Universite de paris I – pantheon–sorbonne ufr 15 institut d’etude du developpement economique et social





télécharger 498.09 Kb.
titreUniversite de paris I – pantheon–sorbonne ufr 15 institut d’etude du developpement economique et social
page1/14
date de publication19.10.2017
taille498.09 Kb.
typeDocumentos
e.20-bal.com > économie > Documentos
  1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   14

UNIVERSITE DE PARIS I – PANTHEON–SORBONNE

UFR 15

INSTITUT D’ETUDE DU DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET SOCIAL




Site du Jardin Tropical
45 bis avenue de la Belle Gabrielle
94736 NOGENT-SUR-MARNE CEDEX


«LES POLITIQUES NEOLIBERALES ET L’INSECURITE ALIMENTAIRE.

LES STRATEGIES DE PRODUCTION, DE COMMERCIALISATION ET DE CONSOMMATION DANS LES ASSENTAMENTOS DU PARANA»

Mémoire de DEA « Anthropologie et sociologie du politique »




Option « Politiques du Développement »



Présenté et soutenu par :

Susana Inez BLEIL-MARQUES




Directeurs de recherche :

Maxime HAUBERT et Nicole KHOURI






Septembre 2000




Je dédie ce travail à tous ceux qui ont lutté et qui ont finalement conquis leur terre et vivent dans les assentamentos.

Je le dédie également à tous ceux qui ont cru à la possibilité de conquérir la terre mais qui ont sacrifié leur vie dans cette lutte, avant que ce rêve ne devienne une réalité.




REMERCIEMENTS
Tout d’abord, je voudrais remercier Monsieur le Professeur Maxime Haubert, qui a accepté de diriger mon travail, et dont les suggestions de lectures et les précieux conseils m’ont permis de mener à bien cette recherche.

Je voudrais remercier également Madame le Professeur Nicole Khouri, qui m’a beaucoup aidée par de longues discussions et par ses observations pertinentes sur les textes rédigés.

J’adresse mes remerciements à Monsieur le Professeur Afrânio Garcia, dont j’ai suivi les séminaires et qui m’a permis d’avoir accès à la bibliothèque de l’Ecole de Hautes Etudes en Sciences Sociales. Ses lectures et ses suggestions ont été essentielles dans l’élaboration de ce mémoire.

Je suis également reconnaissante à l’historienne Angela M. M. de Almeida, qui était mon directeur de recherche au Brésil, en 1995, quand je préparais le Mestrado, à Rio de Janeiro. Je voudrais aussi remercier toutes les personnes qui ont lu le texte et qui m’ont apporté des critiques et des suggestions, notamment Renato Maluf, Sérgio Leite, Georges Courade, Denis Sautier, Gilles Maréchal, Ana Louíse de C. Fiúza et Sonia de Souza.

Je voudrais aussi remercier Paulo E. M. Marques, qui m’a donné la possibilité de venir en France. Notre amitié a rendu possible cette étude. Je souhaiterais également remercier Lecy Bleil Tchirner, pour ses précieux conseils et son soutien durant ce travail.

Je suis reconnaissante à mes parents, Helmuth et Erna Bleil, d’avoir toujours été présents et de m’avoir encouragée dans mes études. Pendant le travail de recherche, j’ai pu compter sur l’amitié de Robenilson et Andréia Teixeira, Robinson Tenorio et Zaida Manatta aisi qu’Antonio et Micheline de Souza, qui m’ont beaucoup soutenue et ont été présents auprès de Maira.

Par ailleurs, je voudrais remercier tout particulièrement les familles de l’Assentamento Santa Maria. Les moments que nous avons partagés ensemble ont été essentiels pour la recherche de terrain. Je remercie vivement le MST pour son soutien, notamment à travers les entretiens et les informations obtenues auprès de Pedro Christoffoli, Isabel, Geraldo et Dulcinéia.

J’aimerais exprimer toute ma gratitude à mes deux filles, Mel et Maira, pour leur présence constante à mes côtés, leur patience et leur affection.

Ce travail a abouti à sa forme finale grâce au travail de relecture réalisé par Anne Brossier, à qui j’exprime ma gratitude.



«Le Papalagui1 affirme : «Tous les hommes ne peuvent pas avoir autant d’argent et ne peuvent pas rester en même temps sous le soleil !». Par cette doctrine, il assume le droit d’être cruel, pour l’amour de l’argent. Il a le cœur dur, le sang glacé. Quant il veut de l’argent, il est capable de faire semblant, il est toujours malhonnête et il fait des menaces. Il est très commun qu’un Papalagui  tue un autre Papalagui pour de l’argent. Il tue avec le poison des paroles. Il confond les autres pour les voler. C’est pourquoi presque personne ne fait confiance aux autres. Tous les gens connaissent la faiblesse commune. On ne peut jamais savoir si celui qui a beaucoup d’argent a bon cœur. Il est bien possible qu’il soit méchant. Jamais on ne peut savoir comment et d’où l’autre a construit sa richesse».2



TABLE DES MATIERES



INTRODUCTION p. 06
CHAPITRE I – L’INSECURITE ALIMENTAIRE A TRAVERS L’HISTOIRE DU BRESIL

LORS DE LA COLONISATION p. 16

1.1 La culture alimentaire des sociétés indigènes : l’importance du manioc p. 17

1.2 Les Portugais et la civilisation du sucre p. 22
CHAPITRE II –LA MONDIALISATION ET LES HABITUDES ALIMENTAIRES

AU BRESIL p. 28
2.1 La mondialisation et l’accroissement des inégalités dans le monde p. 28

2.2 La globalisation et la culture alimentaire en danger p. 29

2.3 Les caractéristiques des transformations alimentaires au Brésil p. 30

2.4 Quelques exemples de changements alimentaires au Brésil p. 38

CHAPITRE III – LES TRANSFORMATIONS DU MONDE RURAL AU BRESIL p. 43

3.1 Le développement comme idéal de modernisation p. 43

3.2 La modernisation conservatrice au Brésil : l’Etat et sa politique de soutien des

intérêts des grands propriétaires p. 45

3.3 La théorie de la dépendance et la rupture avec le modèle « développementiste » p. 48

3.4 Les années 80 : la pensée libérale et le rôle des acteurs sociaux p. 53

CHAPITRE IV – QUELQUES CONSIDERATIONS SUR LES FEMMES DES PAYS DU SUD

DANS LE PROCESSUS DE DEVELOPPEMENT p. 60
4.1 Les effets du néolibéralisme sur la situation des femmes p. 60

4.2 L’importance des femmes dans le développement p. 62

4.3 Les expériences des femmes organisées : un exemple de leur pouvoir au Brésil p. 63

CHAPITRE V – LA FORMATION DES PAYSANS AU SUD DU BRESIL ET LEURS

STRATEGIES DE SURVIE p. 66
5.1 La contribution des immigrants européens à la culture alimentaire brésilienne p. 66

5.2 La propriété de la terre, la polyculture et leur influence sur les habitudes

alimentaires des paysans p. 69

5.3 La pauvreté rurale et l’exclusion des paysans : la naissance du Mouvement

des Travailleurs Ruraux Sans Terre (MST) p. 75

5.4 Les stratégies de production, de commercialisation et de consommation

de l’ assentamentos p. 81

5.5 Le cas de l’assentamento de Santa Maria au Paraná p. 89
CONCLUSION p. 97
BIBLIOGRAPHIE p. 102
ANNEXES p. 113


  1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   14

similaire:

Universite de paris I – pantheon–sorbonne ufr 15 institut d’etude du developpement economique et social iconUniversite Paris 1 Pantheon-Sorbonne, ufr d’Histoire
«Gouverner en Islam du Xe au xve siècle (Iraq jusqu’en 1258, Syrie, Hijaz, Yémen, Égypte, Maghreb et al-Andalus)»

Universite de paris I – pantheon–sorbonne ufr 15 institut d’etude du developpement economique et social iconChercheur, Laboratoire d'économie du droit, Université Panthéon-Assas...

Universite de paris I – pantheon–sorbonne ufr 15 institut d’etude du developpement economique et social iconUniversité Paris I panthéon Sorbonne
«Entreprises, Stratégies, Ressources Humaines» (esrh), dans le domaine «Economie et Gestion» proposé par l’Université Paris I

Universite de paris I – pantheon–sorbonne ufr 15 institut d’etude du developpement economique et social iconUniversité Paris I panthéon Sorbonne
«Entreprises, Stratégies, Ressources Humaines» (esrh), dans le domaine «Economie et Gestion» proposé par l’Université Paris I

Universite de paris I – pantheon–sorbonne ufr 15 institut d’etude du developpement economique et social iconUniversité de Paris 1 Panthéon-Sorbonne

Universite de paris I – pantheon–sorbonne ufr 15 institut d’etude du developpement economique et social iconUniversite paris 1- panthéon sorbonne

Universite de paris I – pantheon–sorbonne ufr 15 institut d’etude du developpement economique et social iconUniversite paris 1 Panthéon-Sorbonne Tel : 01 44 07 84 21

Universite de paris I – pantheon–sorbonne ufr 15 institut d’etude du developpement economique et social iconMaster 2 Professionnel cosi management gazier
«Conseil en organisation, stratégie et information» du Master d'économie ufr 02, mention Economie internationale, relève du Centre...

Universite de paris I – pantheon–sorbonne ufr 15 institut d’etude du developpement economique et social iconDoctorant en économie à l'Université Paris 1 (Panthéon Sorbonne)

Universite de paris I – pantheon–sorbonne ufr 15 institut d’etude du developpement economique et social iconProfesseur d’economie à L’universite paris-dauphine (Classe Exceptionnelle 1)
«Changement technique et division internationale du travail : relocalisation et recomposition internationale des processus productifs»,...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.20-bal.com