Gdr cnrs «emma» (Economie Méditerranée Monde Arabe)





télécharger 12.46 Kb.
titreGdr cnrs «emma» (Economie Méditerranée Monde Arabe)
date de publication10.02.2017
taille12.46 Kb.
typeDocumentos
e.20-bal.com > économie > Documentos
GDR CNRS « EMMA » (Economie Méditerranée Monde Arabe)

Université Galatasaray, Istanbul, Turquie

Colloque EMMA, 26 et 27 mai 2006
« Le Partenariat euro-méditerranéen : construction

régionale ou dilution dans la mondialisation ? »


APPEL A COMMUNICATIONS

Problématique
Après les colloques de 2002 tenus à Sousse et 2004 à Madrid, le Groupement de Recherche du CNRS EMMA (Economie de la Méditerranée et du Monde Arabe) organise son colloque bi-annuel à Istanbul, en partenariat avec l’Université Galatasaray, sur le thème « Le partenariat euro-méditerranéen : construction régionale ou dilution dans la mondialisation ? ».
L’espace euro-méditerranéen est caractérisé par des pays ayant des niveaux de développement inégaux et des processus de rattrapage contrastés. Le développement des relations économiques, des investissements directs étrangers et les politiques d’intégration internationale engendrent des stratégies d’implantation, de délocalisation/relocalisation des firmes, des orientations des échanges commerciaux, technologiques et financiers, ayant des effets particuliers sur la croissance, l’emploi et l’évolution des spécialisations productives. L’ouverture peut façonner non seulement le volume et la nature du commerce mais aussi la répartition géographique des activités. On peut se demander notamment quelles sont les stratégies des firmes dans le cadre de la libéralisation des échanges ? Dans quelle mesure ces stratégies sont influencées par les politiques supranationales, la mondialisation et les accords de libre-échange euro-méditerranéens ? Quel rôle jouent les migrations dans la dynamique économique des pays sud-méditerranéens ?
Le projet euro-méditerranéen de Barcelone (novembre 1995) entre l’Union européenne et les pays du Sud et de l’Est de la Méditerranée (PSEM) (Algérie, Chypre, Egypte, Israël, Jordanie, Liban, Malte, Maroc, Syrie, Tunisie, Turquie, Territoires palestiniens) rompait avec la tradition des préférences en programmant des accords de libre-échange à l’horizon 2010. Le partenariat euro-méditerranéen, avec le démantèlement de la protection, devait être un stimulateur de réformes structurelles et jouer le rôle de catalyseur. Quel en est le bilan ? Peut-on dire que les mises à niveau sont restées limitées, les investissements directs étrangers et les montées en gamme des produits faibles ? En parallèle, le monde s’est multilatéralisé sous l’impulsion de l’OMC et des institutions de Bretton Woods. L’émergence des grands pays d’Asie, tels l’Inde et surtout la Chine, et l’élargissement de l’Union européenne aux PECO ont déplacé les centres de gravité aux dépens de la zone euro-méditerranéenne. La suppression de l’accord sur les textiles et les vêtements a-t-elle changée la donne pour les industries du Maroc, de la Tunisie, de l’Egypte ou de la Turquie dont les coûts de production sont supérieurs. De manière générale, quelles stratégies ces pays peuvent-ils adopter pour résister à la concurrence internationale et redéployer leurs spécialisations ? Dans cette perspective, l’intégration Sud-Sud peut-elle constituer une des solutions ?
Principaux thèmes du colloque 
1. Union européenne et intégration euro-méditerranéenne

2. Réformes structurelles, rattrapage et politiques de développement des partenaires méditerranéens

3. Intégration euro-méditerranéenne et économie géographique

4. Les effets de la libéralisation commerciale multilatérale

5. Investissements directs étrangers, attractivité et impacts sur les pays d’accueil

6. Stratégie et management des firmes dans l’espace euro-méditerranéen

7. Cultures d’entreprises et modes de gouvernance dans l’espace euro-méditerranéen

8. Migrations, emploi et transferts de revenu

9. Intégration régionale et recomposition des espaces et des échanges agricoles

10. Intégration régionale, normes et environnement

11. Protection sociale et emploi

12. Intégration régionale, capital humain, innovation et diffusion technologique

13. Infrastructures et compétitivité des territoires

14. Régime de change et compétitivité

15. Intégration financière

16. Ouverture économique, gouvernance, sécurité et démocratie

17. Histoire économique de la zone euro-méditerranéenne
Calendrier scientifique
Les propositions de communication (résumé de deux pages, en français ou en anglais) devront parvenir à Ahmet Insel (ainsel@gsu.edu.fr) et à Henri Regnault (henri.regnault@univ-pau.fr) avant le 23 décembre 2005. Le comité scientifique définira la liste des communications retenues avant le 28 janvier 2006. Les auteurs devront faire parvenir leur texte (en français ou en anglais, maximum 40 000 signes) avant le 15 avril 2006 à Ahmet Insel. La présentation d’une communication vaut acceptation de son auteur pour sa mise éventuelle sur les sites internet des institutions organisatrices.
Comité scientifique
Bertrand BELLON (ADIS, Paris Sud), Claude BERTHOMIEU (CEMAFI Nice), Maurice CATIN (CRERI, Toulon), Jacques CHARMES (IRD), Christian DEBLOCK (CEIM, UQAM Montréal), Ahmet INSEL (Galatasaray, Istanbul), Saadet IYIDOGAN (Galatasaray, Istanbul), Seyfettin GURSEL (Galatasaray Istanbul), Mohamed LAHOUEL (Tunis), José-Maria MELLA (Autonoma Madrid), El Mouhoub MOUHOUD (CEPN, Paris Nord), Michela PELICANI (DDSM, Bari), Roland PEREZ (ERFI, Montpellier I), Pascal PETIT (CEPREMAP et CEPN, Paris), Henri REGNAULT (CATT, Pau), Michel VERNIERES (MATISSE, Paris I).
Comité d’organisation
Ayça AKARCAY, Abuzer BAKIS, Ahmet INSEL, Saadet IYIDOGAN, Haluk LEVENT, Henri REGNAULT, Renginar SENSES.

similaire:

Gdr cnrs «emma» (Economie Méditerranée Monde Arabe) iconMonde arabe/generalites/islam
«Urbanisation et agriculture en Méditerranée : conflits et complémentarités», L'Harmattan/ciheam, 580 pages

Gdr cnrs «emma» (Economie Méditerranée Monde Arabe) iconLa science politique et le monde arabe : d’une relation problématique à un savoir problématisé
«naturelles». Afin que la science politique arabe, ou sur le monde arabe, complète son parcours, IL faudrait que les objets dont...

Gdr cnrs «emma» (Economie Méditerranée Monde Arabe) iconEconomie / Tunisie / Monde arabe

Gdr cnrs «emma» (Economie Méditerranée Monde Arabe) iconL’arabe, le poids du passé plombe-t-il les espoirs de l’avenir ?...

Gdr cnrs «emma» (Economie Méditerranée Monde Arabe) iconValeurs et représentations
«cadres» Gdr n° 2334 a été créé par le Département des Sciences de l’Homme du cnrs pour une durée de quatre ans à compter du 1er...

Gdr cnrs «emma» (Economie Méditerranée Monde Arabe) iconLe Monde arabe face au défi de l’eau

Gdr cnrs «emma» (Economie Méditerranée Monde Arabe) iconNiveaux d’explications du «printemps arabe»
«Printemps arabe» fait référence au «Printemps des peuples» de 1848 auquel IL a été comparé. Ces mouvements révolutionnaires nationaux[...

Gdr cnrs «emma» (Economie Méditerranée Monde Arabe) iconTraducteur et interprète de conférence, franco-espagnol-arabe
«une vie pour l’art» sur la vie et les œuvres de l’artiste peintre marocaine Meriem Mezian (espagnol-arabe, 250 pages) pour le compte...

Gdr cnrs «emma» (Economie Méditerranée Monde Arabe) icon1ères Doctoriales du gdr economie & Sociologie
«design management» au sein d’une entreprise française de petit électroménager dans les années 1980

Gdr cnrs «emma» (Economie Méditerranée Monde Arabe) iconComposition de la ligue arabe
«mythique» d’unité extrêmement fort. La culture politique (idéologie pour certains) cimente le ma, d’où le sentiment d’appartenance...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.20-bal.com