Peut se définir comme étant l'ensemble des quotidiens, des publications périodiques et des organismes professionnels liés à l'activité





télécharger 57.37 Kb.
titrePeut se définir comme étant l'ensemble des quotidiens, des publications périodiques et des organismes professionnels liés à l'activité
date de publication08.01.2017
taille57.37 Kb.
typeDocumentos
e.20-bal.com > loi > Documentos
La presse écrite
SOMMAIRE

Introduction
La presse écrite peut se définir comme étant l'ensemble des quotidiens, des publications périodiques et des organismes professionnels liés à l'activité.
Les fonctions de la presse

  • Informer, c'est-à-dire transmettre, expliquer, commenter des nouvelles de l'actualité politique, économique, sociale et culturelle, nationale et internationale, mais aussi des faits divers,des nouvelles locales ou des informations sportives (presse sur l'actualité, presse d'opinion).

Cette fonction d'information est liée à celle de documentation que l'on retrouve particulièrement dans la presse spécialisée.

  • Renseigner, c'est-à-dire fournir des renseignements utiles (programmes de spectacles... ; presse de renseignements)

  • Distraire (presse à usage de loisirs, presse récréative et presse d'évasion : feuilletons, bandes dessinées, jeux...).


L'identité du périodique

L’OURS - carte d’identité du périodique - désigne l’encadré dans lequel sont présentés les éléments identifiant une publication.

L'OURS comporte obligatoirement :

  • Nom (ou raison sociale, c'est-à-dire la forme juridique, l'adresse du siège social, le nom de son représentant légal et de 3 associés) et adresse de l'éditeur

  • Nom (ou raison sociale) et adresse de l'imprimeur

  • Nom du directeur de la publication : le directeur de la publication : personne qui assume, en droit, la responsabilité d'une publication périodique ; à titre d'auteur principal il assume la responsabilité pénale des infractions de presse.

  • Nom du responsable de la rédaction

  • Prix de vente en euros

  • Date de parution

  • Numéro d'ISSN : L'International Standard Serial Number (ISSN) est le numéro international normalisé qui permet d'identifier de manière unique une publication en série.


La ligne éditoriale :

ensemble d'orientations fixées par la rédaction et la direction, en termes de choix et de traitement de l'information. Elle tient compte du public visée et de l'idée que le média se fait de son rôle.

C'est au cours des conférences de rédaction, auxquelles participent les rédacteurs en chef et les journalistes, que les sujets et les angles du jour sont arrêtés, de même que leur format (interview, reportage, enquête, éditorial...).
Identité visuelle :

ensemble des éléments morphologiques qui favorisent la reconnaissance, l'identification immédiate, par simple regard, d'un média ; format, typologie, couleur, logotype. On parle de charte graphique.

La maquette :

c'est l'organisation du périodique. Elle mélange règles précises et imagination pour trouver une harmonie entre textes et illustrations.

Elle respecte trois grandes règles :

  • l'équilibre entre les différentes masses qui composent une page,

  • la hiérarchie entre les articles qui détermine leur emplacement,

  • la lisibilité favorisée par toutes sortes de guides.

Les rubriques

participent à l'organisation des pages intérieures du périodique, elles sont nécessaires au lecteur pour retrouver des articles classés par thèmes. Les rubriques permettent aussi une lecture et une prise d'information rapide. Elles doivent donc être des repères assez stables et identiques d'un journal à un autre.
A - La Une, vitrine du périodique
Les 3 rôles de la Une

  • Hiérarchiser l’information : mettre en valeur les informations les plus importantes par la taille des titres, la construction de la page, en tenant compte de la loi de proximité (pour un lecteur, plus l’information est proche, plus elle est intéressante).

  • Faire vendre le journal (une maquette soignée flatte l’œil de l’acheteur). Pour les journaux, distribués pliés en deux, les éléments du haut de la page sont les plus importants.

  • Permettre une grande souplesse de fabrication (elle doit pouvoir s’adapter à d’éventuelles modifications tardives).


Schéma de la Une



Lexique
VENTRE (milieu de page): souvent occupé par un article important, ou par une photo.

MANCHETTE : titre du journal, comportant la date, le prix, le numéro. Ces renseignements sont complétés par les indications rédactionnelles à l’intérieur du journal.
BANDEAU : Gros titres au dessus de la manchette.
OREILLES : à droite et à gauche de la manchette. Souvent un titre encadré renvoyant en page intérieure ou à une publicité
SOUS-TRIBUNE : Emplacements sous la tribune, occupés par des éditoriaux, des billets, des illustrations, des débuts d’articles.
TRIBUNE : Le gros titre
REZ DE CHAUSSEE (pied de page) : parfois utilisé par des articles de commentaires ou par la publicité.
CHEVAL : en bas à droite, un début d’article qui continue en page intérieure. Dans certains journaux, il contient des informations culturelles.
PIED : Bas de page.
TȆTE : Haut de page.
APPEL : Article court, publié à la une et qui annonce un sujet traité en pages intérieures.
B - Le message de presse
Différencier les genres journalistiques
Les articles ou les reportages sont classés par thèmes ; chaque rubrique (l’étranger, le cinéma, l’économie, la vie locale…) ayant toujours la même place dans le journal afin que le lecteur puisse s’y retrouver.
Dans chaque page, une hiérarchie est déterminée : informations mises en tête pour les valoriser, photos, encadrés, variations dans le choix et la taille des caractères.

L’écriture d’un article obéit à des règles qui vont en faciliter la lecture, servent à accrocher l’attention et à mettre en valeur l’information.
Les journaux et les magazines sont constitués d’articles très divers. Ces textes sont définis par des spécificités formelles, thématiques et fonctionnelles telles que la longueur, le lien avec l’actualité ou l’angle adopté.
Les articles divergent en fonction de l’intention du journaliste :

- Donner une information récente.
- Faire l’analyse approfondie d’un thème.
- Exprimer son avis sur un sujet.
Lexique
ARTICLE : texte qui relate un événement, présente des faits ou expose un point de vue. Il s'appuie pour cela sur différentes sources d'information.
REPORTAGE : Enquête sur le terrain donnant lieu à un compte-rendu sous forme d'article ou ensemble d'articles.
RUBRIQUE : Ensemble d'articles réguliers, couvrant plusieurs aspects d'un même domaine.
Les différents types d’articles

 

  • La brève ou le filet : reprise d’une dépêche d’agence.

  • Le compte rendu : rapporte un débat, un évènement, une manifestation sportive, culturelle…

  • Le reportage : témoignage direct d’un journaliste, sur un évènement, un sujet. Enquête sur le terrain donnant lieu à un compte rendu sous forme d'article ou ensemble d'articles.

  • L’interview d’un témoin, d’une personnalité : entretien questions-réponses.

  • L’enquête : explique les faits, leurs causes, leurs conséquences à partir de plusieurs sources d’informations dont des témoignages.

  • L’éditorial à la « une », Texte de réflexion et de commentaire qui réagit à une actualité donnée ou réaffirme l'orientation de la publication. Il est rédigé par le rédacteur en chef ou le directeur de la rédaction et reflète la ligne politique du journal.

  • La chronique d’un journaliste ou d’un spécialiste : réflexion de fond sur un sujet dépassant souvent l’actualité immédiate.

  • Le billet : petite note d’humeur ou d’humour sur un sujet.

  • La critique : analyse favorable ou défavorable de livres, films, émissions TV, expositions…

  • La « tribune libre » : rédigée par des personnes extérieures au journal, éventuellement d’opinions différentes.


Visées des articles 
Donner une information : article factuel

Les articles factuels sont très fréquents dans les journaux quotidiens, qui suivent l’actualité de près. Ils ont pour but de communiquer une sélection d’informations récentes et susceptibles d’intéresser les lecteurs : la description d’un événement pour être au plus près de la réalité.

La caractéristique de l’information factuelle est son objectivité. Les faits les plus saillants du jour sont présentés en « Une » et se démarquent par les qualités d’accroche de leurs titres.
Faire une analyse : article de fond

L’article de fond se consacre à l’examen attentif d’une situation. La part de réflexion y est beaucoup plus développée. Ce type d’article cherche donc à répondre aux questions "Pourquoi ?" et "Comment ?". Il ne se rapporte pas nécessairement à l’actualité la plus récente mais il doit être un sujet "dont on parle" pour que les lecteurs y trouvent un intérêt et il aborde l’information sous un angle déterminé.

Il prend la forme de reportages ou de dossiers, il est plus long et comporte souvent des illustrations (photos, images, schémas, cartes…). L’opinion personnelle du journaliste ne doit pas apparaître. Cependant, une sélection subjective des témoignages et des éléments d’enquête influencera certainement le lecteur ; pour rester neutre, le texte doit être équilibré et exprimer les différents avis recueillis. Le rédacteur est le narrateur ; ce sont les personnes interviewées qui prennent la parole.


Exprimer son avis : article d’opinion

L’article d’opinion comporte l’avis du journaliste ; texte persuasif dont l’objectif est de convaincre le lecteur à la manière d’un avocat : en convoquant des témoins et des preuves et en les interprétant.

Il existe plusieurs formes d’articles d’opinion. Les plus courants sont les éditoriaux (ou éditos), les chroniques et les critiques.
L’éditorial est généralement rédigé par le rédacteur en chef de la publication et indique l’orientation générale du journal ou du magazine. C’est un texte court, un message fort ayant trait à l’actualité, il est composé de faits et d’arguments discutés par le rédacteur.

L’éditorial argumentatif prend position et cherche à faire partager son point de vue, alors qu'un éditorial plus informatif analyse la signification ou la portée d’un événement.

Lorsqu’il se consacre à une personne, l’"édito" en fait le portrait, qu’il soit élogieux ou critique.

Dans un registre plus spirituel, les commentaires humoristiques ou satiriques portent un regard distancié sur une situation, un fait, des propos…
La chronique est le commentaire d’un ou de plusieurs thèmes, plus ou moins liés à l’actualité. Elle est signée dans chaque édition par le même journaliste, auquel on reconnaît des opinions, un style ou un regard singuliers.
La critique exprime toujours un point de vue sur un sujet particulier qui relève souvent du domaine artistique. Elle suit toujours le schéma suivant : présentation de l’œuvre et de son créateur (avec pour les films et les livres un résumé de l’intrigue et l’introduction des personnages principaux), commentaires appuyés par des exemples et contextualisation dans l’œuvre générale du créateur.

L'article en ligne, sa spécificité


  • Les auteurs ne sont pas toujours des journalistes professionnels

  • les hyperliens qui permettent d'accéder à une autre page ou à un autre site évalué comme pertinent par l'auteur. Ils permettent de diversifier les points de vue, d'approfondir la lecture mais peuvent complexifier la compréhension du message.


Ces hyperliens peuvent diriger vers :

- une information complémentaire (définition, explication, illustration...),

- un autre point de vue (juxtaposition de points de vues entraînant une analyse ou une réflexion),

- une information qui contredit l'article ( l'intérêt de ces liens est plus flou : dénoncer, se protéger...),

- une information manipulatrice (le lecteur peut être invité à aborder des sujets interdits).
C - L’article de presse

Comme la Une, l'article de presse obéit à des règles de présentation et de rédaction répondant aux techniques de l'écriture journalistique.

Schéma d'un article



Lexique
SURTITRE : Plus petit que le titre, il le surmonte et situe le cadre général de l’article. Il peut préciser la rubrique (société, économie, politique) ou le lieu.

Les différents TITRES d’articles

Le titre informatif ne cherche qu’à renseigner,

Le titre explicatif donne des précisions sur le fait évoqué,

Le titre partisan donne une vision particulière de l’événement,

Le titre humoristique prend la forme d’un jeu de mots ou d’un calembour,

Le titre à sensation joue sur l’affectivité du lecteur par l’emploi de mots expressifs (« odieux, affreux, sensationnel….. »),

Le titre mixte contient à la fois des éléments d’information et un point de vue particulier.
CHAPEAU (s’écrit aussi chapô) : Une introduction imprimée sous le titre qui résume l’essentiel du contenu de l’article. Comme l'article, il renseigne sur les questions : qui, quoi, où, quand, comment, pourquoi. Le chapeau peut être informatif ou incitatif : il doit pousser le lecteur à lire l’article. Un chapeau est souhaitable lorsque l’article dépasse 60 lignes).

Quand un dossier regroupe plusieurs articles, il comporte également un titre et un chapeau.
ATTAQUE : début d’un article ; également appelé aussi accroche.
TEXTE ; cf message

INTERTITRE : Il permet d’accroître la lisibilité, en coupant des paragraphes trop longs. Il sert de relais de lecture et doit accrocher l’attention du lecteur. En général, l’intertitre se rapporte directement au paragraphe qui suit.

CHUTE : dernière(s) phrase(s) d’un article.

SIGNATURE du journaliste : Nom Prénom (Qualifications) ou Initiales ou Pseudonyme.

ENCADRÉ : texte entouré d’un filet.

ILUSTRATIONS : graphiques, photos, dessins complètent le texte.

LÉGENDE : texte accompagnant un dessin, une photographie, pour préciser le sens de l’illustration, son contexte ou expliquer des signes et symboles qui accompagnent une carte, un plan. 

Elle peut-être descriptive, interprétative, informative ou incitative (fonction d'accroche).

L'insertion du symbole copyright © avertit le lecteur que l’illustration est protégée par la Convention de Berne pour la Protection des Oeuvres Littéraires et Artistiques et que sa copie est illicite.

Trame d’analyse de l’écriture de communication :

éléments d’information classés par ordre d’importance décroissant, en répondant aux 6 questions de référence (en anglais, les 6W : 5W – Who ? What ? When ? Where ? Why ?- + 1 - How ?-).

.
ATTAQUE

MESSAGE ESSENTIEL

Qui ?

Quoi ?

Quand ?

Où ?

Comment ?

Pourquoi ?

CHUTE

D - Agence de presse et dépêche d'agence
Une dépêche d'agence est une information diffusée par une agence de presse.
Les agences de presse

informent les médias en collectant des informations, via des agenciers organisés en réseaux, à travers le monde.

Organismes collectant, pour les fournir aux médias, des informations ou des éléments de leur contenu : nouvelles, articles rédigés, illustrations photographiques ou infographiques, films d’actualités, données statistiques ou sérielles.

Ce sont elles qui informent le monde. Les agenciers sont les journalistes des journalistes, ceux qui alimentent en nouvelles toutes les rédactions 24 heures sur 24, 365 jours par an.

Les agences de presse offrent à leurs clients différents services, généralistes ou spécialisés.
La dépêche d'agence

L'information est transmise sous forme de “dépêches, rédigées selon des normes fixes : le lead (premier paragraphe des dépêches) répond aux questions : qui, quoi, quand, où, pourquoi, comment.

La dépêche doit rapporter un fait, être exacte, complète, concise, intéressante et traiter l'information dans des délais les plus courts possibles.

Les dépêches tombent en continu, dans un flux, “fil général”, regroupant des dépêches de formes et d'écritures différentes (dépêches d'alerte ou flashs ; dépêches ordinaires ou papiers d'éclairages ou de reportages ; bulletin sur un thème ; déclarations ou communiqués).

Toute dépêche doit indiquer ses sources.

En dehors des articles et reportages, on peut noter la présence de dépêches dans les journaux ; la plupart des éditions papier, notamment les quotidiens régionaux, proposent des colonnes de brèves signées plus ou moins explicitement de l'AFP. Ce sont les rédactions qui les sélectionnent et décident de leur hiérarchie dans la page.
Le "journal Internet"

est un service que l'AFP (Agence France Presse) propose aux cyberjournaux  ; l'AFP habille les dépêches pour proposer un service personnalisé à chaque client.

Les cyberjournaux sont des mines de dépêches.

Le "journal Internet" propose des synthèses courtes, à l'écriture resserrée facilement lisible à l'écran, répondant aux questions propres à tout texte informatif : qui, quoi, quand, où, comment, pourquoi.

Le codage des dépêches a disparu (numéro d'ordre de la dépêche dans la journée, niveau d'urgence, nombre de mots, initiales de l'auteur et du relecteur).

Ainsi, l’AFP sélectionne l'information, vend à ses clients le même produit (les dépêches), dans des emballages différents (avec l'identité visuelle de chaque journal abonné).

Avec le "journal Internet",

les cyberjournaux délèguent donc à l'agence de presse la maîtrise de l'information qu'ils mettent sur leurs sites.

l'AFP change donc de rôle. A sa fonction de pourvoyeur d'informations, s'ajoute celle de médiateur. Elle s'adresse directement aux lecteurs.

NB : Rédiger les notices bibliographiques pour des articles de presse

Article de périodique : Nom, Prénom de l'auteur. Titre de l'article. Titre du périodique, numéro de parution, date de parution. Pagination de l'article.

Article de périodique en ligne : Nom, Prénom de l'auteur. Titre de l'article. Titre du périodique (En ligne), date de publication, numéro si indiqué, (Consulté le...). Disponible sur : adresse URL.

similaire:

Peut se définir comme étant l\Appel à candidature contrats doctoraux
«sans tabac» (95% des personnes soient non fumeuses). Les objectifs intermédiaires étant de réduire le nombre de fumeurs quotidiens...

Peut se définir comme étant l\Opération économique consistant dans l’utilisation immédiate
«C°» est arbitraire : on décide de définir certaines opérations comme des investissements (achats de logements et grosses réparations...

Peut se définir comme étant l\On peut définir le processus de mondialisation comme
«l’émergence d’un vaste marché mondial des biens, des services, des capitaux et de la force de travail, s’affranchissant de plus...

Peut se définir comme étant l\On pourrait définir la conflictualité comme un état de tension résultant...
«guerre» à proprement parler mais comme une période avec des «conflictualités», deux termes à bien définir

Peut se définir comme étant l\Note de synthèse portant sur les questions sociales
«révolution de l’âge» doit être prise en compte dans l’ensemble des politiques publiques afin que notre société relève au mieux l’ensemble...

Peut se définir comme étant l\En étroite collaboration avec les cellules de valorisation/satt des...

Peut se définir comme étant l\En étroite collaboration avec les cellules de valorisation/satt des...

Peut se définir comme étant l\En étroite collaboration avec les cellules de valorisation/satt des...

Peut se définir comme étant l\En étroite collaboration avec les cellules de valorisation/satt des...

Peut se définir comme étant l\En étroite collaboration avec les cellules de valorisation/satt des...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.20-bal.com