La Martinique, une région ultrapériphérique (rup) de L’Eu





télécharger 19.28 Kb.
titreLa Martinique, une région ultrapériphérique (rup) de L’Eu
date de publication14.11.2017
taille19.28 Kb.
typeDocumentos
e.20-bal.com > loi > Documentos

Géographie

Chapitre 8 : les Trrts Ultramarins de L’UE et leur dvlp

Des trrt en dehors du continents mais intégrés à l’UE

  1. La Martinique, une région ultrapériphérique (RUP) de L’Eu

  1. Une ile volcanique et tropicale

  • 1128km² (+ptt DROM Fr) à 6858km de la fr ; archipel des petits Antilles  pb insularité ; liaisons avec métrop. = vital pr dvlp iles



  • Reliefs   Montagnes N (volcan actif, surveillé 1397m)  reste = montagnes basses, collines + 1seule plaine  difficultés circulat° + installat° H



  • Climat tropical (chaleur tt année + 2 saisons : saison sèche hiver/printemps et humide été/automne ; cyclones)  2 possibilités 1- tourisme saison sèche = agri tropicale



  1. Des spécificités démographiques et sociales

  • Pop jeune : ~400 000 Hab 2010 ; taux natalité> moy. M ; espérance vie fort  transit° démo pas achevée



  • Pop pauvre : tx chômage>20% ; W peu qualifié  mal payé (se vérifie surtt chez pers. métissées)



  • Pop mal répartie sur trrt : ptt ile  forte densité 356Hab/km²   concentrat° zone paine autour Fort de France (~90 000 hab) centre adm, éco mais aussi Lamentin + zone O protégé cyclone et alises  qques autres pôles URB essentiellement sur littoraux  témoigne importance lien avec UE



  1. Un coup difficile

  • Un dvlp éco incomplet : 2 secteurs dominants   agri : bananes, cannes à sucre  tourisme de masse au S principalement : cadre naturel agréable, infrastructure, liaisons aérien fréquent + tarif raisonnable (lute ctre insularité + éloignement)  faiblesse autres secteurs (importat° casi totalité produits, services publics trop dvlp)  croissance fragile (agri + tourisme dépend climat et M°)



  • Economie aidée par la métrop. Et UE  financement dvlp de RUP + objectif convergence + importat° produits nécessaires (énergie, biens conso courants) : prix élevé + pop pauvre  tensions sociales



  1. Des trrt de l’Eu originaux et lointains

  1. Une UE à échelle M.ale

  • 6 pays UE possèdent RUP (fr, esp, portug., danemark, P. Bas, GB)  reste des empire coloniaux  intérêt géostratégique (UE s/ ts trrt) + éco (ZEE)  inconvénients = cout (financement, transp.)



  • Inventaire : 60ennes de trrt  Amé central + N ; océan indien + N antarctique ; océan pacifique et atlantique



  1. Majorité d’iles volcanique et tropicales

Insularité

  • Majorité trrt = archipels s/ zones tropicales/océaniques (canaries)  3 atts naturels : climat, paysages, richesse minière  3 secteurs dvlp : tourisme, agri, mines =fragiles

  • Pb environmt   Polynésie fr : barrière coraux menacé par tourisme aléas (érupt°, cyclones, seismes, innodat° , froid)

Des exceptions

  • Guyane = seul RUP s/ continent ; 90% foret (amazonienne)

  • Trrt zone polaire : ST Pierre et Miquelon , Groenland, Terre Adélie  climat rigoureux , peu pop/ voir temporaire ex Terre Adélie



  1. Des statuts administratifs variés

  • RUP  8 font partie de l’UE  droit communautaire (espace Schengen, €) + aide FEDER

  • PTOM (pays et trrt d’outre-mer)  50ennes , statut d’autonomie   pas aide UE  liberté poli ex Wallis et Futuna = roi



  1. Des liens avec l’UE pr soutenir leur dvlp

  1. Un dvlp fragile et déséquilibré

Des trrts pauvres

  • Indicateurs :  PIB/hab < moy. UE (Guyane 2 fois inférieur)  taux chômage fort (particulièrement RUP fr)
     IDH < moy. UE sauf exceptions (canaries)

  • Forte pression démo   transit° démo pas terminée  immigrations (RUP= portes d’entrée vers Eu)

Des inégalités socio spatiales souvent marquées

  • En fonct° métissage : pop blanche > autre pop (- instruite, - payé, dépend aides)  émeute nat ex Nv Calédonie 80ies

  • ≠tés entre trrt   concentrat° H + activités s/ littoral : situation gde métropole  macrocéphalie URB
     trrt proches UE = trrt UE plus riches ; plus tourisme



  1. Des liens avec la métropole tjrs étroits

  • Secteurs éco   1aire = important mais menacé : 1- dominance agri : concurrencé par M° 2- pêche : épuisement ressources (≠ Groenland : pêche indus) 3- mines : marche pr métaux précieux  2aire presque inexistant sauf centre spatial de KOUROU (Guyane 1964) : forte activités (accueil fusés UE, Russe) mais propose peu d’emploi local  3aire très important : services publics (peu productif mais fortement dvlp), tourisme, paradis fiscaux (srtt trrt angl et hollandais ex Bermudes)



  • Eco peu compétitive : secteur sur dvlp (services publics, énergie, télécom, W publics) et moins protégé : éco tourisme menacé par M°



  1. Le soutien apporté par l’UE

  • Aides des RUP sont def par :  « traité d’Amsterdam 1997  handicape structurels (éloignem. Insularité)  traité de Lisbonne 2007  obj convergence (désenclavement) financements



  • PTOM : aides – importantes  certains trrt souhaitent changer de statut (ex coyote = auj DROM)



  1. Des liens avec l’UE pr soutenir leur dvlp

  1. Des ilots de prospérités

  • A échelle mondiale RUP + PTOM ont IDH sup aux trrts qui les entourent

  • RUP = mini-interfaces N-S



  1. Des trrts qui attirent les immigrés et touriste

Immigrat°

immigrat° forte et clandestine :  installat° RUP (meilleur niv. Vie)  point de passage vers continent Eu : canaris = 2e porte d’entrée (proche Eu)
 problèmes de lutte ctre immigrat°   pas de poli commune à UE  flux massif et diffus

Tourisme

  • Tourisme de masse dps 2e ½ 20e s   dvlp aviation civil (basse cout)  dvlp infrastructures accueilles  cadre naturel propice au tourisme balnéaire ou de randonné tournée vers DD



  • Touristes proviennent essentiellement de Eu et Nationaux, très peu états voisins ex caraïbes n’attirent pas USA (tournés vers Mexique)  tourisme souffre concurrence des reg proches bon marché



  1. Une faible intégration reg.

  • Liens faibles avec Etats et trrts voisins :
     faiblesse échanges commerciaux avec états voisins  1- états voisins pauvres 2- liens privilégie avec métrop. (cause historique, colonies)
     RUP + PTOM exclus organismes régionaux locaux car appartiennent déjà a UE

  • Liens forts avec Eu et métropoles qui leur facilement fournissent produits nécessaires  pas taxes, même monnaie, langue et vols réguliers.



similaire:

La Martinique, une région ultrapériphérique (rup) de L’Eu iconAvant l’ouverture officielle, Madame Corinne concy (Déléguée Générale...
«Créons ensemble le lien» placé sous la présidence conjointe de Madame Marie reynier, Rectrice de l’académie de la Martinique et...

La Martinique, une région ultrapériphérique (rup) de L’Eu iconDrom = département et région d’outre-mer (ancien dom) : Guyane française,...
«assouplissements» dus à leur éloignement; ainsi les drom bénéficient de plus d’autonomie que les autres départements ou régions...

La Martinique, une région ultrapériphérique (rup) de L’Eu iconDans son ambition de faire de la région Grand Est la région référence...

La Martinique, une région ultrapériphérique (rup) de L’Eu iconBilan dans la Région Provence-Alpes-Côte-d’Azur ?
«Gens du Voyage» dans la Région, puis prendre une part active à la mise en application de la loi du 5 juillet 2000, telles furent...

La Martinique, une région ultrapériphérique (rup) de L’Eu iconImplantation : guadeloupe, martinique et guyane
«sciences économiques et de gestion» est de compléter les formations proposées en L offrant à l’étudiant un parcours complet lmd....

La Martinique, une région ultrapériphérique (rup) de L’Eu iconImplantation : 972 (Martinique), 971 (Guadeloupe)

La Martinique, une région ultrapériphérique (rup) de L’Eu iconAtelier metiers : lycee joseph gaillard martinique

La Martinique, une région ultrapériphérique (rup) de L’Eu icon2017 – sujet d’ÉCO/droit martinique – Partie Économie

La Martinique, une région ultrapériphérique (rup) de L’Eu iconProjets Plan Climat Énergie Martinique 2010- 2011

La Martinique, une région ultrapériphérique (rup) de L’Eu iconMention : physique-chimie implantation : Guadeloupe et Martinique ( un parcours)






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.20-bal.com