Un calendrier de travail économe en main d’œuvre 8





télécharger 414.55 Kb.
titreUn calendrier de travail économe en main d’œuvre 8
page1/12
date de publication18.05.2017
taille414.55 Kb.
typeCalendrier
e.20-bal.com > économie > Calendrier
  1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   12
Développement de l’apiculture au LAOS :

différents choix stratégiques

Bounpheng SENGNGAM Professeur de phyto-pathologie à la Faculté d’agriculture

de Nabong

Université Nationale du Laos

Email : bounpheng_sengngam@yahoo.fr


Jérôme VANDAME Agronome du Comité de Coopération avec le Laos (CCL)

Assistant technique du Projet d’Appui à la Faculté

d’Agriculture (PAFA)

Email : jerome_vandame@yahoo.fr

Développement de l’apiculture au LAOS :

différents choix stratégiques


Un contexte agro-écologique et socio-économique favorable à l’apiculture 1

En Asie, une faune mellifère importante 1

Des ressources naturelles importantes et variées 3

Un enclavement impliquant la production de produits à haute valeur ajoutée 3

Des marchés de niche 3

Les pratiques apicoles actuelles 6

La cueillette 6

une pratique destructive… 7

…impliquant la présence d’un espace forestier permettant aux essaims de se régénérer 7

L’apiculture au Laos 7

Une apiculture sans intrants majeurs 8

Un calendrier de travail économe en main d’œuvre 8

Les produits de la cueillette et de l’apiculture lao : des miels fragiles et instables 9

Les contraintes de l’apiculture avec Apis cerana en ruches traditionnelles 12

Désertion des abeilles 12

Extraction du miel 12

Conditionnement du miel 12

Le développement de l’apiculture au Laos : différents choix stratégiques 14

Le développement de l’apiculture par L'introduction d'Apis mellifera, une solution à hauts risques 14

Un risque de modifier l’équilibre des espèces 14

Un risque de compétition alimentaire 15

Des risques génétiques 15

Des risques pathologiques 15

Des risques économiques 16

Développer l’apiculture avec Apis cerana 17

Existence d’un savoir-faire paysan 17

Des solutions techniques économes et adaptées à l’apiculture au Laos 18

Ruche à barres 18

Enfumoir 19

Vêtements de protection adéquats 20

Construction d’un abri pour le rucher 21

Améliorations simples des pratiques 22

Des techniques permettant d’obtenir un miel de qualité 22

L’art de gérer un rucher 24

Un effort de vulgarisation 30

Développement d’un syllabus de cours et d’outils pédagogiques à la Faculté d’agriculture 30

Appui à l’apiculture dans le cadre du projet CBRDP (Oudomxai) 30

Appui à l’apiculture dans le cadre du projet PDDP (Phongsaly) 30

Etendre les techniques améliorées ? 31

Autre alternative apicole, les mellipones 31

Des pratiques de gestion simples 31

Une mise en ruche aisée 31

Un comportement permettant un gestion aisée des essaims 33

Productions et pollenisation 33

Conclusion 34

Contacts 35

Equipement pédagogique 36

Références bibliographiques 37

Annexe 1 Calendrier de floraison de la flore dans le voisinage de la Faculté d’agriculture – campus de Nabong, Préfecture de Vientiane 39

Annexe 2 Rapport de voyage d'étude - L’Apiculture villageoise dans la province d’Oudomxay 40

M. Lao 40

Mr. Thun 40

Mr. Mayphou 40

Mr. Mayvong 40

Calendrier de travail 46

Annexe 3 Syllabus du cours APICULTURE AVEC APIS CERANA 47


Résumé
Dans un contexte agro-écologique et socio-économique favorable, le développement de l'apiculture au Laos est confronté à un choix stratégique important : l'introduction de l'espèce exogène Apis mellifera ou le développement lent de l'apiculture existante avec les espèces endogènes Apis cerana et Trigona laeviceps.
Si le Laos se prononce en faveur de l'introduction d'Apis mellifera et de l’utilisation d’une technologie apicole 'moderne', à l’image de ce qui se fait en Thaïlande et dans de nombreux pays disposant d’une apiculture compétitive, les apiculteurs devront supporter de nombreux risques. Des risques économiques liés à des charges d’investissement importantes; Des risques pathologiques du fait de la sensibilité d'Apis mellifera à de nombreux parasites et bactéries; Des risques génétiques engendrés par l'introduction d'un nouveau matériel génétique et des risques de marchés consécutifs à la nécessité de nourrir les colonies avec de grandes quantités de sucre dont les cours sont très fluctuants.

Les systèmes de production apicoles spécialisés entreraient en concurrence avec des structures apicoles thaïlandaises très compétitives. Ils présenteraient une grande fragilité économique.
Par contre, si le Laos privilégie le développement d'une apiculture à partir du cheptel endémique (Apis cerana, Trigona laeviceps), elles donneront aux agriculteurs du pays une possibilité supplémentaire de diversifier leurs activités et de renforcer leur système de production.

Cette politique impliquerait un important travail de vulgarisation des pratiques apicoles adaptées au contexte du Laos, d’amélioration et de recherche de matériel génétique adapté à l’apiculture en vue d'obtenir des souches moins essaimeuses et moins déserteuses. Elle permettrait, en outre, au Laos de mettre en avant certains de ses avantages comparatifs comme l’importance des massifs forestiers, la richesse de la flore mellifère et de la faune apicole et d’exploiter des niches marketing avantageuses tant à l’intérieur du pays (miel de forêt, miel de Phongsaly, miel médicinal) qu’à l’étranger (miel de qualité et miel biologique permettant la création d'Indications géographiques protégées - IGP).

Summary
In a agro-ecological and socio-economical context favourable, the development of beekeeping in Lao PDR faces an important strategic choice: the introduction of the exogenous specy Apis mellifera or the slow development of the actual beekeeping with endogeneous species Apis cerana and Trigona laeviceps.
In the case Laos favours the development of a beekeeping activity with a ‘modern’ technology and the introduction of Apis mellifera, on the image of what has been done in Thailand and other neighbouring countries having a competitive beekeeping, the beekeepers will have to bear numerous risks. Economical risks linked to important investment charges; pathological risks due to the high sensibility of Apis mellifera to pests and bacteria; genetic risks engendered by the introduction of a new genetic material and marketing risks resulting to the necessisty to feed colonies with important quantity of sugarr , whose market price fluctuates.

Those farming systems specialized in beekeeping would face highly competitive beekeeping systems in neighbouring countries. These new actors would be economically weak.
However, in the case Laos favours the development of a beekeeping based on the endogenous species, Apis cerana and Trigona laeviceps, they will give to the lao farmers a possibility to diversify their activities and to strengthen their farming systems.

This policy would involve a strong support regarding:

  • the extension of beekeeping practices suitable to the context of each province;

  • the research and the improvement of local breed permitting efficient beekeeping (low absconding and swarming breeds).

Moreover this policy would permit to the Laotian provinces to highlight their comparative advantage wehther it is the importance of the primary forest, or the richness of the melliferous flora and fauna and to take advantage of interesting marketing niches in the country (forest honey, medicinal honey, Phongsaly honey) and outside (quality honey, organic honey permitting to create PGI - Protected Geographical Indication).
Développement de l’apiculture au LAOS :

différents choix stratégiques
Bien que plusieurs pays limitrophes (Chine, Vietnam, Thaïlande) aient développé une puissante apiculture exportatrice, le Laos et en particulier les habitants de la plaine de Vientiane produisent et consomment un miel principalement issu de la collecte destructive des colonies d’Apis cerana et d’Apis dorsata.

Ce constat est d’autant plus étonnant que les conditions météorologiques et topographiques sont voisines de celles des pays limitrophes à longue tradition apicole.

En outre, le Laos dispose d’une richesse faunistique et floristique particulièrement favorable à l’apiculture.

L’apiculture y reste pourtant exceptionnelle.

  1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   12

similaire:

Un calendrier de travail économe en main d’œuvre 8 iconComme nous l’avons vu, pour produire les entreprises associent le...

Un calendrier de travail économe en main d’œuvre 8 iconLe travail et l’idéologie nazie, «Arbeit macht frei»
«l’importation» de civils soviétiques comme main d’œuvre. Les difficultés à mener de front une guerre totale fait glisser l’Allemagne...

Un calendrier de travail économe en main d’œuvre 8 icon1 – actualites sante et securite au travail circulaire n°13 du 9...

Un calendrier de travail économe en main d’œuvre 8 iconCalendrier de mise en œuvre 6

Un calendrier de travail économe en main d’œuvre 8 iconLe calendrier de mise en œuvre du plan

Un calendrier de travail économe en main d’œuvre 8 iconDe la politique de la main-d’œuvre à la politique de l’emploi : cent ans de placement

Un calendrier de travail économe en main d’œuvre 8 iconDéfinition du concept «Toit par toi»
«main d’œuvre» réalisaient une économie substantielle. Des dizaines de milliers de maisons se sont construites sous cette forme un...

Un calendrier de travail économe en main d’œuvre 8 iconEconome de flux

Un calendrier de travail économe en main d’œuvre 8 iconCalendrier et groupes de travail

Un calendrier de travail économe en main d’œuvre 8 iconI les excès dans l’emploi de la main d'oeuvre juvénile amenèrent...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.20-bal.com