Journal officiel de l’Union européenne





télécharger 0.77 Mb.
titreJournal officiel de l’Union européenne
page1/11
date de publication16.11.2017
taille0.77 Mb.
typeDocumentos
e.20-bal.com > économie > Documentos
  1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11


26.6.2013

FR

Journal officiel de l’Union européenne

L 174/491







CHAPITRE 22
COMPTES SATELLITES
INTRODUCTION


    1. Le présent chapitre est une introduction générale aux comptes satellites. Il décrit et examine comment le cadre central peut être utilisé comme un système de blocs pour répondre à de nombreux besoins en données spécifiques essentiels.




    1. Les comptes satellites permettent d'élaborer ou de modifier les tableaux et les comptes du cadre central afin de répondre à des besoins en données spécifiques.




    1. Le cadre central se compose des éléments suivants:




      1. les comptes économiques intégrés (comptes des secteurs institutionnels), qui donnent une vision synthétique de tous les flux et stocks économiques;




      1. le cadre entrées-sorties, qui donne une vision synthétique des ressources et des emplois de biens et de services en prix courants et en volume;




      1. les tableaux reliant les informations par branche d'activité dans le cadre entrées-sorties et les comptes des secteurs institutionnels;




      1. les tableaux concernant les dépenses par fonction des administrations publiques, des ménages et des sociétés;




      1. les tableaux relatifs à la population et à l'emploi.


Ces comptes et ces tableaux peuvent être établis sur une base trimestrielle ou annuelle et être nationaux ou régionaux.


    1. Les comptes satellites peuvent répondre à des besoins en données spécifiques en fournissant davantage de détails, en réorganisant les concepts à partir du cadre central ou en donnant des informations supplémentaires, par exemple sur des flux et des stocks non monétaires. Ils peuvent s'écarter des concepts utilisés dans le cadre central. La modification des concepts peut permettre d'améliorer le lien avec les concepts économiques théoriques, comme le bien-être ou les coûts des opérations, avec les concepts administratifs tels que les revenus ou les bénéfices imposables dans les comptes des entreprises, et les concepts politiques, tels que les branches d'activité stratégiques, l'économie de la connaissance et les investissements des entreprises utilisés, dans les politiques économiques nationales ou européenne. Dans de tels cas, le système de comptes satellites comprend également un tableau présentant les liens entre leurs principaux agrégats et ceux du cadre central.




    1. Les comptes satellites peuvent revêtir la forme de simples tableaux ou se présenter comme un ensemble de comptes élargi. Les comptes satellites peuvent être établis et publiés sur une base annuelle ou trimestrielle. Des intervalles de publication plus longs, par exemple tous les cinq ans, peuvent convenir pour certains comptes satellites.




    1. Les comptes satellites possèdent diverses caractéristiques:




      1. liens avec des fonctions, comme cela est le cas pour les comptes satellites fonctionnels;




      1. liens avec des branches d'activité ou des produits, ce qui correspond à une certaine famille de comptes spécialisés;




      1. liens avec des secteurs institutionnels, ce qui est le cas pour une autre famille de comptes spécialisés;




      1. élargissement aux données physiques ou autres données non monétaires;




      1. détails supplémentaires;




      1. utilisation de concepts supplémentaires;




      1. modification de certains concepts de base;




      1. utilisation de la modélisation ou inclusion de résultats expérimentaux.


Une ou plusieurs des caractéristiques mentionnées aux points a) à h) peuvent s'appliquer à un compte satellite particulier, comme le montre le tableau 22.1.
Tableau 22.1 – Présentation générale des comptes satellites et de leurs principales caractéristiques





Les huit caractéristiques des comptes satellites







Comptes des secteurs spéciaux








Comptes fonction­ nels



Lien avec des branches d’activité



Lien avec des secteurs institu­ tionnels



Inclusion de données non



Détails supplé­ mentai­ res



Concepts supplé­ ment aires


Concepts de base différents



Résultats expéri­ mentaux et utilisa­ tion

Fait partie d’un progra­ mme de transmis­ sion à l’UE?

  1. Comptes satellites décrits dans ce chapitre




Comptes de l’agriculture




x







x

x







x

Comptes de l’environne­ ment

x

x




x

x

x

x

x

x

Comptes de la santé

x

x




x

x




x




x

Comptes de production des ménages







x

x

x




x

x




Comptes de l’emploi et MCS




x

x

x

x













Comptes de productivité et de croissance




x




x

x

x

x

x

x

Comptes de R&D

x

x




x

x




x

x




Comptes de la protection sociale

x







x

x










x

Comptes du tourisme

x

x




x

x

x










  1. Comptes satellites décrits dans d’autres chapitres du SEC




Balance des paiements







x




x










x

Finances publiques







x




x

x







x

Statistiques monétaires et financières et flux finan­ ciers







x




x

x







x

Tableau des pensions supplémentaire







x




x

x

x

x

x

  1. Autres exemples de comptes satellites avec recommandations internationales ou dans le cadre d’un programme de comparaison




Comptes d’activité des entreprises







x




x













Comptes du secteur informel













x







x




Comptes des institutions sans but lucratif







x




x







x




Comptes du secteur public







x




x













Tableaux des recettes fiscales







x




x










x



    1. Le présent chapitre examine les caractéristiques des comptes satellites et décrit brièvement les neuf comptes satellites suivants:



      1. comptes de l'agriculture;



      1. comptes de l'environnement;



      1. comptes de la santé;




      1. comptes de production des ménages;




      1. comptes de l'emploi et matrices de comptabilité sociale;




      1. comptes de productivité et de croissance;




      1. comptes de R & D;




      1. comptes de la protection sociale;




      1. comptes du tourisme.


D'autres comptes satellites sont décrits dans d'autres chapitres, notamment la balance des paiements, les statis­ tiques de finances publiques, les statistiques monétaires et financières et le tableau des pensions supplémentaire.
Le SCN 2008 décrit en détail plusieurs comptes satellites couverts de façon plus limitée par le SEC 2010. Il s'agit notamment des comptes suivants:


  1. SCN 2008, chapitre 21: comptes d'activité des entreprises;




  1. SCN 2008, chapitre 22: comptes du secteur public;




  1. SCN 2008, chapitre 23: comptes des institutions sans but lucratif;




  1. SCN 2008, chapitre 25: comptes du secteur informel.


À des fins de comparaison internationale du niveau et de la composition des impôts, les statistiques des recettes fiscales nationales sont transmises à l'OCDE, au FMI et à Eurostat. Les concepts et les données sont intégralement reliés à ceux des comptes nationaux. Les statistiques des recettes fiscales sont un exemple de compte satellite des comptes nationaux.
Ces exemples représentent des comptes satellites bien établis, car ils font l'objet de recommandations inter­ nationales ou font déjà partie d'un programme de transmission international. Les comptes satellites élaborés dans différents pays illustrent l'importance et l'utilité de ces comptes, dont voici quelques exemples:


  1. les comptes du secteur de la culture et de la création, qui illustrent l'importance économique du secteur de la culture et de la création;




  1. les comptes de l'éducation, qui indiquent l'importance économique des ressources, des emplois et du finan­ cement de l'éducation;




  1. les comptes de l'énergie, qui indiquent l'importance économique des divers types d'énergie et leur relation avec les importations, les exportations et les impôts et subventions des administrations publiques;




  1. les comptes de la pêche et de la sylviculture, qui indiquent l'importance économique de ces secteurs pour les pays et les régions;




  1. les comptes des technologies de l'information et de la communication (TIC), qui indiquent les ressources et les emplois des principaux produits et producteurs du secteur des TIC;




  1. le compte de redistribution par la dépense publique, qui indique quelles catégories de revenus bénéficient de la dépense publique dans le domaine de l'éducation, de la santé, de la culture et du logement;




  1. les comptes des bâtiments résidentiels, qui indiquent l'importance économique des bâtiments résidentiels pour la nation et pour certaines régions;




  1. les comptes de la sécurité, qui reflètent les dépenses publiques et privées en matière de sécurité;




  1. les comptes du sport, qui indiquent l'importance économique du sport;




  1. les comptes de l'eau, qui montrent l'interaction entre le système physique des eaux et l'économie à l'échelle du pays et des bassins hydrographiques.




    1. Un nombre majoritaire de comptes satellites relève d'une approche fonctionnelle. Les différentes nomenclatures fonctionnelles sont décrites dans le présent chapitre.




    1. La grande variété de comptes satellites démontre que les comptes nationaux servent de cadre de référence pour toutes sortes de statistiques. Elle illustre également les avantages et les limites du cadre central. En appliquant les concepts, les nomenclatures et les présentations telles que les tableaux des ressources et des emplois du cadre central à toute une série de thèmes, il est possible de faire la preuve de la flexibilité et de la pertinence des comptes satellites par rapport à ces thèmes. Dans le même temps, les ajouts, les réorganisations et les modifi­ cations conceptuelles illustrent les limites du cadre central pour l'étude de ces thèmes. Les comptes de l'envi­ ronnement élargissent, par exemple, le cadre central afin de tenir compte des externalités environnementales, et les comptes de production des ménages étendent la frontière de la production pour inclure les services non rémunérés des ménages. Il ressort ainsi de ces comptes que les concepts de produit, de revenu et de consom­ mation du cadre central ne représentent pas des mesures exhaustives du bien-être.



    1. Les principaux avantages des comptes satellites sont les suivants:



      1. ils sont fondés sur un ensemble de définitions claires;



      1. ils relèvent de l'application d'une méthode comptable systématique. À titre d'illustration, on peut citer la ventilation d'un total en plusieurs dimensions (par exemple, la ventilation des ressources et emplois de biens et de services par produit et par branche d'activité, ou la distinction opérée pour un service en fonction de celui qui le produit, le paie ou en bénéficie), une comptabilité systématique flux-stocks et une comptabilité cohérente en termes monétaires et non monétaires. Une méthode comptable systématique se caractérise par son homogénéité et sa cohérence. Elle permet également de procéder à des analyses de la comptabilité fondées sur la décomposition – dans lesquelles la variation du total est expliquée en termes de variations des différentes parties, les variations de la valeur sont expliquées par des changements de volume et de prix et les variations des stocks par les flux correspondants – et sur des ratios constants utilisés pour l'analyse entrées- sorties. Ces analyses de la comptabilité peuvent être assorties d'une modélisation dans laquelle le comporte­ ment économique est pris en compte;



      1. ils sont reliés aux concepts de base de la comptabilité nationale. Citons, par exemple, les concepts de stocks et de flux spécifiques tels que la production, la rémunération des salariés, les impôts, les prestations sociales et la formation de capital, les concepts contenus dans les classifications par branche et par secteur institutionnel, par exemple des branches comme l'agriculture et l'industrie manufacturière ou le secteur des administrations publiques, et les principaux soldes comptables comme la valeur ajoutée, le produit intérieur, le revenu disponible et la valeur nette. Ces concepts de base en comptabilité nationale sont bien établis dans le monde entier, stables dans le temps, et leur mesure est relativement protégée contre les pressions politiques;



      1. ils sont reliés aux statistiques des comptes nationaux; ces dernières sont facilement disponibles, comparables d'une période à l'autre, conformes aux normes internationales communes et permettent de situer les mesures des comptes satellites dans le contexte de l'économie nationale et de ses principales composantes, notamment la relation avec la croissance économique et les finances publiques.


  1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11

similaire:

Journal officiel de l’Union européenne iconJournal officiel de l’Union européenne

Journal officiel de l’Union européenne iconJournal officiel de l’Union européenne

Journal officiel de l’Union européenne iconJournal officiel de l’Union européenne

Journal officiel de l’Union européenne iconTour d’horizon de l’Union européenne
«La Commission européenne représente les intérêts de l’Union européenne dans son ensemble. Elle propose de nouvelles législations...

Journal officiel de l’Union européenne iconProgramme : L'Union européenne dans la mondialisation L'Union européenne,...

Journal officiel de l’Union européenne iconQuelle est la place de l'Union européenne dans l'économie globale?...

Journal officiel de l’Union européenne iconChristine ferrari-breeur
«L’Union européenne et les fonctions publiques nationales», p. 267-278 in : Mélanges en hommage à Panayotis Soldatos : réalisations...

Journal officiel de l’Union européenne iconRapport final
«Ce document a été réalisé avec l’aide financière de l’Union européenne. Le contenu de ce document relève de la seule responsabilité...

Journal officiel de l’Union européenne icon«L’évaluation de l’engagement volontaire des entreprises en faveur...
«enregistrée» et apparaît dans une liste publiée au journal officiel de la Communauté Européenne. Elle peut, dés lors utiliser le...

Journal officiel de l’Union européenne iconDiplomate Autrichien dans un livre publié en 1923 qui aura un grand...
«de réaliser une union sans cesse plus étroite entre ses membres. Tous les domaines des relations internationales sont compris à...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.20-bal.com