Propositions pour une continuité en orthographe lexicale





télécharger 33.15 Kb.
titrePropositions pour une continuité en orthographe lexicale
date de publication17.10.2017
taille33.15 Kb.
typeDocumentos
e.20-bal.com > loi > Documentos
Propositions pour une continuité en orthographe lexicale

Retour du stage Maîtrise de la Langue de décembre 2005

« Équilibrer les différents domaines d’apprentissage au CP/CE1 »
Constat :

À l’école élémentaire, les élèves sont amenés à mémoriser orthographiquement des centaines de mots. Le temps consacré à cette activité n’est pas toujours payant. Arrivés en sixième, des élèves ne maîtrisent pas l’écriture de mots fréquents de notre langue.

Les raisons peuvent être diverses. Hormis les capacités propres aux élèves, les choix pédagogiques peuvent être mis en cause. Mais c’est le plus souvent l’absence de continuité d’une classe à l’autre qu’il faut interroger.
Les choix pour la classe:

Apprendre à orthographier les mots dans le but de produire de l’écrit.

Le choix est souvent fait d’apprendre des mots en fonction d’un son, d’une graphie. Dans ce cas, l’apprentissage est plus au service de la lecture. Sans exclure ces activités, nous optons pour un apprentissage au service de la production d’écrits, (sans ignorer pour autant les interactions lecture / écriture).

Mémoriser l’orthographe de mots déjà parfaitement lus, identifiés par la voie directe et faisant partie du patrimoine culturel de l’enfant.

Il arrive que des élèves apprennent l’orthographe de mots qu’ils ne connaissent pas, ils ne les utiliseront donc pas dans leurs productions d’écrits.

Mémoriser l’écriture des mots les plus fréquents de notre langue.

Prise d’appui sur la fréquence d’apparition des mots dans les textes. Cela permet d’acquérir plus vite une autonomie dans l’écriture.

Mémoriser ces mots définitivement.

Cet apprentissage s’inscrit dans la durée. On peut avoir à retravailler en mai des mots appris en novembre, voire l’année précédente.

Les choix pour le cycle, pour l’école :

La liste des mots appris est transmise à l’enseignant de la classe supérieure. Cette liste constitue le point de départ de l’année.

Un avantage pour les grandes écoles, des élèves de deux classes (par exemple CE1), se retrouvent mélangés dans deux classes (CE2), les enseignants peuvent s’appuyer sur une liste commune à tous les élèves.

Des enseignants font le choix de proposer à leurs élèves un carnet ou un classeur, dans le quel un partie est réservée à un tronc commun pour la classe, une autre partie est réservée à l’élève. C’est ce dernier qui choisit les mots, pourvu qu’ils soient sus. C’est une forme de différenciation pédagogique.

Par ce fonctionnement, les élèves apprennent, certes moins de mots que dans un système où l’on apprend 10 mots par semaine et que l’on n’entretient pas, mais ces mots sont toujours disponibles.


Apprentissage d’une dizaine de mots par semaine sans retour.

Apprentissage entretenu des mots les plus fréquents.

1 500 mots en 5 ans avec une efficacité moyenne

La maîtrise des 600 mots les plus fréquents constitue 80% des textes.



Apprentissage :

Les mots sont appris dans le temps scolaire (respect de la loi de 1956).

Dans le carnet de référence les mots sont numérotés dans l’ordre d’apparition.

La révision des mots peut être réalisé en autonomie, par binôme, par jeux, exemples pour les CP / CE1 :

Réviser tous les mots qui ont 5 lettres.

Réviser tous les mots qui ont une consonne double.

Réviser tous les mots précédés d’un 3.

Réviser tous les mots de plus de 6 lettres.

Réviser les mots commençant par…, se terminant par…

Réviser tous les mots où l’on entend […].

Réviser tous les mots ayant une lettre finale autre que « e » muette.


Listes de mots :

Les enseignants ayant participé au stage proposent deux listes de mots, l’une pour le CP, l’autre pour le CE1.

Ces listes sont constituées à partir des échelles de fréquence proposées par le ministère. Elles sont bien sûr indicatives. En fonction de la classe, le nombre de mots peut être plus conséquent.
Conclusion :

Il s’agit là d’une réflexion pour le cycle 2. On envisagera la continuité au cycle 3 sur le même principe. Les listes seront enrichies par des mots provenant d’explorations littéraires, géographiques, historiques, artistiques…

Ces propositions de travail sont incomplètes. Elles sont parlantes pour les stagiaires. Je me tiens donc à la disposition des équipes pédagogiques qui voudraient les mettre en place.
Olivier KOBYLAK

  1. l
    Liste CP
    a

  2. maman

  3. il y a

  4. c’est

  5. le

  6. papa

  7. un

  8. ami

  9. je

  10. dans

  11. une

  12. école

  13. fille

  14. maison

  15. il a

  16. petit

  17. elle

  18. je suis

  19. les

  20. oui

  21. non

  22. par

  23. et

  24. j’ai

  25. avec

  26. de

  27. pour

  28. ma

  29. mon

  30. sur

  31. il va

  32. lui

  33. il est

  34. lundi

  35. son

  36. sa

  37. moi

  38. beau

  39. chez

  40. qui

  41. que

  42. grand

  43. tu

  44. sous

  45. quand

  46. au

  47. je vais

  48. garçon

  49. deux

  50. ou

  51. mais

  52. enfant

  53. parce que

  54. mardi

  55. il fait

  56. jaune

  57. il dit

  58. jeudi

  59. vendredi

  60. noir

  61. jour

  62. on

  63. samedi

  64. des

  65. rouge

  66. vert

  67. trois

  68. bleu

  69. jamais

  70. sept

  71. ne … pas

  72. bon

  73. comme

  74. en

  75. du

  76. aussi




  1. tout

  2. p
    Liste CE1
    lus

  3. ils vont

  4. janvier

  5. bien

  6. je veux

  7. il veut

  8. je peux

  9. il peut

  10. février

  11. vraiment

  12. fleur

  13. autre

  14. très

  15. même

  16. alors

  17. puis

  18. mars

  19. quelque chose

  20. encore

  21. rien

  22. le temps

  23. les yeux

  24. il faut

  25. tête

  26. monsieur

  27. avril

  28. un peu

  29. roi

  30. homme

  31. celui

  32. l’eau

  33. cela

  34. notre

  35. mai

  36. toujours

  37. mon père

  38. donc

  39. jusque

  40. gros

  41. main

  42. après

  43. nuit

  44. juin

  45. chat

  46. devant

  47. voilà

  48. ma mère

  49. seul

  50. monde

  51. l’air

  52. font

  53. terre

  54. car

  55. juillet

  56. blanc

  57. premier

  58. maintenant

  59. comment

  60. arbre

  61. chien

  62. jeune

  63. matin

  64. août

  65. personne

  66. pourquoi

  67. loup

  68. trop

  69. derrière

  70. avant

  71. pied

  72. septembre

  73. ici

  74. pendant

  75. déjà

  76. pauvre

  77. forêt

  78. animal

  79. lorsque

  80. octobre

  81. femme

  82. en haut

  83. ainsi

  84. en bas

  85. l’heure

  86. plein

  87. novembre

  88. peur

  89. beaucoup

  90. moment

  91. entre

  92. enfin

  93. loin

  94. autant

  95. décembre

  96. vrai

  97. faux

  98. aujourd’hui

  99. hier

  100. demain

  101. printemps

  102. été

  103. automne

  104. hiver

  105. mieux

  106. long

  107. dedans

  108. dehors

  109. depuis

  110. surtout

  111. autour

  112. moins

  113. chaque

  114. chacun

  115. dessus

  116. dessous

  117. presque

  118. autrefois

  119. la journée

  120. dernier

  121. soudain

  122. une année

  123. prochain

  124. poisson

  125. oiseau




similaire:

Propositions pour une continuité en orthographe lexicale iconLe nouveau capitalisme : rupture ou continuité ?
«Nouveau» et «néo» implique la continuité mais en même temps le changement, seulement dans quelles proportions ?

Propositions pour une continuité en orthographe lexicale iconPage 1 Des propositions pour une économie équitable en France et en Europe
«la Lettre» fait découvrir les «ingrédients» pour construire une France plus solidaire et plus équitable

Propositions pour une continuité en orthographe lexicale iconThème – Grammaire – Langue orale : Progression grammaticale et lexicale

Propositions pour une continuité en orthographe lexicale iconLa continuité des parcours, une démarche nécessaire

Propositions pour une continuité en orthographe lexicale iconUn programme dans la continuité
«sciences de gestion» et leur donne tout leur sens. Ce programme comporte à la fois des éléments de continuité par rapport au programme...

Propositions pour une continuité en orthographe lexicale iconSéminaire cria-paris – 16. 02. 2018 Quelques aspects du programme Rétraction
«rétraction» est mobilisée pour tenter de rendre compte de la complexité des modalités de ce processus, correspondant non pas à une...

Propositions pour une continuité en orthographe lexicale iconUne vision centrée sur l’économie, à contre-courant des évolutions...
«Nous déplorons évidemment le refus d’intégrer nos objections et alternatives, ainsi que nos propositions pour encadrer ces objectifs...

Propositions pour une continuité en orthographe lexicale iconAcadémie d'amiens baccalauréat 2013
«Economie approfondie»), afin de disposer d'un volant de propositions suffisamment étoffé pour sélectionner les jeux académiques...

Propositions pour une continuité en orthographe lexicale iconWhat is a Stock Market Crash?
«Cac 40» comprend 90 de la capitalisation totale. Pour faciliter la continuité, la base utilisée pour cette reconstitution sont les...

Propositions pour une continuité en orthographe lexicale iconLa ffb fait des propositions pour réussir la transition énergétique






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.20-bal.com