Pour le conseil regional rhone-alpes





télécharger 42.25 Kb.
titrePour le conseil regional rhone-alpes
date de publication20.05.2017
taille42.25 Kb.
typeDocumentos
e.20-bal.com > économie > Documentos
PROPOSITION DE PROJET

POUR LE CONSEIL REGIONAL RHONE-ALPES


I – DESCRIPTION DU PROJET
Suite à l’étude préalable, prise en charge par le Conseil Régional Rhône-Alpes durant l’année 2011, la mise en place d’un dispositif de modules de formation professionnelle sur le renforcement des capacités techniques et humaines pour les énergies renouvelables du développement durable en Arménie a été réalisée notamment sur l’énergie solaire.

Les résultats de l’action expérimentale et la généralisation du dispositif, avec un contexte favorable et positif tant au niveau politique qu’au niveau éducatif, humain et économique, ont permis de mettre en place (réalisation en cours sur 2012) un Centre Technique en collaboration avec deux établissements techniques de Sévan (Ecole Professionnelle et le Lycée d’Etat).

Une expérimentation de formation à distance entre le centre technique de Sévan et le lycée d’Etat

d’Artashat (région d’Ararat) a été prise en charge pour 2012 par le Conseil Régional Rhône-Alpes avec le soutien, côté arménien, des Préfets des 2 Régions, de la Direction des Etablissements, le Ministère de l’Education et des Sciences, le Président de l’Association des communes d’Arménie.

La Faculté polytechnique est impliquée dans ce dispositif d’expérimentation d’enseignement à distance (E A D) et ce projet intègre un positionnement fort de la francophonie (cours de français proposés et dispensés au Club de Francophonie de Sévan).

II – CONTEXTE
La transition vers une économie de marché, la pénurie critique d’énergie, la faible professionnalisation des jeunes en matière technique, le manque de matériels pédagogiques techniques restent encore des freins au développement des énergies renouvelables pour faciliter l ‘essor du tourisme rural, du commerce équitable et de l’artisanat.

Ce projet a pour but de conforter le premier projet (analyse préalable et formation d’une équipe d’enseignants formateurs avec expérimentation auprès d’un groupe d’élèves). Il doit aussi renforcer le deuxième projet (création d’un centre technique à Sévan avec le lycée d’Etat d’Artashat) et ainsi de passer d’une action bilatérale à une action en réseau avec une gouvernance pédagogique et technique par une Université (Faculté polytechnique d’Erevan).

A travers la compétence des établissements techniques, les entreprises artisanales doivent y trouver une logique d’appui en termes de technologie, de technicité, de gestion de la production d’énergie.

III – THEMATIQUES
Les principales thématiques concernant ce projet sont les suivantes :


  • Création d’un centre de ressources pour développer les compétences, en amont, des enseignants techniques et technologiques en lien avec la Faculté Polytechnique d’Erevan, et le Centre technique de Sévan en mettant à disposition un site internet dédié à l’enseignement scientifique et technologique sur les énergies renouvelables, le développement durable.




  • Mise à disposition des plateaux techniques performants en ligne avec des systèmes didactisés réels et modernes qui sont instrumentés, validés par notre partenaire le lycée La Martinière Montplaisir de LYON (référent technique : Hagop AJAMIAN).




  • Etablissement et co-construction d’un cahier des charges d’un centre ressources précis, cohérent et culturellement applicable à la gestion arménienne (Missions, schéma structurel et fonctionnel, gestion des interfaces, modalités de traitement des informations, suivi pédagogique et administratif, évaluation et régulation).


IV – LES PARTENAIRES
Rappel : un comité de pilotage fonctionne pour suivre l’analyse et l’évolution des projets depuis 2011.

Il est, à ce jour, constitué par :
* Côté français :


  • Le lycée des Métiers de l’Electricité Pablo Néruda à Saint Martin d’Hères 38400 (Monique BELLINO, Proviseure, Marie-Laure TOURASSE, Chef des Travaux, Cédric CHEVALLY Professeur technique en énergies renouvelables).




  • Le Conseil Régional Rhône Alpes représenté par Anna FIORINI-BERIOT




  • Le Conseil Général de l’Isère (Mary GELY)




  • L’Association la Croix Bleue arménienne de Grenoble (Présidente : Nicole SAMBOUDJIAN)




  • Jean Jacques PIERGIOVANNI cadre E.D.F.




  • Schneider Electric (Eric CHAFFARD)




  • La Mairie de Saint Martin d’Hères( Madame BARBIERI Directrice de Cabinet )




  • L’Association France Russie C E I (Antoine SEGURA Président et Alec BERNARD chef de projet et expert international)




  • Energie sans Frontières qui a déjà une expérience à Goris en Arménie sur l’éclairage public.




  • La Ville de Grenoble (Françoise NATUREL)



* Côté arménien :


  • L’Alliance française (Directrice Suzanne GHARAMIAN)




  • L’A.O.K.S.




  • L’Association des enseignants de français d’Arménie




  • L’Association d’amitié Arménie France




  • Le Président des Communes d’Arménie




  • La Mairie de Sévan




  • Le Ministère de l’Education et des Sciences




  • La Faculté polytechnique d’Erevan




  • Le Préfet des la Région de Ghegarkounik




  • Le Préfet de la Région d’Ararat




  • Les 3 Chefs d’Etablissements scolaires arméniens (Ecole professiionnelle de Sévan, Lycées d’Etat de Sévan et d’Artashat)




  • La Mairie de Khor Virap




  • Le P.N.U.D. Sollicité dans le cadre d’un co-financement représenté par Karine SIMONYAN Project coordinator


De nouveaux partenaires sont associés dans ce nouveau projet :


  • Le Lycée La Martinière Montplaisir de Lyon représenté par




  • L’Amicale arménienne de Romans




  • La Ville de Romans




  • Le Rectorat de Lyon


V – PROCESSUS D’ELABORATION
Suite à l’analyse préalable et à l’expertise menée par notre Association, ainsi que l’appropriation (analyse et synthèse) par les enseignants formateurs arméniens des compétences techniques et technologiques sur les énergies renouvelables lors de leur formation :


  • Renforcer l’expertise et l’outillage pédagogiques des enseignants arméniens en amont dès l’université, ou en formation continue pour les enseignants techniques en poste par l’intermédiaire de la Formation à distance (e. learning)




  • Installer les éléments de communication et de relation pédagogiques entre les différents établissements de chaque région d’Arménie en lien avec le Centre technique de Sévan et la faculté polytechnique d’Erevan pour permettre l’accession aux plateaux techniques performants en ligne.




  • Renforcer le potentiel technique des enseignants universitaires afin d’assurer la pérennité et les performances des équipements et du site internet.




  • Mettre en place une cellule de suivi et d’évaluation afin d’optimiser, réactualiser, adapter l’expérimentation en ligne notamment sur les systèmes techniques pour les travaux pratiques.




  • Mettre en place une logique d’appui aux entreprises qui souhaitent investir et se développer dans les énergies renouvelables ;


Les locaux seront mis à disposition par le Centre technique de Sévan, la Faculté polytechnique de Erevan (laboratoires pédagogiques).

VI – MAITRISE D’OEUVRE
L’Association France Russie C E I , maître d’oeuvre, confirmée par le Conseil Régional Rhône-Alpes après l’étude préalable, la formation de 5 enseignants/formateurs arméniens et la mise en place actuelle du Centre technique à Sévan, se propose d’être le chef de projet et le garant de l’harmonisation des actions et de la mutualisation avec d’autres projets menés en direction du développement durable, de la formation et de l’insertion professionnelle des jeunes, de l’amélioration des compétences techniques et pédagogiques des acteurs arméniens.


VII – FINALITE ET OBJECTIFS DU PROJET
1 – Finalité générale :


  • Répondre à une problématique de besoins de compétences au sein des Etablissements techniques arméniens et de l’Université Polytechnique sur des outils pédagogiques et une méthodologie de transfert, en formation et enseignement à distance, relatifs aux énergies renouvelables et plus largement sur l’enseignement scientifique et technologique des processus artisanaux et industriels autour de la production, la gestion, la transformation et le transport des énergies.




  • Cette expertise sera mise au service des élus, des entreprises (logique d’appui) afin d’établir des audits, de développer les énergies renouvelables et notamment le photovoltaïque au service de micro-projets dans les domaines de l’éco-tourisme, l’éclairage public, l’artisanat, la signalétique, le développement agricole .



2 – Objectifs spécifiques :
L’étude préalable, la formation de 5 enseignants arméniens et la création du centre technique de Sévan financées par le Conseil Régional Rhône Alpes ,pour l’essentiel ,et les autres partenaires ayant confirmé les conditions de réussite, la motivation et l’investissement des acteurs concernés, il serait judicieux :


  • De pérenniser et de généraliser la formation des enseignants techniques sur d’autres régions (Goris, Vardénis, Goumri) avec un copilotage technique et pédagogique d’une part par le centre technique de Sévan et la Faculté Polytechnique de Erevan pour la formation relais des acteurs techniques du territoire arménien (Formation initiale et continue des professeurs ; Formation de demandeurs d’emploi et de salariés des entreprises artisanales du secteur de l’électricité et des processus industriels).




  • Participer au développement local, concerté et durable avec la mise en place d’une logique d’appui pour les acteurs politiques (élus) et économiques (chefs d’entreprises, artisans, agriculteurs) sur le champ de la technicité de la maîtrise des énergies renouvelables.

VIII – INNOVATION :
L’approche innovante de la formation des acteurs arméniens à la maîtrise des énergies renouvelables par une approche décentralisée dans les territoires pour participer au développement local en favorisant le partage de compétences et le transfert de savoir-faire dans un esprit d’enrichissement mutuel et du respect de la diversité culturelle des régions arméniennes.

La mise en place d’une gouvernance locale participative permettra de répondre de la manière la plus adaptée et la plus directe aux besoins des populations et favoriser une plus grande implication des acteurs locaux.

Nous rappelons quelques applications possibles et envisagées (résultat de l’analyse préalable) : signalétique, éclairage public, écotourisme, gestion de l’eau, artisanat, systèmes relais de sécurité.

IX – ACTIONS ENVISAGEES :


  • Mettre en place un centre de Ressources pour développer les compétences locales dans le domaine technologique et professionnel des énergies renouvelables avec mise à disposition d’un site internet dédié à cet enseignement pour faciliter et accélérer la généralisation du centre technique opérationnel de Sévan auprès d’autres territoires arméniens.

Concrètement, mettre à disposition les plateaux techniques performants en ligne du Lycée La Martinière Montplaisir à Lyon auprès de la Faculté Polytechnique d’Erevan (pour la formation des étudiants et des enseignants) et du centre technique de Sévan (pour les élèves, les entreprises artisanales, les demandeurs d’emploi).


  • Construire des ressources pédagogiques au regard des besoins des acteurs arméniens et de la technicité exigée par le développement de ces filières énergétiques.

Ce dispositif concernera tout individu cherchant à évoluer, à progresser, à renforcer son potentiel de compétences professionnelles des métiers de l’électricité et de l’ingénierie industrielle.

Cette méthodologie pourra être proposée à d’autres situations comme par exemple pour des personnes à mobilité réduite ou en milieu carcéral …


  • Mise en place de réunions d’informations en direction des collectivités locales, des entreprises (audit, cahier des charges, tutorat).




  • Développer la synergie entre les entreprises françaises et arméniennes disposant de véritables savoir faire respectivement dans la fabrication de matériels et l’exploitation de structures d’énergie renouvelable.


Indicateurs de suivi :
Réunions du comité de suivi projet en Arménie
Interventions informatives auprès des partenaires
Renforcement du partage des expertises
Impact de la formation à distance sur les différents territoires arméniens, sur les compétences acquises par les enseignants et les élèves, sur le transfert et le réinvestissement dans les entreprises,
Résultats attendus :


  • La mise en place d’un site internet dédié aux filières pré-citées permettant les pratiques de formation à distance (E A D ; e.learning).




  • Des équipes d’enseignants arméniens formés à distance pour démultiplier la compétence pédagogique en direction des élèves, des demandeurs d’emploi (formation continue) .




  • Des chefs d’entreprises, des acteurs économiques accompagnés dans le cadre d’une logique d’appui professionnalisante.




  • Des réalisations techniques concrètes (actions référentes) avec des mairies ou autres structures publiques ou privées.

Calendrier prévisionnel :
Janvier à juillet 2013

Mise en place du site internet pour mettre à disposition les plateaux techniques (transfert de compétences du Lycée La Martinière Montplaisir vers la Faculté Polytechnique d’Erevan et du Centre technique de Sévan.

Accompagnement de l’équipe d’enseignants universitaires par les enseignants du Lycée La Martinière Montplaisir.

Réunions du comité de pilotage côté arménien

Réunions avec des élus et des chefs d’entreprises

Missions d’expertise et de suivi

Septembre à décembre 2013 :

Applications concrètes sur des actions en direction des entreprises (via la formation des acteurs) et des élus (compétences d’expertise et d’audit proposées).

X – COMMUNICATION :
Un plan de communication sera communiqué aux différents acteurs du projet ainsi qu’aux habitants des collectivités arméniennes et aux responsables des collectivités rhônalpines.

Ce plan intègrera le calendrier du déroulement des opérations (en Arménie et en France).

La médiatisation de cette opération participera aux efforts de communication.

similaire:

Pour le conseil regional rhone-alpes iconConseil regional rhone-alpes
«travail et emploi» telle que définie par le schéma régional de développement économique

Pour le conseil regional rhone-alpes iconConseil Régional de la région Rhône-Alpes

Pour le conseil regional rhone-alpes iconL’épargne solidaire pour les entrepreneurs de Rhône-Alpes
«Initiative remarquable» le réseau a choisi de distinguer 100 entreprises en France dont 15 de la région Rhône-Alpes

Pour le conseil regional rhone-alpes iconProcédure à suivre pour l’obtention de la subvention accordée par...
«Mappy» ou «Viamichelin» du lieu de départ (adresse de l’entreprise) au lieu de destination

Pour le conseil regional rhone-alpes iconCommuniqué de presse
«3x20»1 et du «facteur 4 Comme le souligne Nordine Boudjelida, directeur régional de l’ademe rhône-Alpes, «cette prise de conscience...

Pour le conseil regional rhone-alpes iconRecherche réalisée pour la Préfecture de Région Rhône-Alpes

Pour le conseil regional rhone-alpes icon«Les banques rhône-alpines aux xixe et xxe siècles», in Yves Lequin...

Pour le conseil regional rhone-alpes iconEn quoi le projet de lgv lyon-turin est-il un amenagement majeur pour la region rhone-alpes ?

Pour le conseil regional rhone-alpes iconL’année des médias – Chronologie
«exacte» la fourchette de 270 à 285 millions d’euros pour le rachat du pôle Rhône-Alpes de la Socpresse

Pour le conseil regional rhone-alpes iconLa Région Rhône-Alpes






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.20-bal.com