Né de la fusion du prix de la Dynamique artisanale organisé depuis près de 30 ans par la Banque Populaire et du prix Artinov mis en en place par les chambres de





télécharger 20.91 Kb.
titreNé de la fusion du prix de la Dynamique artisanale organisé depuis près de 30 ans par la Banque Populaire et du prix Artinov mis en en place par les chambres de
date de publication21.05.2017
taille20.91 Kb.
typeDocumentos
e.20-bal.com > économie > Documentos
ARTISAN DU MOIS

Né de la fusion du prix de la Dynamique artisanale organisé depuis près de 30 ans par la Banque Populaire et du prix Artinov mis en en place par les chambres de métiers et de l’artisanat en collaboration avec les organisations professionnelles artisanales et les SOCOMA, le prix Stars et Métiers récompense les entreprises artisanales performantes au travers de leur réussite.
Innovation technologique : mise en œuvre de nouveaux procédés technologiques de production ou de fabrication.
Stratégie globale d’innovation : présence de l’innovation dans les domaines de l’entreprise (organisationnels, humains, commerciaux)
Dynamique en matière de gestion des ressources humaines : savoir-faire de l’entreprise, formation, transmission du savoir.
Dynamique commerciale : orientations de développement, résultats économiques obtenus, pertinence des choix dans la gestion.
Ce concours est ouvert aux entreprises artisanales inscrites au répertoire des métiers, ayant satisfait à leur obligations sociales et fiscales. Le capital ne doit pas être détenu à plus de 25% par un groupe industriel de plus de 250 personnes.
LES TROIS LAURÉATS

Les trois entreprises lot-et-garonnaises seront récompensées le vendredi 30 novembre dans les locaux de la chambre des métiers et de l’artisanat de Lot-et-Garonne :

Prix Banque Populaire : SAS Isoweck, Isolation

Prix Chambre de métiers et de l’artisanat : charpentes Serge Goacolou

Prix SOCOMA : ATPM, produits pyrotechniques.

Rencontre avec les trois lauréat qui seront honorés le 30 novembre prochain.
A Marmande, Isoweck isolation, l’énergie de trois générations
Vingt-sept ans de longévité et trois générations réunies aujourd’hui au sein de l’entreprise Isoweck à Marmande, le père fondateur Michel Weck, Gilbert le fils et Christophe le petit-fils qui a intégré la société en juin dernier, spécialisée dans l’isolation par soufflage de laine minérale en combles perdus. Laine de verre et laine de roche à base de basalte et de silice.


DES PRODUITS ECOLOS
Des produits écologiques sur lesquels ils ont misé dès le début des années « 80 » : « La récupération et l’économie de calories afin de limiter le gaz à effet de serre » stipule Gilbert Weck, l’actuel président de la société. La laine est aérée et soufflée sur le site avant d’être calibrée selon l’épaisseur inscrite sur le carnet de commandes.

Leur marché : 98% des constructions neuves et celui de la production immobilière (appartements, résidences neuves). Mille maisons isolées tous les mois dans le Grand Sud-Ouest, confirme le dirigeant qui espère rafler les 80% de parts de marché et se hisser au rang de leader français.

Une autre société a été créée à La Rochelle afin de développer le secteur ouest jusqu’à la pointe de Saint Malo. L’entreprise marmandaise emploie 38 personnes (de l’ouvrier applicateur souffleur aux chefs de dépôt, mécaniciens et personnel administratif), celle de La Rochelle compte 18 salariés. Avec 8,7 millions de chiffre d’affaires pour l’exercice 2006, la progression est de 15%. Leur force de frappe : s’imposer comme les précurseurs de la lutte contre la déperdition d’énergie en évitant les ponts thermiques (là où les calories fuient) : « 30% de la perte s’effectue par la toiture affirme le spécialiste. La famille a senti le vent voilà bien longtemps : « On a fait de la prose sans le savoir » s’amuse Gilbert. Une troisième société est en passe de voir le jour, baptisé IsoComble. Cette dernière gérée par le fils de Gilbert, Christophe ne s’occupera que du particulier. « Une loi récente prévoit un diagnostic énergétique pour toute construction neuve ou ancienne. Nous allons devoir rénover le parc ancien de 30 millions de maisons en France. Un sacré potentiel, entrevoit déjà le président d’Isoweck.

Article Le Figaro
Travailler plus pour gagner plus ?

« Cela a toujours été ma devise ; je devrais réclamer des droits d’auteur à Nicolas Sarkozy » plaisante Gilbert Weck, lauréat pour l’Aquitaine du Challenge Coface-CGPME-Le Figaro Magazine. Une récompense à laquelle il ne s’attendait pas. « On essaye toujours de bosser du mieux qu’on peut, mais ce n’est pas recevoir un prix d’excellence. Même si cela fait toujours plaisir. » reconnaît ce patron de Marmande qui voit le chiffre d’affaires (4 millions d’euros) de son entreprise s’envoler en moyenne de 15% par an. IsoOuest , créée en 1996 est une émanation de Isoweck que Gilbert Weck a fondé avec son père il y a 27 ans. L’entreprise familiale à 100% est aujourd’hui leader sur le marché français de l’isolation des combles par soufflage. Une technique permettant d’isoler une maison en une heure, contre une journée habituellement. « On traite 1 500 maisons par mois » se félicite Gilbert Weck, « soit environ 1,65 million de mètres carrés par an ».
Seul problème, trouver de la main d’œuvre. Avec 18 salariés (contre cinq il y a 10 ans), IsoOuest peine à satisfaire toutes les commandes « Je cherche des gens et je n’en trouve pas » martèle Gilbert Weck. « On paye bien pourtant mais les ouvriers ne viennent pas ! Ils ont une mauvaise image du secteur du bâtiment. »

Sud Ouest 1

En 2008, trois actions vont dominer la stratégie d’Isoweck, spécialiste de l’isolation des combles par soufflage de laines minérales basé à Marmande (Lot-et-Garonne). Un, Gilbert Weck, le créateur du groupe en 1980 et son fils Christophe, souhaitent maintenir un taux de croissance annuelle de 10% et uen part de marché en France de près de 30%. Deux, ils veulent mieux se positionner sur les produits écologiques (ouate d cellulose, coton, etc). Trois, ils souhaitent conquérir le marché de la rénovation auprès des particuliers.
Le groupe va lancer une campagne d’information sur les économies d’énergie et conforter l’entité IsoComble. Présent en Aquitaine et en Midi-Pyrénées, il a étendu sa zone de chalandise à tout l’ouest de la France, de la Charente à la Normandie, en passant par le Centre grâce à sa troisième société IsoOuest. Cette dernière a connu sur trois ans une progression de 72% de son chiffre d’affaires pour atteindre les 3,6 millions d’euros en 2008. A l’instar d’IsoWeck elle travaille pour les constructeurs de maisons individuelles, les promoteurs et les bailleurs sociaux. Les deux société produisent près de 2 millions de m2 d’isolants par an, soit plus de 1500 maisons équipées par mois.
Isoweck réalise un chiffre d’affaires global de 12,6 millions d’euros et emploie une cinquantaine de salariés. Garant de la qualité de l’isolation thermique et phonique de leurs installations, le groupe s’inscrit également en interne dans le développement durable, en recyclant ses déchets et en achetant des véhicules neufs répondant aux normes Eco 2 et Euro 5.

Sud Ouest 2

Les trois font la paire.
Dans la famille Weck, je demande le grand-père, Michel, 83 ans, dit « le gestionnaire ». Un fringant retraité plus qu’actif qui n’a pas une minute à lui pour s’ennuyer. Je demande ensuite le père, Gilbert 55 ans, dit « le cerveau ». Le chef de bande, le patron. Enfin, je demande le fils, Christophe, 29 ans, dit « le transfuseur de jeunesse ». Le dernier arrivé mais pas le moins impliqué, compte tenu de son rôle de directeur administratif.

Trois générations réunies autour d’un même projet, Isoweck, une société familiale créée il y a presque 30 ans et spécialisée dans l’isolation des combles perdus par soufflage de laine.
Récupération des laissés-pour-compte.

« Après le premier choc pétrolier mon père et moi avons pensé qu’il y avait un filon à exploiter dans l’isolation, explique Gilbert. La société s’appelait au départ Recal pour Récupération et Economies de calories. Mais nous faisions aussi la récupération de laisssés-pour-compte, puisque notre premier employé était un jeune de 18 ans que ses parents avaient mis dehors. »

Ce geste résume à lui seul l’aventure humaine qui caractérise ce groupe et plus spécifiquement la collaboration des trois mousquetaires. « Un pour tous et tous pour un »tel pourrait être leur devise, eu égard à la complicité évidente qui les unit. Il suffit de les voir, assis autour d’une table, commentant les photos de la construction de l’entreprise, pour le comprendre. Christophe taquine son grand-père sur sa coiffure d’époque et ce sont les trois qui rient aux éclats.
Une arrivée naturelle.

« Au travail ces fils uniques on chacun un rôle spécifique. Une des clés de leur réussite. «  Un éducateur spécialisé et un ancien militaire ; ils sont différents mais complémentaires ». C’est le petit-fils qui le dit à propos de son père et de son grand-père. Lui, il est entré en juin 2007, après avoir passé six ans chez Bouygues et Mitsubishi à Paris. Cette arrivée, ils n’en avaient jamais réellement discuté. Elle s’est faîte naturellement, après un coup de fil. Sans pression ni obligation.

Aujourd’hui la société est numéro 1 en France dans son secteur. Un jour c’est Christophe qui deviendra certainement le patron. Mais à voir la vitalité de son grand-père et son empressement à ne pas s’arrêter de sitôt « Pourquoi, si on le peut, on ne pourrait pas continuer à travailler ? ». Ce n’est certainement pas pour demain. A moins que, d’ici là, Thomas représentant la quatrième génération ne pointe le bout de son nez. Mais à peine âgé de 9 mois, il a le temps d’y penser. Et ce n’est pas son père qui l’y obligera…

Le monde des artisans

Ils sont des stars dans leur métier.
Depuis plus d’un quart de siècle, les Banques Populaires en collaboration avec les chambres de métiers et de l’artisanat, les organisations professionnelles et les Socama, premier réseau de cautionnement mutuel artisanal, accompagnent et récompensent les entreprises artisanales performantes au travers de leur réussite. Les lauréats 2007 sont…
Prix Banque Populaire Occitane

SAS Isoweck, isolation gérée par Gilbert Weck
Prix CMA pour les Charpentes Serge Goacoulou
Prix SOCAMA pour la sarl ATPM
Au delà de ces lauréats, c’est l’ensemble du secteur des métiers qui est mis à l’honneur aujourd’hui, traduisant ainsi son dynamisme et son rôle clé dans l’économie de notre département de Lot-et-Garonne.

similaire:

Né de la fusion du prix de la Dynamique artisanale organisé depuis près de 30 ans par la Banque Populaire et du prix Artinov mis en en place par les chambres de iconJuin au 13 octobre 2013, les Initiatives régionales pour l’environnement...
«prix Mobilité», «prix Economie des ressources», «prix Santé environnement», «prix Patrimoine naturel» «prix Education à l'environnement...

Né de la fusion du prix de la Dynamique artisanale organisé depuis près de 30 ans par la Banque Populaire et du prix Artinov mis en en place par les chambres de iconAfrique economie
«la conjoncture est marquée par une tension sur les prix des céréales de base (riz, maïs, sorgho, mil, niébé).» Aussi, le comité...

Né de la fusion du prix de la Dynamique artisanale organisé depuis près de 30 ans par la Banque Populaire et du prix Artinov mis en en place par les chambres de iconFiche 1 : Le prix est-il le seul déterminant de la demande
«loi de la demande» : toutes choses égales par ailleurs, la quantité demandée d'un bien varie en sens inverse de son prix (quand...

Né de la fusion du prix de la Dynamique artisanale organisé depuis près de 30 ans par la Banque Populaire et du prix Artinov mis en en place par les chambres de iconScénario prix Oxabike 2013
«fixation des prix Prix différenciés et prix forfaitaires Partie 2 : «La gestion des capacités (Yield management)»

Né de la fusion du prix de la Dynamique artisanale organisé depuis près de 30 ans par la Banque Populaire et du prix Artinov mis en en place par les chambres de iconFondée par Theodore Schultz (1902-1998, prix Nobel d’économie en...
«l’individu-investisseur» de trouver des fonds (c’est le cas lorsque le marché des capitaux fonctionne mal par exemple)

Né de la fusion du prix de la Dynamique artisanale organisé depuis près de 30 ans par la Banque Populaire et du prix Artinov mis en en place par les chambres de iconLes Prix Entreprises et Environnement 2016 sont organisés par le...
«lutte contre le réchauffement climatique» et un grand Prix. La meilleure des mentions spéciales recevra le Grand Prix «Lutte contre...

Né de la fusion du prix de la Dynamique artisanale organisé depuis près de 30 ans par la Banque Populaire et du prix Artinov mis en en place par les chambres de iconLes Prix Entreprises et Environnement 2016 sont organisés par le...
«lutte contre le réchauffement climatique» et un grand Prix. La meilleure des mentions spéciales recevra le Grand Prix «Lutte contre...

Né de la fusion du prix de la Dynamique artisanale organisé depuis près de 30 ans par la Banque Populaire et du prix Artinov mis en en place par les chambres de iconLes Prix Entreprises et Environnement 2016 sont organisés par le...
«lutte contre le réchauffement climatique» et un grand Prix. La meilleure des mentions spéciales recevra le Grand Prix «Lutte contre...

Né de la fusion du prix de la Dynamique artisanale organisé depuis près de 30 ans par la Banque Populaire et du prix Artinov mis en en place par les chambres de iconCommuniqué de presse
...

Né de la fusion du prix de la Dynamique artisanale organisé depuis près de 30 ans par la Banque Populaire et du prix Artinov mis en en place par les chambres de iconReconnaître les éléments pris en compte dans la fixation d’un prix
«vous aligner» sur le prix du concurrent, c’est à dire baisser votre prix au même niveau. Si votre prix est inférieur à celui de...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.20-bal.com