Des éléments de correction sont disponibles à la fin du document





télécharger 41.26 Kb.
titreDes éléments de correction sont disponibles à la fin du document
date de publication14.02.2017
taille41.26 Kb.
typeDocumentos
e.20-bal.com > économie > Documentos
TD ANALYSE DE LA CONJONCTURE : l’année 2003

Niveau : 1ère ES.
Proposé par Thomas Blanchet, Ecole des Pupilles de l’Air, 38332 SAINT ISMIER.

Juillet 2005


Blanchet.Thomas@wanadoo.fr

INDICATIONS.
Objectifs.

  • Réutiliser un cours : le chapitre « Une représentation du fonctionnement de l’économie »,

  • Commencer à rédiger une synthèse.


Prérequis.

  • Il faut avoir réalisé le chapitre « Une représentation du fonctionnement de l’économie ». En effet, un certain nombre de mots de vocabulaire sont utilisés (PIB, balance des transactions courantes,….). Le terme taux de chômage est au programme de seconde.

  • Il faut connaître l’équation emplois – ressources.

  • Savoir rédiger un paragraphe argumentaire.



Remarques.

J’introduis ici la notion de carré magique. Mais on peut s’en passer. C’est simplement que je le réutilise quand je présente les politiques économiques.

Je ne vous cache pas que c’est un TD un peu difficile, mais l’élève est guidé. Tout dépend l’ordre dans lequel vous traitez le programme.
Des éléments de correction sont disponibles à la fin du document.
1ES – TD n° ….. - ANALYSE DE LA CONJONCTURE : l’année 2003
Alternatives économiques titrait en juin 2004 « Croissance molle. 2003 a été la plus mauvaise année depuis 10 ans. Et 2004 ne s’annonce guère mieux, en dépit des mesures prises pour relancer la croissance. » Comment expliquer des résultats si mauvais …..
I – Décrire la situation économique de la France.
Définir le terme conjoncture économique.

« C’est la situation résultant de l’ensemble des opérations (production, investissement,…) se déroulant entre des agents économiques dans la courte période et dans un espace donné. » Beitone et alii, Dictionnaire des sciences économiques.
Q1 - La conjoncture est souvent décrite à partir de 4 indicateurs. Retrouvez leur définition dans le cours.
Taux de croissance :

Taux de chômage :

Solde de la balance des transactions courantes :

Taux d’inflation : Taux de variation de l’indice des prix. Plus couramment, hausse généralisée des prix.






Taux de croissance

Taux de chômage

Solde de la balance des transactions courantes (en % du PIB)

Taux d’inflation

2000

3,8%

9,3%

1,2%

1,2%

2003

0,5%

9,8%

1,2%

1,6%

Source : INSEE

Q2 - Dessiner le carré magique.


Taux de croissance




Solde des transactions courantes en % du PIB

Taux de chômage

Taux d’inflation

Q3 - Décrire la situation de l’économie française. Quelles sont les évolutions des 4 grands indicateurs ?

II – Expliquer les évolutions.
« Cependant, ce n’est pas seulement le commerce extérieur qui a fait défaut en 2003 et qui freine aujourd’hui la reprise. C’est aussi la demande intérieure : consommation et investissement sont en panne. En mars 2003, lors la présentation des Perspectives économiques 2003 (le document qui explique les prévisions économiques officielles pour l'année en cours et celle à venir), le gouvernement annonçait une croissance moyenne de 1,3 % de l'activité (PIB) pour 2003, au lieu des 2,5 % prévus initialement, lors du vote du budget cinq mois auparavant. Une révision sensible à la baisse, en raison du « ralentissement des économies européennes en général », précisait le texte. Qui poursuivait: «Le retour de l'économie sur un rythme de croissance proche de son potentiel devrait être seulement différé. L'économie française retrouverait ainsi un rythme de croissance d'environ 2,5 % à partir de l'été. (...) Le scénario retenu est volontairement prudent. » Un peu plus d'un an après, l'échec est patent. La croissance moyenne pour 2003 n'a finalement été que de 0,5 %, soit 0,8 point de moins que prévu : 13 milliards d'euros manquent à l'appel (environ 85 milliards de francs). D'où provient l'erreur ? » Denis Clerc, Alternatives économiques, juin 2004.
Q4 - Souligner dans le texte les causes supposées du manque de croissance en 2003.


En milliards d’€ constants

PIB

M

FBCF

CF

X

VS

2000

1348,8

368,2

278,3

1036,2

391,3

11,4

2001

1377,1

373,0

283,8

1065,4

397,7

3,3

2002

1393,4

383,8

278,1

1091,5

405,2

2,2

2003

1399,9

383,5

277,5

1110,6

395,1

-0,9

Source : INSEE

Q5 – A partir du tableau ci dessus, retrouver les explications du texte.

Q6 - Essayons de décrire les liens entre les différentes variables liées à la croissance. Retrouver les mécanismes à partir du texte ci dessous ou de vos connaissances.
« D'abord de l'investissement (la formation brute de capital fixe, dans le jargon de la comptabilité nationale), qui n'a pas bougé, alors qu'une légère augmentation était prévue. D'où un freinage de 0,2 point de la croissance par rapport aux prévisions. Ensuite, du commerce extérieur : le pays a davantage importé et moins exporté que prévu, si bien que les débouchés de la production intérieure n'ont pas été aussi importants que ceux que l'on attendait. D'où un deuxième freinage de 0,7 point supplémentaire. Du côté des ménages, la consommation a progressé à peu près comme prévu... grâce aux revenus sociaux (retraites, indemnités de chômage, aides sociales, etc.), qui ont progressé plus vite que les cotisations et les impôts. En d'autres termes, ces revenus ont joué le rôle de stabilisateurs automatiques qui est le leur, pour empêcher le ralentissement d'activité de se bou- cler en un cercle vicieux : moins de dépenses, donc moins de débouchés, donc moins de production, donc moins de salaires, donc moins de dépenses, etc. » Alternatives économiques, juin 2004.

Exportations  Croissance :

Consommation  Croissance :

Investissement  Croissance :

Croissance  Taux de chômage :

Taux de chômage  Croissance :

Synthèse : Ecriver un texte expliquant la faible croissance française et décrivant le cercle vicieux chômage – faible croissance.

Compétences à utliser : Faire des paragraphes / Citer des chiffres pertinents.

ELEMENTS DE CORRECTION

1ES – TD n° ….. - ANALYSE DE LA CONJONCTURE : l’année 2003

I – Décrire la situation économique de la France.
Q1 - La conjoncture est souvent décrite à partir de 4 indicateurs. Retrouvez leur définition dans le cours.
Taux de croissance : taux de variation du PIB.

Taux de chômage : chômeurs / population active x 100

Solde de la balance des transactions courantes : Exportations – Importations de biens et de services.

Taux d’inflation : Taux de variation de l’indice des prix. Plus couramment, hausse généralisée des prix.

Q3 - Décrire la situation de l’économie française. Quelles sont les évolutions des 4 grands indicateurs ?

Baisse du taux de croissance (-3,3 points) et hausse du taux de chômage (+0,5 points).

Stabilité du taux d’inflation et du solde de la balance des transactions courantes.
Q4 - Souligner dans le texte les causes supposées du manque de croissance en 2003.

Commerce extérieur qui fait défaut / demande intérieure : consommation et investissement qui sont en panne / ralentissement des économies européennes.
Q5 – A partir du tableau ci dessus, retrouver les explications du texte.

Attention, il est judicieux de comparer les années 2002 / 2003.

Le constat : faible augmentation du PIB (+0,5%).
A cause de :

Légère baisse de l’investissement : -0,6 milliards d’euros

Faible augmentation de la consommation finale : 19,1 milliards d’euros

Baisse des exportations : -10,1 milliards d’euros.

Q6 - Essayons de décrire les liens entre les différentes variables liées à la croissance. Retrouver les mécanismes à partir du texte ci dessous ou de vos connaissances.

Exportations  Croissance : Moins d’exportations, donc moins de demande adressée aux entreprises, donc moins de production et de croissance.
Consommation  Croissance : Faible augmentation de la demande des ménages, donc faible augmentation de la demande adressée aux entreprises, donc faible augmentation de la production.
Investissement  Croissance : Baisse de la demande de biens d’équipement, donc moins de demande adressée aux entreprises, donc moins de production et de croissance.
Croissance  Taux de chômage : Si faible augmentation de la production, faible augmentation de l’emploi, donc le taux de chômage baisse peu ou augmente suivant les entrées sur le marché du travail.

Taux de chômage  Croissance : Si taux de chômage en hausse, personnes avec de faibles revenus en hausse, donc consommation en faible augmentation, donc faible augmentation de la demande adressée aux entreprises, donc faible augmentation de la production.


Synthèse : Ecriver un texte expliquant la faible croissance française et décrivant le cercle vicieux chômage – faible croissance.


1 – Trois causes à la faible croissance.

Légère baisse de l’investissement : -0,6 milliards d’euros

Faible augmentation de la consommation finale : 19,1 milliards d’euros

Baisse des exportations : -10,1 milliards d’euros.
2 – Le cercle vicieux chômage – faible croissance.

Faible croissance : faible augmentation de la production, faible augmentation de l’emploi, donc le taux de chômage baisse peu ou augmente suivant les entrées sur le marché du travail.
Important taux de chômage : Si taux de chômage en hausse, personnes avec de faibles revenus en hausse, donc consommation en faible augmentation, donc faible augmentation de la demande adressée aux entreprises, donc faible augmentation de la production.

similaire:

Des éléments de correction sont disponibles à la fin du document iconÉLÉments de correction

Des éléments de correction sont disponibles à la fin du document iconIntégrer des éléments de langue et culture occitane aux pratiques...

Des éléments de correction sont disponibles à la fin du document iconProposition correction ec
«un passeport pour l’emploi» (Doc 3 : 10% des hommes sortants de formation initiale depuis 1 à 10 ans qui sont sans diplôme et en...

Des éléments de correction sont disponibles à la fin du document iconSont disponibles sur le site internet de l’Université les informations suivantes

Des éléments de correction sont disponibles à la fin du document iconCe sont 108 heures qui sont rendues disponibles dans l’année
«Ce qui nous incombe c'est de relever le défi de l'économie de la connaissance et de la révolution de l'information.» Nicolas Sarkozy...

Des éléments de correction sont disponibles à la fin du document iconLes organisations productives
...

Des éléments de correction sont disponibles à la fin du document iconCorrection ds sur «Quelles sont les sources de la croissance ?»

Des éléments de correction sont disponibles à la fin du document iconPourquoi l’isolation, et une démarche globale et cohérente dite de...
«rénovation énergétique» (ou thermique) sont des éléments indispensables pour réaliser de réelles économies d’énergie pérennes et...

Des éléments de correction sont disponibles à la fin du document iconLe pib (Produit Intérieur Brut)
«la valeur des biens et des services produits pendant une période donnée (en général une année) et qui sont disponibles pour des...

Des éléments de correction sont disponibles à la fin du document iconRéférences à rappeler dans toute correspondance
«case à cocher » ne sont applicables que si elles sont effectivement cochées. Les rubriques du présent document qui ne sont pas...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.20-bal.com