Manuel de psychologie sociale Intervenir en cas d'urgence





télécharger 176.23 Kb.
titreManuel de psychologie sociale Intervenir en cas d'urgence
page4/7
date de publication02.10.2017
taille176.23 Kb.
typeManuel
e.20-bal.com > loi > Manuel
1   2   3   4   5   6   7

LES RÉCITS AUTOBIOGRAPHlQUES


Raconter sa vie relève de l’équilibrisme : Le récit doit, d'un côté convaincre que l'on jouit d'une certaine autonomie, que l’on dispose d'une volonté propre, d'une liberté de choix, certaines possibilités s'offrent à nous. Mais il doit aussi au monde des autres, aux amis et a la famille, aux au passé, aux groupes de référence Nous avons certains engagements vis-à-vis des autres, et le lien avec eux naturellement notre autonomie. Tout indique que nous pouvons nous passer d'aucun de ces deux aspects : engagements et autonomie. Toute notre existence consiste à maintenir un équilibre entre les deux. Les récits de vie portent la de cette tension.

J'ai connu un jeune médecin, à qui la monotonie de la pratique privée avait fait perdre ses convictions. Il avait entendu parler de l'organisation Médecins sans frontières. Il a commencé à lire les documents édités par cette association, et à recueillir de l'argent pour elle auprès de son association médicale locale. Il est finalement parti pour une mission médicale de deux ans en Afrique. À son retour, je lui ai demandé s'il avait le sentiment d'avoir changé. « Oui m'a-t-il répondu, ma vie me semble plus cohérente aujourd'hui. » Plus cohérente ? Dispersée sur deux continents ? Eh bien oui : pour ce jeune médecin, il ne s'agissait pas seulement de revenir pratiquer la médecine là où il avait commencé. Il était revenu pour comprendre l'histoire agitée de cette ville qu'il avait quittée pour se rendre en Afrique, pour comprendre pourquoi il avait été si insatisfait de sa vie, pour réconcilier autonomie et engagement vis-à-vis de cette ville, qui fait partie du vaste monde dont il a toujours eu envie. Ce faisant, est-il parvenu à créer un Moi enfin viable ? Toujours est-il qu'il est allé jusqu'à enrôler les pairs de la ville pour mener ce combat !

Sans aller jusqu’à rêver d’être tout d’une pièce, comment parvenons-nous à maintenir l’équilibre entre autonomie et engagement dans l’idée que nous nous faisons de nous-même ?

J'ai fait l'hypothèse que c'est grâce au récit que nous parvenons à créer et recréer notre personnalité, que le Moi est le résultat de nos récits et non une sorte d'essence que nous devrions découvrir en explorant les profondeurs de la subjectivité. Nous disposons maintenant de preuves pour affirmer que, sans cette capacité à construire des histoires à propos de nous-mêmes, rien n'existerait qui ressemble à une personnalité. Arrêtons-nous un moment sur ces preuves.

On a identifié un dysfonctionnement neurologique que l'on a appelé la « dysnarrativie », un handicap très sévère qui affecte la capacité à raconter ou à comprendre les his­toires. Il est associé à des neuropathologies comme les syndromes de Korsakov ou d'Alzheimer. Mais il s'agit de bien plus que d'un handicap touchant à la mémoire du passé, lequel comme l'a bien établi le travail de Oliver Sacks21, perturbe déjà gravement l'idée que l'on se fait de soi-même..

On considère aujourd'hui que cette affection est fatale à la personnalité. Eakin cite la conclusion d'un article non encore publié de Young et Saver : « les individus qui ont perdu la capacité à construire des récits ont perdu leur Moia ». La construction de la personnalité ne semble pouvoir se faire sans cette capacité de raconter.

Mais lorsque nous sommes dotés de cette capacité, alors nous pouvons construire une personnalité qui nous relie aux autres, qui nous permet de revenir de manière sélective sur notre passé, tout en nous préparant à affronter un futur que nous imaginons. C'est dans notre culture que nous puisons les récits qui nous permettent de nous raconter à nous-mêmes, qui tissent et retissent sans cesse notre Moi. Nous sommes, certes, dépendants d'un cerveau qui doit être en ordre de marche pour construire notre personnalité.
14. D. Mehl : « Confessions sur petit écran » dans « L'individu contemporain » - Ed. Sciences Humaines - 2006. pages 208/209
Tout au long de la même période fleurissent des talk shows de société conçus essentiellement autour du récit de la vie privée d’un témoin, « Bas les masques », animé par Mireille Dumas, ouvre le feu en septembre 1992. «Ça se discute» ou «Jour après jour», pilotés par Jean-Luc Delarue, reprennent le flambeau et durent encore. Sur des questions liées aux mœurs, à la vie quotidienne, aux comportements relationnels, ces magazines orchestrent une parole publique essentiellement fondée sur le récit de la vie privée de personnes ordinaires. Cette veine d’inspiration irrigue toute la télévision contemporaine, le profane étant de plus en plus convoqué sur les plateaux et le vécu raconté à la première personne constituant le nœud des spectacles des plus poignants aux plus superficiels. Citons : «(c’est mon choix », « Y'a que la vérité qui compte », « .Sexualité si on en parlait», «Vis ma vie».

Enfin, les programmes dits de real-TV. bruyamment introduits en France avec le premier «LoftStory» au printemps 2001, apportent une nouvelle version de cette tendance à l'exhibition de l’intimité. Bien que de facture fort différente des précédents shows puisque d'abord inscrits à la rubrique des jeux, ils cultivent cependant une forme de parenté. En effet, ils proposent au spectateur de se délecter du spectacle d'une vie ordinaire et de se repaître de la découverte des grands et petits accidents relationnels qui pimentent le quotidien du loft. L'intimité exhibée n'est plus celle des tourments intérieurs mais celle des sentiments spontanés qui naissent et s’érodent au fil d'une vie commune.
1   2   3   4   5   6   7

similaire:

Manuel de psychologie sociale Intervenir en cas d\2) La sociologie est une discipline ayant un contact étroit avec...

Manuel de psychologie sociale Intervenir en cas d\J. P. Leyens et J. L. Beauvoir (1997) L’ère de la cognition. Grenoble. Pug
«cognitive». C’est tout un courant en psychologie qui dépasse les sous disciplines. La psychologie sociale a toujours intégrée une...

Manuel de psychologie sociale Intervenir en cas d\Numéros de téléphone en cas d’urgence

Manuel de psychologie sociale Intervenir en cas d\Soutien aux projets de solidarite internationale appel a projets note explicative
...

Manuel de psychologie sociale Intervenir en cas d\Programme leed «Développement économique et création d'emplois locaux»
«promouvoir les projets innovants faisant intervenir le savoir faire manuel, technique ou artisanal» : cliquez ici

Manuel de psychologie sociale Intervenir en cas d\2014-2019 Volet 3
«mesures exceptionnelles» est prévue notamment en cas de risque important de perturbation des marchés. La Commission européenne s’est...

Manuel de psychologie sociale Intervenir en cas d\Manuel la notion d’interface à partir d’une étude de cas

Manuel de psychologie sociale Intervenir en cas d\V la mort, un acte de l’Ego (Âme)
«Conciles» qui ont lieu 4 fois par an, mais qui, selon l’urgence peuvent être modifiés, comme ce fût le cas en 1939 et 1945

Manuel de psychologie sociale Intervenir en cas d\Rapport d’activité du conseil syndical: juin 2016/juin 2017
«cahier chauffage» déposé à la loge, que Prochalor visionne lors de chacune de ses visites. En cas d’urgence: s’adresser directement...

Manuel de psychologie sociale Intervenir en cas d\Ch 1 : la psychologie sociale : approche et theories
«l’âme collective». IL explique ceci par le fait que les émotions et les opinions se communiquent, et par là se multiplient et se...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.20-bal.com