Pour réaliser leurs productions, les entreprises consomment des biens et des services achetés à d'autres entreprises. Grâce aux facteurs de production que sont





télécharger 15.76 Kb.
titrePour réaliser leurs productions, les entreprises consomment des biens et des services achetés à d'autres entreprises. Grâce aux facteurs de production que sont
date de publication08.01.2017
taille15.76 Kb.
typeDocumentos
e.20-bal.com > économie > Documentos
VALEUR AJOUTEE

Pour réaliser leurs productions, les entreprises consomment des biens et des services achetés à d'autres entreprises. Grâce aux facteurs de production que sont le travail et le capital, une entreprise ajoute de la valeur à ces achats pour aboutir à une production qu'elle met en vente. La valeur ajoutée mesure ainsi l'activité économique réelle de l'entreprise, ou encore la valeur créée par l'entreprise. Pour l'ensemble de l'économie, la production nationale est la somme de toutes les valeurs ajoutées créées par les différents agents économiques.

1. Qu'est-ce que la valeur ajoutée ?

1.1 Définition et calcul

Considérons une entreprise produisant des esquimos glacés. On peut évaluer sa production au cours d'une période de deux façons différentes : soit en retenant les quantités produites et il s'agit alors de la production en volume ; soit en retenant la valeur en Euros de la production.

Si l'entreprise produit 500 000 esquimos vendus 5€, la valeur de sa production est : 2,5 millions €. Si elle vend toute sa production, la valeur de la production est égale au montant total des ventes, c'est-à-dire 2,5 millions €. Ce montant total des ventes correspond au chiffre d'affaires de l'entreprise. Le chiffre d'affaires représente donc la valeur de la production qui est effectivement vendue. Pour fabriquer les esquimos, l'entreprise a acheté différents biens et services qu'elle a ensuite transformés dans le processus de production. Elle a consommé des fruits, du lait, du chocolat, etc., ainsi que du papier et du carton pour les emballages. Elle a consommé des services fournis par d'autres entreprises comme la publicité, les transports, etc. On appelle ainsi consommations intermédiaires l'ensemble des biens et des services qui sont détruits ou transformés dans le processus de production et qui cessent donc d'être disponibles (les machines ne sont donc pas des consommations intermédiaires). Lorsque l'on souhaite mesurer les richesses nouvelles créées réellement par l'entreprise, il faut alors soustraire de la production de l'entreprise ces consommations intermédiaires qui correspondent à des richesses créées par d'autres entreprises, situées en amont du processus de production. L'entreprise crée ainsi une valeur ajoutée lorsque la valeur de sa production est supérieure à la valeur des biens et des services qu'elle a consommé. La valeur ajoutée est donc la différence entre la valeur de la production et la valeur des consommations intermédiaires nécessaires à cette production.

valeur ajoutée = production - consommations intermédiaires, ou encore

production = consommations intermédiaires + valeur ajoutée

L'entreprise d'esquimos a consommé les biens et services suivants pour produire 2,5 millions € de glaces : matières premières (600 000€); emballages (100 000€) transport (150 000€); publicité (250 000€); Total des consommations intermédiaires : 1,1 million. Valeur ajoutée = 2,5 - 1,1 = 1,4 million d' Euros.

1.2 L'intérêt de la notion de valeur ajoutée

Lorsque l'on considère une entreprise, on peut calculer et analyser sa production ou sa valeur ajoutée. Mais lorsque l'analyse porte sur plusieurs entreprises, voire sur l'ensemble des entreprises, seule la notion de valeur ajoutée se révèle pertinente. Prenons l'exemple d'une fabrique de meubles qui, pendant une année, produit pour 10 millions € de meubles. Ses seules consommations intermédiaires sont des planches qu'elle a achetées, pour 2 millions d'Euros, à une entreprise exploitant une forêt dont elle est le seul client. Comment mesurer la production totale de ces deux entreprises ? La production totale est-elle de 12 millions d'Euros (production de l'entreprise forestière et production de la fabrique de meubles)? Ce résultat est incorrect car les planches sont alors comptées deux fois. La production totale est en revanche de 10 millions d'Euros car il s'agit de la production de meubles mise en vente auprès des consommateurs, la production de l'entreprise forestière étant incorporée dans ces meubles. Peut-on alors en déduire que l'entreprise forestière ne produit pas ? Cela est manifestement faux car elle réalise et vend une production. Pour mesurer la production totale en évitant les double-emplois et pour calculer l'activité productive réelle de chaque entreprise, il ne faut prendre en compte que la valeur ajoutée de chacune de ces entreprises.

Valeur ajoutée de l'entreprise forestière : 2 millions €.

Valeur ajoutée de la fabrique de meubles : 10 - 2 = 8 millions €.

Comme la production totale est ainsi la somme des valeurs ajoutées, on a :

production totale = 2+8 =10 millions €. La notion de valeur ajoutée est donc une notion fondamentale pour l'économie et trois éléments peuvent être mis en évidence :

- il ne faut pas confondre production et valeur ajoutée d'une entreprise; ni chiffre d'affaires et valeur ajoutée (une entreprise commerciale a un chiffre d'affaires important mais une faible valeur ajoutée) ;

- la valeur ajoutée mesure la contribution de l'entreprise à la production totale d'une économie;

- la somme des valeurs ajoutées de toutes les unités de production correspond à l'ensemble des richesses nouvelles créées dans l'économie.

PRODUCTION TOTALE D'UN PAYS = SOMME DES VALEURS AJOUTEES

En comptabilité nationale, la somme des valeurs ajoutées correspond au PIB.

2. Comment se répartit la valeur ajoutée ?

2.1 La répartition dans l'entreprise

Une entreprise ajoute de la valeur aux biens et services qu'elle consomme en leur incorporant du travail et du capital et en les transformant en un produit dont la valeur est plus élevée. La valeur ajoutée permet donc à l'entreprise de rémunérer les facteurs de production. Une fois les consommations intermédiaires achetées, quelles sont les utilisations des recettes liées à la vente des esquimos glacés ? L'entreprise va devoir verser des salaires, payer des impôts, rémunérer ceux qui ont apporté des capitaux (les actionnaires ou les banques) ; elle pourra même conserver une partie de ces recettes pour investir ou changer ses machines de production. C'est par l'intermédiaire de la valeur ajoutée créée que l'entreprise distribue des revenus aux différents agents économiques. Les revenus naissent ainsi de la valeur ajoutée créée dans chaque unité de production.

Ci-dessous sont récapitulées les cinq catégories d'agents économiques bénéficiant de la répartition de la valeur ajoutée.

Le Personnel : Rémunérations (salaires et avantages sociaux)

Organismes publics (État et Sécurité sociale) : Impôts et cotisations sociales

Prêteurs (banques) : Intérêts

Actionnaires (propriétaires) : Dividendes

Entreprise elle-même : Autofinancement

L'étude des comptes de l'entreprise permet de connaître la répartition de la valeur ajoutée. Par exemple, cette étude renseigne sur la façon dont s'effectue le partage de la valeur ajoutée entre les salariés et les actionnaires.

2.2 La répartition de la valeur ajoutée dans une économie

Comme la production nationale représente la somme des valeurs ajoutées, on peut de façon semblable analyser la répartition de cette valeur ajoutée globale d'une économie qu'est le PIB. On décompose généralement la valeur ajoutée totale d'une économie en trois éléments : la part des salariés, la part des profits qui correspond aux revenus des apporteurs de capitaux (actionnaires et banques prêteuses) et la part de l'État (impôts).

Il est alors possible d'observer sur une longue période l'évolution du partage des richesses produites chaque année. Le partage salaires-profits désigne alors le partage de la valeur ajoutée entre les deux grands groupes correspondant aux deux facteurs de production (travail et capital).

similaire:

Pour réaliser leurs productions, les entreprises consomment des biens et des services achetés à d\1Définition et mesure de la production 1Définitions
La production est une activité socialement organisée qui consiste à créer des biens et des services s’échangeant sur le marché et/ou...

Pour réaliser leurs productions, les entreprises consomment des biens et des services achetés à d\Mondialisation autres définitions
«Mondialisation ou globalisation signifient d’une part l’intégration des productions et l’interconnexion des marchés de biens et...

Pour réaliser leurs productions, les entreprises consomment des biens et des services achetés à d\Chapitre 1 : Les facteurs de production La combinaison des facteurs de production
«biens utilisés pour la production». on distingue de ce point de vue le capital fixe (les machines, les équipements) et le capital...

Pour réaliser leurs productions, les entreprises consomment des biens et des services achetés à d\Les sources de financement des entreprises
«business-angels» (littéralement «anges des affaires») sont des investisseurs en capital-risque qui financent des entreprises potentiellement...

Pour réaliser leurs productions, les entreprises consomment des biens et des services achetés à d\Une crèche pour soulager entreprises et parents
«Nous avons démarché les grandes entreprises et réaliser une étude de leurs besoins, explique Christine Jousset, responsable développement...

Pour réaliser leurs productions, les entreprises consomment des biens et des services achetés à d\1 atelier de création basé à Paris
«la griffe Céline», prévoyait de délocaliser sa production, mais aussi que d’autres entreprises envisagent des transformations dans...

Pour réaliser leurs productions, les entreprises consomment des biens et des services achetés à d\Les valeurs mobilières sont des titres achetés et vendus à la Bourse,...

Pour réaliser leurs productions, les entreprises consomment des biens et des services achetés à d\Le terme d’autogestion signifie «gestion par soi-même» : du grec
«la gestion d’une entreprise par le personnel». Néanmoins, l’histoire nous montre que l’autogestion ne s’est pas bornée aux seules...

Pour réaliser leurs productions, les entreprises consomment des biens et des services achetés à d\Le phenomene de concentration des entreprises
«naturelle» des autres et la production de chaque entreprise ne bouge pas, voire diminue

Pour réaliser leurs productions, les entreprises consomment des biens et des services achetés à d\Sur la réforme des retraites prévoit que les entreprises d’au moins...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.20-bal.com