Résumé Le cinquième centenaire de la ‘découverte’ de l'Amérique est l'occasion d'examiner un aspect particulier de ses conséquences : le rôle et l'état de la science dans cette partie du monde au cours de l'histoire.





télécharger 186.54 Kb.
titreRésumé Le cinquième centenaire de la ‘découverte’ de l'Amérique est l'occasion d'examiner un aspect particulier de ses conséquences : le rôle et l'état de la science dans cette partie du monde au cours de l'histoire.
page6/9
date de publication04.10.2017
taille186.54 Kb.
typeRésumé
e.20-bal.com > histoire > Résumé
1   2   3   4   5   6   7   8   9

Organisation des sciences dans les sociétés latino-américaines



Ce que révèlent aussi les études historiques récentes, c'est que l'apport des pays considérés à la science ne fut pas uniquement celui d'un objet d'étude, aussi riche et déterminant fût-il : de plus en plus l'on mesure la part prise par les scientifiques locaux à l'acquisition des connaissances. Peu nombreux, certes, au début, ces chercheurs ont donné des contributions qui non seulement ont été loin d'être négligeables mais qui ont parfois égalé ce qui se faisait de mieux dans les grands centres d'activité scientifique - c'est-à-dire, à l'époque, en Europe. Ces réalisations d'excellence étaient évidemment tributaires des conditions et des possibilités locales : nous avons mentionné la minéralogie au Mexique et au Pérou, la physiologie de haute altitude dans ce dernier pays, la microbiologie au Brésil. La liste n'est pas exhaustive, et l'on n'a peut-être pas encore suffisamment mesuré ce que, par exemple, la paléontologie doit à Florentino Ameghino, auteur de découvertes importantes sur la Patagonie vers les années 1880… La reconnaissance internationale et la mémoire historique défavorisent trop souvent les oeuvres et les savants de la ‘périphérie’.

La science comprend aussi des développements plus ordinaires, dont l'étude permet de mieux connaître les circonstances et les mécanismes qui font qu'elle s'implante et s'épanouit, ou, au contraire, qu'elle subit des retards ou s'étiole. L'organisation d'institutions scientifiques, la formation progressive de communautés scientifiques nationales, les caractères spécifiques d'une tradition scientifique qui s'institue, les relations entretenues avec d'autres centres et les influences reçues, les rapports entre les scientifiques et les industries, entre les mêmes et les structures des Etats, constituent autant de sujets de recherche de la part des historiens des sciences latino-américains, qui peuvent d'ores et déjà fournir matière à des études comparatives. Si ces dernières ne sont pas encore très développées, on peut voir transparaître, à partir d'études de cas disponibles, quelques thèmes et quelques perspectives possibles.

Prenons, par exemple, l'histoire de l'Ecole des Mines de Mexico. Dans la période coloniale, l'industrie minière représentait la principale source de revenus pour la métropole - la seule Nouvelle Espagne produisait alors 66 % de la production mondiale d'argent - et la couronne espagnole décida de la développer, rencontrant l'accord de l'élite créole mexicaine qui, préoccupée de progrès scientifique et technique, demandait la création d'une Ecole pour former des ingénieurs68. Cette conjonction d'intérêt aboutit à la création, en 1792, de l'Ecole Royale des Mines. Sur d'autres sujets, au contraire, les intérêts du pouvoir central et de l'élite locale divergeaint, et ces conflits ont eu leur part dans les événement qui menèrent aux luttes pour l'indépendance. Une chaire de chimie fut fondée, en 1797, dont l'enseignement, centré sur la minéralogie, était basé sur la récente théorie des éléments chimiques de Lavoisier. La traduction en espagnol du Traité élémentaire de chimie de ce dernier fut faite sur place, indépendamment de celle effectuée parallèlement en Espagne69. D'autres traductions furent également faites des traités les plus récents, telles les Tables minéralogiques de Karsten, traduites par Andrès del Rio et parues à Mexico en 180470. Si l'influence française est marquée - c'est un trait général aux pays d'Amérique latine durant tout le dix-neuvième siècle, pas seulement en ce qui concerne les sciences, et cette influence perdurera jusqu'à la deuxième guerre mondiale -, elle n'est pas exclusive : ces études révèlent l'actualité de l'information scientifique utilisée dans ces domaines alors ‘de pointe’, et les scientifiques mexicains ne le cèdent en rien à ceux des autres nations de l'époque pour ce qui est de l'adoption et de la diffusion de la nouvelle théorie chimique, ou pour celle des nouvelles nomenclatures de la minéralogie.

Cette ‘actualité’ ne concerne pas seulement l'information, mais la créativité elle-même. Car l'on ne se contente pas de traductions, si les circonstances l'exigent : le même Andrès del Rio, professeur de minéralogie à l'Ecole des Mines de Mexico, introduit, dès 1795, avec la première partie de ses Elementos de Orictognosía, édités à Mexico (ce fut le premier livre de minéralogie publié en Amérique)71, la classification de Werner qui, tout en utilisant les caractères externes, tenait également compte de la composition chimique, la chimie constituant le véritable fondement de la science des minéraux. Ce travail accompagne donc immédiatement les grandes modifications scientifiques de la fin du dix-huitième siècle - et avant la métropole, où ce n'est qu'ensuite que fut publiée une traduction de l'Orichtonosia de Christian Herrgen, dont l'original est en allemand. Le livre de Del Rio, dont la rédaction fut suscitée par la nécessité de disposer d'un ouvrage didactique en espagnol, servit de manuel d'enseignement en minéralogie et en pétrologie au Mexique pendant près de cent ans. Il témoigne de l'état d'avancement de la géologie et de la minéralogie en Nouvelle Espagne; son auteur, originaire d'Espagne, avait voyagé en Europe, avant d'occuper sa chaire au Séminaire royal de minéralogie, et connu Werner, Lavoisier, Humboldt et Haüy. (Humboldt devait d'ailleurs entretenir des relations suivies avec le Collège de Minéralogie de Mexico.)
1   2   3   4   5   6   7   8   9

similaire:

Résumé Le cinquième centenaire de la ‘découverte’ de l\Afrique Economie
«C'est la première découverte de cette importance dans le pays, a précisé le chef de l'Etat kényan. Mais beaucoup reste encore à...

Résumé Le cinquième centenaire de la ‘découverte’ de l\La dichotomie entre science et religion se développe au cours du...
«philosophies naturelles», car la connaissance du monde est alors intimement liée à des fins métaphysiques. Cette science a pris...

Résumé Le cinquième centenaire de la ‘découverte’ de l\Résumé L’enrichissement monétaire est un des objectifs les plus souvent...
«désir» de colonies, la spécificité du discours économique lui-même, son histoire, avec ses débats et ses controverses, de resituer...

Résumé Le cinquième centenaire de la ‘découverte’ de l\Résumé L’enrichissement monétaire est l’un des objectifs les plus...
«désir» de colonies la spécificité du discours économique lui-même, son histoire, avec ses débats et ses controverses, de resituer...

Résumé Le cinquième centenaire de la ‘découverte’ de l\Bibliographie du cours de M. Frédéric Sawicki Master de science politique...
«Les Manuels», 2005. [Ouvrage élémentaire surtout centré sur l’histoire du droit]

Résumé Le cinquième centenaire de la ‘découverte’ de l\1 – Après avoir rappelé quels sont les pays qui jouent actuellement...
«rôle essentiel» dans le commerce mondial, vous expliquerez les déterminants et les conséquences (et particulièrement l’une d’elles)...

Résumé Le cinquième centenaire de la ‘découverte’ de l\Les échelles de gouvernement dans le monde : l’échelle de l’État-nation. (1/3)
«Belle époque» (1896-1914) pour s’inscrire dans la dynamique impulsée par le «Front populaire» (1936-1938). À partir des années quatre-vingt,...

Résumé Le cinquième centenaire de la ‘découverte’ de l\Résumé Dans cette publication, nous résumerons tout d’abord rapidement...

Résumé Le cinquième centenaire de la ‘découverte’ de l\Cours intellectuel à d’effectuer, une pratique
«partie de la matière d’examen»; mais leur lecture n’est pas interdite a partir de la p. 51, le cours n’a été exposé que dans ses...

Résumé Le cinquième centenaire de la ‘découverte’ de l\Sujet 1 : 1850-1914, une économie-monde britannique ?
«Empire informel», qui désigne tous les territoires sous influence britannique (en particulier les États-Unis, l'Amérique latine...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.20-bal.com