Cela privilégie et renforce les liens économiques entre les gens de cette zone





télécharger 44.75 Kb.
titreCela privilégie et renforce les liens économiques entre les gens de cette zone
date de publication04.07.2017
taille44.75 Kb.
typeDocumentos
e.20-bal.com > économie > Documentos







BIENTOT EN FRANCHE-COMTE
UNE MONNAIE LOCALE

COMPLEMENTAIRE
LA PIVE

https://scontent-fra3-1.xx.fbcdn.net/hphotos-xtp1/v/t1.0-9/12208632_428985910639743_6780908832454949072_n.png?oh=efc57288d5d07f545d7c95113a06d450&oe=56b53182


http://www.google.fr/url?source=imglanding&ct=img&q=https://mrmondialisation.org/wp-content/uploads/2015/02/monnaies-localestitle.jpg&sa=x&ei=srjwvdyfksawsahr-4cwdq&ved=0cakq8wc4ka&usg=afqjcneyel0kpjpthmdicm1s5hnpqm-4qg

La Pive, un outil de mobilisation en faveur du développement local

  • Une monnaie locale complémentaire est utilisée dans une zone géographique bien délimitée, commune ou communauté de communes, canton, département ou région. Faire ses dépenses dans une zone donnée renforce l’activité locale en retenant la monnaie dans cette aire. Cela privilégie et renforce les liens économiques entre les gens de cette zone, les consommateurs, les commerçants et les entreprises locales.

  • Une pratique déjà courante avec des exemples déjà connus de différentes monnaies : les chèques restaurant sont une forme de monnaie qui permet de régler des repas. Les chèques-vacances sont destinés à des dépenses ciblées. Les grandes surfaces ont développé des cartes de fidélité afin de fidéliser leur clientèle. On peut par extension dire que «La monnaie locale, c’est la carte de fidélité de l’économie locale ».

  • Une monnaie locale est un moyen de mobilisation des énergies et des solidarités en faveur du développement local. Si, en théorie, il n’y a pas besoin de cette monnaie pour acheter local, en pratique, la monnaie complémentaire fédère les énergies en faveur du développement local, crée des solidarités entre consommateurs et commerçants et artisans, et génère de nouvelles complémentarités et de nouveaux échanges entre les entreprises. La Pive peut donc être un formidable levier de développement.



Comment ça marche ?

  • Une monnaie locale peut prendre plusieurs formes : billets, carte, paiement électronique... Cela dépend du choix des acteurs qui créent la monnaie sur chaque territoire. Dans la majorité des cas, les créateurs de la monnaie locale lancent d’abord la monnaie papier, qui a le mérite de toucher une large frange de la population, d’être matérialisée. Puis ils adoptent le paiement électronique qui facilite notamment l’échange entre entreprises. C’est le choix fait pour la Pive, avec un objectif de mise en place du paiement électronique à court terme.

  • La parité 1 PIVE = 1€, est un instrument de facilitation. L’entreprise continue à ne tenir qu’une seule comptabilité. Elle remplit à l’identique ses obligations fiscales et sociales. Seule s’ajoute la contrainte d’une double caisse.



hd:users:sebastienparis:desktop:capture d’écran 2015-10-02 à 10.26.39.png

&

http://media2.allnumis.com/314/10-euro-2002-s_314_45864d5e217abf7bfl.jpg



  • L’association gestionnaire de la Pive émet pour commencer l’équivalent de quelques dizaines de milliers d’euros en pives. Elle va au préalable déposer en garantie auprès d’une banque partenaire l’équivalent en euros de la somme émise. Une monnaie locale circule trois fois plus vite que l’euro, l’effet levier des sommes émises est donc important.



  • La Pive pourra être acquise à parité égale dans les bureaux de change qui seront conventionnés avec l’association gestionnaire. Ces bureaux de change peuvent être une banque, un commerçant ou un artisan. Ces entrées d’euros par les Bureaux de change pourront ensuite eux-mêmes abonder le dépôt de garantie, initiant ainsi un auto-entretien du dispositif.

La Pive est légale

https://scontent-fra3-1.xx.fbcdn.net/hphotos-xta1/v/t1.0-9/12105947_425249364346731_3957258003594541190_n.png?oh=3cf99ae7032c2e15d281a32a5e141dff&oe=56f70c11

  • C’est une monnaie légale : L’article 16 de la loi sur l’Economie sociale et solidaire légalise les monnaies complémentaires en modifiant le Code Monétaire et Financier : « Les titres de monnaies locales complémentaires peuvent être émis et gérés par une des personnes mentionnées à l'article 1er de la loi n° 2014-856 du 31 juillet 2014 relative à l'économie sociale et solidaire dont c'est l'unique objet social ».

  • Une demande préalable d’autorisation d’émission sera à faire auprès de l’ACPR (Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution).

  • La signature d’une charte de « valeurs » sera obligatoire pour les entreprises, et l’adhésion sera obligatoire pour tous les utilisateurs de la Pive, qu’ils soient professionnels ou particuliers.



  • L’Association de gestion a retenu pour la Pive deux principes



  • La non liquidité : le rendu de monnaie en euro, y compris pour les centimes, ne sera pas possible. C’est un mode équivalent à celui des tickets restaurant.

  • La non fongibilité : la conversion de la Pive en euros ne sera pas possible pour les particuliers, elle sera réservée aux entreprises partenaires de la Pive. Ce choix permet de fortement simplifier les formalités d’enregistrement.


La Pive aura deux objectifs complémentaires
Objectif 1 : créer une solidarité du consommateur vis-à-vis des commerçants, artisans, petites entreprises de son lieu de vie
La Pive sera un élément fédérateur d’une collectivité qui se mobilise pour garder le maximum d’activité économique « au pays ». Avec l’euro chacun peut déjà privilégier les commerces et entreprises locaux. Avec le mouvement créé par la Pive, cet acte rentre dans une logique collective qui multiplie son efficacité. De plus la Pive sera gérée par ses utilisateurs. Les multiples rencontres ainsi générées dans la gestion d’une monnaie locale sont l’occasion de faire émerger des nouveaux besoins partagés par les membres de la collectivité, et sont des facteurs de création d’activités : réparations, services à la personne…
Objectif 2 : créer de nouvelles complémentarités entre les entreprises du lieu

La Pive sera aussi disponible sous forme électronique. Dans un premier temps elle donnera la possibilité aux entreprises d’adhérer à une caisse de compensation. Toutes les entreprises peuvent adhérer à ce réseau d’échange qui allège la contrainte bancaire. Pour être éligible l’entreprise doit avoir des produits ou des services à proposer aux autres entreprises du réseau. Son compte est crédité quand elle vend un service ou un produit à une autre entreprise du réseau, et est débité quand elle achète un produit ou un service à une autre entreprise du réseau. La TVA reste facturée ou perçue en euro. Toutes les transactions sont centralisées par l’Association de gestion de la Pive. Le compte de l’entreprise peut être débiteur, sans intérêt, jusqu’à un plafond qui est fixé lors de l’adhésion de l’entreprise au réseau. Ce réseau d’échange est efficace quand il fédère des entreprises régionales de toute sorte : artisans, hôtels, avocats, notaires, restaurants, commerçants, organisations de service, associations, organismes de transport, piscines … et quelle que soit leur taille…
Une charte qui crée un état d’esprit :

En adhérant à la Pive, les particuliers et entreprises, adhèrent à une charte, non contraignante, mais qui demande à chacun de respecter l’environnement, et le cas échéant les fournisseurs et les salariés.

Je suis consommateur

La Pive ne remplace pas l’euro, elle s’utilise en complément

https://scontent-fra3-1.xx.fbcdn.net/hphotos-xtp1/v/t1.0-9/12096364_426201467584854_5114026669837896254_n.png?oh=8a80ac137959c67edf529a58b12232f8&oe=56af1630

  1. J’adhère au réseau Pive dans un des bureaux de change ou sur un site Internet



  1. Je change des euros en Pives dans les bureaux de change

1 euro = 1 pive



  1. Grâce à l’annuaire des entreprises (commerçants et artisans) agréés « Pive », je vois où je peux aller dépenser mes Pives



  1. J’achète en Pives des biens et services au même prix qu’en euros


Je suis artisan responsable d’entreprise

Les contraintes ?

Pour le commerçant, la contrainte principale est celle de la tenue d’une double caisse, mais pas la contrainte d’une double comptabilité. En retour la Pive représente un moyen précieux de fidélisation de la clientèle. Les commerçants et artisans participants bénéficient de la publicité collective (la Pive disposera d’une liste des entreprises adhérentes) et peuvent apposer sur leur devanture un macaron mettant en relief leur participation à l’élan incarné par la monnaie locale.

https://scontent-fra3-1.xx.fbcdn.net/hphotos-xta1/v/t1.0-9/12112128_426189200919414_3415297712748543067_n.jpg?oh=596e5c05bce554602668dbad467f25be&oe=56c0b09c

Les transactions effectuées pour tout ou partie en Pive n’ont pas à modifier leurs modes de comptabilisation courant, tout doit continuer à être fait en euros, ce qui est logique puisqu’une Pive = 1 euro. La seule minime modification concerne le bilan : il faut créer à côté du compte numéraire en euros, un compte numéraire en pives. Dans un exemple fictif on peut dire qu’au lieu d’avoir en caisse 100 euros à la date du bilan, on aura par exemple 75 euros + 25 pives.
Comment ça marche ?

  1. Je remplis le formulaire de demande d’adhésion au réseau Pive



  1. Je suis agréé par le comité local d’animation de mon territoire



  1. Je reçois un macaron autocollant qui m’identifie dans le réseau « Ici nous acceptons les Pives »



  1. Les particuliers m’achètent des biens ou services en payant en Pives. Je rends la monnaie en Pives, mais je ne peux pas la rendre en euros. Dès que le paiement par carte ou par smartphone sera opérationnel, cette contrainte pourra être contournée



  1. J’utilise mes Pives

  1. Dans les autres entreprises du réseau

  2. Par l’attribution de primes ou d’une partie du salaire en Pives, avec l’accord du salarié (sur un formulaire type)

  3. Pour mes besoins personnels en faisant un chèque de contrepartie à mon entreprise

  4. Dans les bureaux de change. Le change des Pives en euros se fera moyennant une commission de 2% du montant échangé

NB : L’usage de la monnaie locale ne modifie en rien les obligations de déclaration légales : TVA, obligations sociales, etc., toutes faites en euros
Témoignages
L’eusko au Pays Basque


Selon un sondage réalisé fin 2013, 25 % des utilisateurs de l’eusko ont poussé la porte d’un nouveau commerce parce qu’il acceptait l’eusko, et 62% ont découvert deux commerces ou plus. Soit 87% des utilisateurs qui sont devenus de nouveaux clients pour au moins un commerce.
Jérôme Etchebarne, Restaurant Etchebarne à Mendionde
« L’eusko, finalement, c’est très simple : pas de double caisse, pas de double comptabilité, je déclare tout mon chiffre d’affaires en euros. Et puis c’est un paiement plus chaleureux. »
Patricia Paris, Alimentation Bar Paris à Saint Jean Pied de Port
« Avec l’eusko, j’ai vu arriver de nouveaux clients, et la plupart reviennent maintenant régulièrement. Les bénéfices que ça m’apportent compensent les commissions que je paie sur la partie des eusko que je dois changer en euros. Et puis il vaut mieux avoir un client en plus et payer un peu de commission que de ne pas avoir ce client du tout ! »
Austin Darraidou, Hôtel Restaurant Euzkadi à Espelette
« Je n’ai aucun problème à réutiliser les eusko que me donnent mes clients car Euskal Moneta a fait entrer plusieurs de mes fournisseurs dans le réseau. Je me paie également un peu en eusko et je n’ai pour l’instant pas converti d’eusko en euros. Continuons... »




Le WIR en Suisse Romande


« Ce n’est pas nous qui cherchons le client, c’est le client qui nous cherche », reprend Ronald Steinhauer, agenceur de cuisines en Suisse romande. « Mon objectif est marketing. Les wirs élargissent mon cercle de clients. Certains m’appellent de Suisse alémanique. Ils ne seraient jamais venus sans ce système. Je n’y vois que des avantages.»



Les monnaies locales partout dans le monde

  • Au cours des dernières années, des monnaies locales sont apparues dans de nombreux endroits dans le monde utilisant une variété de modèles : le Wir en Suisse, le Chiemgauer en Allemagne, la Bristol Pound en Angleterre, le Palmas au Brésil.

  • En France, une série d’initiatives sont en cours : le Galléco en Ile et Vilaine, L’Eusko au Pays Basque, le Stück à Strasbourg, le Sol Violette à Toulouse, la Sardine à Douardenez, l’Abeille à Villeneuve sur Lot, la Gonnette à Lyon...



http://www.google.fr/url?source=imglanding&ct=img&q=http://www.aquitaineonline.com/images/stories/economie-industrie/eusko-2013-04.jpg&sa=x&ei=nhtwvacwyvrqj7aa4as&ved=0cakq8wc4wg&usg=afqjcnh6grvr1vp9juiqye_zogvk4ovzsa

http://www.google.fr/url?source=imglanding&ct=img&q=http://static.ladepeche.fr/content/photo/biz/2011/10/31/201110311532_zoom.jpg&sa=x&ei=obxwvb7incjaucrhgdgo&ved=0cakq8wc&usg=afqjcnf6f2ddprqo6xny2mmilaro1e8kuq

http://www.google.fr/url?source=imglanding&ct=img&q=http://www.acom35.com/wp-content/uploads/2014/07/galleco-accept%c3%a9.png&sa=x&ei=grxwvcsai8ubu_slgbaj&ved=0cakq8wc&usg=afqjcnhe6danumbhezla4urh8ipck63iew

http://www.google.fr/url?source=imglanding&ct=img&q=http://www.lestuck.eu/wp-content/uploads/2014/10/1.jpg&sa=x&ei=jx1wvbv6d8oksgh89ohyca&ved=0cakq8wc&usg=afqjcneg-8tsxjtocvx9wxglm_wzhmksvw

http://www.google.fr/url?source=imglanding&ct=img&q=http://gensol.arte.tv/wp-content/uploads/chiemgauer_2_front1.jpg&sa=x&ei=qx9wvdtwncmmsgh2xyhiaq&ved=0cakq8wc&usg=afqjcnfwc6te_31nc8tcdhpf9q34e20zvg

http://www.google.fr/url?source=imglanding&ct=img&q=http://www.outside-the-box.co/wp-content/uploads/2014/09/bristol_pound-together-600x309.jpg&sa=x&ei=9x9wvelciyunsahqjyggcq&ved=0cakq8wc&usg=afqjcnewh1ldq0ihw2hqmicytso39-ixvw

Le principe du multiplicateur local





























Au 6ème tour, il reste 3.4 fois plus d’euros sur le territoire.

La Pive

https://scontent-fra3-1.xx.fbcdn.net/hphotos-xtp1/v/t1.0-9/12208632_428985910639743_6780908832454949072_n.png?oh=efc57288d5d07f545d7c95113a06d450&oe=56b53182

http://www.google.fr/url?source=imglanding&ct=img&q=http://idata.over-blog.com/4/01/92/76/blog-btp/carte-fidelite.gif&sa=x&ved=0cakq8wc4cmovchmi0ybpieirxgivbbuuch18qwc7&usg=afqjcnhoaqtazxsuzvmsfmb9qhdnmvfpug

de l’économie franc-comtoise !


Avec la Pive, je vote local à chaque achat

http://www.google.fr/url?source=imglanding&ct=img&q=http://fcpe.villedavray.free.fr/local/cache-vignettes/l400xh319/elections-34cfc.jpg&sa=x&ei=3clwvcovimeksggj2odibw&ved=0cakq8wc4iw&usg=afqjcnhgxv-4bfgjzsakwampf7gedjphiw



L’Affranchie, association gestionnaire de la Pive

1 rue Désiré Chevassus - 39800 POLIGNY

06 48 25 64 30

asociationlaffranchie@gmail.com

https://www.facebook.com/pive.monnaie




similaire:

Cela privilégie et renforce les liens économiques entre les gens de cette zone iconLe programme «Liens entre la nation et son armée»
«Liens entre la nation et son armée» comprend les politiques concourant à l'esprit de défense et à la relation entre la nation et...

Cela privilégie et renforce les liens économiques entre les gens de cette zone iconLes exemples cités dans cette partie sur la méthodologie sont des...
«espèces réactives de l'oxygène». IL existe donc une certaine opposition entre l'opinion du spécialiste et la fréquence du terme...

Cela privilégie et renforce les liens économiques entre les gens de cette zone iconQuestion 2 : Comment les réseaux sociaux fonctionnent-ils ?
«liens faibles» ces relations sociales plus lointaines particulièrement vivaces sur internet qui expliquent ce surprenant résultat...

Cela privilégie et renforce les liens économiques entre les gens de cette zone iconLa place des zones d’intégration dans le commerce mondial
«les relations économiques sont plus intenses entre les pays qui appartiennent à une même grande zone géographique qu’avec le reste...

Cela privilégie et renforce les liens économiques entre les gens de cette zone iconLes circuits courts de proximité. Renouer les liens entre les territoires...

Cela privilégie et renforce les liens économiques entre les gens de cette zone iconLes événements marquants : analyser les liens entre activité et biographie

Cela privilégie et renforce les liens économiques entre les gens de cette zone iconAfin de mieux visualiser la structure de cette dtd, les liens hypertextes...

Cela privilégie et renforce les liens économiques entre les gens de cette zone iconRencontre entre la France et les représentants de la Zone Franc

Cela privilégie et renforce les liens économiques entre les gens de cette zone iconZone franc / Euro
«gens souhaitent que le cfa flotte librement»… mais que le sujet n'est pas véritablement à l'ordre du jour

Cela privilégie et renforce les liens économiques entre les gens de cette zone iconBrevet de technicien supérieur banque
«Dans cette partie de poker, Nestlé a beaucoup plus à miser que nous, soupire Mireille, employée chez Perrier depuis seize ans. La...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.20-bal.com