Paroles de gueux et «prose de la vie»





télécharger 74.86 Kb.
titreParoles de gueux et «prose de la vie»
page3/3
date de publication06.06.2019
taille74.86 Kb.
typeDocumentos
e.20-bal.com > loi > Documentos
1   2   3
La Marseillaise tandis que l’huissier met ses meubles а l’encan. Alors que la ruine familiale est consommйe, il prophйtise dans une envolйe sublime, splendide exercice d’ironie hugolienne :

Voyez-vous ces horizons qui resplendissent ? Voyez-vous l’immense porte entre-bвillйe de l’avenir ? Plus de tyrannie, plus d’ignorance, plus d’indigence. Plus de prostitution pour la femme. Plus de servitude pour l’homme. Le genre humain avait les poucettes, ce chant les dissout. Plus de pourpres en haut, mais plus de haillons en bas. Fraternitй. Oщ sont les pauvres ? Dans les bras des riches. Refoulement des despotes dans les tйnиbres. L’antique fatalitй est morte. Dйlivrance ! Dйlivrance55 !

Aussi pourrait-on saisir dans le statut de la parole mise en scиne par Mille francs de rйcompense la trace d’une derniиre obsession : en Gйdouard, s’entendraient les йchos dйrisoires de la voix du voyant sonnant dans le vide ; en Glapieu se dйcouvriraient les limites du lyrisme. En ce nom de Glapieu rйsonne d’ailleurs comme un glas. La fonction du poиte est momentanйment soupзonnйe de vanitй. Le carnaval de l’acte II aurait dы s’ouvrir sur cette chanson, finalement laissйe par Hugo en marge de son manuscrit :

Il est donc mort, le doux poлte,

L’ami des bois.

Il dort sous la terre muette.

Avril s’attriste, et l’alouette

N’est pas en voix […]56.

Ce drame dont la force critique renouvelle la dramaturgie en ouvrant la voie au thйвtre brechtien est aussi, provisoirement, le remиde а une double crise intйrieure, poйtique et politique. La prose de Mille francs de rйcompense tйmoigne dans ce bref moment de l’њuvre hugolienne des vertus fйcondantes de la nйgativitй et de l’ironie.
Olivier Bara, UMR L.I.RE. (CNRS-Lyon 2)

1 Voir la notice d’Arnaud Laster pour Mille francs de rйcompense dans les Њuvres complиtes de Victor Hugo, Thйвtre II, Paris, Robert Laffont, collection « Bouquins », 1985, p. 978-981. Les citations de la piиce proviendront de cette йdition (signalйe par l’abrйviation O.C.)

2 Lettre citйe par A. Laster dans sa notice, p. 980.

3 Prйface de Cromwell, O.C., Critique, p. 28-30.

4 Littйrature et philosophie mкlйes, « But de cette publication », O.C., Critique, p. 55 et p. 59-60.

5 Voir mon article « Langue des drames de Hugo en prose et langue du mйlodrame » dans les Actes du Colloque de Cerisy d’aoыt 2002 Hugo et la langue, sous la direction de Florence Naugrette et Guy Rosa (а paraоtre).

6 G. Rosa, « Vers brisйs, comйdies cassйes », Revue d’Histoire du thйвtre, 1993, n°2-3, p. 73-90. 

7 Lettre de Paul Meurice а Victor Hugo, le 6 avril 1866, citйe in extenso par Christian Chelebourg dans la prйface de son йdition de Mille francs de rйcompense, Jaignes, La Chasse au Snark, 2002, p. 19.

8 Lettre citйe par A. Laster dans sa notice, p. 980.

9 C’est ainsi que le journal Le Soleil annonce la rйdaction de la piиce le 6 fйvrier 1866, d’aprиs la notice d’A. Laster, p. 979.

10 « […] la prose dramatique dйcoule de son ascendance romanesque, la piиce est йcrite dans la langue de Claude Gueux et des Misйrables » note C. Chelebourg, prйface citйe, p. 25-26.

11 Mille francs de rйcompense, acte I, scиne I, p. 692. Sur le « motif obsessionnel » de l’anankи des lois et le « droit au vol », voir l’interprйtation de C. Chelebourg dans la prйface de son йdition, op. cit., p. 7-14.

12 Mille francs de rйcompense, acte IV, scиne VI, p. 835.

13 Les Misйrables, V, VII, 1, O.C., Romans II, p. 1097.

14 On peut ajouter d’autres personnages hugoliens concentrйs en Glapieu comme Ruy Blas, йgalement issu du peuple, et aussi, pour une autre raison, Don Cйsar de Bazan : Glapieu pйnиtre dans les demeures par effraction et prйfиre les toits а dйfaut de pouvoir franchir les portes. « Glapieu est un Jean Valjean qui se souviendrait d’avoir йtй Don Cйsar […]. Ce petit cousin de Don Cйsar apparaоt en 1824 comme un frиre aоnй de Gavroche » йcrit Maurice Levaillant, « Un drame inconnu de Victor Hugo : Mille francs de rйcompense », Mйlanges d’histoire littйraire offerts а Daniel Mornet, Paris, Nizet, 1951, p. 204.

15 « Tout le monde est content. Moi aussi » dit Glapieu en apartй quand les couples se reforment, le laissant seul repartir au bagne au terme de la piиce (Mille francs de rйcompense, acte IV, scиne VI, p. 835).

16 Mille francs de rйcompense, acte I, scиne I, p. 691. En marge du manuscrit, Hugo note, а la date des 26 et 29 mars, la visite d’un rouge-gorge qu’il entend « comme une petite вme ».

17 Jacques Seebacher, « Le tombeau de Gavroche ou Magnitudo parvuli », Victor Hugo ou le calcul des profondeurs, Paris, Puf, collection « йcrivains »,1993, p. 222.

18 Les Misйrables, V, 1, XV, op. cit., p. 961

19 « Il est temps de donner а ces comйdies des bois le pendant d’un drame des rues. Drame et non comйdie, car la ville plus que les champs sйcrиte la misиre, car l’argent, qui y rиgne, corrompt, aliиne, opprime » commente A. Laster dans sa notice, p. 978.

20 Voir A. Laster, prйsentation de Mille francs de rйcompense dans son йdition du Thйвtre en libertй, Paris, Gallimard, 2002, p. 829-830. On se reportera а cette йdition pour identifier prйcisйment chacune des њuvres thйвtrales citйes dans le drame, et pour s’informer sur la fortune de la piиce а la scиne.

21 Mille francs de rйcompense, acte IV, scиne V, p. 825-826.

22 « Le tableau-comble est nй au croisement de l’йnergйtique sensualiste de Diderot et de l’esthйtique du sublime. Il organise la plupart du temps l’ensemble des personnages autour d’une pantomime centrale, souvent silencieuse, qui manifeste un comble de pathйtique ou un comble du sublime ». Pierre Frantz, L’Esthйtique du tableau dans le thйвtre du XVIIIe siиcle, Paris, Puf, collection « Perspectives littйraires », 1998, p. 168.

23 Ibid., p. 826

24 « Car c’est dans cet йvйnement de la conversion […] que se trouve sans doute l’unitй du second thйвtre de Hugo. Seulement, dans la prose, la rйfйrence au mйlodrame et au vaudeville effectue ce qu’obtient l’emploi du vers dans le Thйвtre en libertй : cette rupture interne, cet йcroulement constructif, que dйsigne aussi le titre collectif souvent donnй par Hugo aux fragments dramatiques – Comйdies cassйes ». G. Rosa, « Vers brisйs, comйdies cassйes », article citй, p. 90. Rappelons que la comйdie de mai 1866 s’intitule L’Intervention.

25 Comme pour Six mille francs de rйcompense, il est difficile de savoir si Hugo a eu connaissance de La Cagnotte, si ce n’est par les comptes rendus de la presse parisienne.

26 Mille francs de rйcompense, acte II, scиne I, p. 738.

27 « C’est une bonne action fatigante » se plaint le vicomte de Lйaumont qui vient de quкter de maison en maison « pour saint Franзois Rйgis » ; « Les saints ont toujours besoin d’argent. On passe son temps а quкter pour le paradis » (acte II, scиne II, p. 743-744).

28 Mille francs de rйcompense, acte II, scиne II, p. 745.

29 J. Seebacher, « La mort de Jean Valjean », Victor Hugo ou le calcul des profondeurs, op. cit., p. 122.

30 Mille francs de rйcompense, acte IV, scиne VI, p. 835.

31 Mille francs de rйcompense, acte II, scиne II, p. 743. Lйaumont, ou « mon lion » inversй : renversement burlesque de « mon lion superbe et gйnйreux » d’Hernani (III, IV) ? « O Lйaumont, vicomte de mon cњur ! » s’exclame M. de Pontresme (acte II, scиne II, p. 745).

32 J. Seebacher et Jacques Tйphany, Prйsentation de Mille francs de rйcompense dans l’йdition chronologique des Њuvres complиtes de Victor Hugo publiйe sous la direction de Jean Massin, Paris, Club franзais du livre, 1969, t. XIII, p. 293.

33 Lettre а Franзois-Victor, le 17 avril 1866, citйe dans la notice d’A. Laster, p. 980.

34 Acte I, scиne II, p. 700.

35 Acte I, scиne III, p. 704.

36 Voir F. Naugrette, « Le langage du corps : la pantomime dans le thйвtre de Hugo », dans les Actes du Colloque de Cerisy Hugo et la langue, dйjа mentionnйs (http://www.groupugo.univ-paris-diderot.fr/Groupugo/Hugo%20et%20la%20langue/Hugo%20et%20la%20langue.pdf).

37 Acte I, scиne IV, p. 722.

38 Acte I, scиne V, p. 729.

39 Acte II, scиne II, p. 742.

40 Dans Les Misйrables, c’est l’йgout « propre, froid, droit, correct », « tirй au cordeau » et « а quatre йpingle » qui convoque l’image de l’alexandrin : « L’йgout actuel est un bel йgout ; le style pur y rиgne ; le classique alexandrin rectiligne qui, chassй de la poйsie, paraоt s’кtre rйfugiй dans l’architecture, semble mкlй а toutes les pierres de cette longue voыte tйnйbreuse et blanchвtre […] » (op. cit ., V, 2, V, p. 1001). La modernitй n’en finit pas de digйrer son passй.

41 Mille francs de rйcompense, acte II, scиne 1, p. 736.

42 Acte I, scиne IV, p. 717. Sur le thиme carnavalesque, voir la fin de la prйface de C. Chelebourg, dйjа citйe.

43 Prйface de Cromwell, op. cit., p. 28.

44 Mille francs de rйcompense, acte I, scиne IV, p. 707, 708, 710.

45 Ibid., p. 707 et 713.

46 Voir Louis Althusser, « Notes sur un thйвtre matйrialiste », Pour Marx, Paris, Maspero, 1965.

47 Jean Maurel, Victor Hugo philosophe, Paris, Puf, collection « Philosophies », p. 87-88.

48 Mille francs de rйcompense, acte I, scиne IV, p. 710.

49 Acte I, scиne I, p. 691 et 695.

50 Les Misйrables, V, 7, I, op. cit., p. 1096.

51 Mille francs de rйcompense, acte II, scиne I, p. 738 et scиne II, p. 761.

52 Acte I, scиne IV, p. 713.

53 Acte II, scиne I, p. 738.

54 Acte I, scиne I, p. 691 et p. 695, acte III, scиne V, p. 803, acte IV, scиne VI, p. 833.

55 Acte I, scиne VI, p. 732.

56 Annexe, « Acte II - Quai des Ormes », p. 837.
1   2   3

similaire:

Paroles de gueux et «prose de la vie» iconLa vie, Union de l’amour & de la sagesse 36
«N'aspire pas, ô mon âme, à la vie immortelle mais épuise le champ du possible!» Pindare V° ~ J. C 18

Paroles de gueux et «prose de la vie» iconLieu de vie des enfants enquête diffusée en Novembre 2004
«Le lieu de vie des enfants» permet une nouvelle approche : appréhender les conditions de logement et les lieux de vie en se plaçant...

Paroles de gueux et «prose de la vie» iconSur l'eucharistie dans son rapport à L'Église libreria editrice vaticana...
«Vous ferez cela en mémoire de moi» (Lc 22, 19), les paroles qu'il a prononcées IL y a deux mille ans

Paroles de gueux et «prose de la vie» iconRésumé : En Espagne, à l’époque des Lumières, le discours éthique,...
«empiriques», dans le sens où ils relèvent souvent plus de la catégorie administrative que littéraire, mériteraient, à titre d’hypothèse,...

Paroles de gueux et «prose de la vie» iconLes éloquentes paroles que vous venez de prononcer, et dont je vous...

Paroles de gueux et «prose de la vie» iconEdouard Molinaro, Le Souper, 1992. Eve Suzanne, «Révolution informationnelle...
«Paroles, échanges, conversations, et révolution numérique» : d’une définition à l’autre

Paroles de gueux et «prose de la vie» iconPhilosophie : chapitre VI /vii
«Dieu établit les rois comme les ministres, et règne par eux sur les peuples» (Politique tirée des propres paroles de l’Ecriture...

Paroles de gueux et «prose de la vie» iconI. Principes directeurs pour la sélection des projets
«Analyse en cycle de vie et nouveaux modèles de développement» qui se propose d’initier une dynamique régionale de recherche autour...

Paroles de gueux et «prose de la vie» iconL’économie de la vie privée : les données personnelles au cœur des...
«[l]a théorie économique considère les données personnelles (DP) comme des biens particuliers, des ressources immatérielles dont...

Paroles de gueux et «prose de la vie» iconDu «faire entendre une voix» au «faire connaissance»
«Frontières. Images de vies entre les lignes»1 pour recueillir des paroles de personnes réfugiées en France afin de proposer au public...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.20-bal.com