Résumé Le cinquième centenaire de la ‘découverte’ de l'Amérique est l'occasion d'examiner un aspect particulier de ses conséquences : le rôle et l'état de la science dans cette partie du monde au cours de l'histoire.





télécharger 186.54 Kb.
titreRésumé Le cinquième centenaire de la ‘découverte’ de l'Amérique est l'occasion d'examiner un aspect particulier de ses conséquences : le rôle et l'état de la science dans cette partie du monde au cours de l'histoire.
page2/9
date de publication04.10.2017
taille186.54 Kb.
typeRésumé
e.20-bal.com > histoire > Résumé
1   2   3   4   5   6   7   8   9

L'histoire des sciences entre les sciences et l'historiographie.



Le sujet ‘l'histoire des sciences en Amérique latine’ correspond à un double thème: celui de la description des sciences dans ces pays, telles qu'elles existent et ont existé dans l'histoire jusqu'à nos jours, et celui de l'histoire des sciences en tant que discipline en soi, telle qu'elle s'y trouve pratiquée, et qui ne se ramène pas uniquement à l'histoire des sciences latino-américaines mais concerne l'histoire des sciences en général. Ce double thème se dédouble encore suivant que l'on considère les sciences exactes et de la nature (ou naturelles)10 et les sciences humaines et sociales. L'histoire des sciences comme discipline appartient elle-même en principe au second genre, quoique son objet central - du moins pour ce qui concerne les sciences exactes et naturelles -, soit particulier et diffère en nature des objets des autres sciences humaines ; son apparition dans le champ intellectuel est contemporaine de celle de ces dernières. Je m'en tiendrai ici à l'histoire des sciences exactes et naturelles, renvoyant à des études comparatives et thématiques encore à venir la confrontation à l'histoire des sciences humaines11.

Parler d'histoire des sciences en Amérique latine sous-entend donc la considération, simultanée ou successive, pour cette région du monde, des trois objets suivants: d'une part les sciences elles-mêmes, dans la description de leurs états successifs selon le déroulement du temps (c'est-à-dire considérées comme objets d'histoire), d'autre part, l'histoire des sciences proprement dite, comme discipline et activité, considérée dans son état actuel, dans sa pratique et dans sa production; mais aussi dans son parcours, ce qui correspond à l'historiographie des sciences (à l'histoire de l'histoire des sciences).

Le premier objet, celui par rapport auquel les autres s'organisent et prennent sens, n'est perceptible dans toute sa dimension qu'au travers de l'approche qu'en donne le second, l'histoire des sciences ; mais sa perception diffère à chaque étape de cette dernière, et sa description semble appeler comme préliminaire une discussion du troisième, l'historiographie. Tel est bien sûr le cas de tous les objets d'attention historique: sans une réflexion sur l'historiographie, la description de l'objet d'étude est incertaine, car c'est un objet qui ne peut être immédiatement appréhendé et les sciences, en tant qu'objet de l'histoire des sciences, ne sont saisies que par la médiation qui les reconstitue à l'aide des méthodes et des critères de cette dernière. C'est d'ailleurs pourquoi l'histoire des sciences apparait comme une discipline fondamentale dès que l'on s'intéresse à la question de la nature, du rôle et de la signification des sciences, aujourd'hui comme à toute autre époque : ce que nous appelons science, et ce qu'elle comporte de faits et de concepts, correspond à des objets constitués et culturels, comme Georges Canguilhem l'a justement souligné12. Toute description d'un état de la science est médiatisée par une perspective de cette nature. La médiatisation conceptuelle qui nous fait connaître un objet de science et nous permet de le décrire n'est pas exactement du même genre: une description complète en est possible dans un système de référence (conceptuel et théorique) donné, même si ce système est appelé à évoluer (et le saisir dans cette évolution, c'est précisément le transformer en objet historique).

On ne peut donc aborder l'histoire des sciences entendue comme histoire du développement des connaissances scientifiques de manière naïve, comme si elle nous était directement donnée par les faits d'une époque: ces faits eux-mêmes demandent à être constitués. C'est, pour l'essentiel, sur cet aspect que je me concentrerai dans ce qui suit: comment se constitue l'histoire des sciences en Amérique latine, autour de quels thèmes majeurs, et quels sont les types de problèmes rencontrés. Cependant, pour la commodité de l'exposé, je commencerai par une brève évocation, comme mise en perspective, de l'état des sciences aux diverses périodes dans le sous-continent et de quelques uns des problèmes que l'on rencontre à ce sujet. Cette évocation suppose un certain état de l'histoire des sciences et de l'historiographie, implicite dans la description: elle aura du moins le mérite de rappeler que ce qui donne un sens à l'histoire des sciences, ce sont en premier lieu les sciences, dans leur état, dans leur pratique et dans leur utilisation. Et l'histoire des sciences en Amérique latine ne serait qu'un élément indistinct de l'histoire des sciences en général, s'il n'y avait, dans le courant de l'histoire, une réalité de la science propre à ces régions, dont toute une riche et récente activité d'historiens des sciences se propose d'examiner les données et de tirer les leçons.
1   2   3   4   5   6   7   8   9

similaire:

Résumé Le cinquième centenaire de la ‘découverte’ de l\Afrique Economie
«C'est la première découverte de cette importance dans le pays, a précisé le chef de l'Etat kényan. Mais beaucoup reste encore à...

Résumé Le cinquième centenaire de la ‘découverte’ de l\La dichotomie entre science et religion se développe au cours du...
«philosophies naturelles», car la connaissance du monde est alors intimement liée à des fins métaphysiques. Cette science a pris...

Résumé Le cinquième centenaire de la ‘découverte’ de l\Résumé L’enrichissement monétaire est un des objectifs les plus souvent...
«désir» de colonies, la spécificité du discours économique lui-même, son histoire, avec ses débats et ses controverses, de resituer...

Résumé Le cinquième centenaire de la ‘découverte’ de l\Résumé L’enrichissement monétaire est l’un des objectifs les plus...
«désir» de colonies la spécificité du discours économique lui-même, son histoire, avec ses débats et ses controverses, de resituer...

Résumé Le cinquième centenaire de la ‘découverte’ de l\Bibliographie du cours de M. Frédéric Sawicki Master de science politique...
«Les Manuels», 2005. [Ouvrage élémentaire surtout centré sur l’histoire du droit]

Résumé Le cinquième centenaire de la ‘découverte’ de l\1 – Après avoir rappelé quels sont les pays qui jouent actuellement...
«rôle essentiel» dans le commerce mondial, vous expliquerez les déterminants et les conséquences (et particulièrement l’une d’elles)...

Résumé Le cinquième centenaire de la ‘découverte’ de l\Les échelles de gouvernement dans le monde : l’échelle de l’État-nation. (1/3)
«Belle époque» (1896-1914) pour s’inscrire dans la dynamique impulsée par le «Front populaire» (1936-1938). À partir des années quatre-vingt,...

Résumé Le cinquième centenaire de la ‘découverte’ de l\Résumé Dans cette publication, nous résumerons tout d’abord rapidement...

Résumé Le cinquième centenaire de la ‘découverte’ de l\Cours intellectuel à d’effectuer, une pratique
«partie de la matière d’examen»; mais leur lecture n’est pas interdite a partir de la p. 51, le cours n’a été exposé que dans ses...

Résumé Le cinquième centenaire de la ‘découverte’ de l\Sujet 1 : 1850-1914, une économie-monde britannique ?
«Empire informel», qui désigne tous les territoires sous influence britannique (en particulier les États-Unis, l'Amérique latine...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.20-bal.com