Affaire Volkswagen : le couple franco-allemand ébranlé ? (Cercle des économistes)





télécharger 93.71 Kb.
titreAffaire Volkswagen : le couple franco-allemand ébranlé ? (Cercle des économistes)
page4/5
date de publication05.10.2017
taille93.71 Kb.
typeDocumentos
e.20-bal.com > économie > Documentos
1   2   3   4   5

17 millions de voitures produites à l’usine PSA de Poissy


Publié le 30 septembre 2015, à 07h15

L’usine de construction automobile de Poissy (Yvelines) aujourd’hui propriété du groupe PSA a fêté en septembre 2015 la fabrication de ses 17 millionièmes voitures.

http://www.usinenouvelle.com/mediatheque/4/6/5/000281564.jpg
Peugeot 208 Blue HDI

Evénement de rentrée pour l’usine PSA de Poissy (Yvelines) qui a atteint en septembre 2015 le cap des 17 millions de voitures particulières sorties de ses chaînes de fabrication depuis 1946.

http://www.usinenouvelle.com/mediatheque/9/9/5/000312599.jpg
309 GTI 1990

Ouvert en 1938 par la Ford Motor Company, l’établissement yvelinois a d’abord fabriqué des camions avant de se spécialiser dans la construction de véhicules légers juste après la seconde guerre mondiale. Le site a connu plusieurs propriétaires successifs : Ford de 1938 à 1954, puis Simca (1954-1964), Chrysler (1964-1978) et enfin le groupe PSA depuis 1978.

Simca

Des chaînes de l’établissement sont sorties, par exemple, la Ford Vedette, les Simca Chambord et Versailles, la Talbot Samba, les Peugeot 206 et 309 ou encore la Citroën ZX.

206 XT 1998

258 417 voitures produites en 2014

Désormais organisée avec une seule ligne polyvalente de production, l’usine fabrique aujourd’hui les Peugeot 208 haut-de-gamme ainsi que les Citroën C3 et DS3. Elle a fabriqué 258 417 véhicules en 2014.

Le site de Poissy, qui s’étend sur 172 hectares sur lesquels sont érigés 600 000 mètres carrés d’ateliers, employait 5 789 salariés au 1e septembre 2015. 5 200 d’entre eux étaient affectés à la fabrication, le reste dépendant de directions hébergées (R&D, achats, informatique).

http://www.usinenouvelle.com/mediatheque/4/1/6/000312614.jpg

308 GTi : une bombinette polyvalente made in Sochaux.

Avec la 308 GTi (270 chevaux) enfantée par Peugeot Sport, la marque au lion signe un retour en trombe dans la catégorie des compactes sportives. Bouclez votre ceinture : direction le Portugal et la région de Porto. Pour les essais presse.

Il y a un risque à se mettre au volant de la Peugeot 308 GTi. Ce risque, c'est d'abord de se faire bougrement plaisir. Mais c'est aussi de se laisser griser par son haut niveau de performances et de rouler, sur route ouverte, bien au-delà de la vitesse autorisée sans vraiment s'en rendre compte ; c'est de faire une confiance aveugle, bien calé (e) dans le siège baquet de série, à son impressionnante puissance de freinage et à son différentiel à glissement limité, gage d'une motricité et d'une tenue de route jamais prises en défaut ; c'est encore de se croire capable de repousser sans cesse ses limites en matière de pilotage. Qu'on se le dise et redise ; le conducteur lambda lâchera toujours avant la machine...

Sursaut d'orgueil ?

Balayez tous vos doutes éventuels : avec la 308 GTi, Peugeot s'apprête à faire un retour fracassant dans la catégorie des compactes sportives après des années d'un silence assourdissant (1). Un sursaut d'orgueil du Lion?

A priori, on pourrait penser que ses 270 chevaux sont un handicap face aux 280 chevaux (bientôt 290) de la Seat Léon Cupra, face aux 290 chevaux de la Golf GTi (version Club Sport), la référence incontournable des compactes sportives, face aux 310 chevaux de la Honda Civic Type R ou face aux 350 chevaux de la Ford Focus RS, mais ce serait une grossière erreur. Son moteur (4 cylindres) reprend la base du moteur 1,61THP des 308 GT et GT Line avec des évolutions issues de la RCZ R (couple de 330 Nm disponible de 1.900 à 5.500 tr/min).

Au Portugal, le long du trajet de 260 kilomètres dessiné par Peugeot pour les essais presse de sa bombinette assemblée sur les chaînes de montage sochaliennes, ce bloc fait montre d'une bien belle souplesse. Les reprises sont stupéfiantes pour un moteur de cette cylindrée : autour de Porto, sur les départementales et dans les courbes en épingle à cheveu de la vallée du fleuve Douro, on oscille entre les 3e et 4e rapports sans jamais être à court d'énergie. L'activation du Driver Sport Pack sublime l'ambiance sportive de l'habitacle : elle renforce le son du moteur, modifie la couleur des compteurs, qui virent du blanc au rouge, et change la cartographie de la pédale d'accélérateur.

Une fois de plus, Peugeot fait honneur à sa réputation en matière de châssis. Sa 308 GTi, puissante sans être violente, enchaîne les courbes avec légèreté, jamais victime de sous-virage ou de survirage. Quel que soient la configuration de la route et son revêtement, elle reste agrippée en permanence avec des jantes alu 19 pouces (2) chaussées de pneumatiques Michelin Pilot Super Sport, cela même à vitesse élevée. Avec ses 1.205 kg, elle affiche le meilleur rapport poids/puissance de la catégorie : 4,46 kg/ch.

Sobriété esthétique, voiture de tous les jouis

Sa sportivité, son côté très incisif ne doivent pas occulter sa polyvalence. Abstraction faite de la très belle peinture bi-ton (rouge Ultimate et noir Perla Nera) dite « coupe franche » (option à 1.800 euros), son aspect extérieur se distingue de la 308 GT simplement par quelques sigles GTi et un bouclier arrière supportant une double sortie d'échappement, ce qui en fait volontiers une voiture de tous les jours.

Dans l'habitacle, des surpiqûres rouges soulignent la planche de bord, les contre-portes comme le soufflet du levier de vitesses. Prix de base de cette 308 GTi : 37.200 euros (avec un tout petit malus de 250 euros).

(1) Après la 306 S16 et la 206 RC, Peugeot a amorcé ce retour début 2013 avec la 208 GTi. La 308 GTi sera commercialisée en France à partir du 22 octobre. Depuis la 205 GTi, Peugeot a écoulé plus de 800.000 exemplaires de ses sportives.

(2) La jante 19 pouces Reverse est plus légère de deux kilos par rapport à la jante 18 pouces Diamant. Voir diaporama sur www.estrepublicatn.fr

La fiche technique

  • Moteur 1,61THP (norme Euro 6) Stop & Start, 4-cylindres en ligne ; deux niveaux de puissance : 270 (en France) et 250 ch ; boîte de vitesses à six rapports.

  • Consommation : 61/100 km, 139 g de C02 (données constructeurs). Lors
    des essais presse au Portugal, le compteur de notre véhicule a affiché une consommation moyenne de 10,51/100 sur l'ensemble du parcours de 260 km.

  • Assiette abaissée de 11 mm ; disques de frein de 380 mm à l'avant (étrier peint en rouge et signé Peugeot Sport) et 268 mm à l'arrière.

  • ESP (équipement de sécurité active d'antidérapage) avec un mode totalement déconnectable.

  • Cinq portes (pas de trois portes) et six teintes (rouge Ultimate, bleu Magnetlc, noir Perla Nera, gris Artense, blanc Nacré et gris Hurricane). La Coupe Franche (rouge/noir) n'est pas disponible pour le modèle avec cielo.

  • Vitesse limitée électroniquement à 250 km/h ; 0 à 100 km/h en 6 secondes ; 1.000 mètres départ arrêté en 25,3 secondes.

Peugeot scooters : Mahindra doit rassurer les salariés.

APRES L'ANNONCE, faite en fin de semaine passée, de la relocalisation à Mandeure d'un scooter fabriqué en Chine, la CFDT de Peugeot Scooters, renouvelle sa demande faite à l'actionnaire majoritaire Mahindra de « venir afin de rassurer le personnel en garantissant l'activité à Mandeure ».

Cette demande est formulée avec d'autant plus d'insistance que la CFDT déclare « n'être pas satisfaite par les annonces faites par la direction de Peugeot Scooters » (notre édition du 25 septembre).

« Depuis plusieurs mois », ajoute l'organisation syndicale, « nous avions demandé le rapatriement de productions à Mandeure afin d'atteindre les 14 700 véhicules annoncés par la direction au comité paritaire stratégique de mai 2015 ».

« Aujourd'hui », poursuit le syndicat, «elle annonce un volume de 10 500 véhicules pour la fin de cette année, soit une baisse de 4 200 véhicules par rapport aux prévisions. Concernant les volumes, les comptes n'y sont pas ».

Frédéric Barbier : « Conforter le site de Mandeure »

La CFDT en attend plus : « La direction doit trouver rapidement d'autres productions afin de tenir les engagements stipulés dans l'accord de redynamisation industrielle de février 2015».

La CFDT ajoute que « l'annonce faite de 5 embauches ne doit être qu'un début. Nous réitérons notre demande de remplacement systématique pour chaque départ en retraite ».

Député de la 4e circonscription, Frédéric Barbier (PS), qui va rencontrer dans quelques jours les organisations syndicales de Peugeoi Scooters, considère que « les mesures prises engagent le groupe et qu'elles doivent être mises en application rapidement afin de ne pas affaiblir l'appareil productif. Si elles représentent une bouffée d'oxygène provisoire pour l'entreprise et le personnel, elles n'effacent pas pour autant plusieurs années de crise et surtout pas la suppression d'une centaine d'emplois en ce début d'année ».

Et Frédéric Barbier de conclure : « Mon objectif tient en trois mots : pérenniser, développer et conforter le site de Mandeure ».

Loeb roule pour Peugeot.

Murmurée, amplifiée et finalement officialisée. La signature de Sébastien Loeb, le nonuple champion du monde des rallyes, chez Peugeot est désormais officielle. Rien de surprenant pour ceux qui suivent l'actu auto. Ils n'ont pas oublié le panache de Loeb au Pikes Peak en 2013, faisant de Peugeot et de la 208 la référence chronométrique sur la célèbre course de côte américaine.

Ils ont compris dès lors que l'Alsacien s'asseyait dans le baquet de la 2008 DKR pour des essais au Maroc, c'est qu'il y avait anguille sous roche. Désormais, les secrets les mieux gardés n'avaient plus lieu d'être et hier Sébastien Loeb a été le premier a lâché l'info : « Je suis très heureux d'annoncer que je rejoins la Dream team Peugeot Total aux côtés de Sainz, Peterhansel et Dèsprès. Une nouvelle aventure m'attend. Je vais participer au rallye du Maroc puis au Dakar avec la 2008 DKR. C'est tout nouveau pour moi mais il s'agit d'une discipline qui m'a toujours attiré. Ce sera avec Danos (NDLR : Daniel Elena, son fidèle copilote). On va devoir prendre de nouveaux repères mais c'est super de rouler avec mon copilote de toujours ».

« Son talent a vite pris le dessus lors des essais »

Chez Peugeot, forcément on jubile du joli coup réussi. Pour Bruno Famin, le boss du Peugeot Sport, « Sébastien Loeb est la pièce finale de notre puzzle. Comme nous nous y attendions depuis que nous avons eu le privilège de travailler avec lui, Sébastien s'est montré impressionnant dès la première fois qu'il s'est assis dans la voiture. Comme d'habitude, il a abordé ses premiers essais avec une approche mesurée pour comprendre la voiture étape par étape. Dès lors, son talent naturel a pris le dessus. »

Peugeot vient en tout cas de bâtir une équipe haut de gamme susceptible de remporter le prochain Dakar. La victoire de Peterhansel et la seconde place de Despres au récent rallye de Chine ont démontré que la firme sochalienne est dans le bon tempo. Ce qui n'a pas échappé à Loeb qui court actuellement pour l'équipe Citroën et qui vient juste de remporter le championnat du monde FIA de WTCC pour la deuxième fois : « Lorsque j'ai essayé la 2008 DKR en juin, elle m'a immédiatement impressionné. Et elle a encore beaucoup évolué depuis ! Ce qui m'a le plus marqué est de réaliser à quel point piloter la voiture du Dakar est une expérience complètement nouvelle. En WRC, j'ai eu l'habitude de contourner les obstacles mais, avec cette voiture, vous pouvez foncer dessus ! Bien sûr, être suffisamment en confiance pour attaquer de cette manière demande un petit temps d'adaptation ! ».

Ce qui sera fait lors du rallye du Maroc (3 au 9 octobre). Un rendez-vous très spécial pour lui qui a déjà été l'équipier de Carlos Sainz en championnat du monde des rallyes en 2003 et 2004. Au Maroc, Sainz pilotera la dernière génération de la Peugeot 2008 DKR16 alors que Loeb disposera de la configuration 2015.

Pour le Vésulien Stéphane Peterhansel, recordman de victoires au Dakar/ pas de souci à se faire quant au potentiel de Loeb : « Sébastien Loeb est une référence en sport automobile. Il y a très peu de choses que je puisse lui apprendre ! ». Et Loeb d'ajouter : « le Rallye du Maroc me donnera un avant-goût intéressant de ce qu'est un rallye-raid. C'est donc une formidable opportunité pour moi d'apprendre, particulièrement parmi des équipiers au palmarès aussi imposant dans cette discipline ».
1   2   3   4   5

similaire:

Affaire Volkswagen : le couple franco-allemand ébranlé ? (Cercle des économistes) iconLa genèse de la coopération franco-allemande au début des années...
«couple» franco-allemand est le moteur de l’Europe; IL est moins trivial d’affirmer que ce «couple» est né en 19635

Affaire Volkswagen : le couple franco-allemand ébranlé ? (Cercle des économistes) icon12ème conseil des ministres franco-allemand
«Carnot» dans l’objectif de créer à terme des laboratoires de recherche communs Carnot-Fraunhofer dans le cadre des pôles d’excellence...

Affaire Volkswagen : le couple franco-allemand ébranlé ? (Cercle des économistes) iconLa Lettre du Cercle
«l’Institut de prospective économique du monde méditerranéen» avait convié le Cercle à prendre connaissance des travaux et des réflexions...

Affaire Volkswagen : le couple franco-allemand ébranlé ? (Cercle des économistes) iconRésumé : Philippe Robert analyse l’évolution du rôle de l’Etat à...
«Délinquance, politiques de sécurité et de prévention» (franco-allemand). IL a participé à la création de la revue «Déviance et société»...

Affaire Volkswagen : le couple franco-allemand ébranlé ? (Cercle des économistes) iconDirigeant – fondateur / formation supérieure dans la Défense – Président...

Affaire Volkswagen : le couple franco-allemand ébranlé ? (Cercle des économistes) iconAgenda prévisionnel de Christine Lagarde Ministre de l’Economie,...
«Forum franco-italien» en présence de Franco frattini, ministre italien des Affaires Etrangères, à Bercy

Affaire Volkswagen : le couple franco-allemand ébranlé ? (Cercle des économistes) iconSolidarité, affaire personnelle ou affaire d’Etat?
«mots qui ont plus de valeur que de sens, qui chantent plus qu’ils ne parlent»? Comment comprendre ses ambiguïtés et la diversité...

Affaire Volkswagen : le couple franco-allemand ébranlé ? (Cercle des économistes) iconLa Lettre du Cercle
«Serge Antoine, l’homme qui a dessiné les régions. Dans la rubrique «Pages d’histoire», chère au cœur de Serge qui militait depuis...

Affaire Volkswagen : le couple franco-allemand ébranlé ? (Cercle des économistes) iconAtelier du dimanche matin 9 février 2014
«Made in Germany – Le modèle allemand au-delà des mythes» Guillaume Duval explique quelles sont les raisons du succès allemand et...

Affaire Volkswagen : le couple franco-allemand ébranlé ? (Cercle des économistes) iconAutomobile: en octobre, coup de frein sur les ventes de Volkswagen et de diesel en France






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.20-bal.com