Author: Fiorella dallari, Alessia mariotti e-mail





télécharger 15.19 Kb.
titreAuthor: Fiorella dallari, Alessia mariotti e-mail
date de publication11.07.2017
taille15.19 Kb.
typeDocumentos
e.20-bal.com > économie > Documentos
Author: Fiorella DALLARI, Alessia MARIOTTI

E-mail: fiorella.dallari@unibo.it, alessia.mariotti@unibo.it

Department: Scuola Superiore di Scienze Turistiche

Institution: Université de Bologne, Campus de Rimini

Title: Entre patrimoine culturel et naturel : des enjeux communs pour le développement touristique durable? Le cas de Ferrara et du Delta du Pô
Abstract:

Le tourisme peut il être interprété comme instrument de développement interrégional, dans une perspective de recomposition territoriale et géopolitique, à partir des ressources naturelles et culturelles des lieux?

C’est à cette question que l’on va essayer de répondre ici, en soulignant les interactions entre espaces naturels et sites culturels dans la constructions de l’identité des communautés locales et en montrant les choix en termes de politiques touristiques et de gouvernance, mises en place dans un des sites le plus emblématiques d’Italie : Ferrare, ville de la renaissance et son delta du Pô.

Il s’agit d’un côte de la zone humide la plus étendue d’Europe, un paysage culturel planifié qui conserve de manière remarquable sa forme originelle, et de l’autre d’une des villes de la Renaissance mieux préservées de la péninsule, universellement connue par sa haute qualité de vie et sa vivacité culturelle.

Les zones humides, assez bien représentées sur la liste du patrimoine mondial (50 zones humides parmi les 183 sites naturels), sont d’ailleurs protégées aussi par la Convention de Ramsar (1971), que depuis quarante ans, incarne les engagements de ses États membres à maintenir les caractéristiques écologiques de leur zones humides d’importance internationale et à planifier leur utilisation rationnelle, consistant en « une leur utilisation durable au bénéfice de l’humanité de manière compatible avec le maintien des propriétés naturelle de l’écosystème ». Ceci témoigne d’une approche très différente par rapport à celle de la Convention de l’Unesco de 1972, car la planification y revête une importance majeure. Une Convention signée entre la liste du patrimoine mondiale et la liste des zones humides d’importance internationale de Ramsar (1999) présente environ 50 sites communs, un vrai laboratoire d’analyse privilégié pour vérifier les relations entre elles, leur évolution dans le temps, les bonnes pratiques et les pathologies, les politiques et les relations avec la communauté locale et les touristes, et la connexion au système local et international.

Le cas d’étude proposé est donc le Parc du Delta du Pô, inscrit pendant la session du Comité Spécial (Décembre 2, 1999, Marrakech), en tant qu’élargissement du site culturel de la ville de Ferrara, déjà dans la liste depuis 1995. Les raisons de l’inscription étant l’extraordinaire écosystème naturel étroitement lié à la ville entre XIVe et XVIe siècle. Le Parc est en effet le résultat d’une histoire millénaire de l'interaction entre les forces de la nature et l'intervention humaine, ce qui a rendu possible l'existence au sein d'un seul territoire d'une grande variété d'environnements et d'attractions culturelles, qui continuent aujourd'hui à interagir dans un contexte en changement rapide.

Autour de la ville de Ferrare et du Delta s’organisent stratégies de promotion touristiques communes, applications très innovantes (réalité augmentée, Tourisme 2.0), politiques environnementales et sociales intégrées, qui ont permis d’améliorer le cadre de vie des habitants tout en qualifiant l’offre touristique. Aujourd'hui nature, culture, tourisme et formation sont le patrimoine sociale et territoriale de ce lieu, un système local très actif avec beaucoup de réseaux locaux et interrégionaux, tandis qu’auparavant était très pauvre, isolé et insalubre.

A travers des questionnaires et des interview aux acteurs locaux on cherchera à reconstruire les dynamiques de réseau entre la ville et la zone naturelle du Delta, pour vérifier aussi l’existence d’une interaction identitaire entre la traditionnelle attention envers les politiques environnementales de Ferrare (la ville des vélos), l’habitude à préserver et « planifier la nature » des habitants et travailleurs traditionnels du Parc et la durabilité des pratiques touristiques proposées aux visiteurs.

Bibliographie

Dallari F., Mariotti A.(a cura), Il turismo tra sviluppo locale e cooperazione interregionale, Bologna, Patron , 2006.

Dallari F, Gaddoni S., Wetlands and Landscape in the Po Valley Delta of Ferrara: environmental protection and territorial development, in Manzi E. and Schmidt di Friedberg M.(a cura), Landscape and Sustainability, Global Change, Mediterranean Historic Centres, Milano, Guerini e Associati, 2005, pp.243-250.

Dallari F, Gaddoni S., Wetlands and local sustainable development. Emilia-Romagna, Bologna, Lo Scarabeo, 2003.

Dallari F., “Sviluppo sostenibile e ambiente culturale”, in Quaderni di Campotto, n.8, 1998, pp.16-18.

Dallari F., Gaddoni S. (a cura), Paesaggi d'acqua nel Delta padano ferrarese, Bologna, Lo Scarabeo, 1997, pp.110.
Author Bio:

Fiorella Dallari est professeur de Géographie politique et économique à l’Alma Mater Studiorum – Université de Bologne, Faculté d’Economie, siège de Rimini. Ses recherches se sont tournées vers : développement local, Tourisme et patrimoine, Itinéraires culturels et touristiques, SIG, formation et didactique de la géographie, avec plus de 100 articles et 5 livres. Elle enseigne Tourisme et patrimoine, Géographie du tourisme, Géographie culturelle du tourisme, Systèmes touristiques et itinéraires culturels, Géographie économique.

Elle est actuellement la responsable pour l’Université de Bologne du réseau UNITWIN lié à la Chaire UNESCO « Culture, Tourisme, Développement » de Paris 1 Panthéon-Sorbonne ; depuis 2009 elle dirige la revue électronique “AlmaTourism. Journal of Tourism, Culture and Territorial Development”; elle est membre du comité exécutif de l’Ecole Supérieure de Sciences Touristiques du Pôle de Rimini ; elle dirige les cours de formation continue “Heritage Manager” (depuis 2006) et “WHS Touristic Manager”(depuis 2011), ainsi que les écoles d’été "Spatial Decision Support Systems in Environmental Tourism" (depuis 2006) et “Territorial Development: culture, itineraries & creativity” (depuis 2008).
Alessia Mariotti est Maître de Conférences en Géographie économique à la Faculté d’Economie, siège de Rimini de l’Université de Bologne, où elle a enseigné et enseigne : systèmes touristiques et itinéraires culturels, géographie du tourisme, géographie culturelle du tourisme, géographie économique, géographie du développement, SIG et cartographie digitale et simulation d’itinéraires.

Ses sujets de recherche sont : patrimoine, culture et identité locale ; dynamiques de coopération et parcours de développement locale des territoires touristiques ; stratégies de partenariat territorial pour le développement durable ; plans de gestion et indicateurs de monitorage des sites patrimoine mondial de l’humanité.

Elle a collaboré avec des organisations internationales (UNESCO, Banque Mondiale, Commission Européenne), des collectivités locales, des centres de recherche et des universités européennes sur des projets de tourisme culturel et développement local. Elle a publié plusieurs articles et deux livres sur le tourisme en Italien, Anglais et Français. Elle est membre du Réseau UNESCO/UNITWIN « Culture, Tourisme, Développment » rattaché à la Chaire UNESCO de Paris 1 Panthéon Sorbonne (IREST), du comité scientifique du Centro Studi Silvia Santagata – EBLA, elle coordonne le laboratoire TourTLES de l’Ecole Supérieure de Sciences Touristiques du siège de Rimini et depuis 2011 l’Ecole d’été en Géographie du Tourisme de la Faculté d’Economie du campus de Rimini. Elle est membre du comité de rédaction de la revue électronique Alma Tourism – Journal of Tourism, Culture and Territorial Development.

similaire:

Author: Fiorella dallari, Alessia mariotti e-mail iconAuthor: Lahoucine amzil e-mail

Author: Fiorella dallari, Alessia mariotti e-mail iconAuthor: Sébastien preuil e-mail

Author: Fiorella dallari, Alessia mariotti e-mail iconAuthor: Michèle lalanne, Ygal fijalkow e-mail

Author: Fiorella dallari, Alessia mariotti e-mail iconAuthor: Anne ouallet, Peggy ouoko e-mail

Author: Fiorella dallari, Alessia mariotti e-mail iconAuthor: Marie bridonneau e-mail
«sponsors» peuvent aller jusqu’à acheter des voitures ou assurer, en effet, la construction d’un hôtel. D’autres visiteurs fortunés...

Author: Fiorella dallari, Alessia mariotti e-mail iconAuthor: Francisco jose paulo e-mail
«science normale» et par une série de ruptures, une conception qui se sépare de la philosophie positiviste, qui considère le programme...

Author: Fiorella dallari, Alessia mariotti e-mail iconAdresse e-mail

Author: Fiorella dallari, Alessia mariotti e-mail iconTél.: 06 76 27 74 87; e-mail

Author: Fiorella dallari, Alessia mariotti e-mail iconAdresse e-mail

Author: Fiorella dallari, Alessia mariotti e-mail iconAdresse mail






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.20-bal.com