Developpement durable en etablissement de sante





télécharger 92.42 Kb.
titreDeveloppement durable en etablissement de sante
date de publication09.01.2017
taille92.42 Kb.
typeDocumentos
e.20-bal.com > économie > Documentos

DEVELOPPEMENT DURABLE EN ETABLISSEMENT DE SANTE
logo tropheģes.jpg

logo_ssa_def.jpg






TROPHEES DD – CEREMONIE SUR SALON SSA 2013



Les Trophées DD sont une reconnaissance de l’engagement des établissements sanitaires et médico-sociaux dans le développement durable. Ils soutiennent des initiatives remarquables et sont une source d’inspiration pour les démarches de responsabilité sociétale et environnementale de tout le secteur de la santé.


Les Trophées sont remis par un jury constitué autour des représentants des fédérations hospitalières (FHF, FEHAP, FHP, UNICANCER).

Les établissements lauréats ont présenté des expériences exemplaires et innovantes, qui peuvent être adaptées ou reproduites dans d’autres structures, et qui placent le lauréat au delà des exigences de la réglementation.

En 2013, 67 dossiers de candidature ont été reçus et analysés.

Les Trophées sont remis aux lauréats le mercredi 29 mai 2013 à 12h30.



















12h30 : démarrage de la remise des trophéesfrise federations.pdffrise logos pg ubm.pdf

introduction rapide



horaire

Catégorie

Lauréat

Fédé

Représenté par

Trophée remis par

12h35

Achats durables, initiative économique

Le centre hospitalier national d’ophtalmologie des Quinze-Vingt, Paris

FHF

Romain Duvernois - Directeur des travaux et des services économiques

Et Rolande Mbow, référente DD





12h38




Le Groupe Bordeaux Nord Aquitaine

FHP

Monsieur Reverier, Directeur d'Alium

Monsieur Weissman, scientifique de HSEN, chargé de projet au sein du Groupe Bordeaux Nord Aquitaine,




12h41

Mini budget, maxi résultat

Le centre hospitalier de la Bresse Louhanaise, Louhans

FHF

Anthony NICOT, Responsable Restauration


Annick JACOB, A.A.H. responsable finance et économat





12h44

Meilleur démarrage dans le DD

L’établissement public de santé mentale des Flandres, Bailleul


FHF

Mme Dominique VERHOEST , Directrice de la stratégie et de la communication





12h47




L’Ehpad Emmaüs Diaconesses, Strasbourg


Fehap

Bernard HEUSCH, Président de l’Association Emmaüs-Diaconesses, gestionnaire de l’EHPAD Emmaüs-Diaconesses Koenigshoffen,

Paul HEGE, éco-conseiller,

Stéphane BUZON, Directeur Général de l’Association.




12h50

Initiative sociale

Le centre hospitalier de Brie-Comte-Robert et l’établissement public de gérontologie de Tournan-en-Brie

FHF

M. Philippe PARET Directeur Centre Hospitalier de Brie Comte Robert et Etablissement Public Gérontologique de Tournan en Brie

Mme Laetitia Zak, DRH du centre hospitalier de Brie Comte Robert

M. Zacharie Mauge, Directeur Adjoint de l’Etablissement Public Gérontologique de Tournan en Brie





12h53




Le centre SSR La Clauze, Saint-Jean-Delnous


Fehap

Jean-Pierre SALMON, Directeur

Damien OLIVON, membre du CHSCT

Et Madame Marie-Claire ROLLOT représentante du Conseil d’Administration 





12h56

Initiative environnementale – Biodiversité

L’hôpital La Renaissance sanitaire, Villiers-Saint-Denis


Fehap

Benoit FRASLIN, directeur

Christine HERIVAUX-CETTO, référent Comité Développement Durable





13h

Initiative environnementale – Déchets

La clinique Pasteur, Toulouse


FHP

Céline Gordon, chargée de communication et membre de la cellule DD





13h03




Le centre hospitalier régional universitaire, Lille


FHF

Bruno DOMIUS, directeur général adjoint

Philippe VAN DE WOESTYNE, directeur développement durable, qualité, risques, vigilance.





13h06

Initiative environnementale – Energie, bâtiment, eau

Le centre hospitalier régional, Orléans


FHF

Olivier BOYER, directeur général du centre hospitalier régional d’Orléans





13h09




Le groupe Médica


FHP

Isabelle MOINOT, Responsable RSE

Dominique Guicheney, Directeur du Patrimoine





13h12




L’institut Saint-Pierre, Palavas-les-Flots


Fehap

M. Jean Marc MERY, directeur Institut Saint-Pierre





13h15

Parties prenantes

Le centre hospitalier, Niort


FHF

M. Bruno FAULCONNIER, directeur





13h18

PRIX FHF

Le centre hospitalier de Rouffach





M. Pierre Wesner son directeur

Mlle Emilie Furstoss, psychologue du travail à la DRH du CH de Rouffach





13h21

PRIX FHP

Les hôpitaux privés du Littoral (Centre MCO Côte d’Opale et Clinique des 2 Caps)





Monsieur Olivier VERRIEZ, président,

Mesdames Myriam Fanjaud et Sandra REES, directrices des services de soins,

Madame Sarah LABBE, Cadre de Soins,

Madame Cindy VERMEEREN, Responsable RH





13h24

PRIX FEHAP

L’association ECHO (Expansion des Centres d’Hémodialyse de l’Ouest)





Julie RODRIGUES DE OLIVEIRA, Attachée aux Affaires médico-soignantes, Groupe de travail développement durable





13h27

PRIX SPECIAL DU JURY

Les Hôpitaux universitaires de Strasbourg





Bénédicte GOURIEUX, pharmacien, responsable du service stérilisation, chef de pôle

Rémy BASSO BOCCABELLA, pharmacien







13h30 : fin de la remise

Catégorie : Achats durables, initiative économique

Lauréats ex-aequo 


Le Centre Hospitalier National d’Ophtalmologie des Quinze-Vingts à Paris



Depuis 2011, le CHNO a inscrit le développement durable dans son projet d’établissement et a structuré une démarche visant à promouvoir les achats durables.
C’est un programme complet qui

  • permet de privilégier des fournisseurs ayant une démarche structurée en faveur du DD ,

  • préférer les circuits courts,

  • repose sur une évaluation des besoins en amont,

  • prend en compte les dépenses énergétiques des équipements et le bilan carbone des matériels,

  • privilégie les produits respectueux de l’environnement au cours de leur cycle de vie

  • et intègre l’ergonomie pour améliorer les conditions de travail des personnels.

C’est une démarche très professionnelle qui intègre les utilisateurs (consultation en amont, test de produits, vérification des conditions d’utilisation …) et développe le partage des objectifs et de la démarche avec tout le personnel.
Contact

Romain Duvernois, Directeur adjoint du CHNO

rduvernois@quinze-vingts.fr


Le Groupe Bordeaux Nord Aquitaine à Bordeaux



Les polycliniques du GBNA ont fait le choix de proposer à leurs patients et au personnel une alimentation respectueuse de la santé et de l’environnement, à travers une démarche d’achats durables.

Un travail préalable avec des experts en santé environnementale a été réalisé sur la qualité nutritionnelle des produits et des menus.

Des critères ont été établis pour aider à manger autrement au quotidien.

Le choix des produits et des fournisseurs :

  • prend en compte la qualité nutritionnelle des aliments,

  • intègre la protection de la biodiversité et des matières premières

  • favorise les circuits courts, l’agriculture raisonnée ou bio.

  • intègre la réduction des emballages et leur récupération par les fournisseurs

  • participe à la réduction des émissions des gaz à effet de serre : optimisation des livraisons, réduction de la consommation de bœuf, réduction des légumes produits en serres chauffées …

Cette évolution des achats de restauration, à laquelle le personnel a été sensibilisé et formé, est réalisée à budget constant.
Contact

Yves Noël, Directeur général GBNA

m.rabanier@bordeauxnord.com

Catégorie : Mini budget, maxi résultat


Le centre hospitalier de la Bresse Louhannaise à Louhans



Un projet complet a été mené au niveau du service restauration afin de réduire les déchets, baisser la consommation d’énergie, travailler sur les conditionnements et les emballages, privilégier les circuits courts locaux.
Cette action a été menée sans investissement supplémentaire mais le résultat financier au bout d’un an complet très positif :

  • économies sur la gestion des déchets réduits de près de 30% (moins de sacs poubelles car compost, conditionnements mieux étudiés, récupération des emballages par les fournisseurs),

  • 20% d’économie d’énergie grâce à la cuisson à très basses températures et la réduction de moitié de la perte de masse de viande à la cuisson.

Sans oublier le bilan qualitatif : plus de produits frais et de saison, moins de produits transformés, une meilleure qualité de repas et une plus grande satisfaction des patients.
Cette opération réussie a un effet boule de neige car d’autres services de l’établissement, comme la blanchisserie, vont engager des actions.

Contact :

Anthony Nicot, responsable du service restauration

Anthony.nicot@ch-louhans.fr



Catégorie : Meilleur démarrage dans le développement durable

Lauréats ex-aequo 

L’établissement public de santé mentale des Flandres à Bailleul



La cellule développement durable a été mise en place fin 2011. Les premières actions menées, comme le bilan carbone et un plan de gestion des déchets, sont les points de départ de l’élaboration d’une véritable politique de l’établissement.

Tous les domaines sont couverts avec des réalisations techniques directement efficaces. Une grande place est donnée à la mobilisation interne, à la coopération, à la gouvernance des projets ainsi qu’à la formation des agents et à la communication, avec un budget afférent.

La volonté est de diffuser une culture et de mettre en place un maillage interne de référents développement durable.

L’établissement veut définir une politique de RSE (responsabilité sociale et environnementale) qui prenne en compte l’environnement, la qualité des soins mais également la santé et le bien-être au travail de tous les personnels.

La RSE devient un levier de la stratégie de l’établissement.
Contact ; Dominique Verhoest, Directrice adjointe chargée de la stratégie et de la communication

Dominique.verhoest@epsm-des-flandres.com

L’Ehpad Emmaüs Diaconesses à Strasbourg




L’Ehpad menait déjà plusieurs actions éco-responsables (tri déchets, énergies renouvelables, achats responsables, biodiversité …) et, en 2012, a défini une politique globale pour aller plus loin. Le plan a été établi à partir de plusieurs diagnostics : enquête, analyse des données existantes, contacts avec les partenaires et collectivités extérieures.

Le résultat est l’établissement d’une charte, un plan de communication sur les éco-gestes, et un plan d’actions global.

Un des points forts de la démarche est l’ouverture sur l’extérieur, l’intégration des parties prenantes, la qualité de la réflexion, le management participatif. Elle témoigne d’une vision large et à long terme de la démarche de développement durable, les projets sont variés, à l’échelle des moyens de l’établissement, mais bien maîtrisés et pertinents.
Contact :

Stéphane Buzon, Directeur

sbuzon@diaconesses.fr


Catégorie : Initiative sociale

Lauréats ex-aequo :

Le centre hospitalier de Brie-Comte-Robert et l’établissement public gérontologique de Tournan-en-Brie



Les 2 établissements ont une gouvernance commune qui s’appuie sur le concept d’Hôpital magnétique : améliorer la qualité de vie au travail pour améliorer la qualité de prise en charge des patients.

L’établissement mène une politique de ressources humaines forte et engagée et a souhaité aller plus loin en obtenant le label AFNOR « diversité ».

Pour ce faire :

  • le personnel a été formé pour être sensibilisé à la discrimination et pouvoir la reconnaître,

  • les procédures internes ont été revues en tenant compte des risques et situations de discrimination (entretiens d’évaluation, fiches de poste, signalement des événements indésirables …),

  • un numéro alerte discrimination a été mis en place,

  • des indicateurs de suivi ont été établis et un budget spécifique dégagé pour le projet.

Ce programme qui permet d’améliorer la qualité de vie au travail est réalisé avec les partenaires sociaux et des partenaires extérieurs. Le label Afnor a été obtenu pour 4 ans et l’établissement a établi une charte Mieux être au travail.

Contact :

Philippe Paret, Directeur

directeur@hopital-brie.fr

Le centre de soins de suite et réadaptation La Clauze à Saint-Jean-Delnous



La politique développement durable de l’établissement a un volet qualité de vie au travail et bien traitance des salariés. L’établissement mène une politique d’emploi durable pour l’ensemble du personnel basée sur une coresponsabilité employeur / salariés.

Elle englobe :

  • la prévention des risques professionnels,

  • la recherche de l’adéquation entre vie professionnelle et vie personnelle,

  • une culture d’appartenance à communauté professionnelle.

Les outils sont nombreux : baromètre social, tableau de bord pour le pilotage de la gestion prévisionnelle des emplois et des carrières, dialogue social, cartographie des risques professionnels, indicateurs...
Les résultats sont positifs en termes de satisfaction, stress, enrichissement des compétences, reconnaissance au travail, réduction de l’absentéisme et la marge financière dégagée a été réinvestie pour l’amélioration de la qualité de vie au travail.
Contact :

Jean-Pierre Salmon, Directeur

Jp.salmon@laclauze.fr


Catégorie : Initiative environnementale – Biodiversité


L’hôpital de la Renaissance sanitaire à Villiers-Saint-Denis



L’hôpital est situé au cœur d’un parc boisé de 42 ha, avec un cours d’eau, de nombreuses espèces animales et végétales.

Soucieux de préserver cet environnement, l’établissement mène une démarche de gestion raisonnée du parc qui permet de préserver et recréer un juste équilibre de l’éco-système, donner une bouffée d’oxygène dans cette région viticole à forte utilisation de produits phytosanitaires, promouvoir la connaissance des arbres, partager ce capital naturel avec les patients, les visiteurs et le personnel.

De nombreuses actions sont menées :

  • plantations pour favoriser la biodiversité et repeuplement abeilles,

  • destruction d’un barrage sur ru pour permettre la libre circulation des poissons,

  • mise en jachère de prairies pour favoriser la biodiversité et le repeuplement des colonies d’abeilles,

  • chemins de promenade,

  • entretien du parc avec un ESAT,

  • maintien des arbustes en taille basse pour favoriser la nidification,

  • compostage

  • station de traitement des eaux…



Contact :

Benoit Fraslin, Directeur

Benoit.fraslin@hlrs-villiers.net



Catégorie : Initiative environnementale – Déchets

Lauréats ex-aequo :

La clinique Pasteur à Toulouse



La gestion des déchets est un dossier pris en mains par la clinique depuis longtemps avec des résultats conséquents : 26 filières de tri existent, 65% des filières sont valorisées, 40% le sont sans frais pour l’établissement.

La clinique a mis en place une filière vertueuse autour des déchets organiques qui se traduit par la création d’une économie circulaire.

Les déchets du service restauration (12 T par an) sont récupérés par un prestataire. Celui-ci les composte et livre le compost obtenu est livré à l’ESAT qui produit les légumes bio consommés par la clinique.

Ce projet peut être reproduit dans de nombreux établissements ; l’économie circulaire est une tendance récente mais très vive du développement durable et la gestion des bio-déchets est une problématique d’actualité pour le secteur de la santé.
Contact :

Olivier Collet, Responsable cellule DD

ocollet@clinique-pasteur.com

Le centre hospitalier régional universitaire de Lille

La récupération et la valorisation organique des déchets alimentaires de restauration est une des nombreuses actions de la stratégie DD du CHU.


Ces déchets sont récupérés, via un système de tuyauterie, dans une cuve hermétique. Le pompage est effectué sans dégagement d'odeurs, ce qui améliore nettement les conditions de travail des agents du service déchets.

Ces déchets récupérés vont dans un centre de valorisation organique et contribue à la production biogaz. Ce dernier est utilisé dans le réseau de chauffage de la ville ou comme carburant pour les bus.

Cette démarche combine une problématique multiple : environnementale, sociale et financière avec plusieurs résultats :

  • transformation énergétique

  • diminution de la collecte des déchets

  • amélioration des conditions de travail et diminution de l’absentéisme des agents du service déchets.


Contact :

Philippe Vandewoestyne, Directeur délégation DD

Philippe.vandewoestyne@chru-lille.fr



Catégorie : Initiative environnementale – Energie, bâtiment, eau

Lauréats ex aequo


Le centre hospitalier régional d’Orléans



Le nouvel hôpital est construit selon une démarche volontaire de certification HQE, associée au label THPE ( très haute performance énergétique). Les objectifs sont de créer des conditions intérieures saines et confortables et réduire de 20% les consommations énergétiques du bâtiment et recourir aux énergies renouvelables.

Le choix de faire un hôpital HQE est une démarche volontariste engagée 4 ans avant la publication du référentiel HQE pour les établissements de santé.

Quelques points forts du projet :

  • protection de la biodiversité et intégration dans le site,

  • gestion des eaux pour diminuer les rejets dans le réseau,

  • prise en compte des déplacements et installations pour modes doux,

  • choix des matériaux de construction non nocifs,

  • performances énergétiques très hautes (isolation, orientation, EnR, biomasse, récupération énergie, LED, lumière naturelle…)


Le premier bâtiment a été livré en avril 2013, le chantier sera terminé en 2015.
Contact :

Artus Paty, Directeur

artus.paty@chr-orleans.fr

Le groupe MEDICA

Le groupe met en place un plan de maîtrise des consommations énergétiques par un système de télésurveillance.


Il consiste en la mise en place de capteurs afin de mesurer les quantités de gaz, d’eau et d’électricité consommées, et les taux d’émission de CO2 correspondantes. Ces données sont ensuite transmises à un logiciel spécialement configuré pour le site qui les transforme en indicateurs.

L’objectif est de permettre à chaque direction d’établissement d’avoir une vision en permanence actualisée des consommations de fluides et du comportement énergétique du bâtiment pour mieux assurer la maîtrise de ses consommations. Le système permet de repérer des fuites et aussi des comportements énergivores (éclairage nocturne, production simultanée de chaud et de froid au même endroit, fuites d’eau…), il fournit des rapports de synthèse et un service d'alertes en temps réel.

Les établissements ont ensuite un plan d’actions personnalisé pour adopter de bonnes pratiques de consommation.

En 2013, les 190 établissements du groupe seront engagés dans le programme.
Contact

Isabelle MOINOT, Responsable RSE

Isabelle.MOINOT@medica.fr

L’Institut Saint-Pierre à Palavas-les-Flots



Depuis 2008, de nombreuses actions sont mises en place à l’Institut et portent sur l’ensemble des volets du développement durable.

En matière de performance énergétique et de protection de l’environnement, les résultats obtenus sont probants :

  • les économies d’énergie (électricité : -20% en 4 ans, gaz : -17%),

  • les économies d’eau, qui sont un enjeu important dans cette région en déficit (consommation -45% en 4 ans),

  • la réduction des gaz à effet de serre (action sur les transports sanitaires visant à avoir plusieurs enfants par véhicules au lieu d’un, 700 000 km parcourus en moins par an)

D’autres projets d’amélioration de la performance énergétiques sont en cours : solution de géothermie avec pompe à chaleur d’eau de mer, installation de solaire thermique, poursuite de l’action pour réduire la pollution due aux transports.

Les différents programmes d’actions sont gérés et suivis dans le cadre d’une démarche EMAS (Système de Management Environnemental et d’Audit), un programme européen pour l’environnement.
Contact :

Jean-Marc Mery, directeur

mery.jm@institut-st-pierre.fr



Catégorie : Parties prenantes




Le centre hospitalier de Niort



Le centre hospitalier a élaboré son Agenda 21 sur un mode participatif en intégrant l'ensemble des personnels par un appel à participation. Plusieurs groupes de travail et instances ont été mis en place pour faire le diagnostic et les propositions du plan d'action (intégré au projet d'établissement 2013-2017)

Le CH est également signataire de l'agenda 21 de la ville, les 2 démarches se répondent et se complètent.

L’intérêt est l’organisation de la participation active des agents, la volonté de mettre en place une démarche novatrice, avec un fort appui en communication interne.

La démarche Agenda 21 implique que les différentes parties prenantes, internes et externes, soient associées à l’élaboration des différentes étapes de l’Agenda 21. L’adhésion concomitante à l’Agenda 21de la ville montre l’implication de l’établissement au niveau de son territoire et la prise en compte des partenaires extérieurs dans la définition de sa politique de développement durable.
Contact :

Bernard Jourdain, Chargé de mission DD

Bernard.jourdain@ch-niort.fr




Les Trophées des fédérations
Prix FHF 
Le centre hospitalier de Rouffach

La politique de développement durable est inscrite au projet d’établissement 2011-2015. Pour la mise en œuvre de ce projet, un système de management a été mis en place, il repose sur la norme ISO 26000 sur la responsabilité sociale des entreprises et organisations (RSE). Afin d’évaluer la pertinence et le niveau de maturité des pratiques, des experts Afnor sont venus évaluer ce système de management et des pistes d’amélioration ont été identifiées.

C’est ainsi que le volet responsabilité sociale du plan de développement durable a été enrichi d’une action portant sur le handicap au travail.

Les objectifs sont de :

  • sensibiliser les agents au handicap afin de « désygmatiser » cette question,

  • maintenir dans l’emploi les personnes porteuses d’un handicap,

  • insérer durablement dans l’emploi les personnes handicapées.

Au delà de cette politique autour du handicap, le jury a voulu saluer la démarche de RSE du centre hospitalier, basée sur la norme ISO 26 000.



Contact 

Jacques Defer, Directeur adjoint

j.defer@ch-rouffach.fr




Prix FHP

Les Hôpitaux privés du littoral (Centre MCO Côte d’Opale et Clinique des 2 Caps), Saint-Martin Boulogne


Les HPL ont mis en place un programme innovant de formation pour améliorer les connaissances et les compétences du personnel.

« HPL et moi » est une plateforme informatique de communication pour développer le programme de formation, qui présente plusieurs particularités :

  • chacun à son rythme,

  • accessibilité de l’utilisation,

  • programme individualisé,

  • reporting régulier,

  • fonctionne sur le principe du renforcement positif et récompense à la fois la fréquentation régulière et l’acquisition des compétences.

Les résultats positifs sont nombreux : amélioration des connaissances, accès à la formation d’un public exclu des programmes, meilleure visibilité des sujets à approfondir.

Le contenu actuel couvre les procédures et instructions du livret d’accueil, les règles d’hygiène, les accidents d’exposition au sang, le tri des déchets, la démarche qualité, la sécurité incendie et peut être élargi à tout sujet identifié par le service formation.
Contact :

Anne-Sophie Thilliez, Responsable qualité et gestion des risques

asthilliez@clinopale.com
Prix FEHAP 
L’association ECHO (Expansion des Centres d’Hémodialyse de l’Ouest) à Nantes

L’association ECHO est un établissement de santé composé d’une trentaine de structures de dialyse réparties sur la région Ouest. Les problématiques sont donc très spécifiques et peu comparables à celle d’un établissement mono-site.

Plusieurs actions pour diminuer l’impact environnemental de l’association ont été menées :

  • la collecte sélective des déchets, avec notamment une action sur le tri et la récupération du papier,

  • la réduction des gaz à effet de serre liés aux transports par l’installation d’un système de vidéoconférence qui a permis d’éviter près de 26 000 km et 344 h de trajet en un an,

  • une réflexion poussée avec un fournisseur de sets de soins pour réduire les déchets liés à l’usage unique.


Contact :

Julie Rodrigues de Oliveira, Attachée aux affaires médico-soignantes, en charge du groupe de travail DD

jrodrigues@echo-sante.com




Prix spécial du jury
Les Hôpitaux Universitaires de Strasbourg

Le service stérilisation a défini une politique complète de développement durable intégrée au système de management de la qualité de la stérilisation et reposant sur un processus d’autoévaluation.

  • un manuel d’autoévaluation adapté au développement durable en stérilisation a été élaboré à partir de différentes référentiels et normes. Ce manuel comprend 3 chapitres (activités de management, activités support, processus de stérilisation), avec une approche environnementale, sociale et économique.

  • il a été renseigné en autoévaluation par les équipes du service avec l’aide d’experts techniques du CHU,

  • l’état des lieux a permis d’établir un plan d’actions et des axes de progrès.


Ce travail, exhaustif et méthodique, repose sur un réel engagement du service pour évaluer et faire évoluer l’activité de la stérilisation en prenant en compte le développement durable. Le manuel est transférable à d’autres unités de stérilisation.
Contact

Bénédicte Gourieux, Pharmacien PH, chef de service pharmacie-stérilisation

Benedicte.gourieux@chru-strasbourg.fr



similaire:

Developpement durable en etablissement de sante iconLabellisation école/établissement en démarche de développement durable (E3D)
«Démarche globale de développement durable dans les écoles et les établissements scolaires (E3D) référentiel de mise en œuvre et...

Developpement durable en etablissement de sante iconLabellisation école/établissement en démarche de développement durable (E3D)
«Démarche globale de développement durable dans les écoles et les établissements scolaires (E3D) référentiel de mise en œuvre et...

Developpement durable en etablissement de sante iconDeveloppement durable
«De l'écodéveloppement au développement durable» de la semaine 1 du mooc «Environnement et développement durable». Ce n’est donc...

Developpement durable en etablissement de sante iconDeveloppement durable
«De l'écodéveloppement au développement durable» de la semaine 1 du mooc «Environnement et développement durable». Ce n’est donc...

Developpement durable en etablissement de sante iconLa difficile mise en place du Parc Amazonien Guyanais reflète-t-elle...
«Le parc amazonien, un projet de territoire pour un développement durable» a donné lieu à une confrontation entre deux approches...

Developpement durable en etablissement de sante iconLa difficile mise en place du Parc Amazonien Guyanais reflète-t-elle...
«Le parc amazonien, un projet de territoire pour un développement durable» a donné lieu à une confrontation entre deux approches...

Developpement durable en etablissement de sante iconRésolution du Parlement européen du 29 septembre 2011 sur l'élaboration...
«l'économie verte dans le cadre du développement durable et de l'élimination de la pauvreté» et «le cadre institutionnel du développement...

Developpement durable en etablissement de sante iconEngager votre Établissement dans une Démarche de Développement Durable (E3D)
«planète Manche» du Conseil général de la Manche, démarche pour un «Calvados durable» du Conseil général du Calvados et souhaitent...

Developpement durable en etablissement de sante iconJuin au 13 octobre 2013, les Initiatives régionales pour l’environnement...
«prix Mobilité», «prix Economie des ressources», «prix Santé environnement», «prix Patrimoine naturel» «prix Education à l'environnement...

Developpement durable en etablissement de sante iconEntreprises et développement durable
«soft law», saisir les opportunités du développement durable en France et à l’international






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.20-bal.com