Qsv agro-environnementales et changements de société : Transition éducative pour une transition de société via la transition agroécologique





télécharger 89.27 Kb.
titreQsv agro-environnementales et changements de société : Transition éducative pour une transition de société via la transition agroécologique
page1/6
date de publication17.11.2017
taille89.27 Kb.
typeDocumentos
e.20-bal.com > économie > Documentos
  1   2   3   4   5   6

DIRE n°8 | 2016 : Les questions socialement vives : une visée émancipatrice

http://epublications.unilim.fr/revues/dire - ISSN : 2260-1155

QSV Agro-environnementales et changements de société : Transition éducative pour une transition de société via la transition agroécologique

Simonneaux Laurence

UMR EFTS, ENFA, Université de Toulouse

laurence.simonneaux@educagri.fr

Simonneaux Jean

UMR EFTS, ENFA, Université de Toulouse

jean.simonneaux@educagri.fr

Cancian Nadia

UMR EFTS, ENFA, Université de Toulouse

Nadia.cancian@educagri.fr

Les débats sur l’évolution et les impacts de l’agriculture sur la santé, sur l’environnement naturel ou socio-économique conduisent à considérer les questions agro-environnementales comme une question socialement vive. La transition agroécologique vers un système plus durable, soutenue par les instances politiques, est confrontée à un verrouillage du régime socio-technique. Le maintien d’un enseignement d’une agriculture intensive contribue à ce verrouillage socio-technique. L’enseignement des questions socialement vives peut contribuer au déverrouillage pour s’orienter vers la transition agroécologique, d’une part, grâce à des ingénieries didactiques innovantes et participatives qui constituent des innovations de niche, et d’autre part, en inscrivant l’enseignement dans un paysage sociotechnique relevant de la « late » modernité. La late modernité oblige à prendre quelques distances avec l’idée de progrès ou de rationalité et à considérer les dimensions politiques et économiques, les incertitudes et les risques ainsi que les valeurs dans les problématiques agroenvironnementales.

Most-clés : QSV, transition agroécologique, régime socio-technique, innovations, late modernité

The debates on the evolution and impact of agriculture on health, on the natural or socioeconomic environment lead us to consider Agri-environment issues as a socially acute questions (SAQs). The agroecological transition towards a more sustainable system, supported by the political authorities, faces a lock in socio-technical system. Maintaining a teaching of intensive agriculture contributes to this socio-technical lock in. The teaching of socially acute questions can contribute to unlocking to move towards agroecological transition, firstly, through innovative educational engineering and participatory learning which constitute niches for innovation and secondly, by entering teaching in a socio-technical landscape within the late modernity. The late modernity obliges to take some distances with the idea of progress or rationality and to consider the political and economic dimensions, uncertainties and risks and the values in agri-environmental issues.

Keywords : SAQ, agro-ecological transition, socio-technical regime, innovation, late modernity

L’agriculture s’est largement intensifiée depuis la fin de la seconde guerre mondiale et a pu ainsi augmenter sa production et sa productivité. L’agriculture intensive a émergé dans un contexte de pénurie alimentaire, et a introduit progressivement la domination d’une logique de rentabilité.. Des impacts négatifs variés ont été dénoncés très tôt, comme autant de Questions Socialement Vives Agricoles (environnementales ou sanitaires), mais malgré une remise en cause de ce type d’agriculture, un verrouillage socio-technique a empêché le développement d’autres modèles agricoles. Ce n’est que récemment que la politique agricole cherche à généraliser un autre régime socio-technique, celui de l’agroécologie qui est devenue à son tour une Question Socialement Vive. Nous analysons ici en quoi le système d’enseignement, et particulièrement l’enseignement des QSV, contribue au verrouillage ou au contraire à une transition de la société dans le domaine agricole, alimentaire et environnemental.

1 - Théorie des transitions vers la durabilité


Dans le cadre de la théorie des transitions, Geels et Shot (2007) proposent un modèle d’analyse des transitions vers la durabilité dans une perspective multidimentionnelle (Multi Levels Perspective - MLP) et structurelle en définissant trois niveaux : i) les niches (le lieu d'innovations radicales), ii) les régimes socio-techniques (le lieu de pratiques établies et des règles associées qui stabilisent les systèmes existants), et iii) le paysage sociotechnique exogène. La transition est un processus non linéaire qui aboutit au passage d’un régime socio-technique à un autre sous la pression et les interactions des deux autres niveaux (cf. fig 1). Un régime socio-technique est un processus composé de « cognitive routines and shared beliefs, capabilities and competences, lifestyles and user practices, favourable institutional arrangements and regulations, and legally binding contracts » p. 27. Dans le contexte agricole, les routines sont marquées par l’adhésion des acteurs à un genre professionnel, ici celui d’exploitant agricole performant, qui fait obstacle à l’émergence d’un système socio-technique alternatif (Vidal & Simonneaux, 2013 ; Frere, 2014 ; Lipp, 2014). Ces systèmes techniques, socio-culturels, économiques et politiques co-évoluent en cohérence avec des investissements de matériel, d’organisation et de compétences. Les régimes socio-techniques sont caractérisés par des verrouillages qui limitent les innovations et les transitions. Selon Geels et Shot (2007), à l’échelon micro, l’innovation de niche se développe dans des espaces protégés (laboratoires, projets de démonstration, nouveaux marchés…), par des petits réseaux d’acteurs souvent marginaux. Ces niches sont cruciales dans l’émergence de transitions socio-techniques. Dans le cas de la transition agroécologique, l’innovation de niche ne se fait pas forcément dans des espaces protégés, mais plutôt dans des exploitations agricoles innovantes dans lesquelles les acteurs co-construisent en réseau de nouveaux savoirs distribués avec ou sans la collaboration de chercheurs ou d’agents du développement agricole. Le paysage socio-technique représente un contexte macro à la fois économique, culturel et politique comportant une forte inertie. Cette théorie se fonde sur une approche systémique qui éclaire les processus en jeu dans le choix d’une voie technologique au fil du temps. Chaque système est caractérisé par une tension entre des technologies, des politiques, un contexte économique et des valeurs de la société, qui peu à peu instaurent un équilibre dynamique qui orientera son développement. Les intérêts de chacun des acteurs de la trajectoire sont renforcés par le choix des autres. Ce verrouillage se caractérise alors par « un vaste ensemble d’acteurs à tous les niveaux de la filière et dans les institutions concernées, trajectoire qui se « verrouille » au fil du temps, empêchant certains retours en arrière du fait de l’articulation étroite des différents éléments qui la composent, et cela malgré les impasses qui peuvent la caractériser, et marginalisant les voies alternatives » (Lamine et al., 2011, p. 124).

Fig. 1. Multi-level perspective on transitions (Geels & Shot (2007) adapted from Geels, 2002, p. 1263).



La transition agroécologique représente un changement de régime sociotechnique. Le régime sociotechnique peut être déverrouillé par une diffusion progressive, sous la forme de transition, des innovations de niche qui peuvent émerger dans les systèmes de production agricole (Meynard et al., 2013).

L’interrogation des logiques économiques et politiques permet d’identifier et d’analyser des points de verrouillages socio-techniques d’une transition agroécologique (Baret et al., 2013 ; Meynard et al. 2013). Ces auteurs identifient les verrouillages des systèmes socio-techniques en réalisant une analyse du réseau d’acteurs, des normes et des connaissances. Un verrouillage est une situation où « une technologie dominante empêche le développement de trajectoires alternatives » (Baret et al. 2013, p. 6).
  1   2   3   4   5   6

similaire:

Qsv agro-environnementales et changements de société : Transition éducative pour une transition de société via la transition agroécologique iconUne transition économique inattendue : vers le «cupidalisme» ?
«lutte entre deux régulateurs», typique d’une économie en transition. Quelques mesures d’urgence de politique économique pour endiguer...

Qsv agro-environnementales et changements de société : Transition éducative pour une transition de société via la transition agroécologique iconPlace et rôles de la formation et de l'éducation, en vue d’une transition vers un monde durable
«Nous nourrir pour ne pas disparaitre» «Réussir la transition énergétique» puis «Une nouvelle histoire de l’éducation». Le film peut...

Qsv agro-environnementales et changements de société : Transition éducative pour une transition de société via la transition agroécologique iconProgramme entre les approches techniques de la transition énergétique...
«pour changer d’échelle» du labo ess détaillées dans sa publication «Pour une transition énergétique citoyenne»

Qsv agro-environnementales et changements de société : Transition éducative pour une transition de société via la transition agroécologique iconCentrafrique / Transition / Premier ministre
«Il me faudrait nommer mille ministres et encore, cela ne suffira pas pour satisfaire tout le monde», admet en souriant le nouveau...

Qsv agro-environnementales et changements de société : Transition éducative pour une transition de société via la transition agroécologique iconDiversité des processus d’innovation dans les systèmes maraîchers...

Qsv agro-environnementales et changements de société : Transition éducative pour une transition de société via la transition agroécologique iconCompte rendu de réunion Auch en transition, mercredi 6 juin 2012 à Partaj’
«Le manuel de transition» que Patrick enverra à chacun par mail. Propose d’acheter 5 manuels complets à faire tourner à tous, faire...

Qsv agro-environnementales et changements de société : Transition éducative pour une transition de société via la transition agroécologique iconManager de transition & Change Manager
«Banque retail» France et étranger (pays d’implantation de la Société Générale)

Qsv agro-environnementales et changements de société : Transition éducative pour une transition de société via la transition agroécologique iconPropositions qui vont au-delà de celles de la transition énergétique....
«écolos» (exemple de l’isolation). Tout financement public devrait inclure cet aspect (appel d’offre, aides publiques, cee)

Qsv agro-environnementales et changements de société : Transition éducative pour une transition de société via la transition agroécologique iconUne vision centrée sur l’économie, à contre-courant des évolutions...
«Nous déplorons évidemment le refus d’intégrer nos objections et alternatives, ainsi que nos propositions pour encadrer ces objectifs...

Qsv agro-environnementales et changements de société : Transition éducative pour une transition de société via la transition agroécologique iconSynthèse du diagnostic territorial stratégique du Nord Pas-de-Calais
«expérience» et un savoir-faire des mutations qui lui confèrent des capacités particulières face aux changements et autant de points...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.20-bal.com