Il convient donc de comprendre en quoi le territoire des Etats-Unis est un fondement de cette puissance. Comment l’organisation du territoire des Etats-Unis crée les conditions d’une puissance insérée dans la mondialisation ?





télécharger 33.9 Kb.
titreIl convient donc de comprendre en quoi le territoire des Etats-Unis est un fondement de cette puissance. Comment l’organisation du territoire des Etats-Unis crée les conditions d’une puissance insérée dans la mondialisation ?
date de publication16.11.2017
taille33.9 Kb.
typeDocumentos
e.20-bal.com > économie > Documentos

Avec une superficie de 9.3 millions de km2 , le territoire des Etats-Unis est au 4e rang mondial. C’est donc un territoire immense qui fait près de 17 fois celui de la France. On a longtemps privilégié l’analyse des déséquilibres territoriaux de cet espace immense. Mais à l’heure de la mondialisation, de ce processus inédit de multiplication des échanges menant à l’interdépendance des espaces, il semble dépassé d’étudier le territoire des Etats-Unis sans considérer la place exceptionnelle de ce pays au niveau mondial. En outre, le territoire désigne l’étendue de terre occupée , appropriée, aménagée par une société humaine et politique. Nous sommes donc invités à nous interroger sur les Etats-Unis en tant qu’acteurs spatiaux. Or à l’échelle du monde, les Etats-Unis constituent l’unique « superpuissance » depuis la fin de la Guerre Froide. Ils cumulent en effet les aspects de la puissance à la fois sur un plan quantitatif et qualitatif. Il convient donc de comprendre en quoi le territoire des Etats-Unis est un fondement de cette puissance. Comment l’organisation du territoire des Etats-Unis crée les conditions d’une puissance insérée dans la mondialisation ?


  1. Un vaste territoire maîtrisé et aménagé




    1. Un espace maîtrisé (quadrillé) par des réseau de transport denses, multiformes et anciens




      • Importance du réseau hydrographique  aménagements voies navigables (grands lacs et le Saint Laurent, Mississipi et affluents) : plus de 42 000 km et 15% du trafic de marchandises

      • Chemin de fer et autoroutes (federal aid highways) selon axe Est-Ouest. Ainsi l’ouest est aujourd’hui desservi par des axes importants (Minneapolis – Seattle ; St-Louis – San Francisco ; Houston – Los Angeles) Mais les réseaux routiers (81% du trafic passager) et ferroviaire (38% trafic de marchandises) restent plus dense à l’est qu’à l’ouest

      • Le transport aérien est également développé aux Etats-Unis en particulier le transport intérieur. Il représente 17% du transport de passagers aux Etats-Unis.

      • Réseaux denses et multiformes qui expliquent l’extrême mobilité des populations américaines



    1. Des ressources variées, exploitées et préservées




      • L’espace américain est riche d’une grande variété de milieux (ex : toutes les nuances climatiques depuis le polaire en Alaska à l’intertropical aux îles d’ Hawaii)

      • Grâce à différents gisements (anciens et récents), les Etats-Unis sont souvent aux premières places pour les productions de matières de combustibles, d’énergie et de minerais.2ème rang mondial pour le pétrole (Alaska et gisements offshore du golfe du Mexique), le gaz naturel, le cuivre et le charbon (Rocheuses), 3ème rang pour l’hydroélectricité, 5ème pour le fer. Ces richesses sont inégalement réparties.

      • Les Etats-Unis ont choisi d’importer une partie du pétrole consommé pour protéger les réserves nationales. Il y a un souci stratégique.

      • Le parc national Yellowstone dans le nord-ouest du Wyoming est le plus ancien parc national au monde (1872)



    1. Limites



      • Des contraintes et risques naturels pas toujours maîtrisés : des chaînes de montagnes (rocheuses), crues, ouragans, faiblesse des précipitations à l’ouest du 100° méridien, les précipitations sont plus faibles, cyclones (Katrina, 2004)

      • Les territoires des EU n’est plus intouchable (attentats du 11 septembre 2001)

      • Les EU sont tout de même dépendants des importations dans de nombreux domaines (pétrole, fer)



  1. Un territoire ouvert inséré dans l’espace –monde




    1. Un territoire urbanisé et « métropolisé »




      • Sur le littoral atlantique au nord, s’est formée une conurbation, ensemble de villes, regroupant Boston, New-York, Philadelphie, Baltimore et Washington. Regroupe 50 millions de personnes. C’est la ‘megapolis’. Une des trois grandes ‘mégalopole’ mondiale. Mais les métropoles y sont moins dynamiques que celles de l’ouest et du sud

      • Réseau urbain très hiérarchisé dominé par de grandes métropoles : mondiales, continentales, régionales

      • Métropoles : ville concentrant une population relativement importante et des fonctions de commandement dans les domaines économiques, financiers, politiques, militaires, culturels et exerçant une influence sur un espace (périphérie), à la tête d’un réseau urbain.

      • Les Etats-Unis comptent trois villes de dimension planétaire : New-York (ville monde complète : capitale économique, siège de l’ONU, bourse de Wall-Street) Chicago (CBOT : Chicago Board Of Trade), Los Angeles (l’une des capitale mondiales de la production audiovisuelle et de l’industrie cinématographique)

      • Autres métropoles : Washington (capitale fédérale, maison blanche, banque mondiale), Miami, Seattle, LA & San Francisco,  Houston, Chicago…



    1. Des interfaces dynamiques




        1. Interfaces maritimes




      • Importance des interfaces maritimes de ce pays ouvert à deux océans (Atlantique, Pacifique), et à un golfe (Le Golfe du Mexique)

      • Ex : façade NE atlantique. C’est là que débarquèrent au 17e siècle les premiers collons européens. Exploitation des bancs de poissons de la façade atlantique. Echanges importants avec partenaires européens/

      • Interface pacifique (LA) permettant d’échanger avec l’Asie Orientale (aire de puissance en expansion) : Japon, Dragons, Chine : l’atelier du monde

      • Interfaces reliées au « grenier de la planète » (Midwest) par réseau de transport dense

      • Interfaces modernisées (plateforme multimodales + ports conteneurs : NY et LA)




  1. Interfaces terrestres




  • Les Etats-Unis font également partie de l’ALENA. Ses frontières au Nord(Canada) et Sud (Mexique) constituent d’importants lieux d’échanges commerciaux, humains et IDE  régions frontalières dynamisées (maquiladoras)




  1. Interfaces aéroportuaires




  • On trouve aux Etats-Unis des aéroports dont les trafics sont parmi les plus importants du monde : New-York (2e aéroport du monde), Chicago (3e) Los Angeles (6e) Certains de ces aéroports jouent le rôle de hubs. : plateforme aéroportuaire vers laquelle convergent les lignes long courrier et les lignes intérieures.




    1. Un territoire attractif (tourisme, immigration, les IDE)



  • Parcs naturels, parcs d’attractions (DisneyLand, Yellowstone, le parc national de Yosemite ou le Grand Canyon)

  • Parc technologique  attire les cerveaux (Silicon Valley)

  • Les chaines de montagne permettent le développement du tourisme l’hiver

  • Les grandes métropoles américaines sont visitées pour des raisons diverses (affaires, culture)




  1. Une organisation régionale qui s’effectue en fonction di modèle (logique) centre-périphérie




    1. Le centre économique : le Nord-est des Etats-Unis « Centre du centre »




  • Localisation : Compris entre les grands lacs et la Megapolis. Il représente 16% du territoire national

  • Première zone de colonisation et de construction de la nation Etatsunienne. Un centre industriel ancien lié aux ressources naturelles. Développement des industries de main d’œuvre traditionnelles (sidérurgie, automobile, textile …)




        1. La manufacturing belt




          • Centre historique en difficulté

          • La manufacturing belt durement touchée depuis le début des années 1970 par la crise des industries lourdes (concurrence mondiale). Les industries de main d’œuvre ont perdu plusieurs millions d’emplois. Le déclin démographique  Rust Belt ?

          • Région encore touchée avec les faillites récentes de General Motors (sous administration fédérale) ex de Chrysler (racheté par Fiat)

          • Reste le centre économique du pays

          • Concentre toujours 36% de la population américaine malgré les migrations vers la Sun Belt

          • La zone est en plein redéveloppement et à Chicago comme à Philadelphie, on observe un redéploiement de l’économie autour des valeurs de l’avenir (ex : biotechnologies)

          • Il fournit encore 43% de la production industrielle nationale. Elle représente encore 42% des emplois industriels aux Etats-Unis

          • On trouve des centres technologiques majeurs autour de Boston et du Massachussetts Institut of Technology (MIT)

          • Avec des villes comme NY, Boston … = encore le premier centre décisionnel, financier et culturel. Il concentre 70% des sièges sociaux des grandes firmes et des principaux pouvoirs : présidence (Maison Blanche) , Congrès (Capitole), Cour Suprème, FBI, Pentagone…




        1. Périphérie du centre




  • En marge ‘poches de pauvreté’ ghettos des grandes villes (avant rénovation urbaine) / Bronx ≠ Manhattan




    1. Le croissant périphérique : périphéries intégrées ou nouveau centres ?




  • Localisation : le croissant périphérique = arc de cercle depuis la Caroline du Sud à l’Est jusqu’à l’Etat de Washington au nord-ouest en passant par la Floride, le Texas et la Californie

  • Ce croissant se confond en partie avec la Sun Belt (phénomène de l’heliotropisme)

  • En forte expansion économique et démographique. Des flux de capitaux , de migrants, de touristes en provenance des Etats-Unis mais aussi de l’étranger, convergent vers ces régions (effet ‘interface’) = 40% des américains

  • La Sun Belt offre un environnement attractif à une main d’œuvre hautement qualifiée et à des entreprises de haute technologie

  • Développement en archipel comprend : l’axe Atlanta / Miami + le triangle texan (Dallas / San Antonio / Houston), la conurbation du Sud-Est américain (San Francisco / Phoenix) et le Nord-Ouest américain , symbolisé par le dynamisme de villes comme Portland et Seattle. Le Pudget Sound, un pole informatique et aéronautique en relation avec l’Asie et le Canada voisin.

  • On compte dans cet espace de nombreux centres technologique comme la Silicon Valley aux environs de San Francisco.

  • La Californie est l’Etat le plus peuplé des EU, pôle de haute technologie à l’échelle américaine a aussi une capacité d’organisation de l’espace pacifique et constitue un nouveau centre d’impulsion. Los Angeles = ville monde = 1ère région agricole (valeur)

  • La frontière mexaméricaine est une interface terrestre active. On note la présence de nombreuses maquiladoras

  • Le Texas, un Etat aux ressources variées et nombreuses où se concurrencent deux métropoles. La Floride, un pôle touristique et financier

  • Le Vieux Sud qui, autour d’Atlanta, se modernise (Atlanta : siège de Coca-Cola et de CNN, universités prestigieuses comme Emory or Georgia Tech)




    1. Périphéries en marge ?




  • Le centre ou « diagonale intérieure » : un espace à vocation primaire, nouvellement dynamisé

  • La diagonale intérieure est l’espace compris entre le Nord-est et le croissant périphérique. C’est un espace constitué essentiellement de vastes plaines et de montagnes , représentant 54% de la superficie du territoire national

  • Les grandes plaines intérieures (le MidWest) = le centre des USA « grenier à blé » de l’Amérique du Nord dominent le marché mondial. Il est organisé autour de grandes villes éparses : Minnéapolis – St Paul, Saint – Louis, Oklahoma City, Lincoln, Omaha…

  • Les Rocheuses. Constituent un gigantesque espace encore relativement inexploité . Un espace faiblement peuplé, conservateur. Une forte vocation agricole. Un espace riche en ressources naturelles (cuivre, plomb, zinc, charbon du Wyoming, pétrole, bassins hydroélectriques de la Columbia et du Colorado)

  • Mais un espace où la population est faible et vieillissante : ¼ de la population américaine sur 54% de la superficie. Le solde migratoire est en général négatif.

  • La constitution de pôles urbains et industriels. Salt Lake City, Denver, Kansas City

  • Une destination touristique importante. De nombreux sites naturels touristiques dans les rocheuses (parc national du Grand Canyon dans l’Arizona, Rocky Mountains dans le Colorado, Yellowstone (Wyoming)) Des stations de ski dans les rocheuses. Certains Etats connaissent une croissance rapide de leur populations (Nevada, Colorado...)




  • Alaska et Hawaii des périphéries éloignées et stratégiques

  • Ces deux espaces n’ont en commun que la position ultra périphérique, la date d’intégration dans la liste des Etats américains et la fonction militaire



La richesse et la variété des ressources offertes par le territoire américain contribuent donc à la puissance des EU. On observe que l’exploitation de ces atouts se fait selon une logique d’efficacité et de rentabilité. Si de nombreux déséquilibres apparaissent dans l’organisation de l’espace américain , aucune région ne semble totalement s’inscrire en marge et toutes participent, selon des logiques diverses , à la puissance américaine.

Territoire aménagé ; maîtrisé, il est aussi mondialisé. Les effets de la mondialisation sont déjà manifestes : métropolisation, littoralisation, redéploiement des activités selon les logiques de l’ économie-monde. Centre d’impulsion du dynamisme économique, les Etats-Unis sont aussi moteurs des crises. On peut donc s’interroger sur les effets territoriaux de la crise financière de 2008-2009.





similaire:

Il convient donc de comprendre en quoi le territoire des Etats-Unis est un fondement de cette puissance. Comment l’organisation du territoire des Etats-Unis crée les conditions d’une puissance insérée dans la mondialisation ? iconLégende organisée du croquis sur le territoire américain Titre :...
«terres noires», très fertiles. Paysages caractéristiques des openfields/township expression d’une agriculture mécanisée puissamment...

Il convient donc de comprendre en quoi le territoire des Etats-Unis est un fondement de cette puissance. Comment l’organisation du territoire des Etats-Unis crée les conditions d’une puissance insérée dans la mondialisation ? iconDynamiques géographiques des grandes aires continentales : l’Amérique,...
«3g capital» montre l’affirmation des entreprises du géant latino-américain. Le Brésil et les États-Unis sont deux puissances financières....

Il convient donc de comprendre en quoi le territoire des Etats-Unis est un fondement de cette puissance. Comment l’organisation du territoire des Etats-Unis crée les conditions d’une puissance insérée dans la mondialisation ? iconDynamiques géographiques des grandes aires continentales : l’Amérique,...
«3g capital» montre l’affirmation des entreprises du géant latino-américain. Le Brésil et les États-Unis sont deux puissances financières....

Il convient donc de comprendre en quoi le territoire des Etats-Unis est un fondement de cette puissance. Comment l’organisation du territoire des Etats-Unis crée les conditions d’une puissance insérée dans la mondialisation ? iconLes Etats-Unis dans la mondialisation Introduction : les pôles de puissance dans le monde

Il convient donc de comprendre en quoi le territoire des Etats-Unis est un fondement de cette puissance. Comment l’organisation du territoire des Etats-Unis crée les conditions d’une puissance insérée dans la mondialisation ? iconComposition les Etats-Unis, une puissance sans limite ?

Il convient donc de comprendre en quoi le territoire des Etats-Unis est un fondement de cette puissance. Comment l’organisation du territoire des Etats-Unis crée les conditions d’une puissance insérée dans la mondialisation ? iconI les manifestations de la puissance
«américain» désigne le continent et aussi les Etats Unis mais de manière impropre ( Etats Uniens)

Il convient donc de comprendre en quoi le territoire des Etats-Unis est un fondement de cette puissance. Comment l’organisation du territoire des Etats-Unis crée les conditions d’une puissance insérée dans la mondialisation ? iconLes Etats-Unis, grande puissance mondiale : aspects, moyens et limites

Il convient donc de comprendre en quoi le territoire des Etats-Unis est un fondement de cette puissance. Comment l’organisation du territoire des Etats-Unis crée les conditions d’une puissance insérée dans la mondialisation ? icon2 – Les années Roosevelt aux Etats-Unis (1932-1945)
«liberté» et de «droits» aux Etats-Unis, avec des conséquences sociales et politiques à très long terme dans l’histoire du pays

Il convient donc de comprendre en quoi le territoire des Etats-Unis est un fondement de cette puissance. Comment l’organisation du territoire des Etats-Unis crée les conditions d’une puissance insérée dans la mondialisation ? iconSequence d’ histoire n°1 : les etats-unis et le monde
«destinée manifeste», une idée selon laquelle les Etats- unis seraient tenus à une mission civilisatrice

Il convient donc de comprendre en quoi le territoire des Etats-Unis est un fondement de cette puissance. Comment l’organisation du territoire des Etats-Unis crée les conditions d’une puissance insérée dans la mondialisation ? iconLes États-Unis dominent nettement l'économie mondiale, quant au Brésil,...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.20-bal.com