Les frontières nord de la Côte-d’Ivoire dans un contexte de crise





télécharger 84.66 Kb.
titreLes frontières nord de la Côte-d’Ivoire dans un contexte de crise
page1/4
date de publication09.01.2017
taille84.66 Kb.
typeDocumentos
e.20-bal.com > économie > Documentos
  1   2   3   4


Les frontières nord de la Côte-d’Ivoire dans un contexte de crise.

(The northern boarders of Côte-d’Ivoire in a crisis context)
Nassa Dabié Désiré Axel1

dabie@voila.fr
Résumé. - Cet article tend à montrer les particularités des frontières africaines, surtout celles du nord ivoirien. Traditionnellement, la frontière est définie comme une ligne marquant la fin et le début des territoires des Etats, en donne un sens, une reconnaissance. Dans le nord de la Côte-d’Ivoire, les frontières ont été délocalisées, démultipliées, changeant de fait la signification de la souveraineté de l’Etat. Pourtant, les frontières léguées dans le contexte colonial supplantent toutes les autres. Elles sont de plus en plus fonctionnalisées, malgré l’existence de frontières supranationales et de crises.

Dans les zones transfrontalières, le commerce légal ou de transgression connaît un vrai dynamisme, en faisant écho de la rencontre de plusieurs politiques économiques et monétaires provenant des Etats et exploitées par les populations. La combinaison de tous ces facteurs arrive à produire des territoires atypiques dans les zones frontalières.
Mots-clés : Frontière ; Organisation ; Côte-d’Ivoire ; Etat ; Territoire ; Commerce ; Espace transfrontalier ; Dynamique transfrontalière ; Economie.

Abstract. - The current paper aims at pointing out the distinctive features of African borders. In this regard, we focus upon the borders in northern Côte-d’Ivoire. Strictly speaking, a border is a line dividing two territories or states. As such, it confers meaning and identity to a state. But in the case of Côte-d’Ivoire, the northern borders were shifted, relocated and then reduced; what in fact gave a different meaning to the sovereignty of the country. Yet, the borders inherited from the colonial administration supersede all the others. Despite the existence of some supranational borders and the consequence of the political crisis, they are more and more used by the populations for different kind of activities.

The border countries implement different monetary and economic policies which are now exploited by the population. As a consequence, legal trade and smuggling have become very dynamic in these cross-border regions. Combining all these factors together gives birth to atypical territories in the frontier zones.
Key Words : Boundary ; Spatial Organisation ; Côte-d’Ivoire ; State ; Territory ; Border Space ; Transborder Dynamic ; Economic
Introduction
Le titre de cet article peut paraître prétentieux, dans la mesure où les frontières sont des constructions humaines en constante évolution et manipulées à la fois par les politiques et les frontaliers. Alors leur étude présente toujours des particularismes surtout lorsqu’il faut les démêler les unes après les autres.

Les frontières nord de la Côte-d’Ivoire, de par leurs spécificités liées à leur histoire et surtout à leur fonctionnalisation accrue au cours de ces dernières décennies offrent un cadre d’analyse. Elles ont longtemps été considérées comme des frontières apaisées séparant des populations de même culture ethno-religieuse et des Etats (Côte-d’Ivoire, Burkina Faso, Mali, Guinée et Ghana) qui appartiennent à une même organisation économique supranationale, la communauté des Etats de l’Afrique de l’Ouest CEDEAO). A l’échelle des Etats pris individuellement, des différences de politiques économiques, monétaires et de développements sont perceptibles.

C’est l’aire de contact, de jonction, et de fermentation de ces politiques économiques de ces états qui a été l’objet de nos travaux de recherche et où les frontières ont occupé une place de choix.

La frontière est avant tout un prisme souvent associé à la géopolitique et à l’Etat, en tant que complexe spatial souverain. Pourtant, si l’on va au-delà de cette perception et si l’on envisage la frontière dans une perspective régionale, elle exerce des influences non seulement sur la population et sa distribution, mais aussi sur les structures économiques et les organisations rurales et urbaines. L’objectif est de montrer, voire de comprendre, l’organisation socio-spatiale née de l’enchevêtrement de plusieurs frontières visibles ou non dans un espace qui se veut homogène. Les fermentations ou les bouillonnements d’activités qu’elles occasionnent dans les espaces transfrontaliers du nord de la Cote-d’Ivoire permettent-ils de parler du singularisme de ces territoires de contact ? Produisent-elles de nouveaux types de territoires, en marge des Etats-nations en relation dans cet espace ?
1. Frontières multiples, mais une seule admise
L’observation des espaces transfrontaliers au nord de la Côte-d’ivoire à différentes échelles, nous permet de distinguer plusieurs limites : culturelles, politiques et économiques qui marquent des discontinuités spatiales. Parmi cette pléiade de limites, la plus perceptible est de loin la frontière entre les Etats. Elle est matérialisée dans l’espace, par la présence de l’uniforme de l’agent de contrôle et de sécurité sur les points de passage aménagés aux frontières communes aux Etats. C’est lui qui permet de faire le distinguo entre les différents territoires. Il manipule la frontière à sa guise, selon les exigences du moment. Il crée la différence et les possibilités de jeu pour les acteurs de l’économie transfrontalière.

Dans cette partie, nous allons décrire les différentes frontières qui se rencontrent dans cet espace. D’une part nous soulignerons l’apparition d’autres frontières (de crise et supranationales) qui marquent des discontinuités dans l’espace dont profitent à des degrés divers les frontaliers et les Etats et, d’autre part, les modifications spatiales qui apparaissent sur les marges avec la superposition de toutes ces frontières.

  1   2   3   4

similaire:

Les frontières nord de la Côte-d’Ivoire dans un contexte de crise iconEconomie / Côte d’Ivoire
«l'opportunité de continuer à aider la Cote d'Ivoire» dans le contexte actuel. Les deux institutions affirment qu'elles vont continuer...

Les frontières nord de la Côte-d’Ivoire dans un contexte de crise iconPrésidentielle en Côte d'Ivoire Présidentielle en Côte d'Ivoire : L'économie dans l'attente
«La Côte d’Ivoire a perdu la moitié de (ses) entreprises : elles étaient 26 000 en 2002, et on est passé en 2008 à 13 000», a-t-il...

Les frontières nord de la Côte-d’Ivoire dans un contexte de crise iconLa politique de la France dans la crise en Côte d’Ivoire

Les frontières nord de la Côte-d’Ivoire dans un contexte de crise iconL'industrie du cacao secouée en Côte d'Ivoire
«pourriture noire» qui a touché le cacao de la Côte d’Ivoire», explique Sylvie Martin-Burellier, responsable des achats et de l’approvisionnement...

Les frontières nord de la Côte-d’Ivoire dans un contexte de crise iconAnnée universitaire 2013/2014
«Forces nouvelles» occupe progressivement la moitié nord du pays, le coupant ainsi en deux zones géographiques distinctes : le sud...

Les frontières nord de la Côte-d’Ivoire dans un contexte de crise iconRésumé : Le mouvement de la mondialisation n’épargne aucun pays....

Les frontières nord de la Côte-d’Ivoire dans un contexte de crise iconAinsi parle ton seigneur, L’eternel, ton dieu
...

Les frontières nord de la Côte-d’Ivoire dans un contexte de crise iconRépublique de Côte d’Ivoire

Les frontières nord de la Côte-d’Ivoire dans un contexte de crise iconEconomie / Finance / Côte d’Ivoire

Les frontières nord de la Côte-d’Ivoire dans un contexte de crise iconExportateurs de Côte d'Ivoire, Ghana et Nigéria en l'absence d'ape






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.20-bal.com