Appel a projets d’economie sociale et solidaire





télécharger 52.86 Kb.
titreAppel a projets d’economie sociale et solidaire
date de publication06.01.2017
taille52.86 Kb.
typeDocumentos
e.20-bal.com > économie > Documentos





REGLEMENT

APPEL A PROJETS D’ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

DU DEPARTEMENT DE SEINE-SAINT-DENIS
ANNEE 2015
ARTICLE 1 : CONTEXTE
En prolongement de son Agenda 21 qui s’intègre dans une logique de développement durable, le Département affirme sa conviction qu’il est possible d’allier activités économiques, préoccupations sociales et respect de l’environnement.

En complémentarité des actions qu’il anime pour le développement économique, l’emploi, la solidarité, l’insertion et la solidarité internationale, et en s’appuyant sur des initiatives déjà existantes, il souhaite ainsi créer les conditions d’un développement de l’Economie Sociale et Solidaire (ESS) sur son territoire.
Le Département souhaite participer au développement d’une économie innovante et porteuse de valeurs respectueuses de l’Humain, créatrice d’activités et d’emplois locaux non délocalisables sur un territoire qui connaît un développement économique fort tandis qu’un grand nombre de ses habitants n’en bénéficie pas.
Pour favoriser l’émergence et la consolidation d’initiatives solidaires et socialement responsables, le Département a élaboré un plan départemental de développement de l’Economie Sociale et Solidaire en 2012.

La nouvelle édition de l’appel à projets d’Economie Sociale et Solidaire s’inscrit dans cette démarche pour la troisième année consécutive.
Sont qualifiées d’« entreprises de l’ESS » :

  • les structures disposant d’un statut traditionnel de l’économie sociale (associations, coopératives, mutuelles, fondations).

  • toute entreprise commerciale agréée « entreprise solidaire » respectant les exigences suivantes :

    • Une gouvernance démocratique, définie et organisée par les statuts ;

    • La poursuite d’un but autre que le seul partage des bénéfices ;

    • Une orientation des bénéfices majoritairement consacrée à l’objectif de maintien ou de développement de l’activité de l’entreprise ;

    • Le principe d’impartageabilité de réserves obligatoires.

  • une finalité au service de l’intérêt général et / ou de l’utilité sociale.


L’économie sociale en Seine-Saint-Denis représente environ 3250 établissements, dont 3000 associations (soit plus de 92%, contre 5% de coopératives et 2% de mutuelles). Il s’agit d’environ 31 200 emplois directs (source INSEE 2010), auxquels s’ajoutent ceux de l’économie solidaire qu’aucune étude n’a su chiffrer précisément.

Le département enregistre entre 2007 et 2010 une forte hausse de +11,5% des effectifs de l’ESS (contre seulement +3,2% pour la région). Cette évolution illustre bien les performances solides de ce secteur dans une période de crise économique sévère, en particulier sur le territoire de la Seine-Saint-Denis.
Ce modèle économique est particulièrement adapté au territoire de la Seine-Saint-Denis :


  • l’ESS génère des emplois directs majoritairement non délocalisables, de proximité, et accessibles aux populations locales concernées.

  • l’ESS est créatrice de cohésion sociale : elle favorise le développement d’une économie de proximité fondée sur la solidarité et répondant aux besoins des habitants des territoires.

  • par les valeurs qu’elle porte et véhicule (citoyenneté, éthique, modèle de développement remettant l’humain au cœur des préoccupations économiques), l’ESS est un vecteur d’innovation sociale contribuant à modifier les représentations et l’image du territoire de Seine-Saint-Denis.


Il s’agit d’une économie du lien, qui s’inscrit activement dans le développement durable notamment à travers les coopérations avec des acteurs économiques et sociaux du territoire.
ARTICLE 2 : OBJECTIFS DU DISPOSITIF :
Par cet appel à projets, le Département souhaite contribuer au développement de l’Economie Sociale et Solidaire en Seine-Saint-Denis en encourageant la création d’emplois non délocalisables et accessibles aux habitants du territoire. Il s’agit de soutenir soit l’émergence de nouvelles activités et de services solidaires qui permettent de lutter contre les discriminations et de diminuer les inégalités sociales et territoriales, soit de participer au développement et à la consolidation d’activités existantes.
Le financement de projets par le Département de Seine-Saint-Denis doit ouvrir des opportunités de se voir octroyer d’autres financements.

Il devra également créer un effet levier en termes de création d’activités et d’emplois sur le territoire.
Cet appel à projets s’inscrit dans une volonté du Département de favoriser le développement d’une coopération entre les différents acteurs du territoire.
ARTICLE 3 : STRUCTURES ET PROJETS ELIGIBLES :
Sont éligibles les projets qui se développeront sur le territoire de Seine-Saint-Denis et qui bénéficieront prioritairement aux séquano dionysiens ainsi que les projets en phase de préfiguration (étude de faisabilité), d’émergence (aide au démarrage), de consolidation ou de développement (sous conditions de preuve d’une viabilité économique).

Les projets expérimentaux sont également éligibles.
L’appel à projets s’adresse pour le soutien en investissement :

  • aux structures  de l’économie sociale et solidaire (associations, coopératives, mutuelles, fondations), récemment créées ou en développement.

  • aux structures agréées « entreprises solidaires » au titre du décret n°2009-304 du 18 mars 2009 et régies par l'article L3332-17-1 du code du travail (structures dont les titres de capital ne sont pas côtés et répondant à des critères d’embauche de salariés, de gestion interne et de rémunération particuliers).

  • aux projets portés par une ou plusieurs structures, majoritairement issues de l’ESS (une structure ESS doit être référente du groupement et l’aide ne sera affectée qu’à cette seule structure).

  • aux projets de création ou d’essaimage de structures portées ou accompagnées par une structure déjà existante.

  • aux projets portant sur l’acquisition de matériels (véhicules, électroménager, informatique, bureautique…) ou sur des travaux qui devront être terminés et acquittés au 1er décembre 2015.

Pour toutes les demandes d’aide à l’investissement, un devis sera demandé comme pièce indispensable au dépôt de candidature.
L’appel à projets s’adresse pour le soutien en fonctionnement :

  • aux structures  de l’économie sociale et solidaire (associations, coopératives, mutuelles, fondations), en création ou en développement,

  • aux structures agréées « entreprises solidaires » au titre du décret n°2009-304 du 18 mars 2009 et régies par l'article L3332-17-1 du code du travail.

  • aux projets portés par une ou plusieurs structures, majoritairement issues de l’ESS (une seule structure ESS doit être référente du groupement et l’aide ne sera affectée qu’à celle ci).

  • aux projets de création ou d’essaimage de structure portés ou accompagnés par une structure déjà existante.

En ce qui concerne les projets relevant de l’Insertion par l’Activité Economique (IAE), portés par une structure de l’insertion par l’activité économique (SIAE) conventionnée par la DIRECCTE, ils sont éligibles au titre de l’investissement.

Toutefois ces structures portant un projet complémentaire à leur activité IAE pourront accéder à un financement de fonctionnement sauf si ce projet bénéficie déjà d’un soutien du Département.
Sont exclus:

  • les projets faisant l’objet en totalité d’un autre financement public,

  • les projets bénéficiant déjà d’un financement du Département pour une action identique,

  • les projets à vocation sociale sans dimension économique,

  • les projets ne s’accompagnant pas, à court ou moyen terme, de création d’emploi,

  • les projets sans ancrage territorial,

  • les projets ne bénéficiant pas à la population locale,

  • les projets déjà réalisés en intégralité,

  • les projets portés par une personne physique,

  • les projets financés dans le cadre de l’appel à projets ESS 2012, 2013 et 2014 du Département,

  • le financement total d’un projet ou d’une étude,

  • le financement uniquement destiné au fonctionnement ordinaire des structures,

  • les structures non déclarées légalement à la date de parution de l’appel à projets,

  • les structures ayant bénéficié d’aides relevant du régime des aides de minimis d’un montant supérieur à 500 000€ pour les 2 précédents exercices fiscaux et celui en cours,

  • les entreprises commerciales non agréées « entreprises solidaires ».


ARTICLE 4 : CATEGORIES ET CRITERES D’ELIGIBILITE :
L’appel à projets souhaite favoriser les dimensions suivantes :

  • la préfiguration, la création ou le développement d’activités visant à créer ou améliorer des emplois déjà existants (passage en CDI, augmentation du volume horaire, mise en place d’une politique sociale à destination du personnel…) ou à temps partagé via un groupement d’employeurs,

  • l’insertion des allocataires du RSA ou des jeunes éloignés de l’emploi (sans qualification par exemple)

  • le soutien aux initiatives locales,

  • les initiatives permettant l’émergence de Pôles Territoriaux de Coopération Economique (PTCE) sur le territoire,

  • le développement des coopératives en Seine-Saint-Denis : création, reprise ou transformation d’entreprises en Sociétés Coopératives et Participatives (SCOP), création de Sociétés Coopératives d’Intérêt Collectif (SCIC) ou transformation d’associations en SCIC, création ou développement de Coopératives d’Accès à l’Emploi (CAE).

Le financement départemental n’interviendra pas en abondement du capital des coopératives.
Sans être exclusifs, une attention particulière sera portée aux projets ciblant les secteurs suivants :

    • Lutte contre la discrimination et pour l’égalité des chances ;

  • Les circuits courts : consommation responsable et solidaire, commerce équitable, finances solidaires et éco activités;

  • Les services aux particuliers ou aux entreprises, les activités de proximité et les services collectifs favorisant le développement local du territoire ;

  • La jeunesse et l’éducation ;

  • Le développement durable : la prévention des déchets (logique de réduction des déchets…), le conseil en énergie, la lutte contre la précarité énergétique.


ARTICLE 5 : SOUTIENS DU DEPARTEMENT :
Le Département de Seine-Saint-Denis propose, dans le cadre de cet appel à projets, différents types de soutiens, complémentaires les uns des autres :


  • Soutien financier sous forme :

      • D’aide à l’investissement. 

      • D’aide au fonctionnement


Il s’agit de subvention, dont le montant total est plafonné à 15 000€.

Un projet qui couvrirait l’ensemble des secteurs cibles pré cités dans l’article 4 pourrait bénéficier d’une aide exceptionnelle majorée.
Par ailleurs, le projet devra disposer d’autres sources de financement en complément de l’aide du Conseil général (fonds propres, fonds publics ou privés).
Cette aide relève du régime des aides publiques aux entreprises de toute nature (subventions directes, mise à disposition de personnels ou de locaux, exonération des charges sociales ou fiscales) attribuées par l’Etat, les collectivités territoriales, les établissements publics ou l’Union européenne.
Cette aide s’inscrit dans le cadre des dispositions du règlement (CE) n°1998/2006 de la Commission du 15 décembre 2006 concernant l’application des articles 87 et 88 du traité aux aides de minimis (JOUE n°L379 du 28 décembre 2006). Il est complété par le règlement n°360/2012 relatif à l’application des articles 107 et 108 du traité sur le fonctionnement de l’UE aux aides de minimis accordées à des entreprises fournissant des services d’intérêt économique général. 
Les aides dites de minimis sont considérées comme n’affectant pas les échanges entre Etats membres et/ou insusceptibles de fausser la concurrence.

 

  • Soutien d’accompagnement technique : une aide aux porteurs de projet par la mise en relation avec le réseau des acteurs de l’accompagnement à la création d’activités, mise en relation avec des acteurs de financement de l’ESS, appui à la recherche de partenariats etc.


ARTICLE 6 : MODALITES DE VERSEMENT DE L’AIDE FINANCIERE:
Pour les subventions de fonctionnement, un versement de la subvention s’effectue en une seule fois à la suite de la notification de la décision du Conseil général.
Pour les subventions d’investissement, deux types de modalités de versement:

    • Pour l’acquisition de matériel, le versement de la subvention est effectué sur présentation des justificatifs (factures acquittées).

    • Pour les travaux, le versement de 50% du montant de la subvention est opéré à la suite de la notification de la décision du Conseil général de la Commission permanente. Le solde est attribué lors de l’achèvement des travaux après transmission des factures acquittées et production d’un tableau récapitulatif des factures fournies, signé par le responsable de la structure ainsi que d’un courrier de sollicitation du versement du solde. Toutes ces pièces devront être fournies au plus tard le 1er décembre 2015.


ARTICLE 7 : MODALITES DE SELECTION DES PROJETS :


  • Procédure de sélection des projets :

L’instruction administrative est effectuée par le Service du Développement de l’Economie Sociale et Solidaire (SDESS) au sein de la Délégation au Développement Economique, à l’Emploi, à la Formation professionnelle et à l’Innovation (DEEFI). Les dossiers incomplets en terme de pièces administratives à fournir sont écartés de la sélection des projets éligibles.
Le Groupe Inter Directions de l’Economie Sociale et Solidaire (GIDESS) composé de représentants des différentes directions du Département émet un avis technique.
Le GIDESS se réserve la possibilité d’auditionner des porteurs de projets. Les dates des éventuelles auditions seront communiquées ultérieurement.
Après transmission des avis techniques, les dossiers sont soumis à la Direction Générale.
Ils sont ensuite proposés au Vice président en charge de l’ESS et feront l’objet d’une présentation en Commission Permanente du Conseil général.


  • Critères de sélection des dossiers :

Le projet devra répondre aux critères suivants :


Ancrage territorial

La nature des besoins identifiés et l’échelle concernée doivent être en adéquation (quartier, ville, communauté d’agglomération…).

Le territoire d’intervention doit concerner la Seine-Saint-Denis.

Le produit / service imaginé est adapté à la réalité du terrain.

Viabilité économique du projet

Présence de dispositions indiquant une viabilité économique du projet (financements sur 3 ans) sauf si la durée du projet est inférieure à 3 ans.

Dimension budgétaire

Disposer d’autres sources de financement en complément de l’aide du Conseil général (fonds propres, fonds publics ou privés).

Dimension emploi du projet 

Le type et volume d’emplois crées (CDD/CDI, emplois aidés, temps complet/temps partiel) ou appel à un groupement d’employeurs pour de l’emploi partagé.

Les modalités envisagées pour un recrutement local

Les améliorations pour des emplois déjà existants (passage en CDI, augmentation du volume horaire, mise en place d’une politique sociale à destination du personnel…)

Utilité sociale et impact

L’activité est socialement innovante c’est-à-dire qu’elle répond à des besoins d’intérêt général peu ou mal satisfaits sur le territoire.

Le projet répond particulièrement aux besoins des publics en parcours d’insertion et/ou des personnes victimes de discriminations et/ou des publics féminins et/ou des jeunes.

Développement durable, respect de l’environnement et recherche d’optimisation de la consommation énergétique.

Valorisation d’un territoire ou d’un patrimoine de la Seine-Saint-Denis.

Dimension collective

Qualité des différentes parties prenantes du projet (usagers, salariés, bénévoles...)

Modalités d’implication au projet des différentes parties prenantes (public visé associé au projet…)

Qualité des partenariats avec d’autres organismes du territoire et coopération entre structures de l’ESS et entreprises conventionnelles….

Mode de fonctionnement coopératif et collégial de la structure.


ARTICLE 8 : MODALITES DE REPONSE DES CANDIDATS:
Le dossier de candidature est à télécharger sur le site du Conseil général : http://www.seine-saint-denis.fr/
Le candidat pourra adresser le dossier de candidature et l’ensemble des annexes :


  • Soit par courrier au :

CONSEIL GENERAL DE SEINE SAINT DENIS

Délégation au développement Economique, à l’Emploi,

à la Formation professionnelle et à l’Innovation

Service du Développement de l’Economie Sociale et Solidaire

Appel à projets ESS 2015

Hôtel du Département

93006 Bobigny Cedex


  • Soit par mail à l’adresse suivante : ess@cg93.fr


L’appel à projets Economie Sociale et Solidaire du Département est ouvert du 19 janvier au 3 mars 2015 à 16h, le cachet de la poste ou la date d’envoi électronique faisant foi.
Les dossiers incomplets ne seront pas instruits.
Les projets retenus et non retenus feront l’objet d’un courrier de réponse après délibération de la Commission permanente du Conseil général.




Règlement de l’Appel à projets ESS 2015 du Département de Seine Saint Denis

similaire:

Appel a projets d’economie sociale et solidaire iconAppel a projets d’initiatives d’economie sociale et solidaire

Appel a projets d’economie sociale et solidaire iconAppel a projets d’initiatives d’economie sociale et solidaire

Appel a projets d’economie sociale et solidaire iconAppel a projets d’initiatives d’economie sociale et solidaire

Appel a projets d’economie sociale et solidaire iconAppel à projets «Soutien aux initiatives et aux pratiques de l’Economie Sociale et Solidaire»

Appel a projets d’economie sociale et solidaire iconReglement de l’appel a projets «initiatives d’economie sociale et...
«initiatives d’economie sociale et solidaire sur plaine centrale» 2014/2015/2016

Appel a projets d’economie sociale et solidaire iconEconomie sociale et solidaire et économie populaire : quelles pratiques...
«Les fondements de L’Economie Sociale et Solidaire (E. S. S.) : quelle opportunité pour l’éducateur spécialisé ?»

Appel a projets d’economie sociale et solidaire icon1 Quels sont les objectifs de l’action «Financement de l’Economie...

Appel a projets d’economie sociale et solidaire iconLes Rencontres du Mont-Blanc – Forum International des Dirigeants...
«L’économie sociale et solidaire : secteur clé pour un développement urbain durable»

Appel a projets d’economie sociale et solidaire iconAppel à manifestation d'intérêt sur l'Economie Sociale et Solidaire...

Appel a projets d’economie sociale et solidaire iconContexte
...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.20-bal.com