable, où la présence des intermédiaires s’est considérablement accrue depuis le début des années 1990 (Ballet, Carimentrand, 2006 ; Le Velly, 2006 ; Maldidier, 2010). Plusieurs sociologues, notamment Claire Hinrichs (2003), ont également souligné que les circuits courts étaient parfois mus par un « localisme défensif », une forme de protectionnisme dont on peut se demander si elle est conciliable avec les valeurs de solidarité internationale du commerce équitable. Enfin, dans un contexte où le commerce équitable est de plus en plus fréquemment remis en cause au regard des impacts environnementaux des transports de marchandises, le projet de relocalisation des économies associé aux circuits courts peut apparaître comme lui étant incompatible (Morgan, 2010).

Cet article vise à poursuivre ce questionnement sur le lien entre commerce équitable et circuits courts en s’appuyant sur une enquête de terrain et en adoptant un questionnement inspiré de travaux de sociologie des mouvements sociaux. L’enquête aurait ainsi pu porter, dans une perspective d’économie des filières agroalimentaires et/ou de sociologie des marchés, sur le fonctionnement respectif des circuits courts et des filières du commerce équitable (analyse comparée des chaînes de valeur, des modalités de coordination et de gouvernance…), mais un tel travail aurait sans doute buté sur le constat de la grande hétérogénéité des circuits courts (Maréchal, 2008) comme des filières du commerce équitable (Le Velly, 2006). Pour étudier les distances et les proximités entre ces deux ensembles, je propose plutôt de partir de l’observation de différentes actions menées par quelques acteurs du commerce équitable et quelques acteurs des circuits courts pour promouvoir conjointement un commerce équitable local. L’enjeu se situe alors dans l’observation du travail de construction de lien entre des démarches issues de sous-espaces différents du mouvement social (Mathieu, 2002) et dans la restitution des façons dont ces acteurs pensent la convergence entre leurs projets respectifs et mènent des actions communes.

Quatre situations de promotion d’un commerce équitable local, que je présenterai dans le détail dans la première partie, ont fait l’objet d’une enquête de terrain entre le début de l’année 2005 et le milieu de l’année 2008. Celle-ci a consisté en une analyse qualitative de documents écrits, de nombreuses observations directes et la conduite d’une dizaine d’entretiens exploratoires et de 32 entretiens semi-directifs.1 Cette enquête ethnographique ne peut prétendre à la représentativité. En revanche, les cas étudiés ont été retenus de façon à rendre compte d’actions diverses (de l’ouverture d’une boutique couplant circuits courts et commerce équitable à l’organisation d’une campagne nationale pour défendre l’idée d’un commerce équitable local) impliquant des organisations elles-mêmes hétérogènes (dans leurs tailles, leurs valeurs, leurs modalités d’action…). De même, les entretiens n’ont pas fait l’objet d’une véritable analyse de discours, mais leur contenu a été codé manuellement, afin de restituer les points de vue exprimés le plus finement possible et de faire apparaître leurs récurrences.

Les résultats de cette enquête seront analysés dans les deuxièmes et troisièmes parties. J’identifierai deux logiques qui traversent les quatre situations étudiées, une logique d’association et une logique de séparation. Le sentiment qui ressortira de ce compte-rendu sera alors celui d’une « proximité lointaine » entre commerce équitable et circuits courts : d’un côté, des opérations concrètes construisent des associations entre les démarches et les acteurs des circuits courts et du commerce équitable (partie 2), mais de l’autre, ces associations sont contestées et les coopérations demeurent difficiles (partie 3).
  1   2   3   4   5

similaire:

Résumé En partant de l’observation de quatre situations de promotion d’un commerce équitable local, l’article décrit les opérations concrètes par lesquelles  iconGroupe de Travail Commerce Equitable et Economie Solidaire
«le Commerce Equitable sera la référence pour le Consommateur et le Commerce mondial, ce sont les consommateurs et la grande distribution...

Résumé En partant de l’observation de quatre situations de promotion d’un commerce équitable local, l’article décrit les opérations concrètes par lesquelles  iconLecomte, Tristan, “Le commerce équitable”, aux éditions Eyrolles...
«autre commerce» ? En quoi le mode d’organisation du commerce équitable existant aujourd’hui permet-il de garantir un développement...

Résumé En partant de l’observation de quatre situations de promotion d’un commerce équitable local, l’article décrit les opérations concrètes par lesquelles  iconFiche e8 Commerce équitable
«qui profite du prix ?» et «quelles pourraient être les solutions pour changer la situation ?, les élèves prennent du recul et développent...

Résumé En partant de l’observation de quatre situations de promotion d’un commerce équitable local, l’article décrit les opérations concrètes par lesquelles  iconB. T. S. Ventes et productions touristiques session 2008 Epreuve...
«Tourisme» de la plate-forme du Commerce équitable. Les associations qui se définissent «de tourisme équitable» sont censées se soumettre...

Résumé En partant de l’observation de quatre situations de promotion d’un commerce équitable local, l’article décrit les opérations concrètes par lesquelles  iconRésumé : Cet article décrit, en recourrant aux approches

Résumé En partant de l’observation de quatre situations de promotion d’un commerce équitable local, l’article décrit les opérations concrètes par lesquelles  iconCommuniqué relatif aux décrets d’application de la loi sur l’économie...
Les commissaires aux apports sont choisis par les associations participant à l'opération parmi les commissaires aux comptes inscrits...

Résumé En partant de l’observation de quatre situations de promotion d’un commerce équitable local, l’article décrit les opérations concrètes par lesquelles  iconRapport de recherche Les champs à remplir
Document (écrit) qui décrit les résultats de recherches, d'enquêtes, d'observation ou d'autres études et qui est soumis en premier...

Résumé En partant de l’observation de quatre situations de promotion d’un commerce équitable local, l’article décrit les opérations concrètes par lesquelles  iconProgramme de recherche Mire-Drees / Mar-Dares «Les dimensions de l’identité»
«Relations avec les autres», de «moqueries et d’insultes», de «mises à l’écart», de «refus de droits» et de «traitements injustes»....

Résumé En partant de l’observation de quatre situations de promotion d’un commerce équitable local, l’article décrit les opérations concrètes par lesquelles  iconCompte-rendu Culture tsigane et Rom, transmission, intégration, exclusion....
«Roms», telle que vécue, pensée dans des situations concrètes d’interaction ou d’organisation sociales locales. Par ailleurs, ce...

Résumé En partant de l’observation de quatre situations de promotion d’un commerce équitable local, l’article décrit les opérations concrètes par lesquelles  iconRésumé Cet article vise à fournir une appréhension renouvelée de...
«problématique», cette approche invite à mettre l’accent sur la construction – de manière endogène et concertée – de principes de...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.20-bal.com