La vie, Union de l’amour & de la sagesse 36





télécharger 0.85 Mb.
titreLa vie, Union de l’amour & de la sagesse 36
page1/20
date de publication14.11.2017
taille0.85 Mb.
typeDocumentos
e.20-bal.com > loi > Documentos
  1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   20

Lung Ta Zen

table des matières 2

Dharma 6

ici & maintenant 22

La vie, Union de l’amour & de la sagesse 36

bien être 52

Ressources personnelles 57

Relations 70

éducation 72

actions non-violentes sur le monde 73

MANCIES 81

table des matières

table des matières 2

Dharma 6

Le papillon qui vole légèrement 6

mes voeux... 6

Félicité 6

Que privilégier ? 7

Vacuité 7

Mâra 7

Plaisir & bonheur 8

A mourir ni à vivre je n’ai de plaisir 8

Quand les conditions sont suffisantes, les choses se manifestent. Quand les conditions ne sont plus suffisantes, elles se retirent. 8

Tripitaka 8

Les 12 facteurs interdépendants 9

Vanitas vanitatum, omni vanitas 9

Se lier d'amitié avec ce qu'on rejette 11

La pensée tenace de délivrer les êtres 12

La réincarnation du printemps 12

La fondation sur laquelle repose toute pratique : L’Ethique 12

Méditation et émotions 13

Etre libre 13

Représentation du Bouddha 13

Le mental dirige toutes choses 13

transformer la souffrance en pleine conscience 14

Spiritualité non théiste 14

Le Lukhang 14

La tête vide 15

le yoga du maître 15

Sans tarder ! 16

Ne pas être passif dans sa quête 16

Quel bonheur ? 16

cultures alternées 17

Les étapes de la voie 17

La vie est éternelle, d’un monde à l’autre 17

mandala 18

L’éveil m’invite à m’éveiller 18

« N'aspire pas, ô mon âme, à la vie immortelle mais épuise le champ du possible! » Pindare V° ~ J.-C 18

Symbolisme des couleurs 19

Le symbolisme dans le temple tibétain 20

Laisser toute chose 21

Les trois Seigneurs du matérialisme 22

ici & maintenant 22

Retourner chez soi 22

Laver sa vaisselle 22

Aller à la rencontre de ses adversaires 23

L’esprit zen 23

Une fleur s’épanouit  23

Soyez totalement présent 23

Supports de méditation 24

Se rEveiller 24

Des territoires transcendants comme voie de garage. 24

Bâtir sa maison sur un roc 25

Rien 25

A quel moment renaissez-vous ? 25

entrerez en communion avec tous les êtres de l’univers 25

Pourquoi est ce si dur de méditer ? 26

Rituel de méditation 26

Le véritable sens du vide, c'est l'immensité 26

C'est seulement ici et maintenant que nous pouvons réellement aimer 27

Savez –vous ce que vous faites ? 27

On parle d'autant plus de la morale qu’elle fait davantage défaut 27

Qu’est ce que le vrai zen ? 28

Un cheminement sans raccourci 28

COMMENT MEDITER 28

Troubles amoureux 29

Respire, tu es vivant  29

Le goût du Zen 30

la méditation d'attention 30

Méditation et danger d'accroître sa confusion 30

Vigilance 30

La patience, vertu principale pour obtenir l'apaisement de l'esprit 30

une nuit au camping 31

Les trois qualités à cultiver 32

éternel à-présent 32

La posture 32

LES FRUITS DE LA MEDITATION 32

la médiation marche 33

NAISSANCE À LA PATERNITÉ 33

Le maître médite toujours au même endroit sans que ce soit une habitude 33

Miroir, miroir... 34

L'ILLUMINATION, C'EST S'ELEVER AU-DELA DE LA PENSÉE 34

Revenir à la méditation 35

La méditation est le quotidien, le quotidien est la méditation. 35

Toucher ses propres limites 36

La vie, Union de l’amour & de la sagesse 36

Développer une amitié avec notre expérience profonde 36

Le boudoir des rêves  36

Perdre son temps à chercher à attraper des reflets 37

Rester en paix avec ses problèmes 37

ange de vie 37

le "ici et maintenant" & faire l'amour 37

La sagesse: acceptation comblée d'une présence 38

Melong 39

Le bonheur de l'individu nourrit le groupe 39

Le courage est un lâcher prise 40

Le fil de notre amour 40

La vertu 40

Semblables, & pourtant si différents 40

Drôle de religion  40

la saveur du Zen 41

L’art sans art 41

Journée de la flamme 41

Philosophie propédeutique pour le christianisme 41

le nectar du sage 42

Vivre « à fleur de soi» 42

A chaque fois qu’elle casse 42

Mélancolie 42

La grande vague 43

La liberté intérieure 43

baratté par l’action de l'homme et la femme 43

Comment Nasrudin fit apparaître la vérité 43

Universalité d'une forme 44

Vie faite d’insécurité & d’inconnu 44

La science amoureuse 44

Le quotidien lieu d’expression 45

La courbe, objet du désir. 45

La mouette blanche ne vole pas du tout en direction des poussières rouges 45

La paix est chaque pas 46

Quand le feu et la rose seront un 46

fouiller la terre pour accéder au ciel 46

Et de nature en aventures… 47

Laisser entrer de l'air frais dans ce vieux sous-sol confiné qui nous sert de cœur 47

être libre jusque dans la pleine jouissance du monde 47

Théâtre 48

Le miel de la vie 48

Vous êtes vivant 49

Le Boudha gisant de Ceylan 49

Peut enfermer au nom de la liberté ? 49

Tantra & simplicité 50

Le sourire intérieur, véritable acte énergétique. 50

Là où n’existe pas la mort 52

Un environnement sacré 52

bien être 52

Apprécier chaque moment de la vie, dans la maladie 53

poursuivre notre voyage sur la voie 53

Transformer l’enfer en une expérience heureuse et passionnante 53

Le Bon 54

Psychothérapie du corps, de la parole & de l’esprit 54

La chaîne & la corde 55

La raison du corps 55

Ca vous fait oui ou ça vous fait non ? 55

La douleur par le petit bout de la lorgnette 56

Sujet délicat que sont la dépression et le suicide. 56

Savoir ouvrir les portes 56

Prendre soin de soi, comme base. 56

Ressources personnelles 57

le ménage dans votre tête. 57

La rigide immobilité 57

Dire « je » est le travail d’une vie entière 58

Discipline 59

Lung Ta pour les nuls 59

Philosopher 59

Permanente  impermanence 59

Apprendre à se connaître 60

Au lieu d'attaquer les murs 60

Les montres de Cartagena 60

Ouverture du fort intérieur. 61

Chacun est à soi-même le plus lointain 61

Retrouver un être cher qu'on a perdu 61

Je suis la blessure, et le gouffre 62

Décider du changement 62

Si tu peux être fort sans cesser d’être tendre 63

Paix intérieure & recul 63

Il suffit de voir 63

De la richesse de la déception 63

Un système de connaissance avancée de l'esprit humain 64

Comportements addictifs de fuite 64

Le bonheur & les trois cerveaux 65

La Part de l’Autre 66

Supermarché spirituel 66

« Connais-toi toi-même et tu connaîtras ['univers » (Fronton de l'antique temple de Delphes) 67

Du multiple à l’Unique 67

Des bûcherons et la réputation 68

Pourquoi philosopher ? 69

Le sens de la vie 69

Faire de son mieux avec là où on en est 69

Quelle cravate mettre pour faire plaisir à ma mère ? 70

Relations 70

L’intimité 70

L’amour qui fructifie 70

prendre de soin de soi et des autres 71

Etre bouddhiste dans les livres ou sur un coussin 71

Faire l'amour s'apprend 71

La demeure des dieux 72

éducation 72

Peut–on trouver un tableau en dehors de l’esprit ?  72

Apprendre la liberté et la responsabilité à l’autre 73

Jeunesse occidentale 73

actions non-violentes sur le monde 73

Tolérance sans soumission 73

se détacher du rire et des larmes 74

Société 74

Je suis à toi 74

Le déploiement de la paix 74

La précieuse vie humaine 75

Responsabilité & solidarité 75

ANARCHISME 75

Il faut cesser d'opposer émigration et développement 76

De la loterie à la tromperie 76

La pensée et l'action 76

Pour une société prospère 77

Le bonheur 77

La famine sur la planète est un massacre 78

Exploitation injuste 78

Répondre aux défis que nous propose notre société et sa complexité 78

Je m'abîme, je succombe... 79

Il ne suffit pas de prier 79

Dénoncer ou pas ? 79

Ethique bouddhiste 80

Le Droit à la paresse 80

« Je vous promet le bonheur » (oui mais pour qui ?) 80

Etre heureux n’est pas nécessairement confortable. 81

Voulez-vous sauver le monde ? 81

MANCIES 81

Dharma

Le papillon qui vole légèrement

mercredi 20 décembre 2006

Le précédent blog bogue ! En voici donc un nouveau, telle est la loi de l’impermanence.

Je débuterai par une réflexion sur les deux mots « passion » & « enthousiasme ». J’ai longtemps été passionné. Passion vient du latin « passio » qui veut dire souffrance, c’est l’activité qu’on mène jusqu’à l’extrême dans ce qui nous « tient », pour être franc, c’est en fait d’ailleurs plutôt l’activité qui nous mène que l’inverse.

Mais je préfère le mot « enthousiasme » qui veut dire « transport divin » comme on parle de transport amoureux. Pour moi il implique plus d’abord une centration , une écoute, intérieure, en prenant le mot « divin » comme ce qui en nous est de plus beau et de plus fort & ensuite une notion de joie dans l’action.

C’est donc dans la joie & l’enthousiasme que je commence ce nouveau blog, comme la continuité du précédent disparu dans les limbes d’internet.

Mais comme l’écrit magnifiquement Ikkyû (Nuages fous – Ed Albin Michel – 1991) :

« Transmission authentique ou ligne collatérale,

On a tort d'en disputer.

Ce n'est qu'inscience perpétuelle

Et sectarisme égocentrique.

On est fatigué du fardeau

De l'égocentrisme et du sectarisme.

On envie le papillon

Qui vole légèrement. »

mes voeux...

En général pour la bonne année on se souhaite des voeux, de santé, richesse, sérénité ou que sais-je.

Je vous souhaite donc de développer sept qualités que vous possédez déjà en vous et que le bouddha nous a décrites comme étant 7 facteurs d'éveil. Vous ne pourrez faire surgir ces qualités par votre volonté, mais vous devrez les développer par une motivation patiente & par la pratique du désir d'être "simplement" présent. Alors vous aurez un esprit clair & vous serez dans la joie, la paix et la liberté.

A nous tous, je nous souhaite donc l'attention, l'ouverture, l'énergie, la joie, le calme, la concentration et l'équanimité.

Félicité

dimanche 7 janvier 2007

Ce qu’il y a de super dans les blogs c’est entre autre le partage et les échanges qui peuvent se créer. Ainsi le billet « Société » a amené Phène a repréciser le mot « bonheur » que j’employais, Indiquant que le bonheur pouvait être fugitif a contrario de la Félicité.

Et Sylvie cite le mot tibétain Dechen qui veut dire « Félicité Ultime »

On parle certes de la même chose, de cet état de béatitude intérieure qui n’est pas en lien avec le contexte extérieur, c’est pourquoi je parlais de ne pas tomber dans la croyance que la possession matérielle apportera le bonheur.

Je ne connais pas suffisamment le tibétain (et même le Français !) pour connaître toutes les définitions et étymologie. On retrouve cette racine Dé (Ba Dé en Tibétain ou en Laddakhi) dans différents mots qui ont toujours rapport avec le bonheur, comme Delek (dans l’expression Tashi Delek) ou Dewa (La Félicité ou le bonheur qu’on retrouve dans les prières préparatoires « SEM TCHEN TAM TCHE DEWA DANG DEWEI GYOU DANG DENPAR GYOUR CHIK » dont on traduit justement le début par « Par le pouvoir et la vérité de cette pratique, Puisse tous les êtres jouir du bonheur et des causes du bonheur »).

Mais on va la retrouver (en Ladakhi en tout cas) aussi dans des acceptations plus « terre à terre » comme Démo (Ba Da drengbou Ma Naro) qui veut dire « beauté » et aussi Deskyit qui veut dire « bonheur et confort », quelque chose de plus matériel donc.

Ce mot est la traduction du sanscrit Sukkhâ qu’on retrouve dans « Sukkhâvatî », la Terre Pure d’Amithâba dont le Dictionnaire de la Sagesse Orientale (Ed Robert Laffont, 1989) donne la traduction de « Bienheureux Paradis occidental ».

En fait l’objectif n’est pas pour moi de se perdre dans une discussion de sémantique, mais de profiter de cet échange pour bien prendre conscience qu’on recherche tous le Bonheur, cette Félicité ultime, mais que souvent on se trompe en la cherchant dans des conditions matérielles. Comme le soulignait Ambre dans les commentaires du même billet, il faut faire attention de ne pas confondre plaisirs et bonheur, mais ce que je tirerais comme conclusion symbolique de cette discussion c’est que même en cherchant le bonheur on risque souvent de s’égarer dans des plaisirs plus instables, mais sûrement que lorsqu’on atteint les berges de la Félicité on ne se pose plus la question, car on y est.

Que privilégier ?

Mercredi 10 janvier 2007

« Nous désirons tous être heureux, nous refusons tous la souffrance. Le bonheur étant le but mme de la vie, il importe de rechercher ce qui nous rend le plus heureux. Notre expérience, heureuse ou malheureuse, peut être soit physique , soit mentale et c’est en général l’esprit qui exerce l’influence la plus profonde sur chacun de nous. C’est pourquoi il est si important d’essayer de parvenir à la paix de l’esprit.

Certes le progrès matériel est nécessaire à celui de l’homme, mais si l’on privilégie les choses extérieures au détriment du bien être intérieur, des problèmes naissent de ce déséquilibre. La paix intérieure est la clé : quand nous la possédons, nous sommes capables d’affronter les situations de manière calme et raisonnée. Sans la paix intérieure, quel que soit le confort de notre existence, les circonstances extérieures nous inquiètent, nous perturbent, sapent notre bien-être. »

Tenzin Gyamtso XIV° Dalaï Lama

Vacuité

lundi 8 janvier 2007

Les fêtes de fin d’année sont passées, la famille est repartie, le calme retombe sur la maison, nous récupérons les pièces où chacun a pu dormir, et je récupère notre « gompa » la pièce où je médite d’habitude, et qui a servi de salle à coucher, de pièce de jeu (une salle tout en tatamis ! vous imaginez le plaisir des garçons !).

Je reprends donc mes méditations quotidiennes dans cette salle après un arrêt de deux semaines. Pratiquer la méditation est pour moi comme un repère dans l’espace / temps, comme une sensation / souvenir à laquelle je peux revenir quand je me sens partir dans des tensions crées face à des contextes particuliers. Mais je sais aussi que supposer que ma pratique puisse influencer mon bien être dans la journée c’est présumer qu’il y a quelque chose (Moi) de permanent.

Autant il paraît facile (quoi que) d’admettre le changement, autant il me semble difficile de vraiment comprendre ce qu’est le fameux « Ici & Maintenant » bouddhiste largement véhiculé dans la culture New age. Nous accompagnons souvent cette idée de « Ici & Maintenant » d’un concept humain de prolongement d’un soi qui va d’un « Ici & Maintenant » à un autre, appuyant celui ci sur un passé et un futur.

Mais l’Ici & maintenant dépasse complètement cette notion de précédent et de suivant.

En fait tout le paradoxe angoissant (comme tout paradoxe) c’est que dès qu’on prend conscience du moment présent, il n’est déjà plus là. Dès qu’on s’attache aux racines du moment présent, ou à ses résultats futures, il disparaît et nous sommes « ailleurs ». La seule chose dont on pourrait en dire serait le « Cela est » des hindouistes. « Ici & Maintenant » est « Ici & Maintenant », point !

Se figurer qu’il existe un moi continuel, même si on l’imagine changeant, qui sauterait de moment présent en moment présent c’est s’attacher à quelque chose de volatile et irréel qui amènera une souffrance quand sous le coup d’effets du sort on voudra s’y accrocher. Ainsi on peut arriver à visualiser qu’on va vieillir, perdre de ses facultés, et déjà ce n’est pas si simple, car combien s’imaginent réellement sous le coup de la vieillesse. Mais quand on subit un handicap suite à un accident ou une maladie on perd souvent rapidement une partie de ses capacités auxquelles on s’attachait, alors il n’y a plus ce « moi » auquel on croyait à se rattacher, on se retrouver seul, face à … rien de stable.

Mais en réalité on est toujours seul & étant & agissant dans le moment présent, puisqu’il n’y a même pas de « moi » permanent qui le remplit, et la méditation est simplement un entraînement pour prendre conscience de cette solitude. Cette solitude, cette fragilité, cette non existence à laquelle se raccrocher, dans le bouddhisme on appelle cela la vacuité.

La méditation nous exerce à être dans ce vide sans y sombrer, simplement à être, acceptant ce moment qui est, sans le comparer au passé, sans attendre ce qu’il donnera dans le futur. Simplement à voir ce qui se présente et à être avec cela.

  1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   20

similaire:

La vie, Union de l’amour & de la sagesse 36 iconNote de présentation géNÉrale
Donne à la vie un nouvel horizon et par là son orientation décisive Tous les sacrements, et le sacrement de mariage pour sa part,...

La vie, Union de l’amour & de la sagesse 36 iconLe rire recueil de citations
«Tout, dans la vie, est une question de savoir rire. Le rire, c’est ma thérapie. L'amour, l'amitié, c'est surtout rire avec l'autre,...

La vie, Union de l’amour & de la sagesse 36 iconL’Encyclique «Caritas in veritate» «l’Amour dans la vérité»
«l’Amour dans la Vérité». IL a voulu ainsi apporter sa contribution à la réflexion sur la situation mondiale dans le domaine social...

La vie, Union de l’amour & de la sagesse 36 iconTour d’horizon de l’Union européenne
«La Commission européenne représente les intérêts de l’Union européenne dans son ensemble. Elle propose de nouvelles législations...

La vie, Union de l’amour & de la sagesse 36 icon3 – regime feodal et moyen age – reforme
«Par une étonnante vanité, les hommes prétendent tirer d'eux-mêmes leur bonheur; mais la divine sagesse se rit d'eux»

La vie, Union de l’amour & de la sagesse 36 iconL’upa salue la suppression de la fiche individuelle de pénibilité...
«marqueur social» qui irait à l’encontre du développement de l’économie du pays

La vie, Union de l’amour & de la sagesse 36 iconL’espagne sur tous les tableaux
Qu’il a choisi les usa au détriment de l’Union européenne Le renversement des alliances traditionnelles, manifeste depuis la guerre...

La vie, Union de l’amour & de la sagesse 36 iconProgramme : L'Union européenne dans la mondialisation L'Union européenne,...

La vie, Union de l’amour & de la sagesse 36 iconQuelle est la place de l'Union européenne dans l'économie globale?...

La vie, Union de l’amour & de la sagesse 36 iconQuelle est la place de l’Union européenne dans l’économie globale ?
«Les défauts de construction de l’union monétaire : ce que la crise a révélé», in Cahiers Français n ° 387 (Crise de la zone euro...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.20-bal.com