Les pays européens mènent une expérience originale d'intégration





télécharger 44.09 Kb.
titreLes pays européens mènent une expérience originale d'intégration
date de publication20.05.2017
taille44.09 Kb.
typeDocumentos
e.20-bal.com > économie > Documentos
REFLEXION SUR LE NOUVEAU PROGRAMME DE TERMINALE

Quelle est la place de l'Union européenne dans

l'économie globale ?

RAPPEL PROGRAMME :

Thèmes et questionnements

Notions

Indications complémentaires


2.3

Quelle est la place de l'Union européenne dans l'économie globale ?

Euro, union économique et monétaire.

Sans entrer dans le détail des évolutions historiques, on rappellera qu'en se dotant d'un grand marché intérieur et d'une monnaie unique, les pays européens mènent une expérience originale d'intégration plus étroite de leurs économies. On montrera que l'union monétaire revêt une importance particulière dans le contexte monétaire et financier international, et qu'elle renforce les interdépendances entre les politiques macroéconomiques des Etats membres. On s'interrogera sur les difficultés de la coordination des politiques économiques dans l'Union européenne.
 Acquis de première : banque centrale, politique budgétaire, politique monétaire.

I- ANCIEN ET NOUVEAU PROGRAMME : LES DIFFERENCES.

Au-delà du sentiment de familiarité avec les notions on peut ici faire percevoir les nécessaires différences de problématisation :

  • éliminer toute la partie historique de la construction européenne pour elle même bien que les manuels nous incitent à le faire et que cela figurait dans l'ancien programme.

  • Nouveau programme : Place de l'euro face aux autres monnaies  dans la mondialisation

  • Disparition des notions d’ Europe sociale, d’Union politique

  • ancien programme : espoir/perspective de coordination/ nouveau programme : constat des difficultés de la coordination

II- ANGLES D’ATTAQUE / AXES/ POINTS A ABORDER DU NOUVEAU PROGRAMME

Les 3 axes du chapitre

Problématique du chapitre : la globalisation transforme le fonctionnement des économies nécessitant des adaptations. C'est pourquoi se sont développées les zones d'intégration régionale. L'UE est singulière par le degré d'intégration mis en place. L'union monétaire renforce effectivement la position des pays membres de l'UE dans l'économie globalisée ainsi que leur interdépendance. Mais la coordination des politiques économiques ne se fait pas sans difficultés. Ne vont-elles pas fragiliser la place de l'UE dans l'économie globale ?

Pour répondre à la question posée par cette partie du programme, « quelle est la place de l'Union européenne dans l'économie globale ? », nous proposons :

  • (Intro) Tout d'abord de demander aux élèves de revoir le cours de premières (5.4. Quelles politiques conjoncturelles ? - 4.3. Qui crée la monnaie ?) environ 15 jours avant afin d'effectuer une évaluation sous forme de QCM. Peuvent-être ajoutées à ce QCM des questions d'actualité en vue de baliser le chapitre. Ces dernières ne seront pas notées mais elles offrent l'opportunité de recueillir les représentations des élèves sur le thème étudié.

  • 1-Ensuite, et pour commencer à traiter la question centrale, on montrera que l'UE a une place singulière dans l'économie globale en raison de l'originalité de son intégration économique. Il est possible dans ce cas de comparer l'UE avec les autres expériences de régionalisation pour montrer en quoi l'UE induit des relations plus étroites entre ses pays membres.

  • 2-Dans un second temps, sera traité l'intérêt d'une union monétaire pour renforcer la place des pays de l'UE au sein de l'économie mondiale dans un contexte monétaire et financier international

  • 3-On soulignera enfin qui si l'union monétaire renforce également les interdépendances entre les pays membres de l'UE, les difficultés de la coordination des politiques économiques restent encore vives fragilisant ainsi sa place dans l'économie globale.

EXEMPLES D’ACTIVITES OU DE REFLEXIONS A MENER.

Premier sous thème - Originalité de l’intégration européenne: deux possibilités sont envisageables : originalité intrinsèque de la L'UE volonté éco pour faire la paix puis volonté politique. Originalité : place de la monnaie dans l’intégration économique (monnaie unique paradoxalement mise en place avant la coordination des politiques économiques). Activité possible sur ce point : à partir des travaux de Bela Balassa : placer dans un tableau les dates d’achèvement de chaque phase pour chaque organisation régionale. 2 documents sont fournis :

  • DOC 1 : Les phases de l’intégration économique et monétaire

Pour Bela Balassa, l’union économique et monétaire correspond à la cinquième et ultime phase d’intégration économique avec la création d’une monnaie commune. Elle est généralement précédée de 4 étapes intermédiaires :

  • la zone de libre-échange qui correspond à une suppression des droits de douanes et des limitations quantitatives d’importations entre les pays membres ;

  • l’union douanière qui est une zone de libre-échange dotée d’un tarif extérieur commun (TEC) ;

  • le marché commun, une union douanière où les facteurs de production peuvent circuler sans entraves d’un pays à l’autre 

  • L’union économique : marché commun plus mise en place de politiques communes

  • L’union économique et monétaire : union économique plus mise en place d’une monnaie unique

On peut remarquer que bien qu’étant parvenu à réaliser une union monétaire, l’Union européenne peine toutefois à harmoniser les politiques économiques des États-membres. Source Wikipédia.

DOC 2 : tableau à remplir par l’élève : A l’aide de recherche sur internet (ou doc 1 p116 Hatier), remplir la première ligne en précisant les étapes de la construction européenne et les pays intégrés.




Zone de libre échange

Union douanière

Marché commun

Union économique

Union économique et monétaire

CECA /CEE/UE

1951
















ASEAN

1967 :

Brunei, Cambodge, Indonésie,

Laos, Malaisie, Myannar, Philippine, Singapour, Thaïlande Vietnam













MERCOSUR

Mercado commun del sur







1991 Brésil, Argentine, Uruguay, Paraguay,

Venezuela







ALENA

1994 : Canada, Mexique, EU













AELE

Suisse, Islande Lichtenstein, Norvège 1960













Pacte Andin

Ou accord de Carthagène




Bolivie, Colombie, équateur, Pérou, Venezuela 1969











SADC South African development community 1992


2008

2010

(2015)




(2016)



  • 2eme sous-thème - L'Europe face au monde : L'euro : une monnaie internationale poids et stabilité Exemple d’activité TD 2 p129 Hatier : réserve de valeur, moyen de paiement international, unité de compte

RQ : nous pouvons traiter les avantages que procure cette monnaie au niveau international : une monnaie internationale permet d’attirer les capitaux, monnaie d’échange sur le marché des matières premières.. (cela prolonge le point 2.2 lorsque l’on aborde la question de la guerre des monnaies et du taux de change : on traite des conséquences des variations euros dollars sur le commerce, sous évaluation du yuan/dollar ainsi que des activités sur les taux de change). « l'union monétaire revêt une importance particulière dans le contexte monétaire et financier international »

  • 3eme sous thème- Interdépendance et difficultés de la coordination :

a- L’UEM renforce l’interdépendance des politiques macroéconomiques : la monnaie unique implique une politique monétaire commune (BCE) et des politiques budgétaires relativement convergentes. (Politique trop laxiste impacte la confiance dans la monnaie unique et donc sa valeur). Description PSC, TSCG = critères à respecter

b- Les difficultés de la coordination : une convergence non atteinte dans les faits, ils n'arrivent pas à faire face aux chocs (asymétrique, symétrique), on peut agir seulement sur la politique budgétaire, une coordination difficile (politique budgétaire) du fait des intérêts des stratégies non coopératives (Allemagne/France),

  • Comment renforcer la coordination ? Question Union politique, CV fiscal, eurobonds

  • III Du bon usage de la fiche EDUSCOL ?

A- Ce qu'il faut faire

«  C’est pourquoi, dès l’origine, il ne s’agit pas seulement de favoriser la libre circulation des marchandises, mais surtout d’intensifier les liens commerciaux et culturels, de favoriser les coopérations entre entreprises, universités, laboratoires de recherche, de susciter et de faciliter les échanges entre européens (programmes Erasmus par exemple), de mettre en place des politiques communes (politiques agricole, régionale, énergétique, etc.). La perspective est clairement celle d’une forme ou d’une autre d’intégration politique démocratique (élection du parlement européen au suffrage universel direct depuis 1979). C’est en ce sens que l’intégration européenne est originale, elle ne vise pas seulement à construire un espace économique intégré mais à faire de l’Europe un acteur à part entière de la vie internationale (c’est l’Union européenne en tant que telle qui siège à l’OMC, c’est l’Union européenne qui, aux côtés des Etats-Unis et de la Russie, participe à la « troïka » pour le Proche Orient, etc.) »

« La crise financière qui a débuté en 2007-2008 puis la crise des dettes souveraines à partir de 2010 ont fait éclater en pleine lumière les insuffisances de la gouvernance de la zone euro et plus largement de l’Union européenne. Alors qu’au moment de la mise en place de l’euro de nombreux commentateurs s’inquiétaient des effets destructeurs d’un possible choc asymétrique, c’est un choc symétrique (celui de la crise mondiale) qui a fait vaciller la construction européenne, notamment dans sa dimension monétaire. »

« Le fait pour la zone euro d’avoir une seule politique monétaire et autant de politiques budgétaires

que d’Etats membres constitue une situation dont le caractère problématique a été depuis longtemps mis en évidence. Le choix d’un budget de l’Union très limité (plafonné à 1,24 % du RNB de la zone) et d’une coordination très insuffisante des politiques nationales conduit à un manque d’efficacité de la politique économique. On l’a bien vu lors de la crise de 2007-2008 où la politique de relance budgétaire européenne a été très inférieure (en pourcentage du PIB) à celle de la Chine et des Etats-Unis. Cette incapacité à faire un effort suffisant pour soutenir la demande mondiale a d’ailleurs été vigoureusement mise en cause par le secrétaire américain au Trésor à l’automne 2011. S’agissant de la politique monétaire, le choix d’un objectif prioritaire de lutte contre l’inflation est souvent critiqué, d’autant plus que la BCE s’est centrée sur les prix à la consommation et a sous-estimé (comme d’autres banques centrales) la surveillance du prix des actifs. Certes, face à la crise de 2007-2008, la BCE a joué son rôle de prêteur en dernier ressort en évitant la crise générale de liquidité du système bancaire. Mais ses interventions lors de la crise des dettes souveraines ont été jugées insuffisamment déterminées et insuffisamment explicites. La crise des dettes souveraines en Europe a d’ailleurs été analysée par de nombreux économistes comme une crise de la gouvernance européenne (lenteur dans les prises de décisions, solidarité insuffisante entre Etats membres, etc.).

Au total, l’architecture institutionnelle actuelle de l’UE comme de la zone euro rend difficile, sinon impossible, la mise en oeuvre efficace d’une politique mixte articulant l’instrument monétaire et l’instrument budgétaire au service d’une politique de croissance, d’emploi et de stabilité monétaire et financière. 

Dès lors une question essentielle est en débat, celle de la mise en place d’un gouvernement économique de la zone euro qui suppose à la fois une redéfinition des objectifs de la BCE et un fédéralisme budgétaire accru. »

B- Ce qu'il ne faut pas faire :

- L'approche historique de la construction de l'UE

- Mundell, SME, serpent monétaire, Bretton woods (fin de la page 2)

similaire:

Les pays européens mènent une expérience originale d\Cours en groupe» 3 séances Séance 1- «Travail en groupe»
«sans entrer dans le détail des évolutions historiques, on rappellera qu’en se dotant d’un grand marché intérieur et d’une monnaie...

Les pays européens mènent une expérience originale d\Membres ou pas d’une zone d’intégration régionale. Les flux commerciaux...

Les pays européens mènent une expérience originale d\La place des zones d’intégration dans le commerce mondial
«les relations économiques sont plus intenses entre les pays qui appartiennent à une même grande zone géographique qu’avec le reste...

Les pays européens mènent une expérience originale d\Eléments pour une approche marxiste de l’intégration européenne
«partenaires» européens sur l’attitude à adopter face à la crise ou le paradoxe d’une union monétaire qui ne s’appuie pas sur une...

Les pays européens mènent une expérience originale d\Fmi : Agustin Carstens, l’outsider des pays émergents
«J'oserai même dire qu'il serait adéquat d'avoir un non Européen parce que des yeux neufs pourraient voir les problèmes européens...

Les pays européens mènent une expérience originale d\Résumé Dans l’ensemble des pays Européens, on observe une mortalité...

Les pays européens mènent une expérience originale d\Cours de philosophie ? «Philosopher, c’est résister !»
«distinguer» dans la société. Le baccalauréat institué sous Napoléon, est indissociable d’une culture philosophique. Ce n’est pas...

Les pays européens mènent une expérience originale d\La construction européenne face à la défense des intérêts nationaux par les Etats membres
«L'Union européenne (UE) est une famille de pays démocratiques européens décidés à œuvrer ensemble à la paix et à la prospérité»

Les pays européens mènent une expérience originale d\Licence 1ère année d’Administration Economique et Sociale
...

Les pays européens mènent une expérience originale d\Expérience professionnelle
«financement de la croissance et instabilité économique dans les pays émergents», «intensité en emploi de la croissance dans les...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.20-bal.com