Engager votre Établissement dans une Démarche de Développement Durable (E3D)





télécharger 101.52 Kb.
titreEngager votre Établissement dans une Démarche de Développement Durable (E3D)
date de publication07.01.2017
taille101.52 Kb.
typeDocumentos
e.20-bal.com > économie > Documentos













    Direction Régionale

    de l’Alimentation,

    de l’Agriculture

    et de la Forêt de Basse Normandie


















    1. Engager votre Établissement dans une Démarche de Développement Durable (E3D)


PRÉAMBULE

Les grandes catastrophes écologiques des années 70 et 80 (pluies acides, trou dans la couche d'ozone, famine en Ethiopie,...) nous ont fait comprendre que le bien-être de l'Homme ne peut plus se concevoir sans une amélioration de ses rapports à la planète. En juin 1992 à Rio, 172 pays ont décidé de passer de la parole aux actes en affirmant la nécessité d'un développement durable et ont adopté par la suite un programme d'actions pour le 21ème siècle (ou Agenda 21).

Un tel projet relève autant d'engagements collectifs que d'une responsabilité individuelle. C'est pourquoi l'établissement devient un lieu privilégié en terme d'action et de formation à l'éducation au développement durable (EDD).
Le rectorat, les collectivités territoriales, certains services de l’état et la société civile ont décidé d’unir leurs forces pour aider les établissements qui le souhaitent (collèges et lycées) à entrer en démarche de développement durable. Le présent document, rédigé collectivement, rappelle des définitions, explique certains concepts, propose une stratégie, une organisation, des objectifs, met à disposition des ressources pour réussir au mieux son projet.

La démarche décrite ici, même si elle est exigeante, ne doit surtout pas être considérée comme lourde ou contraignante. On peut faire un très beau projet en poursuivant un objectif modeste. En revanche, il est important de s’engager dans la durée.
Le groupe d'appui bas-normand aux E3D regroupe le rectorat de l'académie de Caen, l’enseignement agricole, la Direction Régionale de l’Environnement (DIREN), la Région Basse-Normandie, les conseils généraux de la Manche, de l’Orne et du Calvados, l’Agence De l’Environnement et de la Maîtrise de l’Ėnergie (ADEME), l'agence de l'eau Seine-Normandie (AESN) et le Groupement Régional d’Animation et d’Initiation à la Nature et à l’Environnement (GRAINE).
Si le dispositif vous intéresse, il est important de prendre contact avec nous. Nous nous rendrons alors dans votre établissement pour approfondir le projet avec vous et vous proposer un accompagnement.


  1. UNE DÉFINITION DU DÉVELOPPEMENT DURABLE


    "Le développement durable est un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures de répondre aux leurs."(rapport Brundtland, 1987).




    Il se traduit concrètement par le concept : "penser globalement, agir localement". C'est un développement économique efficace, socialement équitable et écologiquement soutenable. Son succès repose sur le partenariat et la coopération entre acteurs appartenant à des mondes variés (entreprises, administrations, commerces, syndicats, associations...), intervenant dans des domaines divers (transports, déchets, eau, air, milieux naturels, social...), et agissant à des échelles de territoires différentes.




    Le développement durable entend promouvoir une démocratie participative et rénover l'approche citoyenne. L'accès à l'information et à la transparence, l'inscription dans son territoire, son contexte et ses problématiques en sont des pré-requis.





EQUITABLE


VIABLE

VIVABLE


Des exemples d’actions en regard des finalités du développement durable

sont proposés en annexe.


2. LE CONCEPT D’ÉTABLISSEMENT EN DÉMARCHE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE (E3D)

L'établissement est un espace privilégié pour l'éducation au développement durable (circulaire n° 2007-077 du 29 mars 2007 pour l'Education Nationale ; circulaire DGER/SDRIC/C2007-2015 du 12 septembre 2007 et note de service DGER/FOPDAC/N2002-2093 du 31 octobre 2002 pour le Ministère de l'Agriculture).
Les collectivités s'investissent dans des démarches de développement durable (agenda 21 de la Région, charte «planète Manche» du Conseil général de la Manche, démarche pour un «Calvados durable» du Conseil général du Calvados...) et souhaitent promouvoir l'engagement de tous les acteurs de leurs territoires et en particulier des établissements scolaires.
Les démarches E3D permettent d'engager de façon cohérente et complémentaire :

- une démarche pédagogique reposant sur la communauté éducative en lien avec les autres acteurs du territoire ;

- une politique d'établissement pour en faire un lieu d'application, de démonstration, de concrétisation du développement durable.


  • Sur le plan pédagogique, l'éducation au développement durable ne constitue pas un nouveau

champ disciplinaire :


    • Le développement durable est intégré au sein de chaque discipline pour appréhender de manière diversifiée dans le temps et l’espace les conséquences des activités humaines.




    • L'EDD s'appuie sur des projets pédagogiques croisant plusieurs disciplines au sein de dispositifs spécifiques inscrits dans les grilles horaires (classe développement durable, TPE, IDD, PPCP ...) afin de développer notamment le sens critique et la capacité de questionnement des élèves à partir de situations complexes. En effet, l'EDD nécessite une vision systémique des phénomènes étudiés.




  • L’EDD s’appuie aussi sur une approche de terrain ou sur des projets concrets destinés à sensibiliser les acteurs du territoire. Elle implique aussi de croiser les approches éducatives avec les actions mises en oeuvre dans l'établissement.




  • Toutes ces approches doivent permettre aux enseignants et aux autres personnels de l’établissement de bien montrer la complémentarité entre la dimension scientifique et la dimension sensible du développement durable.




    • Sur le plan du fonctionnement de l'établissement :




  • L'EDD implique de croiser les approches éducatives avec les modalités de fonctionnement de l'établissement. Sa mise en oeuvre peut permettre de diminuer les coûts de fonctionnement et d'améliorer les pratiques (circuits courts de distribution pour la cantine, économies d’énergie ou d’eau, valorisation des déchets, partenariats avec les entreprises et collectivités du territoire, …).




  • L'EDD débouche sur des réalisations concrètes menées d’abord dans l’établissement, en partenariat avec les collectivités, les associations ou les entreprises. L’objectif est de donner à chacun les outils lui permettant, à son niveau et dans sa situation, d'apporter des réponses et d’adapter ses comportements aux grands enjeux des prochaines décennies.



3. UNE POLITIQUE TERRITORIALE

Des orientations partagées entre collectivités, services de l'Etat, établissements publics et société civile… ont conduit les responsables de chaque structure à créer un dispositif d’accompagnement au service des établissements scolaires qui souhaitent entrer en démarche de développement durable.
Dans un souci de cohérence et d'efficacité en terme d'actions, le groupe d'appui bas-normand aux E3D s’engage à :

- donner des moyens et des outils ; - reconnaître la démarche des établissements ;

- accompagner les équipes ; - faire le lien entre les E3D d'un même territoire.


L’établissement




Réponse à un appel à projets d'une collectivité

Intégration du projet dans une démarche globale de EDD





Avis des jurys composés de membres du groupe d'appui E3D

sur la base du référentiel commun.







Validation du projet


  1. Appui renforcé





    Soutien financier


Soutien pédagogique

    Soutien logistique




ou ou ou





Reconnaissance

« établissement en démarche de développement durable »


4. METHODOLOGIE E3D

    Un établissement en démarche de développement durable s'engage dans une logique de progrès environnemental, culturel, social et économique intégré au projet d'établissement.


Cette démarche amène l'établissement et tous ses partenaires, à apporter des réponses concrètes aux enjeux locaux et planétaires du développement durable.

Les réponses apportées seront élaborées étape par étape dans un esprit de découverte, d'apprentissage, de construction collective et d'évaluation continue.

4.1. LES ETAPES

1. Prendre la décision de s'engager dans la démarche : approbation par le conseil d'administration et inscription au projet d'établissement voire au contrat d'objectif.

2. Mise en place d'un comité de pilotage qui coordonne :

  1. l'état des lieux partagé ;

  2. l'identification des axes de progrès possibles à court, moyen et long terme ;

  3. la définition et l'adoption d'un plan d'action impliquant la communauté éducative et les partenaires ;

  4. la mobilisation des partenaires pour sa mise en œuvre ;

  5. le suivi du plan d'actions ;

  6. l'évaluation ;

le tout dans un processus permanent d'information, de concertation et d'amélioration continue.

4.2. LE PILOTAGE

Pour mener à bien cette démarche au sein de l'établissement, différentes instances doivent être créées :
      1. Le comite de pilotage (CoPil)




  1. Suite à la décision du conseil d'administration (étape 1), un CoPil est créé pour émettre des propositions. Il peut regrouper : chef d'établissement, intendant, agents ou adjoints techniques, CPE, professeurs, chefs de travaux, correspondant EDD de l'établissement, élèves, parents d'élèves, collectivités, partenaires.

    Le CoPil désigne en son sein un chef de projet, garant de la méthodologie.




      1. Un ou des groupe(s) de travail




  1. Plusieurs groupes techniques peuvent être mis en place (par exemple un groupe « bien vivre ensemble », alimentation,…). Ces groupes sont en lien permanent avec le CoPil. Ils évoluent en fonction de la démarche et des besoins, par exemple, en associant des experts des domaines explorés.






5. APPORTS DES MEMBRES DU GROUPE D’APPUI




  • Rectorat de Caen :

Coordonnateur académique EDD : Pascal THIBERGE, IA-IPR.

Plusieurs services peuvent être sollicités, répondre à vos interrogations et à vos besoins en matière d’information, de conseils, de suivi, d’accompagnement, de valorisation et de formation sur site concernant votre projet E3D.

Délégation Académique à l’Action Culturelle (DAAC) :

Hélène LORSON ; daac@ac-caen.fr ; 02 31 30 15 39.

Dispositif de Valorisation aux Innovations et expérimentations Pédagogiques (DVIP) :

Michel AZAMA, IA-IPR  ; dvip@ac-caen.fr ; 02 31 30 16 71.


  • DRAAF :

La Direction Régionale de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Forêt anime le réseau du Développement Durable des lycées agricoles publics de Basse-Normandie. Les lycées agricoles se sont engagés depuis plusieurs années dans une démarche de Développement Durable. Les principaux thèmes abordés sont l’économie d’énergie, l’alimentation, les déchets, l’eau, la biodiversité…. Aujourd’hui ces établissements s’inscrivent dans une démarche d’Agenda 21 scolaire.

Si vous souhaitez travailler en partenariat avec un lycée agricole dans le cadre d’un projet de développement durable concernant votre établissement, le réseau du Développement Durable des lycées agricoles publics de Basse-Normandie est à votre disposition pour vous apporter des exemples concrets ancrés dans le territoire à partir desquels il est possible de sensibiliser les publics et développer de nouveaux projets.

Coordination-animation du réseau au niveau régional :

Frédérique GIFFAUT et Luc LECARPENTIER

frederique.giffaut@educagri.fr ; luc.lecarpentier@educagri.fr; 02 33 91 02 20


    • DIREN :

La Direction Régionale de l’Environnement de Basse-Normandie met à votre disposition des données locales très fournies concernant l’environnement, l’éducation au développement durable et l’aménagement du territoire (pour en savoir plus :
www.basse-normandie.ecologie.gouv.fr). Elle dispose également d’un guide régional des acteurs de l’environnement, des structures et des outils pédagogiques (www.educenvir.org).

La DIREN anime des modules de sensibilisation-formation relatifs au développement durable et à l’éco-responsabilité destinés notamment au personnel administratif des établissements scolaires et aux professeurs.

Elle soutient le réseau régional d’accompagnateurs E3D des établissements scolaires.

Membre du groupe d’appui aux E3D :

Maryse BAUDE ; maryse.baude@developpement-durable.gouv.fr ; 02 31 46 70 17

Référent sensibilisation - formation :

Gilles FOUCHER ; gilles.foucher@developpement-durable.gouv.fr ; 02 31 46 70 46



    • Région Basse-Normandie :

La Région appuie financièrement les projets E3D des lycées publics dans le cadre du budget participatif et de l’appel à projets unique. Elle soutient le réseau régional d’accompagnateurs E3D des lycées coordonné par le GRAINE de Basse-Normandie et le réseau développement durable des lycées agricoles publics.

Direction de l’Education et de l’Enseignement Supérieur :

Sylvie CAMPRASSE et Michaël DEBARBOUILLE

s.camprasse@crbn.fr ; m.debarbouille@crbn.fr ; 02 31 06 96 00

Direction de l’Environnement et du Développement Durable

Nadine TOURNAILLE ; n.tournaille@crbn.fr ; 02 31 06 95 81


  • Conseil général du Calvados :

Le Conseil général mène actuellement une réflexion sur les actions qu’il pourrait mettre en place pour encourager et soutenir les collèges du département qui choisissent de s’engager dans des démarches de développement durable. Le Conseil général apporte uniquement son soutien financier au réseau régional d’accompagnateurs E3D des collèges du Calvados coordonné par le GRAINE de Basse-Normandie.

Direction Générale Adjointe du Développement et de l’Environnement :

Marine TABARD ; m.tabard@cg14.fr ; 02 31 57 12 41


  • Conseil général de la Manche :

Le Conseil général de la Manche s’implique depuis une dizaine d’années dans l’éducation au développement durable par le biais de son dispositif « classes d’éco-citoyenneté ». Depuis la rentrée 2008, il apporte un appui financier renforcé aux collèges du département qui s’engagent dans un projet E3D dans le cadre de l’appel à projets « développement durable ».

Le Conseil général soutient financièrement le réseau régional d’accompagnateurs E3D des collèges de la Manche coordonné par le GRAINE de Basse-Normandie.

Direction de l’éducation, de la jeunesse et des sports :

Virginie HALLEY ; virginie.halley@cg50.fr ; 02 33 05 97 78

Christelle GIRARD ; christelle.girard@cg50.fr ; 02 33 05 90 03



  • Conseil général de l’Orne :

Le Conseil général de l’Orne apporte son aide dans le cadre de sa politique de développement durable. Il pourrait aussi soutenir financièrement (dans la limite des crédits disponibles) les actions des collèges du département qui s’intègrent dans un projet global de développement durable.

Bureau de gestion administrative et de politiques éducatives :

Sophie OUSTELANDT, oustelandt.sophie@cg61.fr ; 02 33 81 60 00 – poste 1734


  • ADEME :

L’Agence De l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie est un établissement public qui intervient dans les domaines de l’environnement, de l’énergie et du développement durable : gestion des déchets, efficacité énergétique, énergies renouvelables, préservation des sols, qualité de l’air...

Si votre projet s’inscrit dans un de ces domaines, l’ADEME met à votre disposition ses capacités d’expertises et de conseil.

L’ADEME soutient financièrement le réseau régional d’accompagnateurs E3D des établissements scolaires coordonné par le GRAINE de Basse-Normandie.

Un centre ressource est également disponible ; prêt d’outils pédagogiques (expositions, malettes, jeux…), choix de brochures ADEME sur le thème des énergies …

Plus d’informations sur www.basse-normandie.ademe.fr.

Contact :

Sylvain PERRIOLAT ; sylvain.perriollat@ademe.fr ; 02 31 46 89 60.


  • Agence de l’eau Seine-Normandie :

L’Agence de l’eau Seine-Normandie est un établissement public qui a pour mission de fournir une aide technique et financière aux acteurs (collectivités, industriels, agriculteurs) qui contribuent à préserver les ressources en eau, à lutter contre les pollutions et à restaurer les milieux aquatiques.

En ce qui concerne l’éducation au développement durable, l’Agence propose aux établissements scolaires, depuis plus de vingt ans, son dispositif de classes d’eau. A ce titre, elle peut dispenser des formations à des groupes d’enseignants souhaitant préparer une classe d’eau.

Elle peut financer, en ce qui concerne les E3D, des établissements qui proposent des initiatives dans le domaine de l’eau par le biais du réseau régional d’accompagnateurs E3D coordonné par le GRAINE de Basse-Normandie.

Elle peut également fournir des informations sur la gestion durable de l’eau et vous mettre en relation ave ses partenaires. Plus d’informations sur : www.eau-seine-normandie.fr

Contact :

Pascale SALA ; sala.pascale@aesn.fr ; 02 31 46 20 19.


  • GRAINE Basse-Normandie :

Le Graine anime un réseau régional d’accompagnateurs E3D soutenu financièrement par les collectivités, les services de l'Etat et les établissements publics. Sur la base d'un véritable partenariat, il peut vous aider dans votre réflexion, pour faciliter la mise en oeuvre du projet sur un plan logistique (recherche de partenaires, organisation de réunions, mise en réseau avec d’autres établissements...) et/ou méthodologique (soutien à l'évaluation, à l'articulation des différentes phases ...). Ce réseau peut aussi proposer des animations pédagogiques sur certaines thématiques.

Contact :

Benoît RENE, GRAINE, contact@graine-basse-normandie.net ; 02 31 95 30 64.

6. BIBLIOGRAPHIE

  • Rapport de l’Inspection Générale de l’Education nationale sur l’éducation relative au développement durable de Gérard Bonhoure et Michel Hagnerelle, 2003.



  • Circulaire EDD du 29 mars 2007 parue au BO n°14 du 5 avril 2007.



  • Document d’orientation préliminaire du groupe de travail interministériel sur l’éducation au développement durable (janvier 2008).



  • Rapport du groupe de travail interministériel sur l’éducation au développement durable (rapport Brégeon, janvier 2008).



  • « De l’école au campus, agir ensemble pour le développement durable-guide méthodologique de l'agenda 21 scolaire », comité 21 et CRDP Académie de Paris, 104 pages, 16€.



  • « L’agenda 21 pour un établissement éco-responsable", de Nelly Serre , Hachette , 2006.



  • « Pour une éducation au développement et à la solidarité internationale. » Guide pédagogique école, collège, lycée, hors temps scolaire - SCEREN, CRDF Franche-comté.



  • « Devenons écocitoyens, à la maison, au jardin, à la ville. »Editions Plume de carotte.



  • « Planète attitude, les gestes écologiques au quotidien. » Editions Seuil.



  • « Sur la piste de l'empreinte écologique » Editions Orcades.



  • « Citoyens d'une même planète, aujourd'hui et demain. » commande : Orcades, 6 bis rue A.Haller, zone république II 86000 Poitiers.



  • « Youth X change, écologie et style de vie. » kit de formation sur la consommation durable. Editions PNUE.



  • « Manuel éco-école » Fiches de travail - office français de la fondation pour l'éducation à l'environnement en Europe.



  • « Repères pour l'agenda 21 local. » approche territoriale du DD contact : association 4D. 7 impasse Charles Petit 75011 Paris.



  • « Agenda 21 d'établissement. » Collèges Alsaciens, département du Bas-Rhin.

Quelques sites web :

- http://eduscol.education.fr/D1185/etablissement_accueil.htm.

- http://www.comite21.org (rubrique Agenda 21 scolaire).

- http://www.eco-ecole.org.



Sur les dossiers relevant des compétences des collectivités, il convient de contacter les services compétents et de respecter les accords existants.

    ANNEXE : LES FINALITES DU DEVELOPPEMENT DURABLE (1)

  1. Finalités du développement durable

  1. Quelques mots clefs


Exemples de déclinaison de la finalité au sein d’un établissement scolaire

Actions mises en œuvre au sein de l’établissement

Epanouissement de tous les êtres humains, cohésion sociale et solidarité entre territoires
« Les êtres humains sont au centre des préoccupations relatives au développement durable. Ils ont droit à une vie saine et productive en harmonie avec la nature. » (Principe 1-Déclaration de Rio-1992).

Le développement humain repose sur les idées de bien commun et d'intérêt général.

Permettre à tous l'épanouissement par l'accès aux biens et services essentiels, sans hypothéquer les possibilités d'épanouissement des générations futures ni de ceux et celles qui vivent ailleurs sur la planète, est gage d'un développement harmonieux des territoires.

Alimentation
Hygiène-santé
Lutte contre les discriminations
Prévention et gestion des conflits
Accès à la connaissance , à l’information et à la culture
Bien être

Solidarité

- Equilibres alimentaires, saisonnalité, circuits courts, produits bio…
- travail dans le cadre du CHSC, CHS, CESC ; informer et mettre en place des dispositifs sur les conduites à risque et addictologie (point écoute dans ou hors établissement,…), développer les partenariats (avec hôpitaux, organismes spécialisés,…) ; aménager les espaces pour limiter les nuisances sonores, etc.
- équipement adaptés aux handicaps ; veiller à l’égalité fille-garçon et entre les différentes filières, etc.
- créer des lieux de vie, d’échanges et d’organisation de la transversalité (foyer, vie associative au sein de l’établissement, club…ouvert à l’ensemble de la communauté éducative) ; former des médiateurs
- renforcer les partenariats culturels ancrés dans son territoire ; diversité culturelle : mettre en œuvre échanges, jumelages et projet avec d’autres territoires ; etc.
- rythmes scolaires harmonieux ; rendre plus agréable le cadre de vie : entretien régulier (peintre, décoration,…), espaces de travail, de détente, espaces verts ; etc.
- commerce équitable ; échanges Nord/Sud ; etc.





Préservation des ressources naturelles et énergétiques, dynamiques de développement suivant des modes de production et de consommation responsables
L'usage inconsidéré des ressources ainsi que nos modes de production, de consommation et d'échanges sont responsables de nombreux désordres sociaux, économiques et environnementaux. Pour répondre aux besoins des humains tout en respectant les écosystèmes, nos choix économiques, sociaux, culturels, doivent prendre en compte la préservation de l'environnement et permettre le renouvellement des ressources naturelles et énergétiques.

L'évolution vers des modes de production et de consommation responsables passe par le recours aux progrès technologiques et scientifiques mais aussi par une modification des comportements. Un développement soutenable pose la question de la réconciliation du consommateur et du citoyen.


Eau

Citoyen responsable

Matières premières

Agriculture, pêche

- les ressources en eau sur Terre, dans la région et dans l’établissement scolaire ; notre impact sur le cycle de l’eau naturel ; le fonctionnement du cycle de l’eau domestique en lien avec la commune sur laquelle est située l’établissement ; notre rôle dans les différents usages de l’eau (industrie, agriculture).
- éducation au choix dans les disciplines et/ou dans les projets pédagogiques : agriculture, eau, air, énergie, déchets, recyclage, tri sélectif, tourisme… Pourquoi, comment, quelles atteintes sur l’environnement ? Calculer son empreinte écologique ; etc.
- achats écoresponsables (clauses éthiques, sociales et environnementales
- suivre et réduire la consommation de l’établissement en vue d’économie (eau, énergie, déchets…) ; penser énergies renouvelables ( panneaux solaires, chaudières bois,…) ; etc.


    • achats favorisant une agriculture et une pêche respectueuses de l’environnement (bio, agriculture durable, saisonnalité, produits locaux, label pêche durable,..)








Sur les dossiers relevant des compétences des collectivités, il convient de contacter les services compétents et de respecter les accords existants.



ANNEXE : LES FINALITES DU DEVELOPPEMENT DURABLE (2)
  1. Finalités du développement durable

  1. Quelques mots clefs


Exemples de déclinaison de la finalité au sein d’un établissement scolaire

Actions mises en œuvre au sein de l’établissement

Lutte contre le changement climatique et protection de l’atmosphère

Il est aujourd’hui avéré que l’essentiel de l’augmentation observée des températures moyennes au cours du XXème siècle est dû à l’augmentation des concentrations de gaz à effet de serre engendrées par l’homme (rapport 2007 du Groupe Intergouvernemental d’Experts sur l’Evolution du Climat-GIEC).

Les modes de transport et de déplacement, la production industrielle, la construction et la gestion des bâtiments, l’agriculture, la production et l’utilisation d’énergie, la production et le traitement des déchets, sont les principaux secteurs de gaz à effet de serre sur lesquels il nous faut agir rapidement de manière individuelle et collective.

Bâtiment, équipements
Transports

Achats

- mettre en œuvre des démarches pédagogiques sur les énergies, les gaz à effet de serre, la qualité de l’air… pour inciter à utiliser des nouveaux procédés : lampes basse consommation, minuteries, détecteurs de présence etc.


- favoriser les déplacements moins polluants : Pédibus, vélo (créer des parkings à vélos, ...), co-voiturage, etc.

- privilégier les circuits courts de distribution, achats éco -responsables, limiter les déchets, etc.



  1. Préservation de la biodiversité


Les hommes dépendent de la diversité des espèces, du bagage génétique de chaque individu, de tous les milieux terrestres et aquatiques.
De la biodiversité sont issus nos ressources en nourriture, les médicaments, les matières premières et beaucoup d'autres biens et services dont nous avons besoin.

Plus un système est diversifié, plus il est stable et productif et plus il est à même de résister ou de s'adapter aux pressions extérieures.



Connaissance et respect des milieux

Espèces -faune-flore

Achat

- organiser des conférences, expositions ; favoriser les sorties de terrains en lien avec les enseignements (pour se réapproprier la nature ordinaire) en travaillant avec les experts ; créer un club « nature » ; etc.
- comprendre le rôle des milieux aquatiques dans la régulation des inondations, l’épuration des pollutions, comme réservoir de biodiversité…
- gestion différenciée des espaces verts : limiter voire proscrire engrais et pesticides, créer un compost, préférer la fauche tardive, planter arbres ou arbustes (haies bocagères, ...), favoriser les espèces anciennes et locales ; création d'espaces verts, d'espaces refuges pour les animaux (mares, ...), etc.
- éviter les espèces invasives et/ou exotiques, les achats de tourbes (destruction de milieux) ; favoriser la diversité alimentaire, patrimoine génétique et biologique ; etc.



  1. La gouvernance



La gouvernance, mode de prise de décision en commun, est participative, transparente et responsable.
La meilleure façon de traiter les questions de développement durable est d'assurer la participation de tous les acteurs concernés, au niveau qui convient par rapport à un projet bien défini.


Acteurs
Ecoute - respect - cohérence
Organisation de la participation

Information-communication

- travailler avec l'ensemble de la communauté éducative, renforcer les partenariats (associations, établissements publics, collectivités, entreprises,...), participation aux débats publics (enquêtes, SDAGE …), etc.

    • connaître la responsabilité des institutions et notamment le rôle des collectivités territoriales.


- élaboration de chartes partagées, de dispositifs et de documents d'engagement réciproques, etc.
- comité de pilotage, groupes de travail (CHSC, CHS, CESC, commission menu,...) correspondants EDD, éco -délégué ; se former aux techniques participatives (conduite de réunions, prise de paroles,...), etc.
créer des outils collaboratifs (ENT et NTIC : forums, blogs, wiki, ...), un bulletin, un lieu d'affichage dédié et partagé ; créer des espaces de débats et d'écoute: soirée débat, café débat, expositions, etc.








Guide E3D, groupe d'appui Bas-Normand aux E3D

(RECTORAT de l'académie de Caen, DRAAF, DIREN, REGION, CG14, CG50, CG61, ADEME, AESN, GRAINE )

similaire:

Engager votre Établissement dans une Démarche de Développement Durable (E3D) iconLabellisation école/établissement en démarche de développement durable (E3D)
«Démarche globale de développement durable dans les écoles et les établissements scolaires (E3D) référentiel de mise en œuvre et...

Engager votre Établissement dans une Démarche de Développement Durable (E3D) iconLabellisation école/établissement en démarche de développement durable (E3D)
«Démarche globale de développement durable dans les écoles et les établissements scolaires (E3D) référentiel de mise en œuvre et...

Engager votre Établissement dans une Démarche de Développement Durable (E3D) iconEngager son école dans une démarche de développement durable

Engager votre Établissement dans une Démarche de Développement Durable (E3D) iconBulletin d’information dédié au développement durable. Je souhaite...

Engager votre Établissement dans une Démarche de Développement Durable (E3D) iconUtiliser le documentaire Une vérité qui dérange de Davis Guggenheim...

Engager votre Établissement dans une Démarche de Développement Durable (E3D) iconLa difficile mise en place du Parc Amazonien Guyanais reflète-t-elle...
«Le parc amazonien, un projet de territoire pour un développement durable» a donné lieu à une confrontation entre deux approches...

Engager votre Établissement dans une Démarche de Développement Durable (E3D) iconLa difficile mise en place du Parc Amazonien Guyanais reflète-t-elle...
«Le parc amazonien, un projet de territoire pour un développement durable» a donné lieu à une confrontation entre deux approches...

Engager votre Établissement dans une Démarche de Développement Durable (E3D) iconRésolution du Parlement européen du 29 septembre 2011 sur l'élaboration...
«l'économie verte dans le cadre du développement durable et de l'élimination de la pauvreté» et «le cadre institutionnel du développement...

Engager votre Établissement dans une Démarche de Développement Durable (E3D) iconCompte rendu du travail de groupe : proposer des illustrations de...
«S’impliquer dans un projet d’action individuelle ou collective en lien avec le développement durable, la vie professionnelle, la...

Engager votre Établissement dans une Démarche de Développement Durable (E3D) iconCompte rendu du travail de groupe : proposer des illustrations de...
«S’impliquer dans un projet d’action individuelle ou collective en lien avec le développement durable, la vie professionnelle, la...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.20-bal.com