Objet : Stratégie sectorielle dans le domaine des arts visuels : synthèse de l’enquête menée auprès des postes suite au Rapport Jobbé-Duval pour l’amélioration de la participation des artistes français au dialogue international





télécharger 146.25 Kb.
titreObjet : Stratégie sectorielle dans le domaine des arts visuels : synthèse de l’enquête menée auprès des postes suite au Rapport Jobbé-Duval pour l’amélioration de la participation des artistes français au dialogue international
page1/5
date de publication21.05.2017
taille146.25 Kb.
typeThèse
e.20-bal.com > économie > Thèse
  1   2   3   4   5





MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES ET EUROPÉENNES




Direction générale de la mondialisation,

du développement et des partenariats

La Directrice

Direction de la politique culturelle
et du français


N° DGM/CFR/C

N° /DGM/CFR/C



Paris, le 25/01/2011

Objet : Stratégie sectorielle dans le domaine des arts visuels : synthèse de l’enquête menée auprès des postes suite au Rapport Jobbé-Duval pour l’amélioration de la participation des artistes français au dialogue international.

 


  1. INTRODUCTION


Faisant suite au rapport Jobbé-Duval1, une enquête, dont l’objectif est de renforcer, conjointement avec le Ministère de la Culture et de la Communication, l’efficacité du réseau culturel dans sa démarche de promotion des artistes français, a été menée auprès de 45 postes dans des pays prescripteurs et des pays émergents durant le 1er semestre 2010 : pays membres de l’Union Européenne et 16 pays prescripteurs ou émergents ont été identifiés et retenus pour 2010 et 2011 (Union Européenne, Turquie, Etats-Unis, Canada, Russie, Inde, Chine dont Hong Kong, Taiwan, Corée, Japon, Singapour, Emirats Arabes Unis –Dubaï et Abou Dhabi-, Brésil, Argentine, Chili, Mexique et Afrique du Sud).
Elle concerne les thématiques suivantes :

  • Le développement des structures locales publiques et privées pour l’art contemporain et des événements de type biennale, triennale, foires, coproductions ;

  • L’évaluation des politiques publiques de soutien à l’art contemporain ;

  • L’évaluation du degré d’ouverture aux scènes étrangères ;

  • L’évaluation de la perception des artistes français et de leurs créations ;

  • Les outils à mettre en œuvre pour améliorer le dialogue artistique international.


Les réponses des postes mettent en lumière le contexte particulier de cette enquête qui s’est déroulée dans un contexte de crise ou post-crise économique mondiale qui a touché tous les pays interrogés, à plus ou moins grande ampleur et dont les effets se font encore sentir.

Aussi, le premier enseignement à tirer de cette enquête est le suivant : si la crise économique n’a pas porté un coup d’arrêt au développement de l’art contemporain à travers le monde, elle a néanmoins freiné son expansion et ce, sur l’ensemble des continents, que ce soit dans le secteur du marché de l’art ou bien dans celui de son assise institutionnelle (lieux prescripteurs et lieux émergents).
Cette synthèse (voir Annexe) a pour vocation d’éclairer les tendances en matière d’art contemporain qu’il s’agisse de production, de diffusion ou de marché.

Aussi avons-nous opté en première partie pour une présentation sous la forme d’un découpage géographique qui regroupe les grandes aires d’influence que sont l’Amérique du Nord, l’Amérique du Sud, l’Asie, le Moyen-Orient / Pays du Golfe et l’Europe en donnant également une place au continent africain à travers l’exemple de l’Afrique du Sud. Nous avons choisi de ne faire figurer dans ce document synthétique que les pays dont l’analyse nous semble révélatrice des grandes évolutions actuelles.

Nous avons mis en avant le développement des lieux de diffusion qu’ils soient publics ou privés, le rôle du marché de l’art avec – y compris pour de nombreux gouvernements – une approche purement économique du secteur (rentabilité immédiate des artistes ou des expositions de grands noms).2
On constate à ce stade deux « grandes tendances » : des pays occidentaux riches s’appuyant essentiellement sur la notion de marché de l’art alors qu’en Asie, voire en Europe Centrale et Orientale, la dynamique de l’art contemporain s’appuie davantage sur la mise en place d’une infrastructure culturelle au rayonnement international.
La deuxième partie de cette synthèse est consacrée aux propositions d’outils à mettre en œuvre afin d’améliorer la participation de la France au dialogue artistique international dans le secteur des arts visuels dans la droite ligne des préconisations déjà avancées dans le rapport Jobbé-Duval.



  1. PRINCIPAUX ENSEIGNEMENTS DE L’ENQUETE


Quelques observations générales
Tout d’abord, le rôle joué par les collectionneurs privés dans les pays développés et plus encore dans les pays émergents a pris une importance considérable. Ils sont aujourd’hui les véritables prescripteurs de l’art contemporain dans un milieu soutenu et structuré essentiellement grâce à l’initiative privée. Néanmoins, l’exemple de pays comme la Corée démontre que l’engagement des pouvoirs publics, aux côtés des acteurs privés, peut s’avérer déterminant dans le développement de la scène artistique.
Ensuite, dans de nombreux pays émergents mais pas uniquement, comme le montre l’exemple du Japon, le marché demeure encore très centré sur les artistes nationaux et lorsqu’il s’ouvre, il s’adresse avant tout aux artistes issus de la même région.
Enfin, en dépit de la crise, on constate aujourd’hui une effervescence sans précédent autour de l’art contemporain et de son marché aussi bien en Europe, en Asie qu’en Amérique du Nord et du Sud. Si l’Afrique ne fait pas encore partie du club des prescripteurs, elle n’est pas pour autant exclue de la création contemporaine pour laquelle ce continent n’a rien à envier aux autres.
Par continent
En Europe, l’Italie et surtout l’Espagne connaissent aujourd’hui un véritable essor de leur scène contemporaine avec l’ouverture de nombreuses infrastructures qui lui sont dédiées. Ce dynamisme se retrouve à l’Est, en Pologne. Ces pays ne peuvent cependant encore rivaliser avec l’Allemagne et la Grande-Bretagne - où les créateurs français ont fait l’objet d’un regain d’intérêt dans la dernière décennie - qui demeurent les deux grandes places où se fabrique la création et se construit la réputation des artistes à l’échelle mondiale.

A sa frontière Est, la Russie a bénéficié d’un contexte très favorable pour le développement de l’art contemporain, en tout cas jusqu’à la crise. La Saison croisée France-Russie 2010 aura permis de présenter sur tout le territoire nombre d’artistes renommés ou émergents français jusqu’à présent inconnus des professionnels et du public.
Entre tradition et modernité, ouverture et protectionnisme, l’Asie et notamment l’Asie du Sud-est devient incontournable pour la création contemporaine. Certes les grands noms patrimoniaux, Matisse, Picasso sont toujours privilégiés dans les institutions car ils sont des « marques » reconnaissables par des publics encore peu sensibilisés à la création contemporaine, voire à l’art occidental. Cette méconnaissance englobe la scène artistique française contemporaine même si l’image de la France est bonne. Cependant, on note une affirmation de la scène locale des arts contemporains dans de nombreux pays d’Asie, avec des ventes qui se font pour l’essentiel à Hong Kong, aujourd’hui 3e place mondiale après New York et Londres et/ou à l’étranger.
L’Amérique du Nord reste indéniablement (en particulier New York naturellement tournée vers l’Europe) le continent culturel, mais a été marquée par la crise. Néanmoins, la scène artistique américaine n’est plus uniquement concentrée à New York. De Los Angeles à Santa Fe en passant par l’Arizona, le nombre de galeries et de collectionneurs ne cesse de croître, développant des liens de plus en plus étroit en Amérique Latine, où se combinent artistes émergents et collectionneurs privés.


  1. RESUME DES RECOMMANDATIONS DE L’ENQUETE



  1   2   3   4   5

similaire:

Objet : Stratégie sectorielle dans le domaine des arts visuels : synthèse de l’enquête menée auprès des postes suite au Rapport Jobbé-Duval pour l’amélioration de la participation des artistes français au dialogue international iconHistoire des arts Sonia Duval Fiche de synthèse musique en histoire des arts (session 2015)
«Motivés, le chant des partisans», est une chanson en style reggae de zebda, 1er extrait de l’album «Motivés ! Chants de lutte» en...

Objet : Stratégie sectorielle dans le domaine des arts visuels : synthèse de l’enquête menée auprès des postes suite au Rapport Jobbé-Duval pour l’amélioration de la participation des artistes français au dialogue international iconDe programmes renouvelés et d’une spécialisation progressive
«arts, techniques et civilisations», «démarche créative», «pratiques en arts visuels» et «technologies» pour

Objet : Stratégie sectorielle dans le domaine des arts visuels : synthèse de l’enquête menée auprès des postes suite au Rapport Jobbé-Duval pour l’amélioration de la participation des artistes français au dialogue international iconSynthèse des réponses de l’enquête réalisée auprès de membres du codev 11
«La société est en droit de demander compte à tout agent public de son administration.». Article 15 de la déclaration des droits...

Objet : Stratégie sectorielle dans le domaine des arts visuels : synthèse de l’enquête menée auprès des postes suite au Rapport Jobbé-Duval pour l’amélioration de la participation des artistes français au dialogue international iconLa course aux innovations 4
«Fournisseur d’accès français à Internet», adossé à un opérateur télécom. Sa spécificité réside dans des tarifs ultra compétitifs...

Objet : Stratégie sectorielle dans le domaine des arts visuels : synthèse de l’enquête menée auprès des postes suite au Rapport Jobbé-Duval pour l’amélioration de la participation des artistes français au dialogue international iconSolution français 1 : la contrainte provoque le stress La traduction...
«stress». On peut distinguer une gamme de stress pour laquelle le rapport strain/stress est linéaire et la déformation est réversible,...

Objet : Stratégie sectorielle dans le domaine des arts visuels : synthèse de l’enquête menée auprès des postes suite au Rapport Jobbé-Duval pour l’amélioration de la participation des artistes français au dialogue international iconRapport de pers 2
«coup de pouce» dans notre démarche pour trouver un interlocuteur au sein de l’entreprise, au moment où nous connaissions de réels...

Objet : Stratégie sectorielle dans le domaine des arts visuels : synthèse de l’enquête menée auprès des postes suite au Rapport Jobbé-Duval pour l’amélioration de la participation des artistes français au dialogue international iconSynthèse Enquête réalisée pour le compte de l'Autorité de Régulation...

Objet : Stratégie sectorielle dans le domaine des arts visuels : synthèse de l’enquête menée auprès des postes suite au Rapport Jobbé-Duval pour l’amélioration de la participation des artistes français au dialogue international iconDéfinition : on appelle généralement die l’ensemble des principes...
«on appelle généralement die l’ensemble des principes & règles de droit interne, de droit international ou autre, qui ont pour objet...

Objet : Stratégie sectorielle dans le domaine des arts visuels : synthèse de l’enquête menée auprès des postes suite au Rapport Jobbé-Duval pour l’amélioration de la participation des artistes français au dialogue international iconRésumé Différentes techniques issues de l’analyse spatiale sont appliquées...

Objet : Stratégie sectorielle dans le domaine des arts visuels : synthèse de l’enquête menée auprès des postes suite au Rapport Jobbé-Duval pour l’amélioration de la participation des artistes français au dialogue international iconBulletin hebdomadaire n° 1186 du lundi 14 avril 2008
«atlantisme» supposé de Nicolas Sarkozy, volontiers présenté comme un féal du président Bush. En réalité, pour le chef de l’État...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.20-bal.com