Notes introduction





télécharger 52.53 Kb.
titreNotes introduction
date de publication13.12.2016
taille52.53 Kb.
typeNote
e.20-bal.com > économie > Note
PRENDRE DES NOTES
INTRODUCTION :

Plus vous allez avancer dans votre scolarité, moins (logiquement) l’on va vous dicter le cours. Par ailleurs, il va aussi vous être demandé de lire de vous-même des articles, des ouvrages et de les prendre en notes. Une bonne prise de notes, c’est le signe d’une bonne écoute/lecture, d’une bonne compréhension, d’un bon esprit de synthèse. Cette « mémoire de papier » est aussi le support premier du travail personnel : elle facilite la compréhension et la mémorisation.

Quand on apprend à prendre des notes, la 1ere règle est d’être attentif, écouter (écouter n’est pas entendre) et participer pour se donner les moyens de comprendre. Ainsi, on pourra mieux parvenir à cet objectif de sélection efficace des informations. En effet, prendre des notes consiste à écrire l'essentiel, séparer l’essentiel de l’accessoire avec un maximum de rapidité. Donc, la recherche de l'efficacité, c'est à dire de l'économie, est primordiale. Pour arriver à cette économie, il est essentiel d’inventer.

En effet, les notes n'ont qu'un destinataire en principe : leur propre auteur. Celui-ci doit donc fournir un travail intellectuel pour se créer des moyens permettant d'économiser au mieux le temps nécessaire à l'écriture.

Pour prendre des notes, on recourt à divers procédés, parmi lesquels

  • la présentation hiérarchisée

  • la suppression de mots

  • des signes

  • des abréviations

  • la nominalisation




  1. LA PRÉSENTATION HIERARCHISEE


Objectifs : Rendre compte de la structure du texte, que ce soit pour un texte lu ou un cours/exposé entendu.
Mise en oeuvre d'une présentation efficace :

  • Recourir à la numérotation hiérarchisée.

Celle-ci utilise deux principes :

  • un type de numéros/de chiffres différents selon le rang d'importance de l'idée

  • un décalage par rapport à la marge rendant compte du rang d'importance de l'idée, de la hiérarchie.







  1. 1ère idée principale du cours.

      1. 1ère sous idée.

      2. 2ème sous idée,….. et ainsi de suite.




  1. 2ème idée principale.

  1. 2e sous idée

  2. et ainsi de suite.





Rq 1 : Prévoyez une place dans la marge pour des annotations diverses (références de doc utilisés, de docs évoqués, réflexions personnelles)

Rq 2 : Veillez à sauter des lignes (aérez la prise de notes), évitez d’écrire les titres en bas de page. Soulignez, encadrez, utilisez différentes couleurs.


  • Accorder toute son attention aux "connecteurs", c'est à dire aux mots qui permettent de comprendre l'organisation, la logique du texte : dans un texte argumentatif, il s'agit généralement des mots indiquant une relation logique (addition, opposition, cause, conséquence)

Lorsque le texte est entendu, le repérage des articulations de l'exposé dépend des signes manifestés par la personne qui parle pour mettre en avant les idées importantes, la logique (ralentit le débit, répète, hausse la voix, gestes, pauses, démonstration orale doublée d’une démonstration visuelle en écrivant au tableau, montrant un document).



  1. LA SUPPRESSION DE MOTS


Objectifs : Supprimer tout ce qui n'est pas indispensable à la compréhension. Usage d’un style télégraphique (qu’on ne doit pas retrouver dans les copies par ailleurs..)
Mise en œuvre : ce qu'on peut supprimer :

  • tous les articles

  • tous les verbes dont la disparition ne gêne pas la compréhension (ex. : "être")

  • tous les éléments de commentaire non indispensables à la compréhension de l'ensemble (la question des exemples est à ce sujet intéressante : inutile de les accumuler ; il faut au moins en retenir un, le plus significatif, le plus évocateur


Il est parfois nécessaire de noter une phrase complète car elle correspond à une définition, une citation, ou constitue une formulation très évocatrice que vous tenez à conserver telle quelle.


  1. DES SIGNES


Objectifs : Remplacer des mots par des signes rapides à réaliser (écriture) et sans équivoque (à la relecture, il ne doit pas y avoir de doute sur la signification).

Mise en œuvre (quelques pistes):


SIGNES

SIGNIFICATIONS POSSIBLES

SIGNES

SIGNIFICATIONS POSSIBLES



aboutit à, entraîne, provoque, devient



n'est pas tout à fait pareil à



augmente, monte, progresse



est supérieur à, vaut mieux que,



diminue, descend



est inférieur à, vaut moins que.



varie, instable



fait partie de, est de la famille de



rien, vide, désert, absence



ne fait pas partie de, est étranger à,



différent, n'est pas, au contraire

/

par rapport à



équivaut à, égale, est,



et, s'ajoute à



mort, décès



plus ou moins



important



croissance



homme



femme

//

dans le même temps, parallèlement



politique



  1. DES ABRÉVIATIONS


Objectif : Il s’agit de remplacer des mots par des "raccourcis" qui vont devenir votre code personnel

Chaque matière utilise ses propres abréviations conventionnelles. Il est bon d’en connaître, d’en inventer.

Mise en œuvre (quelques pistes) :


Abréviation

Signification

Abréviation

Signification

Abréviation

Signification

tjs

toujours

gal

général

Devpt

developpement

js

jamais

qn

quelqu'un

Intro

introduction



même

qqch/qc

quelque chose

Pvoir

pouvoir

hô/h

homme

ê

être

Doc

document

rq

remarque

cad

c'est à dire

Nbre

nombre

bcp

beaucoup

ns/vs

nous/vous

Décratie

démocratie

tt

tout

tps

temps

Pol

politique

ts

tous

ex

(par) exemple

Gvt

gouvernement

ms

mais

avt

avant

K

capital

ds

dans

pb

problème

P

production

stt

surtout

Cf

Confere

I

investissement

pdt

pendant

c

comme

M

importation

pr

pour

cepdt/cpdt

cependant

X

exportation
 

Le « ment » peut se remplacer par mt/mt (vraiment = vraimt/vraimt). Le « tion » se remplace par t°/° (révolution = rev°).

Attention : ne pas tout symboliser (ex : noms propres et notions clés à noter tels quels)




5) LA NOMINALISATION ET LE REMPLACEMENT PAR UN HYPERONYME
a) La NOMINALISATION
Définition : procédé qui consiste à tirer d'un verbe un nom de même famille (ou, quand le nom de même famille n'existe pas, un nom correspondant par son sens à ce verbe)

Ex : réparerréparation.
b) Remplacement par un HYPERONYME (ou "nom générique")
Définition : nom qui, servant d'étiquette générale à un groupe de noms qui ont en commun une même idée, exprime cette idée commune. C’est un moyen efficace d’économie mais il nécessite une synthèse rapide (entraînement nécessaire)

Ex : agent, gendarme, CRSforce publique

       poète, romancier, dramaturge  écrivain
Dans tous les cas, il est impératif de rependre vos notes dans les 2 jours qui suivent pour faciliter le travail de mémorisation et de compréhension. .

similaire:

Notes introduction iconNotes et les abréviations I. Pourquoi apprendre à prendre des notes

Notes introduction iconIntroduction (ou insérer dans les chapitres géogr et rédiger une introduction commune)

Notes introduction iconSommaire introduction 2 Conclusion 18 Introduction
«IntelliHome», une société Belge qui s’est imposée comme un des leaders de la surveillance et de la domotique ouvert à un large public...

Notes introduction iconIntroduction : Comprendre les réactions de la presse et des internautes...

Notes introduction iconNotes: 9

Notes introduction iconNotes 54

Notes introduction iconNotes : 11

Notes introduction iconNotes os/2

Notes introduction iconNotes de l’editeur 6

Notes introduction iconNotes (iii/IV)






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.20-bal.com