Bulletin de reinformation du mardi 9 avril 2013





télécharger 30.71 Kb.
titreBulletin de reinformation du mardi 9 avril 2013
date de publication28.11.2019
taille30.71 Kb.
typeBulletin
e.20-bal.com > loi > Bulletin
BULLETIN DE REINFORMATION DU MARDI 9 AVRIL 2013

(Extraits)

Grands sujets



Décès de Margaret Thatcher



Margaret Thatcher est morte hier dans la matinée. Elle avait 87 ans et souffrait depuis de longues années de la maladie d’Alzheimer. Elle avait dirigé la Grande Bretagne de 1979 à 1990.
Un rappel rapide de son parcours
Rapidement donc. Fille d’épicier, elle va acquérir très vite des opinions conservatrices et très libérales. Elle va gravir rapidement tous les échelons. En 1979, à la tête du parti, elle mène les conservateurs, les Tories au 10 Downing Street. Elle est jusqu’ici la seule femme à accéder au poste de premier ministre. Elle est une des Premières à instaurer, avec le président américain Ronald Reagan, des mesures ultralibérales. Elle privatisera de nombreuses entreprises et dérégularisera le secteur financier. Sa politique fut couronnée de succès. A court terme tout du moins.
Quelle image laisse t elle ?
C’est mitigé. David Cameron s’était réclamé d’elle pendant sa campagne. Les conservateurs britanniques la considèrent comme le modèle. Ils avaient d’ailleurs largement critiqué le film "La dame de Fer" avec Meryl Streep. Le long métrage ne la montrait pas toujours sous la meilleure des lumières.
Toutefois, certains estiment que si à court terme, ses mesures permirent à l’économie anglaise de se redresser, on les accuse d’être à l’origine des maux actuels de la Grande Bretagne. En particulier pour la dérégularisation du monde bancaire, qui fera de la City un centre financier international.
Son intransigeance reste légendaire comme en témoigne sa dureté envers les mineurs grévistes du pays de Galles ou les rebelles irlandais.


Le gouvernement perd les pédales



Des temps difficiles s'annoncent pour la présidence de François Hollande et le gouvernement de Jean Marc Ayrault. A peine plus d'un an après les élections présidentielles, le parti socialiste au pouvoir doit faire face à une mobilisation sans précédent de la rue qui n'accepte pas le projet de loi de la dénaturation du mariage.

A cela s'ajoute la chute libre de la moralité qu'avait voulu bâtir la gauche
Il s’agit de l'affaire Cahuzac
Cette affaire est bien loin d'être finie. Chaque jour, on découvre une information supplémentaire ou une rumeur ou un démenti concernant les finances et le patrimoine de notre classe dirigeante. La dernière en date concerne Laurent Fabius. Elle illustre à la fois combien le gouvernement est peu serein et combien les médias de l'oligarchie sont si peu professionnels. Accrochez vous pour comprendre : Libération a fait hier sa Une et trois pleines pages sur le démenti d'une information supposée. C’est à dire Fabius dément qu'il aurait un compte en Suisse, une information que Mediapart s'apprêterait à révéler. Des suppositions, aucun fait.
Mais le gouvernement n'est pas serein pour autant
Les noms révélés, par ce que l'on appelle « l'Offshore Leaks », c'est à dire l'affaire des paradis fiscaux révélés, ne va pas arranger les affaires du gouvernement. Jean Jacques Augier, trésorier de campagne de François Hollande, a par exemple été cité. Cela commence donc à faire désordre. A continuer de dire qu'il ne sait rien de ses plus proches collaborateurs, notre président passe soit pour un sot, soit pour un hypocrite. Il est en tout cas loin de l'exemplarité qu'il avait promis d'incarner. Une loi doit être votée pour que les ministres présentent leur patrimoine. Enfin, s'ils le cachent au fisc, on voit mal le gouvernement dévoiler cela aux Français.


Offshore Leaks : un scandale aux multiples facettes



Début de l’enquête :
Il y a 15 mois, un paquet arrive sur le bureau du journaliste australien Gerard Ryle, il contient un disque dur plein d’informations sur différentes sociétés offshores. C’est en tout 2,5 millions de documents en vrac qui sont extraits du disque dur. Une grande enquête journalistique internationale s’engage alors par le biais du consortium ICIJ.
Des profils très différents
Ce qui se dégage de ces mois d’enquête c’est, tout d’abord, que les sociétés offshore sont utilisées par des individus aux profils très différents. Sur les listes compilées par l’ICIJ à partir des documents du disque dur, on retrouve des ressortissants de tous les pays et des représentants de toutes les classes sociales. Des villageois grecs de classe moyenne se retrouvent ainsi côte à côte avec de grosses fortunes comme les Rothschild, des trafiquants d’armes ou encore des personnages politiques tels que l’ancien ministre des Finances de Mongolie ou l’actuel président d’Azerbaïdjan. En France, 130 personnes apparaissent sur ces fichiers. Jean Jacques Augier, trésorier de campagne de François Hollande, ressort pour le moment comme l’individu créant le plus de polémique sur cette liste.
Source anonyme : à qui profitent ces révélations ?
Il est néanmoins nécessaire de rester vigilant. Dans le climat actuel de crise internationale et de scandales financiers, une histoire comme celle des Offshores Leaks semble arrivée à point nommé. Rappelons que le paquet a été livré aux journalistes de manière anonyme et que l’ICIJ entretient le silence quant à sa provenance. Pourquoi ce scandale éclate t il et pourquoi maintenant ? Pourquoi ces 120 000 sociétés offshore et non pas les 700 000 autres, bien plus opaques, présentes dans trois états américains ? Ce scandale médiatique est il un paravent ? Autant de questions importantes qui restent sans réponses tandis que les grands journaux internationaux poursuivent leur enquête et entretiennent le suspense.

Brèves françaises



Moscovici annule son rendez vous avec le secrétaire du Trésor américain



Décidément le gouvernement ne s’en sort plus. Le ministre de l’Economie et des Finances a annulé hier un rendez vous prévu cet après midi avec son homologue américain en tournée en Europe. Pour justifier ce faux pas diplomatique, son cabinet a invoqué des raisons d’agenda, cette rencontre étant programmée au même moment que la séance de questions au gouvernement à l’Assemblée nationale. Le contexte difficile que traverse le gouvernement et particulièrement Moscovici n’est sûrement pas étranger à cette annulation. Pierre Moscovici devrait néanmoins retrouver Le secrétaire au Trésor américain la semaine prochaine, lors du congrès semestriel du FMI.


Un colloque sur l'immigration ce samedi 13 avril



A l'heure de la post démocratie, ce sont les minorités ethniques qui font et défont les élections. Ces résultats ne sont pas seulement dus à la sociologie électorale. Ils sont aussi le fait de cyniques démarches politiques. Que ce soient les démocrates de Chicago, inventeurs d’Obama ou les bobos de Terra Nova, en France, heureux de remplacer la perte de leur électorat populaire par l’armée électorale de réserve de l’immigration. Ce constat, c'est celui de l'Institut de géopolitique des populations d’Yves Marie Laulan. Il organise donc un colloque sur la question que pose cette situation : « Immigration et Elections : la droite pourra t elle encore gagner ? ». Ce colloque aura lieu samedi prochain, le 13 avril de 9 h à 18 h à l’ASIEM, 6 rue Albert de Lapparent, à Paris VIIe. Vous retrouvez des noms bien connus : Jared Taylor et Koen Dillen pour l'international, Yves Marie Laulan, Yvan Blot, Etienne Lahyre, Didier Maupas, Christine Tasin présidente de Riposte Laïque, Françoise Monestier, Philippe Gibelin, président de Nationalité Citoyenneté Identité, le député maire d’Orange Jacques Bompard, ou Jean Yves Le Gallou, président de Polémia. « Immigration et Elections : la droite pourra t elle encore gagner ? »


Agression d’un couple homosexuel dans le XIXe



Dans la nuit de samedi à dimanche, deux hommes homosexuels sont agressés et roués de coups dans le XIXe arrondissement de Paris. A leur sortie de l’hôpital, ils affichent une image du visage tuméfié de l’un des deux hommes avec pour légende « voici le visage de l’homophobie ». S’en suit un branle bas médiatique. Alors que l’identité de leurs agresseurs reste encore inconnue, divers responsables politiques et journalistes dénoncent cette violence et la relient avec une rapidité et une aisance incroyable à la mobilisation contre le projet de dénaturation du mariage. En effet, une action choc mais pacifique des militants du Printemps français avait lieu le même soir. On imagine cependant assez mal les opposants au projet de loi errer dans le XIXe arrondissement à 4h du matin. Quelle aubaine pour les médias du système que cette violente et choquante agression qui leur permet de délégitimer un climat politique qui ne leur plait guère. Mais qu’ils prennent garde, lorsqu’il y a emballement médiatique, le bobard n’est pas loin.


Chroniques de l’immigration



C’est un fait divers comme on en voit malheureusement trop. Lundi dernier dans le centre ville de Niort, un homme se promène. Soudain, il est agressé par trois hommes en état d’ébriété. Les trois hommes, d’origine guyanaise, étaient armés d’une machette. Ils avaient essayé quelques instants plus tôt de se venger d’un homme avec qui ils avaient eu des différends quelques jours auparavant. Arrêtés par la police ils ont été remis en liberté avant leur procès. Les accusés ont entre 18 et 20 ans. Ils sembleraient que toute cette histoire soit le résultat de règlements de compte au sein de la communauté guyanaise.


Succès de l'ouvrage « Sale Blanc, Chroniques d'une haine qui n'existe pas »



Un livre sur un thème que l'on entend bien peu dans les médias de l'oligarchie : le racisme anti blanc. Gérald Pichon détaille dans cet ouvrage les crimes commis à l'égard de Français de souche parce qu'ils étaient Français de souche. Pour ceux et celles qui sont intéressés par cet ouvrage, Gerald Pichon interviendra lors du cercle de réinformation des Parisiens ce vendredi 12 avril à 19 h 30 au 70 bd St Germain à la station Maubert Mutualité.


Grand rabbin de France : plagiat et faux diplôme ?



Gilles Bernheim est l’actuel grand rabbin de France. Accusé de plagiat sur des passages entiers de son dernier ouvrage, il a finalement reconnu la maladresse de son nègre.

Un malheur n’arrivant jamais seul, c’est maintenant son agrégation de philosophie qui est contestée. Un diplôme auquel de nombreux articles ou personnalités ont fait références, jusqu’à Nicolas Sarkozy et Benoît XVI ! Pourtant, le nom du rabbin d’apparaît sur aucune des listes d’agrégés, et le ministère de l’Education nationale ne l’a pas sur ses listes officielles.

Une question cependant : pourquoi découvrir cette supercherie aujourd’hui ? Cela aurait il un lien avec l’engagement du rabbin contre le mariage homo ?


Le coût de l’insécurité, chiffré par le magazine Capital



Publié par Minute ou Fdesouche, c’est article aurait fait scandale. Mais c’est le magazine Capital qui a mené l’enquête et qui nous livre ses chiffres. Trente milliards d’euros répartis entre coûts directs (les vols et autres dégradations) et coûts indirects (la protection).

On pourrait contester la méthode ou remettre en cause certains des chiffres avancés. L’important n’est pas dans ce genre de détail. A l’heure où nos dirigeants recherchent quinze milliards d’économies supplémentaires, ces trente milliards ont du mal à passer. Et on ne parle même pas de ceux de l’immigration.


Arts et culture à Blois



Amis lecteurs qui habitez Blois, courrez visiter la Fondation de doute qui vient de s’ouvrir. Cette maison accueille plus de 300 œuvres d’une quarantaine d’artistes venant des collections de Benjamin Vautier, l’un des piliers du mouvement Fluxus. Vous pourrez admirer des œuvres intéressantes comme des marteaux tapant sur des portières, ou raffinées comme cette série de tableaux représentant des femmes urinant. Vous n’appréciez pas l’art contemporain ? Allez y tout de même : avec près de 600.000 € de financement des collectivités locales, il doit bien y avoir un peu de vos impôts dans ce musée.


Y'a de l'eau dans le gaz chez les Femen



Alors que mercredi dernier, les Femen ont brûlé un drapeau portant la profession de foi musulmane devant une mosquée parisienne, certaines militantes se désolidarisent. Quelques unes de ces agitatrices publiques aux seins nus ont donc quitté l'organisation féministe. Deux poids, deux mesures car lorsque c'était Notre  Dame qui avait été profanée, aucune démission n'avait été enregistrée. Mais précisons également que brûler ce drapeau musulman était un acte de soutien à une Tunisienne qui avait publié sur Internet des photos de sa poitrine nue avec des slogans hostiles à la morale musulmane et féministe. La jeune femme avait subi des répressions dans son pays. Elle a pourtant totalement désavoué cet acte dit de solidarité à son égard et critiqué ses collègues en France et leur action.

Brèves internationales


Visite de l’oligarchie au Portugal



La troïka, ce regroupement sous un seul nom de l’Union européenne, de la Banque Centrale européenne et du Fonds monétaire international devrait rendre visite au gouvernement Portugais dans les prochaines semaines. La troïka, qui représente les intérêts des créanciers du Portugal veut pousser les portugais à accepter de nouvelles mesures d’austérité. La cour constitutionnelle s’était opposée à diverses mesures de rigueur inscrites au budget de 2013. La troïka tient le pays sous tutelle depuis un prêt de 78 milliards d’euros.


David Cameron veut réduire l’immigration



Dans un discours qui pourrait devenir historique s’il est suivi d’effet, le Premier ministre anglais a annoncé la fin de l’immigration au Royaume Uni. Comment compte t il s’y prendre ? En appliquant la préférence nationale pour tout ce qui touche aux allocations chômage, à l’accès aux logements sociaux ou à la prise en charge médicale. De même, les amendes pour l’emploi ou l’hébergement de clandestins seront doublées. Les bien pensants hurlent évidemment au racisme. La commission européenne dénonce un discours xénophobe et peu intelligent.

Reste à savoir si Cameron connaîtra le même sort qu’Enoch Powell, le dernier politique britannique à avoir dénoncé le fléau de l’immigration. Ou si ce n'était qu'un effet d'annonce pour remonter dans l'estime des Anglais de souche.


Serbie : l’accord de l’UE rejeté



La Serbie a annoncé hier qu’elle refuserait de signer l’accord que lui proposait l’Union européenne pour améliorer les relations avec le Kosovo. Cet accord, qui traite de l’autonomie accordée aux régions à majorité serbe du Nord du Kosovo, avancerait des propositions inacceptables, inapplicables et humiliantes pour les Serbes, et ne garantirait ni la sécurité ni l’autonomie des Serbes du Kosovo.

Cette décision du gouvernement serbe intervient dans un contexte compliqué d’embourbement au Kosovo des forces européennes de maintien de l’ordre et fait suite à l’appel de l’Eglise orthodoxe serbe de ne pas abandonner le Kosovo. Le gouvernement serbe se dit prêt à continuer les négociations tant qu’elles tiendront compte des intérêts nationaux serbes. L’Union européenne de son côté espère que les Serbes feront un dernier effort et iront contre leurs intérêts pour lui permettre de clore un conflit qu’elle a alimenté mais dont elle ne parvient pas à venir à bout.


Tensions intercommunautaires en Egypte



Les affrontements entre coptes et musulmans continuent en Egypte. Ils durent depuis vendredi 5. Depuis dimanche c’est dans le quartier de la cathédrale Saint Marc ou se sont déroulées les funérailles des quatre coptes tués vendredi. L’enterrement s’est transformé en une manifestation contre le président Morsi et les Frères musulmans, le parti politique le plus influent aujourd’hui. Entre tirs d’armes automatiques, autres projectiles et gaz lacrymogènes lancés par la police, les coptes se sont réfugiés dans la cathédrale, siège de l’épiscopat copte. Depuis la révolution de janvier 2011, 50 coptes auraient trouvé la mort dans ce genre d’affrontements.

La bonne nouvelle du jour



c'est qu'aujourd'hui, c'est une journée sans achats



Lancée à l'initiative du Printemps français, cette journée sans achats reconductible jusqu'au retrait du projet de loi Taubira vous propose donc de ne rien acheter, surtout pas d'essence, de tabac, d'alcool ou d'autres produits dont la TVA rapporte tant à l'état. D'autres pays l'ont déjà fait. En deux jours de grève d'achats, les Italiens ont fait baisser le prix des pâtes. Oubliez donc votre porte monnaie aujourd'hui !

similaire:

Bulletin de reinformation du mardi 9 avril 2013 iconBulletin de reinformation du mardi 22 avril 2014

Bulletin de reinformation du mardi 9 avril 2013 iconBulletin de reinformation du mardi 26 novembre 2013
«Relations économiques avec la Russie». En riposte, l'opposition pro européenne a appelé ses militants à maintenir la pression jusqu'au...

Bulletin de reinformation du mardi 9 avril 2013 iconBulletin de reinformation du mardi 20 janvier 2015
...

Bulletin de reinformation du mardi 9 avril 2013 iconBulletin de reinformation du vendredi 17 juin 2016

Bulletin de reinformation du mardi 9 avril 2013 iconBulletin de reinformation du mercredi 22 juin 2016

Bulletin de reinformation du mardi 9 avril 2013 iconJeudi 17 avril : Déplacement à Bordeaux Discours de clôture des rencontres...
«Y’a de l’éco», diffusée sur Public Sénat, présentée par Gilles Leclerc et Françoise Fressoz. Première diffusion Mardi 15 Avril à...

Bulletin de reinformation du mardi 9 avril 2013 iconTenue le Mardi 28 Avril 2009

Bulletin de reinformation du mardi 9 avril 2013 iconAgenda prévisionnel de Christine Lagarde Ministre de l’Economie,...
«Forum franco-italien» en présence de Franco frattini, ministre italien des Affaires Etrangères, à Bercy

Bulletin de reinformation du mardi 9 avril 2013 icon2013 Masset G, Darmon N
«Vivons en Forme», 3 avril 2013, Assemblée Nationale, Paris. (Conférence invitee)

Bulletin de reinformation du mardi 9 avril 2013 iconConseil d’École mardi 4 juin 2013






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.20-bal.com