Groupe de Travail Commerce Equitable et Economie Solidaire





télécharger 32.19 Kb.
titreGroupe de Travail Commerce Equitable et Economie Solidaire
date de publication03.02.2018
taille32.19 Kb.
typeDocumentos
e.20-bal.com > économie > Documentos
Communiqué de Presse

Parti communiste français

Groupe de Travail Commerce Equitable et Economie Solidaire
INITIATIVE 18 JUIN 2005

UNE ECONOMIE EQUITABLE en France et en EUROPE
Contact : Sylvie Mayer 06 81 74 10 13

01 40 40 11 73

Courriel : solidaire@pcf.fr

www.pcf.fr rubrique commission commerce équitable

LE COMMERCE EQUITABLE nord sud ? nord nord ? sud sud ?


Une goutte d’eau ?

Avec un chiffre mondial qui doit dépasser les 1000 millions d’euros dans le monde, le Commerce équitable peut paraître une goutte d’eau dans l’océan de la mondialisation et un phénomène marginal (0,02% du commerce mondial y compris combustibles et minerais).

Une visibilité dans l’Economie européenne ?

Avec ses 90 à 95 % réalisés en Europe, avec plus de 50 chaînes de supermarchés qui ont intégré ses produits et réalisent 70% des volumes équitables, avec environ 10 000 points de vente en France, le Commerce équitable a gagné sa place et sa visibilité dans l’économie européenne.

Une preuve de professionnalisme et d’efficacité fondés sur de nouveaux principes ?

Avec des parts de marché le plus souvent de 2 à 4% (café, thé, bananes) et pouvant atteindre 20% (Bananes en Suisse), avec sa capacité à élargir la gamme des produits offerts ( 74 marques, 400 produits alimentaires dont près de 50% référencés bio, 1000 références en artisanat), avec sa capacité d’aller au devant de circuits de distribution nouveaux (En France 17 sociétés de distribution automatique le proposent) ou surprenants (Palace Parisien), le Commerce équitable a fait preuve de son professionnalisme et de son efficacité fondés sur de nouveaux principes économiques ou les Femmes et les Hommes d’aujourd’hui reprennent leur place tout en étant citoyennes et citoyens du monde de demain, celui de leurs petits enfants.

Dans le cœur et la raison des Européens et des Français ?

Avec un taux de notoriété de 56% en France ( 9% en 2000) avec des taux de progression d’achat rapides et exponentiels (doublement en France en 2004), les
Françaises et les Français comblent leur retard sur les Pays de l’Europe du Nord (pour certain taux de notoriété de 90%). Le Commerce équitable après avoir gagné le cœur des Européens, gagne aussi leur raison et leur souhait que ça bouge et change face à une économie qui les écrase.

Une référence pour le consommateur et le commerce européen et mondial ?

Le Commerce équitable et solidaire n’est pas une mode. Selon un sondage récent, pour plus d’un Français sur deux : « le Commerce Equitable sera la référence pour le Consommateur et le Commerce mondial, ce sont les consommateurs et la grande distribution qui développent le Commerce Equitable, c’est la Presse Audiovisuelle et écrite qui les informent et les forment. »

Un levier pour plus de santé, plus d’instruction, plus de social, plus de vie collective et sociale au delà de l’Europe et en Europe ?

Aujourd’hui, loin de notre Europe, le commerce équitable incite à payer les produits à un prix qui permet de vivre dignement de son travail, de produire et fournir des produits de qualité. Par delà l’économie, c’est plus de dignité, plus de justice sociale. Cela permet aux Femmes et aux Hommes producteurs de mettre aussi en place plus de santé, plus d’instruction, plus de vie collective et sociale.

Le commerce équitable est devenu un fait de société, un enjeux pour notre société et son devenir. La France et l’Europe, les mondes politiques, syndicaux et associatifs doivent sans tarder, à l’écoute et avec le concours des citoyennes et citoyens inventer et proposer, faire naître et faire grandir, un Commerce équitable et solidaire pour la France et pour l’Europe.

Il y a urgence à ce qu’ils prennent réellement en compte ce nouveau fait de société grandissant.




INITIATIVE 18 JUIN 2005

UNE ECONOMIE EQUITABLE en France et en EUROPE




Une journée

Pour Rassembler les acteurs et artisans du commerce équitable et les écouter

Pour construire des critères concrets, à court, moyen et long terme pour un Commerce Equitable et Solidaire pour la France et pour l’Europe

Trois tables rondes

Trois ateliers

Un Projet d’action


Tables rondes

Des intervenants, praticiens du commerce équitable et de l’économie solidaire, syndicalistes, producteurs agricoles, élus et responsables politiques européens donneront leur opinion sur la possibilité de bâtir un projet crédible pour un Commerce Equitable en France et en Europe au cours des Tables rondes de la matinée.

  • Grandes Surfaces : Acteurs d’un Commerce Equitable en France et en Europe ?

avec Vincent David (Max Havelaar), Anne Olivier (l’éthique sur l’étiquette) et Valter Surian coordinateur des comités d’entreprises européens (tourisme, services)

  • Producteurs, Distributeurs, Consommateurs, en France et en Europe pour de nouveaux rapports fondés sur un Commerce équitable

avec Daniel Arnaudin (SCOP Ile de France -Normandie), François Dufour (Confédération paysanne) et Arnaud Faucon (INDECOSA CGT)

  • Imaginer, mettre en place, développer une économie et un commerce équitable en France et en Europe

avec Michel Besson (MINGA - Andines), Xavier Compain (MODEF), Thomas Coutrot économiste, Helmuth Markov, député européen PDS GUE/NGL, Sylvie Mayer (Député européen 1979-1994, groupe de travail commerce équitable du PCF)

Trois ateliers 

Les participants : des Citoyennes, citoyens consommateurs, des Militants associatifs, syndicalistes, politiques, des Professionnels ou militants du Commerce Equitable, des Finances solidaires et de l’Economie solidaire, des Professionnels du Commerce, de la Grande distribution, de l’industrie et de la sous-traitance, de la Finances, des Professionnels du mouvement coopératif et mutualiste travailleront à l’élaboration de critères sociaux, environnementaux, économiques et sociétaux à court, moyen et long terme :

  • Comment aller vers un commerce équitable en France et en Europe ?

  • Industrie, sous traitance, changer la donne

  • Finances éthiques et solidaires, outils d’une économie équitable ?

Un Projet d’action pour 2005 et 2006

Après la synthèse publique des propositions des ateliers, en conclusion des travaux il sera proposé un projet d’action pour aboutir à un projet de Commerce équitable pour la France et pour l’Europe aux Françaises et aux Français en septembre 2006.

Pour une Economie et un Commerce Equitables

en France et en Europe

votre opinion pour un Commerce Equitable Nord/Nord



Proposer des critères concrets, définir les acteurs, proposer les actions

pour une mise en œuvre à court, moyen et long terme de ce projet.

ATELIERS
ATELIER 1 Commerce :

Comment aller vers un commerce équitable en France et en Europe ?

En 40 ans, une vingtaine d’enseignes (généraliste, bricolage, textile, électroménager -audiovisuel…) et une dizaine de centrales d’achat ont conquis une position dominante. 190 000 commerces de proximité (moins 61%) ont disparu.

En 2004 quelques enseignes et leurs équipes de dirigeants règnent, en amont sur 400 000 agriculteurs, 70 000 entreprises et leurs salariés, en aval sur 60 millions de consommateurs.

Est-il possible de modifier cette situation ?

Est-il possible de proposer des changements concrets et réalistes à court terme, ambitieux à long terme, à partir d’une vingtaine de critères économiques, sociaux, sociétaux et environnementaux ?

Avec quels moyens et quels acteurs ?
ATELIER 2 Industrie, sous-traitance :

Changer la donne

La situation de concentration et de domination de la grande distribution durant les quatre dernières décennies, mais aussi d’autres secteurs comme l’automobile le textile ou l’informatique, ont conduit l’industrie et la sous-traitance à des efforts de productivité, des restructurations, des délocalisations, du chômage.

Les pressions sur les prix face aux baisses de pouvoir d’achat conduisent aujourd’hui à une accélération des délocalisations de ces activités.

Est-il possible de modifier les rapports entre distributeurs et fournisseurs ?

Est-il possible de proposer des changements concrets et réalistes à court terme, ambitieux à moyen terme, réellement transformateurs à long terme à partir d’une vingtaine de critères économiques, sociaux, sociétaux et environnementaux ?

Avec quels moyens et quels acteurs ?
ATELIER 3 Finances éthiques et solidaires :

Outils d’une économie équitable ?

Nous vivons une véritable prise de conscience : par nos gestes quotidiens nous pouvons contribuer à changer le monde. Cette sensibilisation accrue de chacun de nous et de ceux qui nous entourent aux questions de solidarité, de sens à donner à notre épargne (30 000 souscripteurs solidaires en 2001 - 116 000 en 2003) se traduit par un développement rapide de l’épargne solidaire. Epargne éthique et investissement socialement responsable sont indispensables pour financer des projets solidaires, « hors marché », et stimuler le développement d'initiatives et de projets alternatifs et innovants.

Selon quels critères  un placement peut-il être qualifié d’éthique ou de solidaire ?

Quels moyens y consacrer ? Quels acteurs peuvent y contribuer : Banques classiques ? Banques alternatives ?


Répondre à ces questions sera l’objectif de ces ateliers.
Le groupe de travail

« commerce équitable - économie solidaire » du Parti communiste français
Le groupe est au travail depuis près d’une année.

Il s’est formé et a commencé à travailler après les manifestations des agriculteurs de l’été 2004. Il est en effet inadmissible que tous les ans reviennent les crises agricoles qui enflamment le monde paysan. Il est intolérable que des milliers de personnes en France et en Europe meurent économiquement.

Durant ces quelques mois nous avons découvert la portée de l’économie équitable et la diversité de ses acteurs. Nous avons entrevu les possibilités qu’elle offre, dans les relations entre le Nord et le Sud, mais aussi dans tous les rapports entre producteurs, distributeurs et consommateurs pour une autre économie Nord Nord et Sud Sud.

Est-il possible :

- De faire des règles du commerce équitable un principe général ?

- De généraliser les usages du commerce équitable aux produits cultivés et fabriqués en France et en Europe par les secteurs agricole et industriel?
Telles sont les questions auxquelles nous souhaitons répondre,

- pour concourir à plus de transparence, plus de justice, plus d’équité dans les échanges, en France et en Europe.

- pour participer à la transformation de la société, à un développement humain durable et solidaire.
Pour passer du rêve à la réalité, le Groupe souhaite rassembler des acteurs et militants du commerce équitable et de l’économie solidaire, mais aussi toutes celles et ceux qui ont envie de participer à une telle transformation

Des Citoyennes, Citoyens consommateurs,

Des Militants associatifs, syndicalistes, politiques,

Des Professionnels ou Militants du Commerce Equitable, des Finances solidaires et de l’Economie solidaire,

Des Professionnels du Commerce, de la Grande distribution, de l’industrie et de la sous-traitance, de la Finances,

Des Professionnels du mouvement coopératif et mutualiste
Contact : Sylvie Mayer 06 98 86 65 41

01 40 40 11 73

Courriel : solidaire@pcf.fr

www.pcf.fr

rubrique commission commerce équitable

www.pcf.fr Contact: solidaire@pcf.fr Tél. 06 98 86 65 41 Page /

communiqué de presse édité par courriel le 24/01/2018

Responsable Commerce Equitable et Economie Solidaire du Parti Communiste Français Sylvie Mayer

similaire:

Groupe de Travail Commerce Equitable et Economie Solidaire iconMaison Alternative et Solidaire d’Avignon
«Qu’est-ce que le commerce ? L’équité ? L’inéquité de l’actuelle économie ? Comment rendre un commerce équitable ? … Critères, expériences...

Groupe de Travail Commerce Equitable et Economie Solidaire iconDévelopper la finance éthique et solidaire en Europe de manière concrète
«Financement vers le Sud et Commerce équitable» et le groupe «Micro crédit» dont le but est également de créer des outils en rapport...

Groupe de Travail Commerce Equitable et Economie Solidaire iconLecomte, Tristan, “Le commerce équitable”, aux éditions Eyrolles...
«autre commerce» ? En quoi le mode d’organisation du commerce équitable existant aujourd’hui permet-il de garantir un développement...

Groupe de Travail Commerce Equitable et Economie Solidaire iconB. T. S. Ventes et productions touristiques session 2008 Epreuve...
«Tourisme» de la plate-forme du Commerce équitable. Les associations qui se définissent «de tourisme équitable» sont censées se soumettre...

Groupe de Travail Commerce Equitable et Economie Solidaire iconCommunication au colloque «l’économie sociale et solidaire en région Rhône-Alpes»
«relégation» et à «l’exclusion», incluant les formes émergentes ou diffusées dans les années 80-90 telles que les structures d’insertion,...

Groupe de Travail Commerce Equitable et Economie Solidaire iconPage 1 Des propositions pour une économie équitable en France et en Europe
«la Lettre» fait découvrir les «ingrédients» pour construire une France plus solidaire et plus équitable

Groupe de Travail Commerce Equitable et Economie Solidaire icon2016 – sujet d’ÉCO/droit métropole septembre – Partie Économie
«Quelle est l'économie qui a du sens, qui crée des emplois non délocalisables ? C'est l'économie sociale et solidaire», s'est félicitée...

Groupe de Travail Commerce Equitable et Economie Solidaire iconRapport du groupe de travail sur l’économie sociale et solidaire
«classique», l’ess se caractérise en effet par un maillage serré de pme qui irriguent l’ensemble du pays et contribuent directement...

Groupe de Travail Commerce Equitable et Economie Solidaire iconNote Jean-Paul Vigier, premier président de Finansol et aujourd'hui...
La finance solidaire relève de la même logique que le commerce équitable, l'agriculture biologique ou le tourisme alternatif

Groupe de Travail Commerce Equitable et Economie Solidaire iconFiche e2 Commerce équitable






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.20-bal.com