Universite blaise pascal – clermont-ferrand II





télécharger 150.14 Kb.
titreUniversite blaise pascal – clermont-ferrand II
date de publication06.10.2017
taille150.14 Kb.
typeDocumentos
e.20-bal.com > histoire > Documentos
UNIVERSITE BLAISE PASCAL – CLERMONT-FERRAND II

34, avenue Carnot – BP 185 – 63006 Clermont-Ferrand cedex1

Tél : 04 73 40 63 63 – Fax : 04 73 40 64 31
Dossier de demande d’habilitation d’une spécialité de master rattachée à une mention déjà existante
Création 

Domaine de formation :

Sciences Humaines et sociales
Mention existante habilitée : Culture, Territoires et Patrimoine

Année d’habilitation : 2008

Nom-Prénom-Statut du responsable de la mention :

M. Jean-Luc Fray, Professeur des Universités
Etablissement principal : Université Blaise Pascal
Composante assurant la responsabilité pédagogique : UFR LLSH

Composante associée : Institut Universitaire de Formation des Maîtres (UBP)
Intitulé de la spécialité demandée à l’habilitation :

Enseignement de l’histoire-géographie
Noms-Prénoms-Statuts et composante de rattachement des responsables de la spécialité soumise à l’habilitation :

M. Bruand, Pr UFR LLSH

M. Bordessoule, MCF UFR LLSH
Intitulés des autres spécialités de la mention :

1) Histoire et archéologie

2) Histoire des créations artistiques, architectures et images,

3) Mondes contemporains, parcours Sciences Sociales,

4) Action culturelle en milieu éducatif et collectivités locales,

5) Conduite de projets métiers du livre

6) Conduite de projets touristiques
Nom-Prénom-Statut des responsables des autres spécialités :

1) Histoire et archéologie, M. Bourdin Pr

2) Histoire des créations artistiques, architectures et images, Mme Cardinal Pr

3) Mondes contemporains, parcours Sciences Sociales, M. Luis Pr 

4) Action culturelle en milieu éducatif et collectivités locales, M. Jam Pr

5) Conduite de projets métiers du livre, Mme Leborgne MCF

6) Conduite de projets touristiques, M. Masurier MCF


POSITIONNEMENT


1. De l’offre dans l’établissement

Cette nouvelle spécialité s’intègre dans une mention de master regroupant les formations scientifiques et professionnelles dans le domaine de l’histoire, de l’histoire de l’Art, des métiers de la culture et du patrimoine. L’enseignement de l’histoire et de la géographie, en collège et lycée principalement, constitue l’un des débouchés principaux dans ce champ disciplinaire.

L’organisation de cette formation est proche de celle des autres spécialités et parcours « enseignement » des masters de l’UFR LLSH.

2. De l’offre au niveau du site

Il s’agit de la seule formation clermontoise préparant au métier d’enseignant d’histoire-géographie et aux concours correspondants.


3. De l’offre au niveau de l’académie (voire inter-académie)

Il s’agit de la seule formation académique préparant au métier d’enseignant d’histoire-géographie et aux concours correspondants.


4. Partenariats avec d’autres écoles et instituts impliqués dans la formation

L’IUFM d’Auvergne, composante de l’Université Blaise-Pascal, est associée à la définition, à l’organisation et à la validation des UE à dimension pédagogique et des stages.

5. Dimension internationale

Selon les questions aux programmes, des universitaires étrangers peuvent intervenir dans la formation comme conférenciers.


ARCHITECTURE DE LA MENTION


Afin d’harmoniser la présentation de l’architecture de la maquette, nous avons gardé le code couleur jaune pour la visibilité de la création des parcours et/ou spécialités « enseignement » à l’intérieur des mentions de master. Le descriptif des UE se trouve au sein du tableau : CONTENU DE LA FORMATION.

Spécialité



OBJECTIFS


1. Objectifs scientifiques et pédagogiques

- Compléter la formation universitaire en histoire et géographie déjà dispensée dans le cursus licence, à la fois en terme de contenus (articulés aux programmes des concours) et de méthodes (dissertation,travail sur document, préparation à l’oral).

- Initier les étudiants à la recherche dans une des deux disciplines (histoire et géographie), par le suivi de séminaires scientifiques et d’outils spécialisés, l’acquisition de méthodes spécifiques et la rédaction d’un Travail d’études et de recherche. Cette formation à la recherche et par la recherche permet aux futurs enseignants de maîtriser pleinement les méthodes et les enjeux de leur discipline.

- Développer une approche raisonnée et critique de l’historiographie, de l’épistémologie et de la didactique de la discipline.

- Connaître l’organisation du système éducatif, ses acteurs, son évolution — et appréhender la place de l’histoire et de la géographique dans ce système

2. Objectifs professionnels et débouchés

Cette spécialité vise à former des enseignants en histoire-géographie, dans le second degré (principalement) et éventuellement dans d’autres structures.

- Assurer une préparation efficace et complète aux épreuves écrites et orales des concoursd’histoire-géographie ;

- Développer les compétences méthodologiques et relationnelles propres au futur enseignant : travail en autonomie, sens de l’organisation, synthèse, expression écrite et orale, travail en équipe, capacité à animer et encadrer un groupe ;

- Appréhender les réalités de l’enseignement de l’histoire et de la géographie en collège et en lycée, par l’observation, la mise en situation (stages de pratique accompagnée et en responsabilité) et une réflexion sur la didactique de la discipline et la connaissance des publics d’élèves


ORGANISATION PEDAGOGIQUE DU CURSUS


1. Equipe pédagogique

Jean-Luc Fray, professeur des universités
Blaise Pichon, chargé de la coordination des concours d’enseignement

Diversité et équilibre de l’équipe pédagogique

L’équipe pédagogique associe des enseignants-chercheurs d’histoire spécialistes de différentes périodes (ancienne, médiévale, moderne, contemporaine), des enseignants-chercheurs de géographie couvrant les différents champs scientifiques de cette discipline ainsi que des enseignants et enseignants-chercheurs de l’IUFM, spécialistes de la didactique de la discipline, des publics scolaires et du système éducatif.
2. Cohérence du cursus

Existence d’un continuum LM sur la thématique de la mention

Cette spécialité s’inscrit dans la continuité de la licence d’histoire et de la licence de géographie. Dans chacune de ces licences, existe des parcours (parcours géographie et parcours dominante histoire de la licence d’histoire, parcours histoire de la licence de géographie) qui forment les étudiants à la bivalence qui est attendue d’eux au CAPES et, ensuite, dans l’enseignement secondaire.
Modalités de recrutement en M1

Recrutement de droit pour les étudiants titulaires d’une L3 d’histoire ou de géographie. Pour les étudiants titulaires d’autres diplômes, une commission pédagogique est susceptible de proposer des équivalences par la validation des parcours
Equilibre entre les différents éléments de la formation

La formation s’équilibre entre formation à et par la recherche, approfondissement de la culture disciplinaire générale et formation pédagogique.

3. Place et politique des stages

Positionnement, nature, durée

En M1 stage d’observation à accomplir au S1 ou S2, validé au S2, comprenant une séquence de pratique accompagnée (3 semaines).

En M2 stage de 108 h en responsabilité
Modalités d’encadrement des stages

Référent IUFM
Gestion des stages, partenariats avec les milieux professionnels

Référent IUFM

4. Fluidité et adaptabilité du cursus

Orientation progressive au cours du master

Le 1er semestre est commun à la spécialité recherche « Histoire et archéologie ». Au cours des deux semestres suivants, les étudiants terminent leur travail d’études et de recherche tout en acquérant les connaissances et compétences validées aux épreuves écrites et orales du concours. Le S4 est centré sur le stage et l’approfondissement des compétences professionnelles.
Passerelles en cours de master ou après master

- En fin de S1 : passerelles réciproques entre spécialité recherche et spécialité enseignement.

- En fin de S3 : les non-admissibles au concours peuvent rejoindre la spécialité recherche.

Les titulaires d’un M2 Enseignement ont la possibilité de s’inscrire en doctorat, après avis d’un directeur de recherche et du Conseil de l’Ecole doctorale.
Adaptation à des entrées en cours de cursus ou pour des publics en reprise d’études

Possibilités de VAE ou d’équivalences partielles, pour la partie professionnelle, notamment pour les titulaires d’une L3 ayant déjà une expérience de vacataire ou de contractuel dans l’enseignement secondaire.



CONTENUS : CONNAISSANCES, COMPETENCES


1. Scientifiques

Disciplinaires ou pluridisciplinaires

- Culture historique et géographique générale.

- Maîtrise des outils, des problématiques et des méthodes de la recherche en histoire ou en géographie ;

- Approfondissement scientifique et méthodologique, en fonction des questions mises au programme.
Fondamentaux en sciences humaines et sociales

- Travail critique sur les documents ; maîtrise de la dissertation , commentaire d’une œuvre d’art

- Maîtrise des outils statistiques et cartographiques appliqués à l’histoire et à la géographie.
Ouverture et culture scientifique

Outre la bivalence histoire-géographie, cette spécialité estégalement ouverte sur l’histoire de l’Art, mais aussi sur d’autres sciences sociales (sociologie, économie, science politique, anthropologie).
2. Professionnels

Connaissance du système éducatif

IUFM

Analyse des pratiques
Compétences additionnelles


3. Préparatoires aux épreuves des concours

Epreuves du 1er groupe

écrit
Epreuves du 2nd groupe

Oral

4. Valorisation des stages

Ateliers d’analyse des pratiques

IUFM

Mémoire professionnel

Rapport de stage

5. Evaluation et certification

Modes d’évaluation utilisés

- Examens terminaux écrits et contrôle continu pour les UE disciplinaires classiques ; concours blancs et oraux de TD

- Fiches de lecture et dossiers pour les séminaires de recherche et d’outils

- Travail d’études et de recherche ;

- Rapport de stage pour les UE de formation pédagogique.
Modalités de compensation, modalités de passage M1/M2

Compensation par semestre et par année.

L’admission des titulaires d’un M1 en M2 s’effectue après examen du dossier par la Commission d’admission en M2 du master Cultures, Territoires, Patrimoines
Certification des compétences (C2i2e, CLES…)

Dans le cadre du continuum LM, l’UFR LLSH encourage les étudiants de licence à certifier le plus tôt possible au niveau requis les compétences informatiques et linguistiques. Des sessions de certification seront proposées (sans validation dans le diplôme) aux étudiants inscrits dans cette spécialité de master.


ADOSSEMENT A LA RECHERCHE


1. Laboratoires d’appui

Centre d’histoire Espaces et Cultures (CHEC) ; Centre d’Etudes et de recherche sur le Massif central (CERAMAC)

2. Place des enseignants-chercheurs dans la formation

L’équipe pédagogique est, à 80 %, composée d’enseignants-chercheurs.

3. Existence d’UE ou module préparant à la recherche

Les UE d’initiation et de formation à la recherche représentent 60 ECTS (sur 120).

4. Participation à un travail de recherche (personnel ou en équipe)

Travail d’études et de recherche sur un sujet choisi au début du M1 et soutenu et validé en fin de S3.


EVALUATION ET PILOTAGE DE LA FORMATION


1. Evaluation de la formation par les enseignants et par les étudiants

- Enquêtes annuelles coordonnées par l’Observatoire de la vie étudiante de l’UBP.

- Commissions paritaires enseignants-étudiants, chargées d’évaluer la formation, l’organisation des enseignements, la validation et de proposer des modes de remédiation.

2. Evaluation de la formation par les employeurs

Elle s’effectue par la réussite au concours.

3. Suivi des étudiants

Suivi personnalisé effectué par différents enseignants :

- le directeur de recherche, pour la partie scientifique de la formation ;

- le maître de stage, pour le stage.

Le suivi plus globalisé des étudiants s’effectue au niveau du pilotage de la formation (responsable de la formation et enseignants qui y participent) et de l’UFR LLSH (service scolarité, service de l’insertion professionnelle).

4. Prise en compte des évaluations dans le pilotage de la formation

Les propositions des commissions paritaires sont examinées chaque année et ont des répercussions sur les intitulés des enseignements, l’organisation matérielle de la formation. Les évolutions plus lourdes seront décidées à l’issue du quadriennal.

5. Existence d’une structure de pilotage du type « conseil de perfectionnement »

Non prévue dans l’immédiat.


INDICATEURS


1. Flux constatés dans les années antérieures (entrées en master, entrées en IUFM etc.)

50 étudiants inscrits en CAPES histoire-géographie.

16 étudiants inscrits en PLC2 histoire-géographie à l’IUFM

2. Flux attendus

40 à 50 étudiants.

3. Informations sur le devenir des étudiants des dernières années : résultats aux concours, autres débouchés…

Nombre d’admis au CAPES : En 2009, 15 reçus pour 60 qui ont préparé le concours, soit un quart des inscrits qui ont été reçus, bien au dessus des moyennes nationales (10 à 15 %). La même année, 3 admissibles et 1 reçu à l’agrégation d’histoire pour 6 agrégatifs

CONTENU DE LA FORMATION


SEMESTRE S1

Spécialité :


Type d'U.E. (1)

Intitulé et descriptif des U.E.

Coef.

(2)

Nombre d'heures par semestre

Crédits

CM

TD

TP






Séminaire de recherche






24







5






Outils de l’historien







24




5






Séminaire complémentaire






24







5






Suivi individualisé de l’initiation à la recherche







24




5












































TOTAL HORAIRE S1




48

48




30


(1) Préciser le type d'U.E.: F: fondamentale ; Op : optionnelle

(2) Coef: indiquer le poids de chaque matière dans l'UE


SEMESTRE S2

Spécialité :


Type d'U.E. (1)

Intitulé et descriptif des U.E.

Coef.

(2)

Nombre d'heures par semestre

Crédits

CM

TD

TP






Culture disciplinaire – Histoire

Cursus sur 15 semaines






90



90




10






Culture disciplinaire – Géographie

Cursus sur 15 semaines






90



90




10





Culture professionnelle

(Connaissance du système éducatif + stage) IUFM













10



































































TOTAL HORAIRE S2




180

180










TOTAL HORAIRE M1




228

228








(1) Préciser le type d'U.E.: F: fondamentale ; Op : optionnelle

(2) Coef: indiquer le poids de chaque matière dans l'UE


SEMESTRE S3

Spécialité :


Type d'U.E. (1)

Intitulé et descriptif des U.E.

Coef.

(2)

Nombre d'heures par semestre

Crédits

CM

TD

TP






Mémoire de recherche













30













































































































TOTAL HORAIRE S3

















(1) Préciser le type d'U.E.: F: fondamentale ; Op : optionnelle

(2) Coef: indiquer le poids de chaque matière dans l'UE


SEMESTRE S4

Spécialité :


Type d'U.E. (1)

Intitulé et descriptif des U.E.

Coef.

(2)

Nombre d'heures par semestre

Crédits

CM

TD

TP





Culture disciplinaire (préparation aux oraux) sur 6 semaines

Histoire
Géographie





36
36


81
81




10





Formation pédagogique : stage (préparation, validation, exploitation)













20




TOTAL HORAIRE S4




72

162










TOTAL HORAIRE M2



















TOTAL HORAIRE M1 + M2




300

390

Plus la formation

IUFM





(1) Préciser le type d'U.E.: F: fondamentale ; Op : optionnelle

(2) Coef: indiquer le poids de chaque matière dans l'UE



Stage/

mémoire de

recherche

Nature et mode de validation

Durée

(en semaines)

Crédits


Stage


Mémoire de recherche


Rapport de stage


Soutenance devant jury


S3


6


30


20




ANNEXES


ANNEXE 1

Liste des passerelles possibles en cours de cursus


Fin des Semestres

Accès à


d’autres parcours identifiés et concertés (indiquer l’intitulé. Par exemple autre spécialité de master, autre mention de master…)

S1

Passerelles réciproques entre spécialité Enseignement de l’histoire-géographie et la spécialité Histoire et Archéologie.

S2

Après avis de la commission d’admission en M2, un étudiant titulaire d’un M1 Histoire et archéologie (ou Histoire des créations artistiques ou Action culturelle en milieu éducatif ou encore Développement des territoires et nouvelles ruralités) peut intégrer le M2 Enseignement de l’histoire-géographie.

S3

Passerelle possible du M2 Enseignement de l’histoire-géographie vers un M2 recherche.


ANNEXE 2

Liste des enseignants-chercheurs et chercheurs de l’établissement avec 3 publications les plus significatives



  • Responsable pour le département d’histoire Blaise Pichon, maître de conférences en Histoire romaine

  • Responsable pour le département de géographie, Eric Bordessoule, maître de conférences en géographie

  • Responsable pour l’IUFM, Thierry Eymard


En fonction des questions au concours selon les années, les enseignants des deux départements les mieux à même d’apporter une formation scientifique en rapport avec leur domaine de recherche prennent en charge la formation aux concours


Université Blaise Pascal - -

similaire:

Universite blaise pascal – clermont-ferrand II iconGroupe communication et solidarité Université Blaise Pascal Clermont Ferrand 2

Universite blaise pascal – clermont-ferrand II iconRésumé : Activité documentaire portant sur les douze principes de...
«La chimie verte», conférence du 25 mars 2009 de Margarida CostaGomes dans le cadre des «mercredis de la science», Pôle Audiovisuel...

Universite blaise pascal – clermont-ferrand II iconNote technique
«063BP» et «063JA» correspondant aux lycées Blaise Pascal et Jeanne d’Arc de Clermont-Ferrand en un seul secteur «063BJ». Le code...

Universite blaise pascal – clermont-ferrand II iconOccupations in the school system
«Introduction and conclusion of the conference «Management and policy in the Europe of Education», Université d’été des personnels...

Universite blaise pascal – clermont-ferrand II iconSections Plasturgie Electrotechnique Lycée Blaise Pascal colmar section Bio services

Universite blaise pascal – clermont-ferrand II iconBibliographie du Maghreb antique et médiéval
«bataille» du Teutoburg, 9 après J. C., 2008 (Nantes), 2e édit., 2013 (Clermont-Ferrand), 89 p. 28 pl. 2 cartes

Universite blaise pascal – clermont-ferrand II iconLaurent lelli docteur en géographie et aménagement
«Ingénierie territoriale et développement durable des territoires», AgroParisTech, Centre engref de Clermont-Ferrand

Universite blaise pascal – clermont-ferrand II iconCaroline maury, engref agroParisTech, centre de Clermont Ferrand
«Vivre au pays» au «Faire pays» : Institutionnalisation d’un réseau catalaniste

Universite blaise pascal – clermont-ferrand II iconAcadémie de Clermont Ferrand Groupe collaboratif Sciences économiques & sociales 2015-2016
«Loi Roudy» portant réforme (code pénal) en ce qui concerne l'égalité professionnelle des femmes

Universite blaise pascal – clermont-ferrand II iconApprobation du procès-verbal de séance du 04/06/2015 et Monsieur...
«erica immo» dont le siège social est au 62, rue Bonnabaud 63000 Clermont-Ferrand






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.20-bal.com