Journal Gérard Leclerc 31 mars





titreJournal Gérard Leclerc 31 mars
page9/72
date de publication02.10.2017
taille0.6 Mb.
typeDocumentos
e.20-bal.com > loi > Documentos
1   ...   5   6   7   8   9   10   11   12   ...   72

28 avril


Sentiment assez vif d'une imposture. Rendez-vous sur n'importe quelle chaîne de radio, de TV, où on vous convoque pour parler du pape et de l'Eglise, vous pouvez être sûr qu'on vous harcelera sur les questions suivantes : préservatif, mariage des prêtres, ordination des femmes, alignement sur les mœurs contemporaines etc. En revanche, jamais une question préalable qui commande tout pourtant : Dieu ! Dieu aujourd'hui, Dieu dans la culture d'aujourd'hui, Dieu dans la conscience de l'homme européen. Que change la perception de Dieu dans une vie, dans une société, une civilisation, une culture ? Là dessus, niet, néant. N'est-ce-pas le signe non seulement d'un malentendu mais d'une imposture. Je veux bien vous entendre mais à la condition expresse que surtout vous ne me parliez pas du sujet. Le pape et Dieu ? Aucun intérêt. Dites moi s'il est progressiste ou conservateur, pour le préservatif ou la pillule. Le reste ne m'intéresse pas.

Il faudra bien un jour revenir à l'interrogation première, fondatrice, sans laquelle rien ne se tient et n'a de sens.
        1. 29 avril


Question de la vérité. Paris Notre Dame publie le texte de la conférence prononcé à la Sorbonne par le cardinal Ratzinger sur le christianisme et la vérité à l'occasion du jubilé de l'an 2000. J'avais déjà lu ce texte qui m'avait laissé une vive impression. Sa relecture me confirme dans mon sentiment. C'est du grand Ratzinger. A vrai dire, je n'ai jamais rien lu de cet homme qui ne soit de premier ordre. A chaque fois, on est tiré vers le haut, avec des vues neuves, originales, une démarche qui souvent vous désenlise des sables mouvants de l'à peu près.
        1. 1er mai


Rétrospectivement, ces dernières semaines ont été si fortes que j'en suis un peu sonné. Pas du tout à la façon de mes amis "cathos de gauche" qui n'en finissent pas d'accuser "le choc". Mais par une sorte d'évidence. C'est "lui" qui devait prendre la succession. Sa "maitrise" intellectuelle de la situation le plaçait très au-dessus des "candidats" possibles. Tout ce que j'ai relu de lui, ces derniers jours, montre -si d'ailleurs c'était encore à prouver sa "primauté" d'esprit. Et pourtant, j'étais incrédule. Incrédule face aussi à l'évidence de sa visibilité durant le deuil. Ce n'était pas faute de sympathie ou d'empathie à son égard, bien au contraire !

Peut-être que ceux qui ne disposaient pas d'une telle connivence étaient plus libres que moi pour admettre l'évidence ?

Hier matin, une émission de radio dirigée, animée par des amis, avec des gens que j'estime. Je tourne le bouton. J'en ai assez. Ça me semble dérisoire, complètement à côté. Il arrive que des intellectuels de grande pointure s'aveuglent, imbus d'un savoir qui s'interpose face à une réalité qui leur est étrangement muette. Les analyses de médiologie -Dieu sait pourtant si j'ai toujours considéré avec intérêt les travaux de Régis Debray- me semblent s'enfermer dans un cercle absurde, où la médiologie ne voit plus que la médiologie.

Et puis j'ai avalé l'essai de Kundera Le Rideau à propos du roman et j'ai entrevu qu'un romancier aurait pu comprendre tout cela infiniment mieux que tous les médiologues, sociologues et intellectuels du monde. Un titre est possible : Le piano du pape. Tout pourrait commencer par une petite histoire, presqu'un gag. C'est l'histoire d'un cardinal qui jouait tous les jours du Mozart sur son piano. Hélas, devenu pape il ne put emmener le précieux instrument jusqu'en haut du palais pontifical. Celui-ci ne pouvait en franchir les portes et les fenêtres...
        1. 3 mai


Pour me distraire un peu de mes soucis et de mes lectures habituelles, j'ouvre le livre de Bernard Lecomte Paris n'est pas la France et j'en suis ahuri. Certes, on se doute qu'il y a toujours du Courteline dans la moindre de nos administrations. Mais, à ce point ! C'est ubuesque. Et le pire, c'est l'ensemble du tableau d'une région comme la Bourgogne, qu'on imaginerait belle et riche avec son patrimoine d'art et d'histoire. De quoi vous ficher un coup au moral. (Jean-Claude Lattès)

Autre livre reçu : le dernier d'Emile Poulat qui est une sorte de recueil ordonné d'études composées à diverses occasions, notamment des colloques. J'ai été droit aux chapitres concernant des personnages "qui me parlent", parce qu'ils s'insèrent dans un passé qui m'est familier. Mais je doute que nous soyons nombreux dans ce cas. Qui connaît aujourd'hui le père Maydieu ou l'abbé Boulier ? J'ai rencontré ce dernier à la fin de sa vie. J'avais d'ailleurs confié mon souvenir à Emile Poulat, qui en échange, m'avait livré des images fortes. Boulier était un extraordinaire orateur de masse, supérieur à Thorez, soulevant la foule du Vel d'hiv, au point d'inquiéter les dirigeants du parti ! Je me souviens, moi, d'une toute autre intervention de cet "abbé rouge", puisqu'il s'adressait (il y a trente ans, trente-trois ans ?) aux congressistes des "Silencieux de l'Eglise" dans la cathédrale de Strasbourg.

Avec Emile Poulat, c'est toujours du sérieux, des informations sûres, des réflexions aigües que je ne peux m'empêcher d'opposer aux approximations péremptoires que j'entends ici ou là à propos du nouveau pape. J'entends parler de "doctrinaire" sans autres formes de procès par des gens qui n'ont aucune idée de l'homme, de sa pensée, de sa vie. L'étiquette collée, on n'en démords pas et on ne veut pas entendre d'avis différents, fut-il motivé par une connaissance précise de la personne. J'ai même entendu mieux dans la bouche d'un commentateur qui puisait son savoir dans les pratiques nationales footbalistiques (sic). Après le Polonais nous allions avoir un Allemand qui forcément "bétonnera" à la manière des arbitres d'Outre-Rhin. Voilà comment on pratique le commentaire dans les médias "branchés". (Berg international)
1   ...   5   6   7   8   9   10   11   12   ...   72

similaire:

Journal Gérard Leclerc 31 mars iconIi – Présentation du point de vente E. Leclerc harly a – La stratégie...

Journal Gérard Leclerc 31 mars iconJournal de Bruna Basso, bibliothécaire, congressiste au 56e congrès de l'abf
«l'argent et les mots» paru à La Fabrique en mars 2010, André Schiffrin a rappelé le paysage éditorial mondial. La recherche de rentabilité...

Journal Gérard Leclerc 31 mars iconTire du journal des entreprises du 9 mars 2014-sur web
«la capacité du territoire des Alpes-Maritimes à résister», force est de constater que l’évolution du chiffre d’affaires de nos entreprises,...

Journal Gérard Leclerc 31 mars icon1. Agréments, autorisations, interdictions 4
«brico e. Leclerc» situé route de louviers au neubourg; signé l'attachée, chef de bureau, a-m jean 6

Journal Gérard Leclerc 31 mars iconVoyage a cuba 12 mars – 23 mars 2012

Journal Gérard Leclerc 31 mars iconGérard Toulouse

Journal Gérard Leclerc 31 mars iconCours de Monsieur le Professeur Gérard Marcou

Journal Gérard Leclerc 31 mars iconAdresse 78b boulevard du Général Leclerc 59100 Roubaix
«Programme opérationnel national du Fonds Social Européen pour l’Emploi et l’Inclusion Sociale en Métropole 2014-2020»

Journal Gérard Leclerc 31 mars iconLa commission accessibilité de l’union des aveugles vous propose...
«Montpellier notre ville». En page 2 de ce document un sommaire a été créé pour faciliter l’accès aux différents articles du journal....

Journal Gérard Leclerc 31 mars iconLa commission accessibilité de l’union des aveugles vous propose...
«Montpellier notre ville». En page 2 de ce document un sommaire a été créé pour faciliter l’accès aux différents articles du journal....






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.20-bal.com