Note à destination des professeurs responsables de l’évaluation en ccf de la sous épreuve d’économie droit des baccalauréats professionnels tertiaires





télécharger 115.7 Kb.
titreNote à destination des professeurs responsables de l’évaluation en ccf de la sous épreuve d’économie droit des baccalauréats professionnels tertiaires
date de publication05.07.2017
taille115.7 Kb.
typeNote
e.20-bal.com > économie > Note


Organisation de la sous épreuve d’économie et droit des baccalauréats professionnels tertiaires

Session 2013



Note à destination des professeurs responsables de l’évaluation en CCF de la sous épreuve d’économie droit des baccalauréats professionnels tertiaires.



Rappels :

L'épreuve comporte une situation d'évaluation qui prend appui sur un dossier comportant quatre « études », choisies par le candidat parmi celles menées en classe de première et de terminale préparant au baccalauréat professionnel.

Les études visent à permettre aux élèves le réinvestissement des connaissances relatives à un thème donné, sur un objet d’étude donné, avec pour objectif la réalisation d’un travail personnalisé.

Les études offrent une opportunité supplémentaire de rendre les élèves acteurs de leur formation et servent de support à l’évaluation certificative.

Une étude est caractérisée par :

- un objet explicite ;

- un ou plusieurs objectifs opérationnels en termes de formation, en lien direct avec un thème du programme ;

- un champ d’investigation conforme au niveau de formation ;

- un volume horaire adapté à la nature de l’étude, mais ne pouvant excéder quatre heures pour la partie réalisée en classe ;

- l’apport d’un travail personnel de l’élève en dehors de la classe ;

- une modalité de restitution individuelle et personnalisée (écrite et orale).

L’étude peut prendre appui sur les informations recueillies ou les observations réalisées à l’occasion des périodes de formation en milieu professionnel. Elle mobilise les méthodes de travail étudiées ainsi que les outils d’investigation dont l’élève peut disposer dans l’établissement de formation ou à l’extérieur.

Dossier à constituer :

Le dossier élève doit être constitué de :

  • La fiche de présentation de l’étude (annexe 1)

  • La production écrite de l’élève de 2 à 6 pages

  • Les annexes éventuelles

Deux exemplaires du dossier sont confectionnés en vue de l'examen :

  • 1 pour l’élève

  • 1 pour l’enseignant

Ils seront de préférence reliés.

Évaluation

Rappels :

La situation d’évaluation comprend trois composantes (dossier, exposé et entretien), le candidat sera évalué selon trois critères (l’acquisition d’un corpus de connaissances juridiques et économiques, associées à celles portant sur la diversité, le fonctionnement et l’analyse des organisations ; la maîtrise de méthodes d’observation, d’interprétation et d’explicitation de situations professionnelles prenant appui sur ces connaissances ; la capacité à restituer les résultats de ces analyses sous forme écrite et/ou orale).

  • Le dossier : évaluation de la qualité globale des quatre études qui composent le dossier. Le but est d’évaluer la qualité du travail du candidat en matière d’identification des connaissances concernées par les différentes études, les compétences méthodologiques qu’il a su mobiliser pour mener à bien cette recherche et sa capacité à restituer par écrit le résultat de son travail.

  • L’exposé : L’exposé porte uniquement sur l’étude choisie par l’évaluateur. Il s’agit à cette occasion d’évaluer la validité des connaissances présentées par le candidat au regard de l’objet de l’étude, sa capacité à expliciter les compétences méthodologiques mises en œuvre et son aptitude à communiquer oralement sur un travail personnel.

  • L’entretien permet d’évaluer le candidat pendant l’échange qui suit l’exposé. Il s’agit cette fois d’évaluer le niveau d’acquisition des connaissances présentées par le candidat, sa capacité à les réinvestir dans d’autres situations, le niveau de maîtrise des compétences méthodologiques mobilisées et sa capacité à soutenir un entretien portant sur des notions économiques et juridiques, en utilisant un vocabulaire approprié.

À l’issue de la situation d’évaluation, le niveau acquis par le candidat dans chaque composante et selon chaque critère est représenté par un profil composé de + et de -. C’est ce profil qui est ensuite traduit en note sur 18.

Les outils d’aide à l’évaluation (annexe 2) pourront être utilisés avec profit pour tracer ce profil.

Les 2 points restants sont à l’appréciation de l’évaluateur par rapport à l’investissement personnel qu’il perçoit chez le candidat : absence d’investissement personnel (0 point), peu d’investissement (0,5 point), bon investissement (1 point), fort investissement personnel (2 points).

Le total permet d’aboutir à une proposition de note sur 20, qui ne doit en aucun cas être communiquée au candidat, mais qui est transmise au jury académique qui arrête ensuite les notes définitivement.

Lorsque le dossier ne comporte pas les 4 études prévues par l’examen, la note totale de la colonne dossier est comprise entre 0 et un maximum de 2 points.

Tout candidat se présentant à l’examen sans dossier ne sera pas interrogé et la note 0/20 sera portée dans la case prévue à cet effet.

La grille nationale d’évaluation sera utilisée (annexe 3)

Déroulement de l’épreuve

L’épreuve dure 30 minutes maximum : 10 minutes d’exposé, 20 minutes maximum pour l’entretien.

La situation se déroule dans l'établissement de formation du candidat, en classe de terminale, à un moment choisi par l'enseignant ou le formateur, en fonction du niveau atteint par le candidat.

Le candidat ne doit pas connaître à l’avance l’étude sur laquelle portera son exposé et n’est informé du choix de l’examinateur qu’au tout début de l’épreuve. Il ne dispose pas de temps de préparation et commence son exposé sans délai. L’entretien débute dès la fin de l’exposé.

Avant l’épreuve, l’examinateur prend 5 à 10 minutes pour parcourir le dossier constitué par le candidat, l’évaluer (colonne « dossier ») et sélectionner l’étude sur laquelle portera l’exposé.

L’interrogation est effectuée par l'enseignant ou le formateur ayant eu le candidat en formation en classe de terminale.

À l'issue de la situation d'évaluation, le professeur ou le formateur conserve un exemplaire du dossier du candidat qu’il aura annoté, complète la fiche descriptive du déroulement de l’épreuve (annexe 4) et la grille d’évaluation de la prestation du candidat (annexe 3).

La grille descriptive du déroulement de l’épreuve est agrafée à la grille d’évaluation.

Communication des éléments d'évaluation au jury

L’ensemble des grilles est regroupé dans une chemise classe et adressé au secrétariat d’examen du baccalauréat concerné pour le 4 juin 2013.

Les dossiers seront archivés, conformément à la réglementation, durant un an dans l’établissement de formation et ce, à l’issue de la session d’examen.
Dossiers à adresser à la commission d’harmonisation

Faire remonter au centre de délibération de l’examen concerné quatre dossiers par classe le 4 juin 2013 :

  • Le dossier de l’élève ayant eu la note la plus haute dans cette sous épreuve

  • Le dossier de l’élève ayant eu la note la plus basse dans cette sous épreuve

  • Le dossier de l’élève ayant eu la note correspondant à la moyenne de la classe dans cette sous épreuve

  • Le dossier de l’élève ayant eu la note la plus proche de 10 dans cette sous épreuve.

Les centres de délibération sont les suivants :

Baccalauréat professionnel accueil – relation clients et usagers :

  • LPO Eugénie Cotton – Montreuil

Baccalauréat professionnel commerce :

  • 77 : LPO Lino Ventura – Ozoir la Ferrière

  • 93 : LP Frédéric Bartholdi – Saint Denis

  • 94 : LP Paul Bert – Maisons Alfort

Baccalauréat professionnel comptabilité :

  • 77 : LP Georges CORMIER - COULOMMIERS

  • 93 : LP Léo LAGRANGE – BONDY

  • 94 : LP Jean MOULIN - VINCENNES

Baccalauréat professionnel secrétariat :

  • 77 : LPO Georges CLEMENCEAU - CHAMPAGNE

  • 93 : LP Jean Moulin - ROSNY

  • 94 : LPO Langevin Wallon – CHAMPIGNY sur MARNE

Baccalauréat professionnel vente – prospection, négociation, suivi de la clientère :

  • LP Théodore Monod – Noisy le Sec

Documents de synthèse – fichier excel joint à la présente note

À envoyer par courrier électronique avant le 4 juin 2013 à :

Baccalauréat professionnel accueil – relation clients et usagers : martine.corbeau@ac-creteil.fr

Baccalauréat professionnel commerce : christiane.dupont@ac-creteil.fr

Baccalauréat professionnel comptabilité : francis.bougault@ac-creteil.fr ou catherine.tournut@ac-creteil.fr

Baccalauréat professionnel secrétariat : francis.bougault@ac-creteil.fr ou catherine.tournut@ac-creteil.fr

Baccalauréat professionnel vente – prospection, négociation, suivi de la clientère : patrick.Le-bihan1@ac-creteil.fr

Saisie des notes dans les établissements de formation

Suivant les consignes du SIEC avant le 14 juin 2013.

Annexe 1 – fiche de présentation de l’étude

BACCALAURÉATS PROFESSIONNELS TERTIAIRES

ÉPREUVE D’ÉCONOMIE - DROIT


ÉTUDE N°: Dates de réalisation : du au 20..

Académie : CRÉTEIL

Établissement :


Nom :

Prénom :

Classe :

Partie du programme concernée par l’étude :

  • Le contexte de l’activité professionnelle

  • Le droit facteur d’organisation et de régulations sociales

  • Les relations sociales dans les organisations

  • La création de richesses

  • L’organisation des échanges

  • La régulation économique dans le cadre d’une politique économique
















Thème du programme :

Axe(s) de réflexion:

Connaissances mises en œuvre :


Titre de l’étude :


Objectifs de l’étude :

Référence des sources utilisées:


Supports présentés:



Professeur responsable de la formation :

ANNEXE 2 Outils d’aide à l’évaluation



 

Dossier

Exposé

Entretien

Connaissances

Non acquis (--)

Non acquis (--)

Non acquis (--)

Partiellement acquis (-)

Partiellement acquis (-)

Partiellement acquis (-)

Partiellement acquis (+)

Partiellement acquis (+)

Partiellement acquis (+)

Acquis (++)

Acquis (++)

Acquis (++)










Compétences méthodologiques

Non acquis (--)

Non acquis (--)

Non acquis (--)

Partiellement acquis (-)

Partiellement acquis (-)

Partiellement acquis (-)

Partiellement acquis (+)

Partiellement acquis (+)

Partiellement acquis (+)

Acquis (++)

Acquis (++)

Acquis (++)










Capacités de restitution

Non acquis (--)

Non acquis (--)

Non acquis (--)

Partiellement acquis (-)

Partiellement acquis (-)

Partiellement acquis (-)

Partiellement acquis (+)

Partiellement acquis (+)

Partiellement acquis (+)

Acquis (++)

Acquis (++)

Acquis (++)










Sous-total des points par colonne

(4,5 points maximum)

(4,5 points maximum)

(9 points maximum)

Investissement personnel du candidat

Absence d'investissement (0 point)

Peu d'investissement (0,5 point)

Bon investissement (1 point)

Fort investissement (2 points)

Total des points par colonne + investissement

Note sur 20




 

Dossier

Connaissances

Non acquis (--)

Les connaissances convoquées ne sont pas en lien avec le thème retenu (manque de pertinence) et/ou sont insuffisamment maîtrisées (niveau de l’examen).

Partiellement acquis (-)

Les connaissances ne sont pas approfondies Certains concepts sont erronés.

Partiellement acquis (+)

Les connaissances mobilisées sont pertinentes mais restent partielles

Acquis (++)

Les connaissances sont en lien pertinent avec le programme. Elles sont approfondies et maîtrisées.




Compétences méthodologiques

Non acquis (--)

La recherche d’information (l’objet n’est pas défini), l’analyse de ces informations et leur structuration sont insuffisantes. L’analyse est indigente. La référence aux sources est absente.

Ni méthode, ni démarche logique.

Partiellement acquis (-)

La recherche d’information est acceptable sur un plan méthodologique, mais l’objet est mal cerné. L’analyse est peu approfondie.

Les sources sont indiquées mais ne sont ni pertinentes ni validées, ni hiérarchisées.

Partiellement acquis (+)

L’objet de la recherche est bien défini. L’analyse est succincte mais juste. Les sources sont indiquées et valides, la méthode de recherche est cohérente. Elles ne sont pas toutes actuelles. Elles sont peu diversifiées.

Acquis (++)

Les situations sont bien choisies. Le choix des quatre études est équilibré (elles sont toutes de qualité équivalente). L’objectif de chacune d’elles est clairement identifié. L’analyse est approfondie et judicieuse. Les sources sont indiquées, valides, vérifiées, multiples et croisées. Elles sont récentes. La sélection et le traitement des informations sont pertinents




Capacités de restitution

Non acquis (--)

Aucune attention portée à la présentation. Dossier illisible sur le fond comme sur la forme, mal organisé. Manque de soin (ratures, surcharges, écriture illisibles …) Les règles de syntaxe et d’orthographe ne sont pas respectées. Le vocabulaire n’est pas adapté. Les productions écrites sont une compilation de « copiés/collés ».

Partiellement acquis (-)

Présentation approximative. Orthographe, style, vocabulaire imprécis. Classement défectueux. Quelques supports manquants. Toutes les études ne sont pas accompagnées d’une production écrite.

Partiellement acquis (+)

Les supports sont variés et adaptés à chacune des études. La présentation est correcte sans être irréprochable et l’ensemble est lisible. Les phrases sont correctement rédigées

Acquis (++)

Chaque étude est accompagnée d’une production écrite soignée, claire, synthétique. Le vocabulaire. le style, l’orthographe sont maîtrisés. Le dossier est bien présenté, de qualité professionnelle en fonction du métier préparé par le candidat. Les TICE sont bien mobilisées (supports de nature variée).




Sous-total Dossier

(4,5 points maximum)




 

Exposé

Connaissances

Non acquis (--)

Aucune cohérence entre l’exposé et l’étude. Absence d’idées-forces et de vocabulaire économique, juridique et social.

Partiellement acquis (-)

Les connaissances exposées sont superficielles. Le vocabulaire utilisé reste approximatif.

Partiellement acquis (+)

Les connaissances exposées sont en rapport avec l’étude, mais ne sont pas toujours justifiées de façon explicite. Les termes économiques et juridiques sont en lien avec l’étude.

Acquis (++)

Le vocabulaire économique et juridique est toujours adapté et pertinent. Les connaissances mobilisées dans l’exposé sont clairement exprimées et justifiées.




Compétences méthodologiques

Non acquis (--)

Aucune référence à la méthodologie n’est exposée ou la méthodologie indiquée est inadaptée à l’étude. Aucune analyse n’est réalisée.

Partiellement acquis (-)

Aucun plan n’apparaît à l’écoute de l’exposé. Les supports ne sont pas exploités. Méthodes et démarches présentes mais peu adaptées. Analyse très rudimentaire et/ou peu vraisemblable

Partiellement acquis (+)

Méthodes et démarches apparentes dans l’exposé et adaptées à l’étude. Plan pertinent. Le contexte de la situation est cerné.

Acquis (++)

Le candidat présente des démarches et des méthodes originales et bien adaptées à son étude. Le plan de l’exposé est logique. L’analyse est justifiée avec rigueur.




Capacités de restitution

Non acquis (--)

Aucune cohérence, aucune rigueur, aucun dynamisme dans un exposé qui reste confus.

Partiellement acquis (-)

Le candidat lit sa production écrite sans recul. Les informations sont mal hiérarchisées, non synthétisées.

Partiellement acquis (+)

Les informations essentielles sont données.

Acquis (++)

L’expression orale est précise, claire, structurée. La relation avec le jury est maîtrisée. L’exposé est dynamique. Une synthèse pertinente termine l’exposé.




Sous-total Exposé

(4,5 points maximum)




 

Entretien

Connaissances

Non acquis (--)

Le candidat ne possède pas les connaissances minimales requises. Les réponses aux questions de l’examinateur sont inadaptées ou erronées.

Partiellement acquis (-)

Les connaissances restent superficielles et limitées au cadre strict de l’étude. Le lien n’est pas fait entre les concepts du programme.

Partiellement acquis (+)

Le questionnement permet d’évaluer des connaissances avérées mais qui restent dans le cadre strict du dossier.

Acquis (++)

Les connaissances sont maîtrisées et le candidat est capable de les transférer à d’autres situations.




Compétences méthodologiques

Non acquis (--)

Aucune réponse pertinente n’est faite aux questions posées sur la méthodologie des études. Il est impossible de vérifier la validité des supports.

Partiellement acquis (-)

Les méthodes mises en œuvre pour réaliser les études ne sont pas maîtrisées. Les réponses sont évasives et manquent de clarté.

Partiellement acquis (+)

Le candidat explicite les méthodes utilisées, le questionnement permet d’évaluer une démarche logique mais les réponses ne montrent pas son aptitude à les transférer totalement.

Acquis (++)

Les méthodes utilisées sont justifiées. Elles sont pertinentes. Les recherches ont été bien conduites et bien exploitées. Le questionnement permet d’évaluer une démarche maîtrisée et transférable à d’autres situations.




Capacités de restitution

Non acquis (--)

Explications inexistantes ou inadaptées. Réponses confuses ou erronées. La prestation du candidat n’a aucun rapport avec l’étude.

Partiellement acquis (-)

Les explications sont imprécises. Les réponses ne sont pas argumentées. Le vocabulaire économique et juridique est mal utilisé. Le candidat communique maladroitement ; les supports sont insuffisants et/ou peu adaptés.

Partiellement acquis (+)

La communication du candidat correspond aux exigences professionnelles du diplôme préparé. La communication est claire ; les supports sont adaptés.

Acquis (++)

La communication orale est adaptée au contexte de l’évaluation certificative. Les réponses sont argumentées et justifiées.




Sous-total Entretien

(9 points maximum)


Annexe 3 – Grille nationale d’évaluation



GRILLE NATIONALE D’ÉVALUATION

DE LA SOUS ÉPREUVE D’ÉCONOMIE-DROIT

DES BACCALAURÉATS PROFESSIONNELS TERTIAIRES


SPÉCIALITÉ de baccalauréat :
NOM du candidat : PRÉNOM :

NUMÉRO du candidat : DATE (session) :

ÉTABLISSEMENT :
1 - CRITÈRES D’ÉVALUATION




Dossier (1)
(4,5 points)


Exposé

(4,5 points)

Entretien

(9 points)

Connaissances (*)










Compétences méthodologiques (*)










Capacités de restitution (*)










Total des points par colonne










(*) Placer dans chaque case l’un des symboles suivants :

- non acquis : - -

- partiellement acquis : - ou +

- acquis : + +

Investissement personnel du candidat (2 pts)







2 - ÉVALUATION GLOBALE



    1. Proposition de note :

(non communiquée au candidat)







/20


2-2 Appréciation globale de l’évaluateur :




(1) Le dossier correspond au document élaboré par le candidat. Il comporte 4 études.

Annexe 4 – la fiche descriptive du déroulement de l’épreuve

BACCALAURÉATS PROFESSIONNELS TERTIAIRES

SOUS ÉPREUVE D’ÉCONOMIE-DROIT



Nom et prénom du candidat :

N° :

Date de l’épreuve :

Dossier 

Nombre d’études présentées sur :

  • Le contexte de l’activité professionnelle

  • Le droit facteur d’organisation et de régulations sociales

  • Les relations sociales dans les organisations

  • La création de richesses

  • L’organisation des échanges

  • La régulation économique dans le cadre d’une politique économique

  • Autre (thème à préciser)




=

=

=

=

=

=

=


Le nombre d’études est conforme (= 4) : oui □ non □

Les études sont toutes en relation avec les thèmes du programme : oui □ non □

Les études portent sur des thèmes variés : oui □ non □

Chaque étude est accompagnée ou constituée d’une production écrite : oui □ non □

Exposé 

Durée :

Liste des supports utilisés par le candidat :


Entretien

Durée :

Principales questions posées au candidat :



Incidents éventuels :


Remarques et observations de l’examinateur :



Nom de l’évaluateur :

Rappel de la note : /20 proposée (voir grille jointe)



similaire:

Note à destination des professeurs responsables de l’évaluation en ccf de la sous épreuve d’économie droit des baccalauréats professionnels tertiaires iconNote à destination des professeurs responsables de l’évaluation en ccf

Note à destination des professeurs responsables de l’évaluation en ccf de la sous épreuve d’économie droit des baccalauréats professionnels tertiaires iconProgramme d’économie droit commun aux classes préparant aux baccalauréats...

Note à destination des professeurs responsables de l’évaluation en ccf de la sous épreuve d’économie droit des baccalauréats professionnels tertiaires iconProgramme d’économie droit commun aux classes préparant aux baccalauréats...

Note à destination des professeurs responsables de l’évaluation en ccf de la sous épreuve d’économie droit des baccalauréats professionnels tertiaires iconDocument à destination des enseignants et formateurs d’économie-gestion...

Note à destination des professeurs responsables de l’évaluation en ccf de la sous épreuve d’économie droit des baccalauréats professionnels tertiaires iconE1 Épreuve scientifique et technique Sous-épreuve E11 Économie-droit unité U11 coefficient 1
«tertiaires» a pour objectif d'évaluer, chez les candidats, le niveau de compréhension et d'analyse

Note à destination des professeurs responsables de l’évaluation en ccf de la sous épreuve d’économie droit des baccalauréats professionnels tertiaires iconProgrammes et des épreuves d’Économie et de droit bts tertiaires...
«différentiels de productivité» dans la comparaison des coûts horaires (documents 3, 4 et 5)

Note à destination des professeurs responsables de l’évaluation en ccf de la sous épreuve d’économie droit des baccalauréats professionnels tertiaires iconRecommandations à destination des établissements et des équipes pédagogiques
«Gestion-Administration» d’autre part sont précisées en annexe IV de l’arrêté du 27 décembre 2011 portant création de ce dernier....

Note à destination des professeurs responsables de l’évaluation en ccf de la sous épreuve d’économie droit des baccalauréats professionnels tertiaires iconL’évaluation du droit et de l’économie dans les bep tertiaires rénovés

Note à destination des professeurs responsables de l’évaluation en ccf de la sous épreuve d’économie droit des baccalauréats professionnels tertiaires iconInspecteurs
«ccf blancs», ni l’évaluation formative des dossiers supports aux évaluations en ccf

Note à destination des professeurs responsables de l’évaluation en ccf de la sous épreuve d’économie droit des baccalauréats professionnels tertiaires iconDes filières : tertiaire administratif, vente, logistique et transport
«ccf blancs», ni l’évaluation formative des dossiers supports aux évaluations en ccf






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.20-bal.com